Reference : Contribution à l’écologie de la restauration des écosystèmes cuprifères : Analyses de...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/115884
Contribution à l’écologie de la restauration des écosystèmes cuprifères : Analyses des relations sols-communautés végétales de deux collines de cuivre du Katanga, RDC
French
Seleck, Maxime mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Biodiversité et Paysage >]
Aug-2009
Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux, ​Gembloux, ​​Belgium
Bioingénieur en Sciences et Technologies de l’Environnement, option Gestion de l’environnement et aménagement du territoire.
Mahy, Grégory mailto
Colinet, Gilles mailto
[en] Copper-cobalt hills in Katanga (D.R. Congo) host singular plant communities. Those
are highly endangered by mining activities. The preservation of communities requires the
relations with the edaphic factors to be well understood. The study site is composed of two
copper outcrops – Fungurume V and Kavifwafwaulu I – situated within the Tenke Fungurume
mining claim. 84 and 43 quadrats were sampled for soils and plants covers were determined.
Pedological drills descriptions completed the field work. Collected data on vegetation and
soils analyzed for granulometry, pHs, bioavailables contents in Cu, Co, Zn, Mn, Fe, K, Mg,
Ca and P were subjected to statistical analysis to determine: (1) whether or not hills are
distinct; (2) soils groups and their edaphic characteristics; (3) plant communities, their
conservatory status and the edaphic factors influencing and (4) the aggregation between
communities and soils groups. The results from this study indicate that (i) soils and
communities are distinct from one hill to the other; (ii) five and four soils groups form
continuums within the hills for the edaphic parameters; (iii) seven and five communities are
split between steppe savannas and steppes/swards and are notably determined by
bioavailables Cu, Co and Mg and (iv) Fungurume V presents a good aggregation between
soils groups and plants communities while the situation is not as clear for Kavifwafwaulu I
were communities present a pronounced overlapping. Recommendations based on soils
groups are provided for the preservation of interesting plant communities.
[fr] Les collines de cuivre-cobalt du Katanga (R. D. Congo) hébergent des communautés
végétales uniques grandement menacées par l’exploitation minière. La conservation des
communautés nécessite une compréhension fine des relations entretenues avec leur
environnement édaphique. Situées dans la concession de Tenke Fungurume les clairières de
Fungurume V et de Kavifwafwaulu I, sont l’objet d’une étude détaillée sur 84 et 43 quadrats.
Des échantillons composites de sols y ont été prélevés et les recouvrements spécifiques y ont
été déterminés. Ils sont accompagnés de descriptions de sondages pédologiques. Les données
collectées et analysées pour la granulométrie, les pH, les teneurs en C organique et N total, et
en Cu, Co, Zn, Mn, Fe, K, Mg, Ca et P biodisponibles sont soumises à des analyses
statistiques afin de déterminer : (1) si les collines sont distinctes, (2) les groupes de sols et
leurs caractéristiques édaphiques, (3) les communautés végétales présentes, leur intérêt
conservatoire et les paramètres édaphiques les influençant, et (4) l’organisation des
communautés sur les différents groupes de sols. Les résultats des analyses indiquent que (i)
les sols et communautés végétales sont différents d’une colline à l’autre, (ii) cinq et quatre
groupes de sols forment des continuums pour les valeurs des paramètres édaphiques, (iii) sept
et cinq communautés sont réparties entre savanes steppiques et steppes/pelouses et sont
discriminées pour les deux collines par le Cu, le Co et le Mg et (iv) Fungurume V présente
une bonne agrégation entre groupes de sols et communautés végétales tandis que le cas de
Kavifwafwaulu I est plus nuancé, la végétation s’y interpénétrant plus. Des recommandations
basées sur les groupes de sols sont apportées pour la préservation des communautés végétales
d’intérêt.
Conseil interuniversitaire de la Communauté française de Belgique – Commission universitaire pour le Développement –
http://hdl.handle.net/2268/115884

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Seleck 2009_(TFE) Contribution à l’écologie de la restauration des écosystèmes cuprifères Analyses des relations sols-communautés végétales de deux collines de cuivre du Katanga, RDC.pdfPublisher postprint1.6 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.