Reference : The ecological study of an unknown non-timber forest product (NTFP) : The African wal...
Scientific congresses and symposiums : Unpublished conference
Life sciences : Environmental sciences & ecology
http://hdl.handle.net/2268/103728
The ecological study of an unknown non-timber forest product (NTFP) : The African walnut (Coula edulis Baill.)
English
Moupela, Christian [Université de Liège - ULg > > > >]
Vermeulen, Cédric mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales >]
Brostaux, Yves mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Statistique, Inform. et Mathém. appliquée à la bioingénierie >]
Lebailly, Philippe mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Economie et développement rural >]
Doucet, Jean-Louis mailto [Université de Liège - ULg > Forêts, Nature et Paysage > Laboratoire de Foresterie des régions trop. et subtropicales >]
Nov-2011
19
No
No
International
IUFRO International Conference Research Priorities in Tropical Silviculture: Towards New paradigms ?
15-18 Novembre 2011
CIRAD
Montpellier
France
[en] Coula edulis ; Gaboon ; NTFP
[fr] Le noisetier d’Afrique, Coula edulis Bail., produit des graines de grande valeur nutritive régulièrement collectées et commercialisées par les populations locales. Toutefois, certains aspects fondamentaux de son écologie, dont le potentiel de production et la prédation des fruits, demeurent inconnus, ce qui peut constituer un frein à sa valorisation. L’étude s’est déroulée au Gabon et s’est attachée à quantifier la production fruitière de l’espèce et à identifier les prédateurs potentiels des fruits.
Trente-neuf collecteurs circulaires ont été installés sous les houppiers, les données récoltées (nombre et masse des fruits) étant ensuite mises en relation avec le diamètre. Par ailleurs, sept semenciers ont fait l’objet d’observations indirectes grâce à un dispositif de caméras-pièges.
Le diamètre minimum de fertilité est de 12,3 cm, tandis que 23 cm dhp constitue pour l’espèce le diamètre effectif de fructification. Celle-ci se produit de décembre à avril. Les quantités de fruits sont corrélées positivement au diamètre.
Dix espèces animales ont été observées aux pieds des arbres en fruits, leur rôle dans la dynamique de l’espèce est potentiellement important.
République Gabonaise
Researchers ; Professionals ; Students
http://hdl.handle.net/2268/103728

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Restricted access
IUFRO Presentation moupela anglais.pdfAuthor postprint3.45 MBRequest copy

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.