Reference : Histoire orale à Matonge (Bruxelles) : un miroir postcolonial
Scientific journals : Article
Social & behavioral sciences, psychology : Sociology & social sciences
http://hdl.handle.net/2268/113914
Histoire orale à Matonge (Bruxelles) : un miroir postcolonial
French
[en] Oral History in Matonge (Brussels): a post-colonial mirror
Demart, Sarah mailto [Université de Liège - ULg > Institut des sciences humaines et sociales > Centre d'études de l'ethnicité et des migrations (CEDEM) >]
Mar-2013
Revue Européenne des Migrations Internationales
Revue Européenne des Migrations Internationales
varia, à paraître
Yes
International
0765-0752
1777-5418
Poitiers
France
[fr] matonge ; postcolonial ; histoire orale
[en] matonge ; postcolonial ; oral history
[fr] Cet article explore les mises en forme mémorielles associées à un quartier urbain. Naguère « select », le quartier Matonge à Bruxelles s’est développé la fin des années 1960, début des années 1970, à un moment où aucune immigration congolaise n’était repérable en Belgique. Aujourd’hui en phase de devenir « africain » ou « multiculturel », Matonge reste un lieu incontournable des rencontres et des festivités congolaises au cours desquelles une « autre » histoire se donne à entendre. A partir d’une approche ethnographique inscrite dans la durée, nous avons interrogé l’histoire de ce quartier dont les marqueurs territoriaux amènent à visibilité une imbrication inédite des géographies congolaises en Belgique et des temporalités belges en RDC (République démocratique du Congo, ex-Zaïre). En outre, ces narrations qui se développent en marge des circuits classiques de production de l’histoire, traduisent un face- à- face postcolonial qui n’est pas sans continuité avec le « développement parallèle » instauré par l’ordre colonial belge au Congo.
[en] This paper investigates the framing of memory associated with a urban district. Formerly « elite », the district of Matonge in Brussels developed at the end of the 1960s- beginning of the 1970s, when no Congolese immigration was identified in Belgium. Converting into an "African " or " multicultural" area, Matonge remains the inevitable place for Congolese meetings and festivals where "another" history can be heard. Grounding on a long-time ethnographical approach, we questioned the history of this district whose territorial frames highlight the original interweaving of Congolese geographies in Belgium and Belgian timelines in DRC (Democratic Republic of Congo, former Zaire). Besides, these narratives expand at the margins of classical circuits of history production and reveal a post-colonial face-to-face with strong continuity with the so-called “parallel development” established by the Belgian colonial order in Congo.
Researchers ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/113914
http://reflexions.ulg.ac.be/HistoireMatonge

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Résumé_DEMART_REMI.pdfPublisher postprint55.77 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.