Reference : Contribution à la conservation de la flore cupro-cobalticole endémique du Katanga (R.D.C...
Dissertations and theses : Master's dissertation
Life sciences : Environmental sciences & ecology
Life sciences : Phytobiology (plant sciences, forestry, mycology...)
http://hdl.handle.net/2268/103863
Contribution à la conservation de la flore cupro-cobalticole endémique du Katanga (R.D.C.) : Conservation en banque de graines et régénération d'espèces métallicoles
French
[en] Contribution to the conservation of the copper-cobalt endemic plant species in Katanga (D.R. Congo): Seed bank conservation and metallophyte species regeneration
Boisson, Sylvain mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Biodiversité et Paysage >]
26-Aug-2011
Université de Liège, ​​Belgique
Master Bioingénieur en Sciences Agronomiques à finalité spécialisée
75
Mahy, Grégory mailto
Baudoin, Jean-Pierre mailto
Bizoux, Jean-Philippe mailto
Monty, Arnaud mailto
Colinet, Gilles mailto
Lebrun, Julie mailto
Faucon, Michel-Pierre mailto
[en] metallophyte ; conservation ; regeneration ; endemic ; Katanga ; copper cobalt ; threatened ; contaminated soils
[fr] métallophyte ; conservation ; régénération ; endémique ; Katanga ; cuivre cobalt ; menacé ; sols contaminés
[en] Metallophytes are plants that represent the biodiversity of metal-rich soils. Some of them are able to accumulate high metal concentrations: metal hyperaccumulators plants. In Katanga (RD Congo), 32 species have been identified as copper-cobalt endemic but mining activities are still a threat to outcrop ecosystems. We must characterize native environmental parameters (realized niche) and the full range of environmental conditions in culture (fundamental niche) to conserve, preserve and restore these ecosystems. Six representative species of the natural copper gradient were selected after soil-species data analyses (Crepidorhopalon perennis, Crotalaria cobalticola, Gladiolus ledoctei, Haumaniastrum robertii, Lopholaena deltombei and Sopubia mannii). The study determined their behavior (germination, survival) and their development (vegetative measures) on one group of natural soil (from three copper gradients of Fungurume V hill), two groups of artificially contaminated soils with incremental doses (copper sulfate and copper hydroxycarbonate: 500, 2000 and 5000 mg.kg-1) and one uncontaminated soil (control) by two types of plant establishment (direct seeding and transplant from Petri dishes). The results depend on species habitat and show that four of these species can grow on uncontaminated soil in the early stages of growth. In addition, the seed bank (in Faculty of Agronomy - University of Lubumbashi) management (cleaning, updating and germination tests of accessions) was maintained using standard methods. The results of germination tests demonstrated the effectiveness of some conservation methods and helped to provide recommendations for the methodology.
[fr] Les métallophytes sont des végétaux représentatifs de la biodiversité des sites contaminés en métaux lourds dont certains présentent même des aptitudes d’hyperaccumulation. Au Katanga (R.D. Congo), 32 espèces ont été recensées comme endémiques strictes des affleurements de cupro-cobaltifères. Cependant, la reprise des activités minières est une menace grandissante pour ces écosystèmes. La conservation, sauvegarde et restauration de cette flore doivent passer par la caractérisation des paramètres environnementaux natifs (niche réalisée) mais aussi par la recherche de leur potentiel maximal en culture (niche fondamentale). A partir de relevés sols-espèces antécédents, six espèces représentatives du gradient naturel de contamination en cuivre (Crepidorhopalon perennis, Crotalaria cobalticola, Gladiolus ledoctei, Haumaniastrum robertii, Lopholaena deltombei et Sopubia mannii) ont été sélectionnées afin d’en déterminer leurs comportements (germination, survie) et développements (mesures végétatives) sur un groupe de sols contaminés naturellement (issu de trois gradients en cuivre de la colline Fungurume V), deux groupes de sols contaminés artificiellement à doses graduelles (Sulfate de cuivre et Hydroxycarbonate de cuivre : 500, 2000 et 5000 mg.kg-1) et un sol non contaminé (témoin) selon deux modes d’implantation (semis direct et repiquage à partir de boites de Pétri). Les résultats varient selon le gradient d’origine des espèces mais montrent notamment que quatre de ces espèces ont la capacité de se développer sur un sol non contaminé dans les premiers stades de leurs croissances. En supplément, les activités de la banque de graines de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université de Lubumbashi (nettoyage, gestion et tests de germination des accessions) ont été maintenues en utilisant les méthodes standards de la banque de graines. Les résultats des tests ont permis de mettre en évidence l’efficience de certains modes de conservation et de proposer des recommandations dans la méthodologie.
Fonds d'Aide à la Mobilité des Etudiants (Communauté Française de Belgique)
Researchers ; Students ; Others
http://hdl.handle.net/2268/103863

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
TFE-Boisson 2011.pdfPublisher postprint3.18 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.