Reference : Etude de l’évolution et caractérisation des milieux semi-naturels des versants du Bra...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/109854
Etude de l’évolution et caractérisation des milieux semi-naturels des versants du Brabant sablo-limoneux dans le bassin amont de la Dyle : Propositions de mesures de restauration de la lande sèche : Cas de la Grande Bruyère de Rixensart
French
Taymans, Julien mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Biodiversité et Paysage >]
Aug-2006
FUSAGx, ​Gembloux, ​​Belgium
Bioingénieur : Gestion environnementale et Aménagement du territoire
135
Mahy, Grégory mailto
[fr] lande ; brabant ; bruyère ; pelouse sur sable ; nardaie ; pelouse acidophile
[en] prairie à molinie ; tourbière de pente ; twinspan ; indval ; ferraris ; histoire ; grande bruyère ; prairie du carpu ; rixensart ; calluna vulgaris ; heinemann ; biodiversité
[fr] Au sein du district phytogéographique brabançon, le Brabant sablo-limoneux est caractérisé par une grande diversité de conditions stationnelles. Les versants sont occupés par d’importants affleurements de sables du tertiaire, alternant avec des placages limoneux du quaternaire. Les activités agro-sylvo-pastorales, pratiquées sur ces sols sableux et sablo-limoneux durant des siècles, ont fait évoluer la forêt climacique vers des milieux semi-naturels tels que la lande à bruyère, les pelouses sur sable et la nardaie.
L’évolution de la distribution des landes à bruyère de 1770 à nos jours a été étudiée. Celle-ci est marquée par une forte régression de cet habitat dans la zone étudiée (de 1460 ha en 1770 à 72 ha en 2006), due principalement aux plantations de pin sylvestre et à l’urbanisation. L’évolution de la physionomie des landes depuis le milieu du 20ème siècle est caractérisée par un vieillissement généralisé et une fermeture du milieu.
Les landes à bruyère et pelouses sur sable ont été caractérisées du point de vue phytosociologique et 19 groupements de végétation ont été différenciés. Parmi les 393 espèces végétales supérieures recensées, plus de 30 présentent un grand intérêt de conservation. Une hiérarchisation des priorités de restauration des landes a été établie à l’échelle du bassin hydrographique étudié et des propositions de gestion ont été avancées.
Le cas de la Grande Bruyère de Rixensart a été examiné en particulier. Sur ce site de 7 hectares, on peut parcourir plusieurs habitats semi-naturels de grand intérêt patrimonial tels que lande à bruyère, pelouses sur sable, nardaie, prairie à molinie et végétations de bas-marais des suintements de pente.
Ce site est un des derniers témoins des pratiques agro-sylvo-pastorales traditionnelles en Brabant. La végétation actuelle et son évolution depuis 1940 ont été caractérisées et une ébauche de plan de gestion a été élaborée.
http://hdl.handle.net/2268/109854

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.