Reference : Gouverneur royal ou chevalier croisé ? Boucicaut à Gênes, une administration intéressée
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Arts & humanities : History
http://hdl.handle.net/2268/110431
Gouverneur royal ou chevalier croisé ? Boucicaut à Gênes, une administration intéressée
French
[en] Royal Governor or Crusader ? Boucicaut in Genoa, a self-interested administration
Masson, Christophe mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences historiques > Histoire du Moyen Age tardif et de la Renaissance >]
2012
Faire la guerre, faire la Paix. 136e congrès des sociétés historiques et scientifiques. Actes du Congrès de Perpignan, 2-7 mai 2011
[en] Making War, Making Peace. 136th congress of the Historical and Scientific Societies. Acts of the congress of Perpignan, May 2-7 2011
Chave, Isabelle
Centre des Travaux historiques et scientifiques
Yes
Yes
National
ISSN 1773-0899
Paris
France
136e congrès des Sociétés historiques et scientifiques. Congrès de Perpignan
2-7 mai 2011
Comité des travaux historiques et scientifiques
Perpignan
France
[en] Crusade ; Italy ; France
[fr] Croisade ; Italie ; France
[en] En 1403, Jean II le Meingre dit Boucicaut, gouverneur royal de Gênes désigné par Charles VI, prend la mer pour l’Orient. Après avoir pacifié la république, il entre en guerre contre l’ennemi qui ne quittait jamais ses pensées : l’Infidèle. Pourtant, il sait que Venise, principale rivale de Gênes, n’entretient avec cette dernière qu’une paix de façade et se tient prête à reprendre les armes au moindre casus belli. Alors même qu’il n’ignore pas la puissance de la Sérénissime (l’une des sources indispensables à la connaissance de son gouvernement génois, Le Livre des fais le signale à l’envi), il va entrer en guerre, négligeant délibérément le fait qu’il tenait son pouvoir d’un roi dont il devait suivre la politique. Gênes est donc mise en danger par un gouverneur qui abandonne sa mission en faveur d’une guerre sainte pour laquelle l’union des princes chrétiens, qui avait déjà fait long feu à l’époque de Nicopolis, n’était plus indispensable.
Researchers ; Professionals ; Students ; General public
http://hdl.handle.net/2268/110431
Texte disponible sur le site du CTHS: http://www.cths.fr/ed/edition.php?id=6170

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
181-191 Masson.pdfPublisher postprint618.69 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.