Reference : Travail excentrique et concentrés plaquettaires en pathologie tendineuse
Scientific congresses and symposiums : Paper published in a book
Human health sciences : Orthopedics, rehabilitation & sports medicine
http://hdl.handle.net/2268/103486
Travail excentrique et concentrés plaquettaires en pathologie tendineuse
French
Kaux, Jean-François mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Département des sciences de la motricité >]
Drion, Pierre mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences biomédicales et précliniques > GIGA-R:Méth. expér.des anim. de labo et éth. en expér. anim. >]
Forthomme, Bénédicte mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Rééducation du membre supérieur >]
Crielaard, Jean-Michel mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Evaluation et entraînement des aptitudes physiques >]
LE GOFF, Caroline mailto [Centre Hospitalier Universitaire de Liège - CHU > > Chimie médicale >]
Croisier, Jean-Louis mailto [Université de Liège - ULg > Département des sciences de la motricité > Kinésithérapie générale et réadaptation >]
25-Nov-2011
13èmes Rencontres Medimex
Yes
Yes
International
XIIIèmes Rencontres Isocinétiques Medimex/Rothschild
25 novembre 2011
Paris
France
[fr] excentrique ; plasma riche en plaquettes ; tendinopathies
[en] Les tendinopathies apparaissent fréquentes au sein de la population active et sportive. Actuellement, la rééducation excentrique constitue une thérapeutique de choix dans leur traitement. Stanish en proposa dès les années 80 les principales règles. Bien que les résultats apparaissent favorables en clinique, les adaptations morphologiques et biochimiques des tissus n’ont pas encore été élucidées. Nous avons démontré que l’effort excentrique (réalisé par des rats en course en descente) participait au développement macroscopique du réseau de vaisseaux sanguins au niveau de l’épitendon et à une amélioration de la résistance à la traction longitudinale tendineuse. Ceci confirme donc que les propriétés mécaniques du tendon de rat sont améliorées après un entraînement excentrique. Le tendon, plus résistant, augmenterait sa quantité de fibres de collagène et probablement les interactions entre elles. La mécanotransduction serait le processus responsable du remaniement tissulaire lors de l’application de contraintes mécaniques. Cependant, en pratique clinique, une vingtaine de séances d’entraînement minimum semblent néanmoins nécessaires pour assurer l’efficacité du traitement.
Depuis quelques années, en traumatologie sportive, les propriétés réparatrices des plaquettes sanguines sont mises à profit pour stimuler la cicatrisation tendineuse. Nous avons démontré, selon a modèle animal, que celles-ci permettaient d'accélérer le processus cicatriciel tendineux mais en amélioraient également la qualité. Cependant, ce processus ne peut se dérouler correctement que si le tendon est soumis à des contraintes mécaniques afin d'orienter les neo-fibres de collagène selon les lignes de forces. Nous sommes donc convaincus qu'en pratique clinique, une prise en charge rééducative excentrique sous-maximale est indispensable dans les suites d'une injection de concentré plaquettaire pour traiter une tendinopathie chronique.
http://hdl.handle.net/2268/103486

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
Médimex.pdfAuthor postprint21.66 MBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.