Reference : La répétition de phrases comme aide au diagnostic des enfants dysphasiques.
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Social & behavioral sciences, psychology : Theoretical & cognitive psychology
http://hdl.handle.net/2268/115588
La répétition de phrases comme aide au diagnostic des enfants dysphasiques.
French
Maillart, Christelle mailto [Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Logopédie clinique >]
Leclercq, Anne-Lise mailto [Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Logopédie clinique >]
Quemart, Pauline mailto [Université de Liège - ULg > Département de Psychologie : cognition et comportement > Logopédie clinique >]
2012
Entretiens d'Orthophonie 2012
Les entretiens de Bichat
Europa Digital & Publishing
22-30
No
Yes
National
978-2-913628-73-1
Toulouse
Les entretiens d’orthophonie 2012
du 13 au 15 septembre 2012
[fr] répétition de phrases ; L2MA-2 ; dysphasie
[en] sentence repetition ; SLI
[fr] La tâche de répétition de phrases est décrite dans la littérature internationale comme étant un outil sensible pour l’identification des troubles de développement du langage. Dans cet article, nous défendrons l’idée que cette tâche se révèle être un outil de première ligne sensible et pertinent pour envisager l’évaluation détaillée d’enfants dysphasiques d’âge scolaire. Cette hypothèse est illustrée par l’analyse des performances de 22 enfants à l’épreuve de répétition de phrases de la L2MA-2 (Chevrie-Muller et al., 2010) diagnostiqués par ailleurs comme dysphasiques. Des enfants contrôles appariés par âge chronologique ont également réalisé cette épreuve. Les résultats confirment la bonne sensibilité cette tâche qui discrimine efficacement les enfants avec ou sans trouble langagier. Par ailleurs, une analyse factorielle réalisée sur les différents indices cliniques proposés dans cette épreuve révèle la présence de deux facteurs distincts : un facteur morphosyntaxique et un facteur lexico-sémantique. Ces différents résultats indiquent que l’épreuve de répétition de phrases est un outil clinique puissant pour l’évaluation des troubles langagiers en langue française.
[en] Sentence repetition is generally considered as a sensitive marker of specific language impairment (SLI). In the present study, we first examined whether the sentence repetition subtest of the L2MA-2 (Chevrie-Muller et al., 2010) makes it possible to discriminate between children with and without SLI. We then investigated the relevance of the multiple scores that can be computed in several linguistic domains in the clinical diagnosis of children with SLI. Twenty-two French-speaking children diagnosed with SLI and 22 chronological age matched children were asked to perform the sentence repetition task from the L2MA-2 test. Results indicate that this task is a sensitive clinical marker of SLI that makes it possible to discriminate between children with and without SLI. In addition, a factorial analysis indicates that two distinct factors can be dissociated when performing a sentence repetition task: a morpho-syntaxic factor and a lexico-semantic factor. Taken together, these results indicate that the sentence repetition task is a powerful tool when assessing language impairments in French language.
Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/115588

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Orthophonie_Maillart.pdfPublisher postprint131.15 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.