Reference : Etude rétrospective de 12 cas de défaut du septum interventriculaire chez le cheval
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Life sciences : Veterinary medicine & animal health
http://hdl.handle.net/2268/105217
Etude rétrospective de 12 cas de défaut du septum interventriculaire chez le cheval
French
[en] Retrospective study of ventricular septal defects in 12 horses
Leroux, Aurélia mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Médecine interne des équidés >]
Borde, Laura [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Médecine interne des équidés >]
Sandersen, Charlotte mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés >]
Amory, Hélène mailto [Université de Liège - ULg > Département clinique des animaux de compagnie et des équidés > Médecine interne des équidés >]
5-Dec-2011
In Proceedings of the 39ème journées annuelles de l'Association des Vétérinaires Equins Français (AVEF)
Yes
No
International
39ème journées annuelles de l'Association des Vétérinaires Equins Français (AVEF)
du 2 au 5 décembre 2011
Association des Vétérinaires Equins Français (AVEF)
Lyon
France
[fr] cheval ; echocardiographie ; défaut de septum interventriculaire
[en] horses ; echocardiography ; ventricular septal defect
[en] Introduction
Le défaut du septum interventriculaire ou communication interventriculaire (CIV) est l’anomalie congénitale la plus fréquente chez le cheval. Le diagnostic et le pronostic de cette pathologie sont réalisés au moyen de l’échocardiographie Doppler pulsé. Cette étude a pour but de décrire les cas observés entre 1998 et 2008 à la clinique équine de l’Université de Liège, mais aussi de déterminer leur devenir à long terme.

Matériel et méthodes
Sept chevaux présentant une CIV ont été présentés en clinique. Leur race, âge, sexe, symptômes, et le motif de la consultation ont été notés puis une échocardiographie Doppler pulsé a été effectuée. Un suivi téléphonique a aussi été mis en place en 2011 pour connaître leur évolution à long terme.

Résultats
Les 7 chevaux présentés avaient entre 1 mois et 11 ans. Six chevaux étaient des demi-sang et le septième était un poney islandais. Tous les chevaux présentaient un souffle bilatéral holo- ou pan-systolique de grade égale ou supérieur à 5/6, plus intense à droite en région tricuspide. Cinq chevaux étaient référés pour souffle sans symptôme associé tandis que les 2 autres présentaient des œdèmes, de l’intolérance à l’effort et de la dyspnée.
A l’échocardiographie, toutes les CIV étaient localisées à la base du septum dans sa partie membraneuse. Cependant, pour le premier cheval, examiné en 1998, une communication atypique entre le ventricule gauche (VG) et l’oreillette droite (OD) fut observée. La taille des CIV variait entre 0,5 et 6,6cm et la vitesse du shunt, toujours dirigé de gauche à droite, était comprise entre 2,5 et 5,5 m/s. Le premier cheval, référé en clinique en 1998, était en insuffisance cardiaque très sévère et présentait une dilatation des 2 ventricules et des 2 oreillettes, une fibrillation auriculaire et une insuffisance mitrale et tricuspide sévères. Le 2ème cheval avec des signes d’insuffisance cardiaque était un poulain d’1 mois avec une CIV de grande taille (2,6 cm) associé à un début de dilatation du ventricule droit sans autre anomalie cardiaque. Enfin, 3 des 5 chevaux asymptomatiques présentaient différentes insuffisances valvulaires mais seulement légères à modérées et une sténose pulmonaire a été observé chez l’un d’entre eux.

Discussion et conclusions
Les résultats de cette étude sont en accord avec la littérature. Les CIV sont associées à un souffle bilatéral holo- ou pan-systolique important et sont majoritairement localisés dans la partie membraneuse du septum. Une vitesse élevée du shunt est associée à une CIV de petite taille et à un pronostic vital et sportif bon. Par contre, en cas de CIV associé à d’autres anomalies graves comme des insuffisances valvulaires sévères, le pronostic est sombre.
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/105217

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
AVEF2011-CIV.pdfPublisher postprint301.03 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.