Reference : Estime de soi, comportement à risque et qualité de vie chez des adolescents de 13 à 18 ans
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Social & behavioral sciences, psychology : Treatment & clinical psychology
http://hdl.handle.net/2268/108289
Estime de soi, comportement à risque et qualité de vie chez des adolescents de 13 à 18 ans
French
Etienne, Anne-Marie mailto [Université de Liège - ULg > Département Psychologies et cliniques des systèmes humains > Psychologie de la santé >]
Riga, Sébastien [ > > ]
Missotten, Pierre mailto [Centre Hospitalier Régionale de la Citadelle (Liège) - CHR CITADELLE > > Hémato-oncologie pédiatrique > >]
Dupuis, Gilles mailto [Université du Québec à Montréal > > > >]
8-Sep-2011
Yes
No
53ème congrès de la société française de psychologie: La Pratique : un lieu de théories
du 7 septembre 2011 au 9 septembre 2011
Metz
France
[en] self-esteem ; adolescent ; quality of life ; QLSI-Ado ; tobacco
[fr] L’objectif de l’étude était d’évaluer les capacités de changement d’un adolescent présentant un comportement à risque : être fumeur.
Septante adolescents (13 à 18 ans) ont été recrutés : le groupe expérimental comprend trente-sept jeunes fumeurs ; le groupe contrôle trente-trois jeunes non -fumeurs. Les fumeurs ont été vus trois fois alors que les sujets du groupe contrôle ont été vus 2 fois sur une période de trois mois.
Les principaux questionnaires sont : un questionnaire sociodémographique, l’échelle d’estime de soi de Rosenberg, l’Inventaire Systémique de Qualité de Vie pour Adolescents, trois questions ouvertes qui portent sur le changement, les ressources et la confiance en soi.
Les techniques d’intervention sont la balance décisionnelle de l’entretien motivationnel et l’implémentation d’un comportement.
Les résultats montrent un effet des entretiens motivationnels chez les fumeurs sur la perception d’être prêt au changement (p = 0,002), sur une meilleure perception de leurs ressources (p<0,001) et sur une augmentation de leur confiance en leur capacité de changement (p = 0,02). L’estime de soi et le score d’écart de qualité de vie restent stables pendant les trois mois à l’exception du score de but des jeunes fumeurs. L’implication clinique de ces résultas sera discutée lors de la présentation orale.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/108289

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Texte Anne - Marie 2 .docAuthor preprint35.5 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.