Reference : Optimisation du procédé de captage de CO2 dans des solvants aminés
Scientific journals : Article
Engineering, computing & technology : Chemical engineering
http://hdl.handle.net/2268/111414
Optimisation du procédé de captage de CO2 dans des solvants aminés
French
[en] Optimization of the CO2 capture process in amine solvents
Léonard, Grégoire mailto [Université de Liège - ULg > Département de chimie appliquée > LASSC (Labo d'analyse et synthèse des systèmes chimiques) >]
Heyen, Georges [Université de Liège - ULg > Département de chimie appliquée > LASSC (Labo d'analyse et synthèse des systèmes chimiques) >]
2011
Récents Progrès en Génie des Procédés
Société Française de Génie des Procédés
101
Yes
International
1775-335X
Paris
France
[en] Captage du CO2 ; Modèle d’absorption ; Optimisation de procédé ; Dégradation de solvant aminé
[en] Post-combustion carbon capture in amine solvents is currently one of the most promising technologies to prevent large quantities of CO2 from being emitted into the atmosphere. Two models (equilibrium and kinetics) have been built using the Aspen Plus software in order to optimise the capture process. A sensitivity study at constant CO2 capture rate has shown that the solvent concentration, its flow rate and its regenerating pressure have the largest influence on the process energy requirement. Different process flowsheet modifications such as the lean vapor compression, an absorber inter-cooling and the split-flow configuration have been simulated as well, decreasing the energy cost of the process. Tests on a pilot installation will be made that will help to validate this model.
[fr] La technique de captage du CO2 post-combustion par absorption dans des solvants aminés est
actuellement une des plus prometteuses pour éviter le rejet de larges quantités de CO2 dans l’atmosphère. A travers deux modèles (modèle d’équilibre et modèle cinétique) implémentés sur le logiciel Aspen Plus, le procédé de captage du CO2 a été optimisé. Une étude de sensibilité des principales variables a montré que pour un taux de capture de CO2 fixé, la concentration du solvant, son débit et la pression à laquelle il est régénéré ont une influence majeure sur les besoins énergétiques du procédé. Différentes améliorations du procédé telles que la recompression de vapeur, le refroidissement d’un flux intermédiaire de l’absorbeur, et la configuration split-flow ont également été simulées, entraînant une diminution du coût énergétique de cette technologie. Des tests sur installation pilote seront menés pour valider ce modèle.
Fonds pour la formation à la Recherche dans l'Industrie et dans l'Agriculture (Communauté française de Belgique) - FRIA ; Compagny Laborelec, member of the GDF SUEZ Group
Captage du CO2
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/111414

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Article Publié.pdfPublisher postprint126.74 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.