Reference : La modalité en néo-égyptien
Books : Book published as author, translator, etc.
Arts & humanities : Classical & oriental studies
Arts & humanities : Languages & linguistics
http://hdl.handle.net/2268/110283
La modalité en néo-égyptien
French
[en] Modality in Late Egyptian
Polis, Stéphane mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de l'antiquité > Egyptologie >]
In press
Brill
Probleme der Ägyptologie
571
Leiden
[fr] Linguistique ; Modalité ; Néo-égyptien
[en] Linguistics ; Modality ; Late Egyptian
[fr] Cette monographie est issue de ma thèse de doctorat qui constituait la première étude globale de la modalité en néo-égyptien. Le chapitre introductif [§1] est consacré à la définition du corpus néo-égyptien et intègre une discussion des différentes formes de variation (diachronique, diatopique, diaphasique et diastratique) au sein du corpus néo-égyptien. Cet effort définitoire conforte l’assise empirique de l’étude : la ventilation du corpus en fonction de critères chronologiques et géographiques, de la nature du support et des genres littéraires permet d’objectiver les analyses proposées pour chaque expression de la modalité. Le corps du travail se divise en trois parties consacrées, respectivement, [§2] à une définition générale de la notion de modalité (devant permettre de déterminer les media expressifs qui relèvent de son étude en néo-égyptien) ainsi qu’à l’établissement d’un modèle sémantique de cette notion qui réponde aux impératifs d’économie ainsi que de cohérence et qui rende justice aux données typologiques ; [§3] à l’étude des modalités radicales (i.e. les modalités déontiques et bouliques), en envisageant les relations qu’elles entretiennent avec le domaine axiologique ; [§4] à l’examen des modalités assertives ([§4.a] analyse des formes de complémentation, en ce compris les liens entre intégration syntaxique, variation de l’assertivité et degrés de manipulation ; [§4.b] étude de l’impact des auxiliaires d’énonciation sur le degré d’assertivité d’une proposition ; [§4.c] critique des théories existantes concernant les moyens expressifs du discours indirect en néo-égyptien). Les conclusions [§5] sont accompagnées de propositions prospectives devant permettre [§5.a] de rendre le modèle défendu applicable pour l’étude des complexes conditionnels, [§5.b] d’intégrer la dimension énonciative dans l’analyse des relations interpersonnelles, [§5.c] de décrire adéquatement les expressions de la causalité et de la finalité.
Fonds de la Recherche Scientifique (Communauté française de Belgique) - F.R.S.-FNRS
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/110283

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.