Reference : Le projet SCoPE, la construction de l'action publique en univers incertain: l'Open Pr...
Parts of books : Contribution to collective works
Law, criminology & political science : Political science, public administration & international relations
http://hdl.handle.net/2268/114802
Le projet SCoPE, la construction de l'action publique en univers incertain: l'Open Process Workshop comme technique participative
French
Joris, Geoffrey mailto [Université de Liège - ULg > Département de science politique > Sciences administratives >]
Claisse, Frédéric mailto [Université de Liège - ULg > Département de science politique > Gouvernance et société >]
2013
La participation à l'épreuve
Brunet, Sébastien mailto
Claisse, Frédéric mailto
Fallon, Catherine mailto
Peter Lang
Méthodes participatives appliquées/Applied participative methods; 3
73-84
No
9782875740830
Bruxelles
Belgium
[fr] Méthodes participatives ; Analyse des politiques publiques ; Modernisation réflexive ; Dispositifs d'expertise ; Evaluation intégrée
[en] Participative Methods ; Policy Analysis ; Reflexive Modernization ; Integrated assessment
[en] Dans ce chapitre, Geoffrey Joris et Frédéric Claisse reviennent sur la recherche SCoPE, dont l’objectif était de fournir au décideur (gouvernements régionaux et fédéral belge) une sorte « d’outil d’interface » entre science et politique, dans un contexte de gestion des risques marqué par la précaution. SCoPE s’inscrivait dans le cadre d’une démarche évaluative intégrée prenant en compte les aspects écologiques, économiques et sociaux en vue d’un développement durable. Dans un premier temps, le chapitre expose les grands apprentissages des études de terrain, portant sur les ondes électromagnétiques en Région wallonne et sur les politiques de décontamination des sols aux métaux lourds. Les auteurs montrent comment ces études de cas ont permis de dresser une série d’éléments à prendre en considération dans le cadre de processus décisionnels dans lesquels le principe de précaution est mobilisé. Le chapitre expose également une méthode participative originale mise au point spécifiquement pour la conduite de l’étude, l’Open Processus Workshop (OPW). Afin de mettre en évidence la pertinence de cet outil en tant qu’instrument d’investigation sociale, le chapitre montre comment la technique de l’OPW, suivant une approche bottom-up, permet d’enclencher un « bout de théorie » en partenariat avec les acteurs mobilisés par l’étude de cas.
SPIRAL-methodo
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/114802

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Chapitre Joris_Claisse_Epreuves.pdfVersion pre-print - la pagination ne correspond pas à la pagination finaleAuthor preprint702.72 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.