Reference : Interactions entre les gorilles des plaines de l'Ouest et l'exploitation forestière : Im...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Zoology
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/104021
Interactions entre les gorilles des plaines de l'Ouest et l'exploitation forestière : Implications sylvicoles pour une forêt du Centre du Gabon
French
[en] Interactions between western lowland gorillas and timber exploitation : Forestry implications in a forest of Central Gabon
Haurez, Barbara mailto [Université de Liège - ULg > > > Form. doct. sc. agro. & ingé. biol.]
2011
Faculté Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège, ​​Belgique
Bio-ingénieur en Sciences Agronomiques à finalité spécialisée, option Agronomie Tropicale
72 + annexes
Doucet, Jean-Louis mailto
[fr] Gorilla gorilla gorilla ; exploitation forestière ; comportement nidificateur ; endozoochorie
[en] Gorilla gorilla gorilla ; timber exploitation ; nesting behavior ; endozoochory
[fr] L’objectif de ce travail de fin d’études est d’étudier les interactions entre les gorilles des plaines de l’Ouest (Gorilla gorilla gorilla Savage & Wyman) et l’exploitation forestière dans une forêt du centre du Gabon.
Le travail de recherche a été organisé selon trois axes principaux :

(i) La détermination de l’impact de l’exploitation forestière sur la densité de gorilles. Les densités de gorilles ont été estimées en forêt non-exploitée et en forêt exploitée par des inventaires pédestres des sites de nidification. Elles sont respectivement égales à 3,7 et 1,7 gorilles sevrés par km². Ces valeurs sont cependant basées sur des échantillons de tailles faibles et il n’est pas possible de déterminer si la différence entre elles est significative.
(ii) La caractérisation de l’habitat de nidification. Nous avons mis en évidence la préférence des gorilles pour la nidification en milieux ouverts. En particulier, les formations marécageuses et les formations de terre ferme à canopée ouverte sont appréciées pour la construction des nids. La formation végétale au sein de laquelle se trouve le site de nidification a une influence sur la structure et la composition du nid construit. Les plantes appartenant aux familles des Marantaceae et des Zingiberaceae sont les plus souvent utilisées dans la construction des nids. Nous avons, en outre, constaté l’utilisation de l’ancien réseau routier de l’exploitation pour la nidification et l’alimentation.

(iii) La détermination de l’effet de l’endozoochorie sur la germination des graines. L’effet de l’endozoochorie est fonction de l’espèce végétale considérée. Peu de résultats ont été obtenus pour permettre une comparaison fiable des taux de germination entre les graines ingérées et les graines extraites de fruits. Cependant, le taux de germination de l’espèce Santiria trimera (Oliv.) Aubrév. (Burseraceae) semble augmenté par l’endozoochorie, notamment suite à la suppression de la pulpe autour des graines.

Ce travail a permis de démontrer que le gorille des plaines de l’Ouest s’adapte assez bien à l’exploitation. En outre, par son régime hautement frugivore et son comportement nidificateur, le gorille est un disperseur de qualité. Son rôle dans la régénération forestière semble non négligeable. Des études complémentaires, et en particulier une étude à plus long terme, seraient nécessaires pour préciser les conclusions apportées par ce travail.
[en] The aim of this master thesis is to study the interactions between western lowland gorillas (Gorilla gorilla gorilla Savage & Wyman) and timber exploitation in a forest of Central Gabon.
The research work has been organized around tree main axis:

(i) The determination of the impact of timber exploitation on gorilla density. Gorillas’ densities have been estimated in unlogged forest and in logged forest by pedestrian inventories of nesting sites. They are respectively equal to 3.7 and 1.7 weaned gorillas per km². Nevertheless these values are based upon small size samplings and it is not possible to assess if the difference between them is significant.

(ii) The characterization of nesting habitat. We brought to light gorillas’ preference for relatively open sites for nesting. Particularly swamps and open terra firme forest are appreciated by gorillas for the construction of the nests. The vegetation type in which the nesting site is located has an influence on the structure and the composition of the nest. Plants of the Marantaceae and Zingiberaceae families are the most frequently used for nest construction. Moreover, we noticed the use of the old road logging network for nesting and feeding.

(iii)The determination of the effect of endozoochory on seeds germination. The effect of endozoochory depends upon the botanical species of the seed. Too few results have been obtained in order to allow a reliable comparison of germination rates between ingested seeds and seeds extracted from fruits. However, the germination rate of the species Santiria trimera (Oliv.) Aubrév. (Burseraceae) seems to be enhanced by endozoochory, in particular by the removal of the pulp surrounding the seeds.

This study demonstrates that western lowland gorilla is a species that adapts relatively well to timber exploitation. Besides thanks to its highly frugivorous diet and its nesting behavior, the gorilla is an effective seeds disperser. The role of the gorilla in forest regeneration seems to be inconsiderable. Complementary studies, particularly a long term study, would be necessary in order to examine thoroughly into the conclusions brought by this work.
Commission universitaire pour le Développement - CUD; Nature +
http://hdl.handle.net/2268/104021

There is no file associated with this reference.

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.