Reference : Caractérisation des viandes bovines à très longue durée de conservation sous vide
Scientific congresses and symposiums : Poster
Life sciences : Food science
http://hdl.handle.net/2268/105107
Caractérisation des viandes bovines à très longue durée de conservation sous vide
French
Didimo Imazaki, Pedro Henrique mailto [Université de Liège - ULg > > > Doct. sc. vété. (Bologne)]
Nezer, Carine [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
Taminiau, Bernard mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
Daube, Georges mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Microbiologie des denrées alimentaires >]
Clinquart, Antoine mailto [Université de Liège - ULg > Département de sciences des denrées alimentaires > Technologie des denrées alimentaires >]
9-Dec-2011
A0
No
No
National
1st Scientific Meeting of the Faculty of Veterinary Medicine
9 décembre 2011
Faculté de Médecine vétérinaire de l'Université de Liège
Liège
Belgique
[en] beef ; vacuum ; conservation
[fr] Le but de cette étude a été d’évaluer la conservabilité de viandes bovines de différentes origines (Royaume-Uni et Irlande, Australie et Brésil) et l’influence sur celle-ci de la température de conservation (1 °C vs. +4 °C). Des paramètres physico-chimiques (pH, couleur, proportion des différentes formes redox de la myoglobine (FRMb), indice TBARS et acides organiques) et microbiologiques (flore aérobie totale, flore lactique, Enterobacteriaceae, Pseudomonas spp. et Brochothrix thermosphacta) ont été mesurés sur sept lots de contre-filet conditionnés sous vide : aux ⅔ de la DLC et à la fin de la DLC. La diversité bactérienne a été évaluée par galeries API50 CHL et par métagénomique. Le pH a diminué au cours de la conservation dans deux lots. La couleur et la proportion des FRMb sont restées stables. Une augmentation de l’indice TBARS, plus prononcée à +4 °C, a été observée. Les viandes australiennes et brésilienne ont présenté des taux en acides acétique et citrique plus élevés. Tous les lots conservés à 1 °C ont présenté une qualité microbiologique satisfaisante à la fin de leur DLC (viandes britanniques et irlandaises = 35 ~ 45 jours; australiennes = 140 jours et brésilienne = 120 jours). La conservation à +4 °C a favorisé la croissance d’entérobactéries, facteur limitant de la conservation de plusieurs lots. L’identification bactérienne a révélé la présence de bactéries connues pour leur effet bioprotecteur. La phase ultérieure de ce travail consistera à étudier la dynamique de la flore microbienne endogène en fonction des conditions environnementales appliquées (température, atmosphère).
Région wallonne : Direction générale des Ressources naturelles et de l'Environnement - DGRNE
Conservation longue durée de la viande fraîche de bovins Blanc Bleu Belge : contraintes,
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/105107

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Imazaki_caracterisation_viandes_sous_vide_poster_1st_FMV_scientific_meetingx.pdfAuthor postprint326.97 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.