Reference : Caractérisation des mécanismes inhibiteurs de la voie de signalisation Hedgehog dans l...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Human health sciences : Oncology
http://hdl.handle.net/2268/11054
Caractérisation des mécanismes inhibiteurs de la voie de signalisation Hedgehog dans les cancers du côlon
French
Briquet, Alexandra mailto [Université de Liège - ULg > > GIGA-R : Hématologie >]
2004
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Licence en sciences biomédicales et pharmaceutiques
Winkler, Rose mailto
[fr] La voie de signalisation Hedgehog joue un rôle important dans le développement de nombreux organes humains, tels que le système nerveux central, les membres, les poumons, le pancréas ou le tractus gastro-intestinal. Cette voie est suractivée dans de nombreux cancers. Au Laboratoire d’Oncologie Moléculaire, la voie de signalisation Hedgehog est étudiée dans les cancers du côlon.
Des études antérieures ont montré que la voie de signalisation Hedgehog est inactive dans les lignées cellulaires de cancers du côlon malgré la présence des ligands de la voie IHH et SHH dans certaines lignées. Au cours de ce travail, les expressions des membres inhibiteurs de la voie de signalisation Hedgehog, HIP (Hedgehog interacting protein), SuFu (Suppressor of Fused) et ZIC 2, ont été étudiées dans les cancers du côlon. HIP est exprimé dans deux lignées de cancers du côlon sur sept et semble être sous-exprimé dans quatre tumeurs primaires de côlon sur huit par rapport aux tissus sains correspondants. En ce qui concerne SuFu et ZIC 2, ils sont exprimés à des niveaux très variables dans les lignées et des surexpressions sont observées dans deux tumeurs primaires sur cinq pour SuFu et trois sur huit pour ZIC 2. Cependant, dans les tumeurs primaires, aucune corrélation n’a pu être faite entre la présence de ces membres inhibiteurs de la voie et une inactivation de la voie de signalisation Hedgehog.
D’autre part, l’expression des ligands SHH et IHH a également été étudiée dans les tumeurs primaires de côlon ainsi que l’expression de PTCH, un membre et un gène-cible de la voie de signalisation Hedgehog. Une tumeur présente une surexpression de SHH et une autre présente une sous-expression d’IHH par rapport au tissu sain du patient correspondant. L’étude de l’expression de PTCH a montré qu’aucune tumeur ne présentait de suractivation de la voie de signalisation Hedgehog, même dans la tumeur qui surexprime SHH. En revanche, une baisse d’expression de PTCH, caractéristique d’une inhibition de la voie de signalisation Hedgehog, est observée dans la tumeur où il y a une baisse d’expression d’IHH.
Ces résultats indiquent que, dans les tumeurs de côlon que nous avons testées, il n’y a pas de suractivation de la voie de signalisation Hedgehog, comme cela a pu être observé dans d’autres types de cancers, mais que certaines tumeurs de côlon pourraient présenter une perte d’activation de la voie de signalisation Hedgehog.
http://hdl.handle.net/2268/11054

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.