Reference : Stratégies de reproduction et structure des populations chez Labeo parvus (cypriniformes...
Scientific journals : Article
Life sciences : Zoology
http://hdl.handle.net/2268/104367
Stratégies de reproduction et structure des populations chez Labeo parvus (cypriniformes: cyprinidae) dans le bassin du fleuve Ouémé au Bénin
French
Montchowui, Elie mailto [Université d’Abomey-Calavi > Ecole Nationale Supérieure des Sciences et Techniques Agronomiques de Kétou > Laboratoire d’Hydrobiologie et d’Aquaculture, > >]
Ovidio, Michaël mailto [Université de Liège - ULg > > Laboratoire de Démographie des Poissons et d'Hydroécologie (LDPH) > >]
Laleye, Philippe [Université d’Abomey-Calavi > > Laboratoire d’Hydrobiologie et d’Aquaculture > >]
Philippart, Jean-Claude mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences et gestion de l'environnement > Biologie du comportement - Ethologie et psychologie animale >]
Poncin, Pascal mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences et gestion de l'environnement > Biologie du comportement - Ethologie et psychologie animale >]
2011
Annales des Sciences Agronomiques du Bénin
’Université d’Abomey-Calavi. Faculté des Sciences Agronomiques
15
2
153-171
Yes
International
1659-5009
Abomey-Calavi
Bénin
[fr] Labeo parvus ; structure des populations ; reproduction, ; fleuve Ouémé ; Bénin
[en] La stratégie de reproduction et la structure des populations chez Labeo parvus ont été
étudiées dans le bassin du fleuve Ouémé (Bénin) entre avril 2005 et mars 2006. Les
poissons ont été capturés mensuellement par des pêcheurs professionnels au moyen de
filets maillants. Les filets sont posés le soir et relevés le lendemain matin. La structure
démographique de L. parvus a été examinée sur la base de la distribution des fréquences de
tailles. La stratégie de reproduction a été étudiée à partir de l’indice gonadosomatique
(IGS), la structure ovarienne et la fécondité. Les populations de L. parvus présentent une
structure par tailles de type bimodal. Le premier mode est représenté par les juvéniles 0+
(≤ 9 cm LT) issus de la reproduction de l’année. Le deuxième mode est constitué des
géniteurs (13-28 cm LT). Sur 1088 specimens collectés dans le fleuve Ouémé, 14,9% sont
des juvéniles (< 9 cm LT), 6% pré-adultes (9-13 cm LT) et 79,1% adultes (> 13 cm LT).
L’analyse de la structure ovarienne montre un développement synchrone des ovocytes avec
la présence de deux cohortes conduisant à une ponte. La saison de reproduction est
comprise entre juillet et octobre correspondant à la crue fluviale maximale dans le bassin
avec une forte fécondité (8723 à 124363 ovules). L. parvus est une espèce potamodrome,
géniteur synchrone qui se concentre dans le fleuve avant de migrer pendant les crues
fluviales dans les plaines inondables pour pondre.
Coopération Technique Belge (CTB) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/104367

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
Montchowui et al. ASAB 2011.pdfPublisher postprint142.26 kBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.