Reference : Vers une taxonomie des profils d'entrée dans un processus de défaillance : un focus s...
Scientific journals : Article
Business & economic sciences : Accounting & auditing
http://hdl.handle.net/2268/11481
Vers une taxonomie des profils d'entrée dans un processus de défaillance : un focus sur les micros et petites entreprises en difficulté
French
Crutzen, Nathalie mailto [Université de Liège - ULg > HEC - Ecole de gestion de l'ULg > Diagnostic et contrôle de l'entreprise >]
Van Caillie, Didier mailto [Université de Liège - ULg > HEC - Ecole de gestion de l'ULg > Diagnostic et contrôle de l'entreprise - Centre d'Etude de la Performance des Entreprises (C.E.P.E.) >]
Nov-2009
Revue Internationale P.M.E.
De Boeck Université
22
1
103-128
Yes
International
0776-5436
Bruxelles
[en] Business Failure ; Prevention ; SMEs
[fr] Prévention des faillites ; Prédiction de faillite ; Entrepreneur ; Processus de défaillance ; Faillite ; PME
[en] Previous literature on business failure demonstrates the failure process varies from one failing firm to another. In particular, Argenti (1976) and Laitinen (1991) argue all firms do not enter in a failure process for the same reasons.
Nevertheless, despite this theoretical affirmation, few researches propose a taxonomy (or a typology)1 that differentiates several typical “entry doors” in a failure process. Moreover, none of them really focuses on micro and small firms while the literature argues their failure is specific and very common (Julien, 2005).
Considering these gaps in the literature and on the basis of an inductive and qualitative analysis, this article proposes an original contribution. Focused on micro and small distressed firms, it presents a taxonomy that highlights seven specific “entry doors” in a failure process.
[fr] La littérature existante consacrée à la défaillance des entreprises montre que le processus de défaillance varie d'une entreprise à l'autre. En particulier, Argenti (1976) et Laitinen (1991) considèrent que toutes les firmes n'entrent pas dans un processus de défaillance pour les mêmes raisons. Néanmoins, en dépit de cette affirmation théorique, peu de recherches proposent une taxonomie ou une typologie qui différencie plusieurs cheminements d'entrée typiques dans un processus de défaillance. De plus, aucun d'entre eux ne se focalise réellement sur les micro- et les petites entreprises, alors même que cette même littérature considère que leur défaillance est extrêmement spécifique (Julien, 2005).
Centre d'Etudes de la Performance des Entreprises - C.E.P.E.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/11481

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
RIPME-081006-Taxonomie.pdfNo commentaryAuthor preprint170.01 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.