Reference : Suivi de la gestation chez la brebis Ouled Djellal par dosage de la protéine associée a ...
Scientific journals : Article
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/106230
Suivi de la gestation chez la brebis Ouled Djellal par dosage de la protéine associée a la gestation et de la progestérone.
French
Benyounes, A. [ > > ]
Lamrani, F. [ > > ]
Melo de Sousa, Noelita mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences fonctionnelles > Physiologie de la reproduction >]
Sulon, J. [ > > ]
Folch, J. [ > > ]
Beckers, Jean-François mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences fonctionnelles > Physiologie de la reproduction >]
Guellati, M. A. [ > > ]
2006
Revue d'Elévage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux
Vigot Freres
59
1-4
65-73
Yes (verified by ORBi)
International
0035-1865
1951-6711
Paris
France
[en] Brebis Ouled Djellal ; Gestation ; Protéine associée à la gestation ; Progestérone ; Dosage radio-immunologique
[en] L’objectif de la présente étude a été la caractérisation des profils plasmatiques de la protéine associée à la gestation (PAG) et de la progestérone au cours de la gestation et deux semaines après le part chez la race Ouled Djellal. Vingt-cinq brebis ont été prélevées hebdomadairement après synchronisation des chaleurs et monte naturelle. Les concentrations de PAG et de progestérone ont été déterminées par dosage radio-immunologique. Deux femelles n’ont pas été fécondées tandis que 23 ont eu des gestations considérées comme normales (n=18) ou pathologiques (n=5). Chez 18 brebis (12 gestations simples et 6 multiples), les concentrations de PAG et de progestérone ont été significativement influencées par le stade de la gestation (P<0.0001) et non par le nombre de fœtus. Des profils individuels ont été décrits chez 7 brebis dont 3 femelles ayant eu des pertes embryonnaires, et 2 brebis ayant avorté (66e et 110e jours), et enfin chez 2 brebis ayant donné naissance à terme chacune à un agneau vivant et expulsé au moment de la mise-bas 1 ou 2 fœtus momifié(s). Les concentrations en PAG ont été plus faibles chez les femelles ayant de fœtus momifiés en parallèle avec des fœtus vivants.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/106230
http://remvt.cirad.fr/revue/notice_fr.php?dk=542930

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
BenyounesA_RevElevMedVetPaysTrop_2006.pdfPublisher postprint837.33 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.