Reference : Travailler moins pour travailler plus longtemps
Scientific journals : Article
Business & economic sciences : Economic systems & public economics
http://hdl.handle.net/2268/115304
Travailler moins pour travailler plus longtemps
French
Cremer, Helmuth [> >]
Dedonder, Philippe [> >]
Maldonado, Dario [> >]
Pestieau, Pierre mailto [Université de Liège - ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg > HEC-Ecole de gestion de l'ULg >]
2011
Annales d’Economie et de Statistique = Annals of Economics and Statistics
Association pour le développement de la recherche en économie et en statistique
2
101/102
257-270
Yes
International
0769-489X
2115-4430
Paris
France
[fr] Biens peccamineux ; Etat paternaliste ; Myopie ; Retraite
[fr] Nous développons un modèle dans lequel les travailleurs peuvent avoir tendance à trop travailler quand ils sont jeunes, parce qu’ils ne peuvent ou ne veulent pas voir les conséquences que cela peut avoir sur leur santé et sur leur capacité à travailler longtemps. Pour les obliger à mieux répartir leurs efforts sur leur cycle de vie, une taxe sur les revenus du travail en début de vie et une subvention de l’épargne sont souhaitables. Si la subvention de l’épargne n’est pas disponible, la taxe optimale arbitre entre quatre considérations différentes. Nous étudions également la taxe optimale quand les individus diffèrent en productivité.
http://hdl.handle.net/2268/115304
also: http://hdl.handle.net/2268/146702 ; http://hdl.handle.net/2268/165215 ; http://hdl.handle.net/2268/118995

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
CDMPAnnales.pdfPublisher postprint222.62 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.