Reference : Note synthétique sur l'évaluation et le calcul de la vulnérabilité des ménages au Niger ...
Reports : Internal report
Life sciences : Agriculture & agronomy
http://hdl.handle.net/2268/100487
Note synthétique sur l'évaluation et le calcul de la vulnérabilité des ménages au Niger : février 2011
French
Andres, Ludovic mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Economie et développement rural >]
Lebailly, Philippe mailto [Université de Liège - ULg > Sciences agronomiques > Economie et développement rural >]
2011
12
Gembloux
Belgique
[fr] Vulnérabilité alimentaire ; Niger ; Vulnérabilité des ménages
[fr] L’analyse de la vulnérabilité alimentaire suscite une attention toute particulière des
bailleurs de fond. En effet, depuis 1990, l’analyse et l’évaluation de celle-ci permet aux
différentes institutions nationales et internationales présentes au Niger d’élaborer leurs
stratégies, de cibler les populations ou zones bénéficiaires de leurs interventions ainsi que de
prévenir et gérer les crises alimentaires. Cependant, les nombreuses crises alimentaires
chroniques du Niger (1996-1997, 2001, 2004-2005, 2009-2010) suscitent néanmoins un
certain questionnement quant à l’efficacité et l’efficience de cette évaluation. Cette note
décrira certaines méthodologies d’évaluation de la vulnérabilité alimentaire les plus usitées au
Niger. Au total, trois méthodologies ont été caractérisées, celle de la Cellule de Coordination
du Système d’Alerte Précoce (CC/SAP), de certains Partenaires Techniques et Financiers
(Save The Children, Action Contre la Faim, …) et du CC/SAP et de l’Institut National de la
Statistique du Niger (INS-Niger). Cette description permettra de mieux cerner les spécificités
de chacune d’elles et d’élaborer certaines remarques et recommandations. Ce document
introduira, tout d’abord, le concept de vulnérabilité repris dans la littérature. Ensuite, il décrira
les différentes méthodologies de calcul et d’évaluation de la vulnérabilité utilisées au Niger.
Enfin, ces méthodologies seront analysées et critiquées en vue de présenter des propositions
d’améliorations. Il en ressort que le niveau d’analyse de la vulnérabilité doit être affiné d’un
point de vue départemental et communal. Il est essentiel de réaliser une distinction entre les
ménages urbains et ruraux étant donné la diversité des stratégies opérées par ces ménages.
L’évaluation de la vulnérabilité des ménages pastoraux et/ou transhumants devrait être
repensée pour améliorer la prise en compte de ceux-ci. La recommandation principale de cette
note est d’augmenter le nombre de ménages de l’échantillon d’analyse dans le but de mieux
caractériser la vulnérabilité des ménages urbains, ruraux, pastoraux et de produire des indices
de vulnérabilité par commune.
ULg Gembloux Agro-Bio Tech-Unité d'Economie et Développement rural
Groupe de recherche en appui à la politique Agriculture/Alimentation/Afrique- GRAP3A
GRAP3A
Researchers
http://hdl.handle.net/2268/100487
http://www.grap3a.be/images/stories/analyse%20vulnrabilit%20la%20211.04.01.pdf

File(s) associated to this reference

Fulltext file(s):

FileCommentaryVersionSizeAccess
Open access
LAndres_Note-synthétique-sur-l'-évaluation-et-le-calcul-de-la-vulnarabilité-des-ménages-au-Niger.pdfAuthor postprint840.41 kBView/Open

Bookmark and Share SFX Query

All documents in ORBi are protected by a user license.