References of "Learning materials"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailIntroduction au droit public - Plan général du cours (année 2015-2016)
Behrendt, Christian ULg

Learning material (2015)

Le document constitue le Plan général de l'enseignement d'Introduction au Droit public dispensé à l'Université de Liège en 1ère année de bachelier en droit et en 1ère année de bachelier en science ... [more ▼]

Le document constitue le Plan général de l'enseignement d'Introduction au Droit public dispensé à l'Université de Liège en 1ère année de bachelier en droit et en 1ère année de bachelier en science politique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 3860 (379 ULg)
Full Text
See detailDroit constitutionnel belge - Plan général du cours (année 2015-2016)
Behrendt, Christian ULg

Learning material (2015)

Le document constitue le Plan général de l'enseignement de Droit constitutionnel dispensé à l'Université de Liège en 2e année de bachelier en droit et en 2e année de bachelier en science politique.

Detailed reference viewed: 7121 (1583 ULg)
Full Text
See detailSémiologie obstétricale : La propédeutique obstétricale des ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2015)

Objectif général : L'obstétrique est la science de l'accouchement. C'est une science mais aussi un art. Sa pratique implique une connaissance minimale des données anatomiques et physiologiques relatives à ... [more ▼]

Objectif général : L'obstétrique est la science de l'accouchement. C'est une science mais aussi un art. Sa pratique implique une connaissance minimale des données anatomiques et physiologiques relatives à la parturition et le respect de quelques principes propédeutiques de base pour définir une stratégie obstétricale. L'accouchement est une plaque tournante entre d'une part la gestation et le post-partum. Il constitue de ce point de vue une étape extrêmement importante pour l'obtention d'une fécondité normale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 3221 (140 ULg)
Full Text
See detailSémiologie : La propédeutique de l’appareil reproducteur du mâle et et l’examen du sperme des ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2015)

Objectif général : Ce chapitre décrit les méthodes propédeutiques permettant de reconnaître un mâle capable physiquement et comportementalement de déposer au niveau du tractus génital femelle un sperme ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre décrit les méthodes propédeutiques permettant de reconnaître un mâle capable physiquement et comportementalement de déposer au niveau du tractus génital femelle un sperme viable, irréprochable sur le plan sanitaire et apte à assurer une fécondation. Il concerne non seulement l’examen externe et interne de l’animal au repos et en action mais aussi le prélèvement et l’examen du sperme. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1299 (70 ULg)
Full Text
See detailSémiologie : Le constat de gestation chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2015)

Objectif général du cours : Le constat de gestation qu'il soit réalisé en recourant à des méthodes manuelles, hormonales ou échographiques constitue une démarche essentielle pour prévenir l'infécondité ... [more ▼]

Objectif général du cours : Le constat de gestation qu'il soit réalisé en recourant à des méthodes manuelles, hormonales ou échographiques constitue une démarche essentielle pour prévenir l'infécondité. Ce chapitre a pour but de présenter les méthodes hormonales (progestérone et PAG) et non hormonales (palpation manuelle, détection de l'oestrus, inspection de l'abdomen, développement mammaire) pour confirmer la gestation chez les ruminants. Il en présente également les avantages et inconvénients. L'examen échographique trouve dans ce contexte une de ses principales applications. Il sera donc envisagé dans un chapitre spécifique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1534 (73 ULg)
Full Text
See detailSémiologie : La propédeutique de l’appareil génital femelle des ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2015)

Objectif général du chapitre : Ce chapitre a pour but de décrire les moyens propédeutiques permettant au clinicien de répondre à 5 questions de base en reproduction bovine notamment, à savoir (1) L’animal ... [more ▼]

Objectif général du chapitre : Ce chapitre a pour but de décrire les moyens propédeutiques permettant au clinicien de répondre à 5 questions de base en reproduction bovine notamment, à savoir (1) L’animal est-il gestant et le cas échéant quel est son stade de gestation ? (2) Si l’animal n’est pas gestant, est-il cyclé et le cas échéant à quel stade du cycle se trouve-t-il ? (3) Si l’animal n’est ni gestant ni cyclé, quelles peuvent en être les raisons ? Pour ce faire il peut recourir à l’anamnèse, à la palpation manuelle du tractus génital, à l’examen vaginal, à la détermination de l’état corporel et à divers examens complémentaires au nombre des quels on peut citer les prélèvements vaginaux et/ou utérins en vue de la réalisation d'examens bactériologiques, les dosages hormonaux en vue du dosage de la progestérone, les tests de perméabilité tubaire et surtout l'examen échographique. Compte tenu de l'importance pratique de ce dernier, il fera l'objet d'un chapitre spécifique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 2177 (131 ULg)
Full Text
See detailSémiologie : La détection de l’oestrus chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2015)

Objectif général du cours : La détection de l'oestrus constitue une activité essentielle d'un éleveur désireux d'obtenir une fertilité et fécondité normale de son troupeau. Ce chapitre a pour but de ... [more ▼]

Objectif général du cours : La détection de l'oestrus constitue une activité essentielle d'un éleveur désireux d'obtenir une fertilité et fécondité normale de son troupeau. Ce chapitre a pour but de décrire les manifestations primaires et secondaires et facteurs d’influence de l’oestrus. Sont passées en revue les conditions nécessaires à sa bonne détection ainsi que les principales méthodes autorisant sa détection directe ou indirecte. Les méthodes de quantification de sa détection au niveau du troupeau sont également présentées. Le chapitre se complètera par un bref descriptif des particularités de la détection chez les petits ruminants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1691 (92 ULg)
Full Text
See detailSémiologie : Applications de l'échographie à la reproduction des ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2015)

Objectif général : L'échographie constitue une propédeutique complémentaire essentielle en reproduction bovine, ovine et caprine. Après avoir rappeler les principes généraux de l’échographie, le chapitre ... [more ▼]

Objectif général : L'échographie constitue une propédeutique complémentaire essentielle en reproduction bovine, ovine et caprine. Après avoir rappeler les principes généraux de l’échographie, le chapitre abordera la méthodologie de l’examen échographique chez la vache. Les caractéristiques échographiques des structures physiologiques et pathologiques ovariennes puis utérines seront présentées après de brefs rappels anatomiques et physiologiques. L’examen échographique de l’utérus gestant et de son contenu sera ensuite détaillé. Le principe du sexage sera décrit. Le chapitre se complètera par les applications de l’échographie chez les petits ruminants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1636 (99 ULg)
Full Text
See detailGuide d'utilisation - Grille : Plugin de création de grilles d'échantillonnage pour le logiciel QGIS
Handerek, Daphné ULg; De Thier, Olivier ULg; Modave, Maxime et al

Learning material (2015)

Manuel d'utilisation du plugin grille pour QGIS.

Detailed reference viewed: 55 (7 ULg)
Full Text
See detailRelativité générale
De Rop, Yves ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 513 (112 ULg)
Full Text
See detailL'influence des conditions astrophysiques sur la chimie interstellaire
De Becker, Michaël ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
See detailBest in translation: Steiner e Eco come revenants
Curreri, Luciano ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
See detailMéthodes et innovations pédagogiques en enseignement supérieur
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2015)

Cette présentation Power point a été réalisée dans le cadre d'un cycle de conférences données à la faculté de Médecine Vétérinaire de Constantine les 9 et 10 mai 2015. Elle aborde trois aspects ... [more ▼]

Cette présentation Power point a été réalisée dans le cadre d'un cycle de conférences données à la faculté de Médecine Vétérinaire de Constantine les 9 et 10 mai 2015. Elle aborde trois aspects complémentaires à savoir les étudiants, les méthodes et les évaluations. [less ▲]

Detailed reference viewed: 100 (4 ULg)
Full Text
See detailApplication du séquençage pour l’identification des champignons
SACHELI, Rosalie ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
See detailLa nationalité belge en 2015 - qui sont les belges?
Wautelet, Patrick ULg

Learning material (2015)

Cette présentation a servi de support à un exposé (3 h) consacré aux principes fondamentaux de la nationalité belge. L'accent a été mis sur les principes généraux permettant l'accès à la nationalité belge ... [more ▼]

Cette présentation a servi de support à un exposé (3 h) consacré aux principes fondamentaux de la nationalité belge. L'accent a été mis sur les principes généraux permettant l'accès à la nationalité belge aux personnes en situation migratoire. Cette intervention a eu lieu dans le cadre d'un certificat interuniversitaire en Migrations, Diversité ethnique et Relations interculturelles [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (3 ULg)
Full Text
See detailPer una misura del ritorno: Nievo nel Quarantotto di Sciascia
Curreri, Luciano ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 56 (1 ULg)
Full Text
See detailAnalyse des Politiques Publiques. L'implantation d'éoliennes en Région Wallonne
Rossignol, Nicolas ULg; Parotte, Céline ULg; Fallon, Catherine ULg

Learning material (2015)

Ce présentation vise à illustrer un cas pratique de politique publique: les projets d'implantation de parcs éoliens.

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
See detailGouvernance socio technique des déchets hautement radioactifs et/ou de longue durée de vie. Retours sur les cas belge et français
Parotte, Céline ULg

Learning material (2015)

Cette présentation avait pour but d'illustrer aux étudiants STS une recherche concrète en la matière. Au travers d'un cas d'étude spécifique (ici la question de la gestion des déchets hautement ... [more ▼]

Cette présentation avait pour but d'illustrer aux étudiants STS une recherche concrète en la matière. Au travers d'un cas d'étude spécifique (ici la question de la gestion des déchets hautement radioactifs et/ou de longue durée de vie) identifier la place du chercheur STS, ses pratiques empiriques et ses résultats. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
See detailConstitution et gestion d'un dossier administratif
Habran, Maxime ULg

Learning material (2015)

Ce syllabus est un outil de travail. Il a pour but de fournir une série de réponses aux questions que l’on se pose en matière de constitution et gestion d’un dossier administratif. Il se compose de deux ... [more ▼]

Ce syllabus est un outil de travail. Il a pour but de fournir une série de réponses aux questions que l’on se pose en matière de constitution et gestion d’un dossier administratif. Il se compose de deux grandes parties. La première porte sur la notion de dossier administratif et couvre aussi bien les éléments qui composent un dossier que les règles en matière de rédaction d’une délibération. La deuxième consiste essentiellement en un rappel des principaux concepts en matière de droit administratif. [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (2 ULg)
Full Text
See detailBiologie du développement (partim. animal)
Peers, Bernard ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 38 (1 ULg)
See detailFAO Training in Crop Yield Forecasting - Remote Sensing - Method for Crop Yield Forecasting System (CYFS) from spatial Remote Sensing for Tajikistan. Integration of PROBA-V NDVI images. Belgium - Arlon Campus Environment - January 2015.
Denis, Antoine ULg

Learning material (2015)

This manual has been written for the “Training for strengthening crop yield forecasting capacity of the State Administration for Hydrometeorology (Hydromet) of Tajikistan” that occurred between 12nd ... [more ▼]

This manual has been written for the “Training for strengthening crop yield forecasting capacity of the State Administration for Hydrometeorology (Hydromet) of Tajikistan” that occurred between 12nd January and 7th February 2015 in Arlon – Belgium in the framework of the Food and Agriculture Organization (FAO) of the United Nations Project (GCP/TAJ/007/EC) “Support to Strengthening the National Food Security Information System in Tajikistan”. This manual is intended to cover the Remote Sensing part only of the general Crop Yield Forecasting System (CYFS). Despite written for the Tajik context this manual can serve as an example for all other countries. This manual follows on from the 2 manuals entitled: 1) “FAO Training in Crop Yield Forecasting ARMENIA - Erevan – May 2011 – Remote Sensing”. 2) “FAO Training in Crop Yield Forecasting. Improvement of the Crop Yield Forecasting System (CYFS) in Armenia: a new approach for satellite data integration. ARMENIA - Yerevan - January 2013.” This manual, in addition to adapt the method to Tajik context, integrates for the first time the NDVI images of PROBA-V satellite. These images continue the stopped SPOT-VEGETATION time’s series, from 2014 to undefined future. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (1 ULg)
Full Text
See detailMéthodologie et analyse des politiques publiques (pratique): "chercheurs en herbe"
Parotte, Céline ULg

Learning material (2015)

Cette présentation donnée dans le cadre du cours IFRES a pour objectif de présenter le cours de méthodes et analyse des politiques publiques dispensés aux étudiants de deuxième année de baccalauréat en ... [more ▼]

Cette présentation donnée dans le cadre du cours IFRES a pour objectif de présenter le cours de méthodes et analyse des politiques publiques dispensés aux étudiants de deuxième année de baccalauréat en sciences politiques par les Professeurs Madame François et Madame Fallon. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (2 ULg)
Full Text
See detailMener pratiquement ses entretiens: retour d'expériences
Parotte, Céline ULg

Learning material (2015)

Trucs et astuces pour mener pratiquement ses entretiens qualitatifs. Pratiquement, cette présentation a pour objectif de mettre l'étudiant en situation concrète: que faire? à quoi penser? comment me ... [more ▼]

Trucs et astuces pour mener pratiquement ses entretiens qualitatifs. Pratiquement, cette présentation a pour objectif de mettre l'étudiant en situation concrète: que faire? à quoi penser? comment me préparer? [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
See detailOpinions, attitudes et comportements politiques. Dossier de documentation
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailPolitical Opinions, Attitudes and Behaviours
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
See detailOpinions, attitudes et comportements politiques. Notes de cours
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 16 (3 ULg)
Full Text
See detailIntroduction à l’incertitude de mesure - Partim 1
Marini Djang'Eing'A, Roland ULg; Vermaercke, Peter; Hubert, Philippe ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Full Text
See detailIntroduction à l’incertitude de mesure - Partim 2
Marini Djang'Eing'A, Roland ULg; Vermaercke, Peter; Hubert, Philippe ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
See detailDroit constitutionnel - Dossier de documentation (année 2014-2015)
Behrendt, Christian ULg

Learning material (2015)

Le document constitue le Dossier de documentation, à lire par les étudiants en parallèle au cours ex cathedra, de l'enseignement de Droit constitutionnel dispensé à l'Université de Liège en 2e année de ... [more ▼]

Le document constitue le Dossier de documentation, à lire par les étudiants en parallèle au cours ex cathedra, de l'enseignement de Droit constitutionnel dispensé à l'Université de Liège en 2e année de bachelier en droit et en 2e année de bachelier en science politique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1067 (316 ULg)
Full Text
See detailLes institutions politiques belges après la sixième Réforme de l'État
Grandjean, Geoffrey ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 33 (8 ULg)
Full Text
See detailLes mots, la mort, les sorts. Jeanne Favret-Saada
Vangeebergen, Thomas ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
Full Text
See detailTreatment of pneumonia in demented patients
ALLEPAERTS, Sophie ULg; PETERMANS, Jean ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailIntroduction à l'embryologie animale
Geenen, Vincent ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 43 (4 ULg)
Full Text
See detailCase study at Attapeu: chicken model
Andres, Ludovic ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 23 (6 ULg)
Full Text
See detailPrincipes biomécaniques pour le sport (cours ADEPS)
Schwartz, Cédric ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 27 (5 ULg)
Full Text
See detailProcédure pénale
Michiels, Olivier ULg; Falque, Géraldine ULg

Learning material (2015)

Syllabus du cours de procédure pénale pour l'année académique 2014-2015

Detailed reference viewed: 233 (71 ULg)
Full Text
See detailStabilité des Constructions
Denoël, Vincent ULg; Franssen, Jean-Marc ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 72 (4 ULg)
Full Text
See detailNotions de pharmacologie
Kaux, Jean-François ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 28 (9 ULg)
Full Text
See detailLe droit des Etats-Unis
Albert, Joanne ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 20 (6 ULg)
Full Text
See detailElements of stochastic processes 2014--2015: course material
Arnst, Maarten ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 1195 (343 ULg)
Full Text
See detailLe dopage
Kaux, Jean-François ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 143 (23 ULg)
Full Text
See detailLa préservation du bois
Jourez, Benoît ULg

Learning material (2015)

En Belgique, la préservation du bois est un domaine très organisé, suivi et contrôlé, dans lequel il n’y a pas de place pour l’amateurisme, et son importance est à la hauteur des enjeux. Alternative ... [more ▼]

En Belgique, la préservation du bois est un domaine très organisé, suivi et contrôlé, dans lequel il n’y a pas de place pour l’amateurisme, et son importance est à la hauteur des enjeux. Alternative écologiquement intéressante qui rencontre les attentes des citoyens, le bois convient dans un très grand nombre de situations. Compte tenu de la durabilité naturelle des divers essences potentiellement utilisables, sa mise en œuvre nécessite néanmoins des précautions afin d’assurer une certaine longévité des édifices et la sécurité des personnes. Lorsque la durabilité naturelle d’une essence est insuffisante pour une classe d’emploi, le concepteur d’un ouvrage a la possibilité de choisir une autre essence dont la durabilité naturelle supérieure permettra de faire face aux risques d’altérations biologiques rencontrés dans cette classe. Il peut aussi décider d’appliquer un traitement de préservation approprié pour conférer au bois une durabilité suffisante. Préserver le bois signifie qu'il faut définitivement le rendre insensible aux attaques biologiques dans l'ensemble du volume où elles peuvent se développer (zone vulnérable). Sachant que ce volume vulnérable s'accroît parallèlement à l'intensité du risque, il faut encore pouvoir y incorporer, à la profondeur requise, (exigences de pénétration) un produit adapté et efficace, en quantité suffisante (exigences de rétention) compte tenu de l’imprégnabilité de l’essence. En fonction de la classe d’emploi dans laquelle le bois sera mis en œuvre, les normes définissent les exigences minimales que doivent rencontrer les produits de préservation vis-à-vis des agents de dégradation biologique. Le choix d’une essence, d’un produit et d’un procédé de traitement adapté à la classe d’emploi, compte tenu des exigences de pénétration et de rétention, assure l’efficacité dans le temps du traitement de préservation. Ces dernières années, une alternative intéressante a vu le jour pour permettre à des essences non ou moins durables d’être mises en œuvre dans des emplois pour lesquels elles ne font pas preuve d’une durabilité suffisante. Elle consiste à appliquer un traitement physique ou chimique (sans recourir aux biocides) en vue d’en modifier certaines substances constitutives qui la rend inappétante pour les agents biologiques de dégradation : on parle alors, non pas de préservation, mais bien de modification du bois. Cet aspect du traitement du bois ne sera pas développé dans ce document. Les traitements de préservation visent prioritairement une protection préventive du bois à laquelle on peut adjoindre également les traitements curatifs destinés à combattre les attaques biologiques installées. Pour ces dernières, les solutions de traitements sont plus concentrées en biocides. Ces deux types de traitement ne doivent en aucun cas être confondus avec les traitements de finition qui visent à assurer une protection physique et esthétique de la surface du bois sans apport significatif de biocides. Les informations reprises dans ce document visent à donner un aperçu global du domaine de la préservation du bois en Europe et plus spécifiquement en Belgique. Elles éclairent sur la philosophie et la stratégie générale suivies dans cette activité industrielle. Néanmoins les données, les progrès, les découvertes évoluent sans cesse et de ce fait, la réglementation doit s’adapter en permanence. Aussi, il est recommandé de toujours se référer aux documents officiels actualisés pour éviter tout malentendu. [less ▲]

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Full Text
See detailTraumatologie du basketball
Kaux, Jean-François ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 165 (24 ULg)
Full Text
See detailTraumatologie du volleyball
Kaux, Jean-François ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 29 (4 ULg)
Full Text
See detailPathologies du rugbyman
Kaux, Jean-François ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 19 (2 ULg)
Full Text
See detailPathologie du handball
Kaux, Jean-François ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
Full Text
See detailComputer Vision
Van Droogenbroeck, Marc ULg

Learning material (2015)

Detailed reference viewed: 46 (0 ULg)
Full Text
See detailComment alléger la charge des ménages dans le financement de la santé dans les pays du Sud: Résultats des Comptes Nationaux de la Santé 2010-11 en RD Congo
Manzambi Kuwekita, Joseph ULg

Learning material (2014)

Cette étude examine la part et l’affectation des dépenses des ménages dans le financement de la santé telle que présentée dans le rapport des Comptes Nationaux de la Santé 2010-11. Les dépenses courantes ... [more ▼]

Cette étude examine la part et l’affectation des dépenses des ménages dans le financement de la santé telle que présentée dans le rapport des Comptes Nationaux de la Santé 2010-11. Les dépenses courantes de santé sont à charge des ménages (40%) et réalisées par paiement direct sans partage de coûts (93,7%). L’hospitalisation est justifiée pour soigner les carences nutritionnelles (34%), le paludisme (12%) et les troubles mentaux (10%). Dans 82% des cas, les soins ambulatoires concernent le paludisme (71%) et les troubles mentaux (12,5%). Le fait que:71,58% des dépenses des hôpitaux, 96,49% des dépenses des centres ambulatoires, 98,48% des dépenses des labo, 72,42% des dépenses des pharmacies sont à charge des ménages: montre la nécessité de la mise en place de mécanismes de solidarisation du risque santé. le paludisme absorbe 71% des dépenses en soins ambulatoires: d’où la nécessité de renforcer les mesures de prévention, le traitement et l’assainissement du milieu. L’amélioration du pouvoir d’achat permettrait d’autonomiser les ménages dans la lutte contre le paludisme. les carences nutritionnelles sont la première cause de recours à l’hôpital: d’où la nécessité de changement des comportements et habitudes alimentaires, la sécurité alimentaires et l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages. les troubles mentaux sont le troisième motif d’hospitalisation: d’où la nécessité de les prendre en compte dans les mécanismes de financement de la lutte contre la maladie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 373 (5 ULg)
Full Text
See detailAn Introduction to the Additive Manufacturing of Metallic Materials - Two Case Studies on the Processing of Stainless Steel 316L and of Ti Alloy Ti-6Al-4V
Mertens, Anne ULg

Learning material (2014)

This powerpoint presentation was used as teaching material in a seminar given as part of the course “Ingénierie des matériaux métalliques” at Université de Liège. It outlines important current issues in ... [more ▼]

This powerpoint presentation was used as teaching material in a seminar given as part of the course “Ingénierie des matériaux métalliques” at Université de Liège. It outlines important current issues in the developments of additive technologies for the processing of metallic materials by discussing two case studies from researches carried out by the Metallic Materials Science Unit (ULg). In particular, two different metallic alloys, i.e. stainless steel 316L and Ti-6Al-4V, have been processed by laser beam melting under similar conditions, and their microstructures and mechanical behaviours have been compared in details. Under the investigated conditions, Ti-6Al-4V exhibits a more complex behaviour than stainless steel 316L with respect to the occurrence of microstructural and mechanical anisotropy. Moreover, Ti-6Al-4V appears more sensitive to the build-up of internal stresses when compared with stainless steel 316L, whereas stainless steel 316L appears more prone to the formation of “lack of melting” defects. This correlates nicely with the difference in thermal conductivity between the two materials. Thermal conductivity was also shown to increase strongly with increasing temperature. [less ▲]

Detailed reference viewed: 73 (4 ULg)
Full Text
See detailModification de la microstructure des métaux après déformation plastique : Restauration et recristallisation
Mertens, Anne ULg

Learning material (2014)

Cette présentation powerpoint vient compléter et illustrer les notes du cours MECA0473-1 "Ingénierie des matériaux métalliques" traitant de l'évolution de la microstructure des métaux suite à une ... [more ▼]

Cette présentation powerpoint vient compléter et illustrer les notes du cours MECA0473-1 "Ingénierie des matériaux métalliques" traitant de l'évolution de la microstructure des métaux suite à une déformation plastique telle que celle imposée typiquement par un procédé de mise en forme comme le laminage. Les phénomènes de restauration et de recristallisation sont discutés en détails du point de vue tant de leurs mécanismes que de leurs cinétiques. Le vieillissement des aciers après déformation est également abordé. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (6 ULg)
Full Text
See detailLa biologie moléculaire pour l’identification des champignons
SACHELI, Rosalie ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
See detailSustainable Chemistry
Gillet, Sébastien ULg; Jacquet, Nicolas ULg; Richel, Aurore ULg

Learning material (2014)

1) Petrochemical and concept of biorefineries. 2) Biomass and biorefineries, 1st generation 3) Biomass and biorefineries, second generation 4) Green Chemistry and Green Engineering

Detailed reference viewed: 39 (14 ULg)
Full Text
See detailPattern Matching & Image Registration
Latour, Philippe ULg

Learning material (2014)

This document is an overwiew of the objectives, methods and applications of pattern matching and image registration. Both pixel-based and features-based methods are reviewed and compared. Some ... [more ▼]

This document is an overwiew of the objectives, methods and applications of pattern matching and image registration. Both pixel-based and features-based methods are reviewed and compared. Some applications to machine vision (electronic component manufacturing) are described. [less ▲]

Detailed reference viewed: 84 (10 ULg)
Full Text
See detailL'expertise en procédure pénale
Michiels, Olivier ULg

Learning material (2014)

L’expertise en procédure pénale Titre I : Grands principes de procédure pénale L’ACTION PUBLIQUE DEFINITION LES SUJETS DE L'ACTION PUBLIQUE SECTION 1 LES SUJETS ACTIFS § 1 Notions générales A. Principe B ... [more ▼]

L’expertise en procédure pénale Titre I : Grands principes de procédure pénale L’ACTION PUBLIQUE DEFINITION LES SUJETS DE L'ACTION PUBLIQUE SECTION 1 LES SUJETS ACTIFS § 1 Notions générales A. Principe B. Exceptions § 2 Le ministère public A. Notion et organisation B. Statut du ministère public C. Caractères du ministère public 1. L'unité du ministère public 2. L'indivisibilité du ministère public 3. L'indépendance du ministère public D. Rôle du ministère public en matière répressive SECTION 2 LES SUJETS PASSIFS § 1 La personne physique ou morale § 2 La situation de la personne civilement responsable L'EXERCICE DE L'ACTION PUBLIQUE OU LA POURSUITE SECTION 1 PRINCIPE : L'ACTION PUBLIQUE APPARTIENT A LA SOCIETE Section 2 Modalités d'exercice de l'action publique par le ministère public L'ACTION CIVILE INTRODUCTION DEFINITION OBJET SECTION 1 LA NOTION DE DOMMAGE SECTION 2 EN QUOI CONSISTE LA REPARATION DU DOMMAGE ? § 1 Les dommages et intérêts § 2 Les restitutions § 3 Les frais et dépens – Les frais des conseil technique LES SUJETS ACTIFS § 1 La recevabilité de l'action civile A. La capacité B. La qualité C. L'intérêt LES SUJETS PASSIFS § 1 Principes § 2 Le problème de l'intervention volontaire et forcée devant les juridictions répressives A. Principe B. Exceptions L'EXERCICE DE L'ACTION CIVILE SECTION 1 OPTION ENTRE LA JURIDICTION REPRESSIVE ET LA JURIDICTION CIVILE § 1 Principe § 2 Modalités de l'option LES TROIS STADES DU PROCES PENAL SECTION 1 INFORMATION PRELIMINAIRE §1 Définition § 2 Les caractères de l'information § 3 La légalité et la loyauté des preuves SECTION 2 INSTRUCTION §1 Définition § 2 Les caractères de l'instruction §3 Le juge d’instruction SECTION 3 LE CONTROLE DE L'INSTRUCTION : LES JURIDICTIONS D'INSTRUCTION PRINCIPES GENERAUX § 1 Compétence respective du juge d'instruction et des juridictions d'instruction § 2 Attributions respectives du juge d'instruction et du juge du fond § 3 Attributions respectives des juridictions d'instruction et de jugement LA CHAMBRE DU CONSEIL § 1 Organisation § 2 Compétence § 3 Procédure en vue du règlement de la procédure § 4 Ordonnances que peut rendre la chambre du conseil LA CHAMBRE DES MISES EN ACCUSATION § 1 Organisation § 2 Compétence Renvoi des crimes, et des infractions politiques et de presse devant la cour d’assises SECTION 4 LES JURIDICTIONS DE JUGEMENT § 1 Le tribunal de police A. Les contraventions B. Compétence directe pour certains délits C. Les délits contraventionnalisés § 2 Le tribunal correctionnel A. Les délits B. Les crimes correctionnalisés C. Juridiction d'appel contre les décisions du tribunal de police § 3 La cour d'assises A. Les crimes B. Les délits politiques et de presse C. Les délits et les contraventions connexes à un crime § 4 La cour d'appel A. Juridiction d'appel des tribunaux correctionnels B. Privilège de juridiction § 5 Les juridictions de la jeunesse Titre II : L’EXPERTISE 1. Distinction entre l’expertise judiciaire en matière pénale et l’intervention de l’expert en qualité de conseiller technique 2. Nature et caractère de l’expertise ( au stade de l’information, de l’instruction et devant le juge du fond) Expertise sur l’action civile Expertise sur l’action publique Expertise mixte 3. Les principes relatifs à l’expertise Autorité compétente pour désigner un expert – la demande par une partie de la réalisation d’un expertise au stade de l’instruction ( article 61quinquies du Code d’instruction criminelle ) Le choix de l’expert ( article 43 du Code d’instruction criminelle) L’absence de formalisme du déroulement de l’expertise Le rôle de l’expert – sa mission et son impartialité Le serment de l’expert ( article 44 alinéa 2 du Code d’instruction criminelle ) Les pouvoirs et investigations de l’expert La subdélégation Le rapport d’expertise La contre-expertise et la confrontation avec l’expert 4. La force probante de l’expertise 5. Le secret professionnel de l’expert 6. Le droit au silence et l’expertise 7. La récusation de l’expert 8. Les différents types d’expertise 9. Les frais d’expertise ( articles 2 à 5 de la loi programme du 27 décembre 2006) [less ▲]

Detailed reference viewed: 99 (12 ULg)
Full Text
See detailAdditive Manufacturing of Metallic Materials: Case Studies in the Processing of Stainless Steel 316L and of Alloy Ti-6Al-4V by Laser Beam Melting
Mertens, Anne ULg

Learning material (2014)

This powerpoint presentation was used as teaching material in a seminar given as part of the course “Compléments de fabrication mécanique et FAO” at Université catholique de Louvain. It outlines important ... [more ▼]

This powerpoint presentation was used as teaching material in a seminar given as part of the course “Compléments de fabrication mécanique et FAO” at Université catholique de Louvain. It outlines important current issues in the developments of additive technologies for the processing of metallic materials by discussing two case studies from researches carried out by the Metallic Materials Science Unit (ULg). In particular, two different metallic alloys, i.e. stainless steel 316L and Ti-6Al-4V, have been processed by laser beam melting under similar conditions, and their microstructures and mechanical behaviours have been compared in details. Under the investigated conditions, Ti-6Al-4V exhibits a more complex behaviour than stainless steel 316L with respect to the occurrence of microstructural and mechanical anisotropy. Moreover, Ti-6Al-4V appears more sensitive to the build-up of internal stresses when compared with stainless steel 316L, whereas stainless steel 316L appears more prone to the formation of “lack of melting” defects. This correlates nicely with the difference in thermal conductivity between the two materials. Thermal conductivity was also shown to increase strongly with increasing temperature. [less ▲]

Detailed reference viewed: 90 (11 ULg)
Full Text
See detailPhenix 21. Morts et renaissances d’une région industrielle.
Pirot, Pascal ULg; Xhayet, Geneviève ULg; Destatte, Julien ULg et al

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 30 (6 ULg)
Full Text
See detailIntroduction aux BPF/GMP : Chapitre 2 Personnel
Marini Djang'Eing'A, Roland ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Full Text
See detailLa politique de l'air
Habran, Maxime ULg

Learning material (2014)

Il s'agit d'une introduction aux grands principes en matière de politique de l'air. L'objectif est de montrer le cheminement depuis le niveau international jusqu'au niveau régional de la politique ... [more ▼]

Il s'agit d'une introduction aux grands principes en matière de politique de l'air. L'objectif est de montrer le cheminement depuis le niveau international jusqu'au niveau régional de la politique énergétique et plus particulièrement la politique de l'air. [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Full Text
See detailAnatomie et physiologie génitale bovine
Hanzen, Christian ULg; Nguyen, Kien Cuong

Learning material (2014)

La présentation concerne les rappels physiologiques et anatomiques du tractus génital de la vache. Traduite en vietnamien par le Dr. Nguyen Kien Cuong, doctorant au service de Theriogenologie de la ... [more ▼]

La présentation concerne les rappels physiologiques et anatomiques du tractus génital de la vache. Traduite en vietnamien par le Dr. Nguyen Kien Cuong, doctorant au service de Theriogenologie de la Faculté de Médecine Vétérinaire, elle a été donnée en aout 2014 aux étudiants de la faculté agrovétérinaire de l'université Nong Lam de HCMville [less ▲]

Detailed reference viewed: 214 (8 ULg)
Full Text
See detailCarnet de pédiatrie: physiologie respiratoire de l'enfant
Battisti, Oreste ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 56 (10 ULg)
Full Text
See detailLa relation extraction-structure-propriétés des polysaccharides : cas des galactomannanes et des alginates
Gillet, Sébastien ULg; Richel, Aurore ULg

Learning material (2014)

Polysaccharides are usually composed of various monosaccharides linked with different glucosidic bonds. Some polysaccharides have hyperbranched structures. Moreover, polysaccharides often have high ... [more ▼]

Polysaccharides are usually composed of various monosaccharides linked with different glucosidic bonds. Some polysaccharides have hyperbranched structures. Moreover, polysaccharides often have high molecular weights, and tend to form aggregates in solution that can mask the behavior of individual macromolecules. In consequence, to characterize the chemical structures, chain conformations and physical properties of polysaccharides is not an easy task. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (4 ULg)
Full Text
See detailDimensions psychosociales de la santé
Mairiaux, Philippe ULg; Absil, Gaëtan ULg; Govers, Patrick ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 128 (9 ULg)
Full Text
See detailPrincipes de droit pénal
Michiels, Olivier ULg; Jacques, Elodie ULg

Learning material (2014)

TABLE DES MATIERES TITRE PREMIER : LES PRINCIPES 2 CHAPITRE PREMIER : DÉFINITION DU DROIT PÉNAL 2 a) Définitions proposées 2 b) D’ordre public 3 c) Distinctions 3 CHAPITRE 2 : PRINCIPES GÉNÉRAUX 4 SECTION ... [more ▼]

TABLE DES MATIERES TITRE PREMIER : LES PRINCIPES 2 CHAPITRE PREMIER : DÉFINITION DU DROIT PÉNAL 2 a) Définitions proposées 2 b) D’ordre public 3 c) Distinctions 3 CHAPITRE 2 : PRINCIPES GÉNÉRAUX 4 SECTION 1 : LE CARACTÈRE D’ORDRE PUBLIC DE LA LOI PÉNALE 4 1.1 Il n’est pas permis de déroger au droit pénal par des convention particulières 4 1.2 Nul ne peut s’engager valablement à commettre une infraction 5 1.3 Nul ne peut consentir à être victime d’une infraction 5 SECTION 2 : LE PRINCIPE DE LÉGALITÉ 6 2.1 L’intervention du pouvoir législatif 6 2.2 Nulla poena sine lege 6 2.3 Le caractère écrit du droit pénal 8 SECTION 3 : LE PRINCIPE NON BIS IN IDEM 8 3.1 Le principe 8 3.2 L’éclairage européen 9 SECTION 4 : L’AUTONOMIE DU DROIT PÉNAL 12 SECTION 5 : L’APPLICATION DE LA LOI PÉNALE DANS LE TEMPS 12 5.1 L’entrée en vigueur de la loi pénale 12 5.2 Les principes portés par l’article 2 du Code pénal 13 5.3 Les exceptions au principe de la non rétroactivité de la loi pénale 14 5.4 L’appréciation de la loi la plus douce 16 5.5 La position adoptée par la Cour constitutionnelle : une approche pragmatique de la sanction 17 SECTION 6 : L’APPLICATION DE LA LOI PÉNALE DANS L’ESPACE 19 6.1 Le principe de la territorialité du droit belge 19 6.2 Les exceptions portées par les articles 6 à 14 du titre préliminaire du Code de procédure pénale 20 SECTION 7 : L’APPLICATION DE LA LOI PÉNALE QUANT AUX PERSONNES 21 7.1 Principe 21 7.2 De quelques exceptions au principe 21 SECTION 8 : L’INTERPRÉTATION DE LA LOI PÉNALE 23 8.1 Le principe : l’interprétation stricte 23 8.2 Son corollaire : l’interdiction de l’interprétation par analogie 23 8.3 Les tempéraments aux principes 23 SECTION 9 : LE PRINCIPE DU CONTRADICTOIRE ET LE RESPECT DES DROITS DE LA DÉFENSE 26 CHAPITRE 3 : LES SOURCES DU DROIT PÉNAL 29 SECTION 1 : LES CONVENTIONS INTERNATIONALES 29 SECTION 2 : LA CONSTITUTION BELGE 30 SECTION 3 : LES LOIS ET LES DÉCRETS 30 SECTION 4 : LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DU DROIT 31 SECTION 5 : LES ARRÊTÉS ROYAUX ET MINISTÉRIELS ET LES RÈGLEMENTS PROVINCIAUX ET COMMUNAUX 32 SECTION 6 : LA JURISPRUDENCE ET LA DOCTRINE 33 CHAPITRE 4 : L’ARTICLE 100 DU CODE PÉNAL 34 SECTION 1 : LE PRINCIPE 34 SECTION 2 : LES DÉROGATIONS AU PRINCIPE 34 TITRE 2 L’INFRACTION 38 CHAPITRE PREMIER : LA DIVISION DES INFRACTIONS 38 SECTION 1 CLASSIFICATION TRIPARTITE DES INFRACTIONS 38 1.1 Le crime, le délit, la contravention 38 1.2 Conséquences de cette division 40 SECTION 2 L’INFRACTION INTENTIONNELLE, L’INFRACTION NON INTENTIONNELLE ET L’INFRACTION RÉGLEMENTAIRE. 41 2.1 Des infractions intentionnelles et non intentionnelles 41 2.2 Des infractions réglementaires 41 SECTION 3 L’INFRACTION INSTANTANÉE ET L’INFRACTION CONTINUE. 42 3.1 Définitions 42 3.2 Conséquences 43 SECTION 4 L’INFRACTION SIMPLE ET L’INFRACTION COLLECTIVE 43 4.1 Définitions 43 4.2 Conséquences 43 SECTION 5 L’INFRACTION D’HABITUDE 45 5.1 Définition 45 5.2 Conséquence 45 SECTION 6 L’INFRACTION POLITIQUE ET LE DÉLIT DE PRESSE 45 6.1 L’infraction politique 45 6.2 Le délit de presse 46 6.3 Conséquence principale 47 CHAPITRE 2 : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DE L’INFRACTION 47 SECTION 1 : L’ÉLÉMENT LÉGAL 47 SECTION 2 : L’ÉLÉMENT MATÉRIEL 47 2.1 Notion 47 2.2 Les formes de l’acte matériel 48 2.3 La tentative 49 2.3.1 La tentative punissable 49 a) Notions 49 b) Eléments constitutifs en droit belge 50 2.3.2 La tentative impossible 51 2.3.3 La répression de la tentative 52 a) De la tentative de crime, de délit et de contravention. 52 b) De la tentative de participation 52 SECTION 3 : L’ÉLÉMENT MORAL 53 3.1 Notion 53 3.1.1 L’imputabilité morale 54 3.1.2 Le mobile 55 3.2. Le dol 55 3.2.1 Les degrés du dol 56 3.2.2 Les différentes formes du dol 57 a) Le dol déterminé ou indéterminé 57 b) Le dol direct et le dol éventuel 58 3.3 L’arrêt de la Cour de cassation du 22 octobre 2008 58 3.4 La faute 60 3.4.1 Notion 60 3.4.2 La théorie de l’identité entre la faute pénale et la faute civile 61 3.4.3 La théorie de la causalité 62 3.5 L’élément moral des infractions qualifiées de réglementaires ou de contraventionnelles 65 3.6 Synthèse 66 3.6.1 Pour les infractions du Code pénal 66 3.6.2 Pour les infractions prévues par les lois particulières 67 3.7 La doctrine du Professeur Legros – l’Ecole de l’ULB 67 SECTION 4 : LES CAUSES DE JUSTIFICATION OBJECTIVES 67 4.1 Notion 67 4.2 La légitime défense 68 4.2.1 Principe et champ d’application 68 4.2.2 Conditions 69 4.2.3 Présomptions de l’article 417 du Code pénal 71 4.2.4 La résistance légitime aux abus de l’autorité publique 72 4.3 L’ordre ou l’autorisation de la loi 73 4.4 L’ordre de l’autorité ou le commandement légal de l’autorité 73 4.5 L’état de nécessité 74 4.5.1 Définition 74 4.5.2 Conditions 75 4.6 Aspects procéduraux 77 TITRE 3. IMPUTABILITÉ 78 CHAPITRE 1 : L’AUTEUR DE L’INFRACTION 78 SECTION 1 : L’IMPUTABILITÉ PHYSIQUE ET L’IMPUTABILITÉ MORALE 78 1.1 Notion 78 1.2 Les modes d’imputation 79 1.3 La délégation 81 SECTION 2 : LA RESPONSABILITÉ PÉNALE DES PERSONNES MORALES 84 2.1 Introduction 84 2.2 Le champ d’application de la loi 86 2.2.1 Principe 86 2.2.2 Limites 87 2.3 Le régime de la responsabilité pénale de la personne morale 87 2.3.1 Les conditions de la responsabilité pénale de la personne morale 87 a) Les infractions intrinsèquement liées à la réalisation de l’objet de la personne morale 88 b) Les infractions intrinsèquement liées à la défense des intérêts de la personne morale 88 c) Les infractions commises pour le compte de la personne morale 88 2.3.2 L’élément moral 89 2.3.3 La responsabilité exclusive de la personne physique ou de la personne morale 90 2.3.4 Le cumul de responsabilité 92 2.4 Les peines applicables aux personnes morales 93 2.4.1. L’amende 93 2.4.2. Les peines spécifiques 94 2.4.3. La confiscation 95 2.4.4. Les autres peines accessoires 95 2.4.5. L’article 50bis du Code pénal 95 2.4.6. Les modalités de la peine 96 2.4.7. Le mandataire ad hoc 96 2.5 L’application de la loi dans le temps 97 SECTION 3 LA PARTICIPATION 98 3.1 Notions générales 98 3.1.1 Base légale 98 3.1.2 Conditions 98 3.2 Les coauteurs 101 3.3 Les complices 103 3.4 De la répression de la participation 104 3.4.1 De la répression de la corréité 104 3.4.2 De la répression de la complicité 104 3.4.3 Remarques générales 104 CHAPITRE 2. CAUSES DE JUSTIFICATION SUBJECTIVES 105 SECTION 1 : NOTION 105 SECTION 2 : LES CAUSES DE NON-IMPUTABILITÉ (sensu stricto) 106 2.1 La minorité 106 2.1.1 Cause de non-imputabilité 106 2.1.2 Mesures 107 2.2 La démence 112 2.2.1 Notion 112 2.2.2 Remarque préalable 112 2.2.3 Régime actuel 113 2.2.4 Bref aperçu du régime de la loi du 5 mai 2014 relative à l’internement des personnes 116 SECTION 3 : LES CAUSES DE NON-CULPABILITÉ 117 3.1 La contrainte 117 3.1.1 Définition 117 3.1.2 Champ d’application 118 3.1.3 Conditions 118 3.2 L’ignorance et l’erreur invincibles 118 3.2.1 Notion 118 3.2.2 Erreur de fait et erreur de droit 118 3.2.3 Fondement et champ d’application 118 3.2.4 Conditions 118 SECTION 4 : CONSÉQUENCES 118 4.1 Causes de non imputabilité – causes de non culpabilité 118 4.2 Question relative à l’élément moral pour les causes de non culpabilité 118 4.3 Conséquences civiles 118 TITRE 4. LA SANCTION 118 CHAPITRE 1 : LES PEINES APPLICABLES AUX PERSONNES PHYSIQUES 118 SECTION 1 : LA PEINE PRIVATIVE DE LIBERTÉ 118 SECTION 2 : LA PEINE DE SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE 118 2.1 Champ d’application 118 2.2 La durée de la peine de surveillance électronique 118 2.3 Rapport d'information succinct et/ou d'une enquête sociale. 118 2.4 Le consentement du prévenu 118 2.5 L’exécution de la peine 118 SECTION 3 : LA PEINE DE TRAVAIL 118 3.1 Notion 118 3.2 Durée de la peine de travail 118 3.3 La combinaison de la peine de travail avec une autre peine 118 3.4 Modalités d’exécution de la peine de travail 118 3.5 La place de la peine de travail dans la hiérarchie des peines 118 SECTION 4 : LA PEINE DE PROBATION AUTONOME. 118 4.1 Notion et champ d’application 118 4.2 La durée de la peine 118 4.3 Le consentement du prévenu 118 4.4 L’exécution de la peine 118 Section 5 : La peine d’amende 118 5.1 Notion 118 5.2 L’emprisonnement subsidiaire 118 SECTION 6 : LA CONFISCATION 118 6.1 Notion 118 6.2 Les choses confiscables 118 6.3 Les droits de la victime 118 SECTION 7 : LES PEINES PRIVATIVES DE CERTAINS DROITS 118 7.1 La destitution 118 7.2 L’interdiction de certains droits civils et politiques 118 SECTION 8 : LA DÉCLARATION DE CULPABILITÉ 118 8.1 Notion 118 8.2 La question de l’irrecevabilité des poursuites 118 SECTION 9 : DISTINCTION ENTRE PEINE ET REPARATION CIVILE DU DOMMAGE 118 CHAPITRE 2 : LES CIRCONSTANCES QUI INFLUENCENT LA PEINE 118 SECTION 1 LES CIRCONSTANCES ABSOLUTOIRES SPÉCIALES 118 1.1 Notion et caractères 118 1.2 La dénonciation 118 1.3 La soumission 118 1.4 L’obéissance hiérarchique à un ordre illégal 118 1.5 La parenté et l’alliance 118 1.5.1 Atteintes aux biens à l’intérieur d’une famille 118 1.5.2 Des articles 121 et 341 du Code pénal 118 1.6 L’article 5 alinéa 2 du Code pénal 118 1.7 L’article 47quinquies §2 du Code d’instruction criminelle 118 1.8 L’arrêt de la Cour de cassation du 6 janvier 1998. 118 SECTION 2 : LES CAUSES D’EXCUSE 118 2.1 Notion 118 2.2 La provocation 118 2.2.1 Principe 118 2.2.2 Conditions 118 2.2.3 Effets 118 2.3 La libération ou la restitution volontaire 118 2.3.1 La prise d’otage (article 347 bis § 3 du Code pénal) 118 2.3.2 L’enlèvement et le recel de mineur (article 430 du Code pénal) 118 2.4 Législations particulières (Illustration : l’article 6, al. 3 et 4 de la loi du 24 février 1921 sur les stupéfiants) 118 SECTION 3 : LES CIRCONSTANCES AGGRAVANTES 118 3.1 Notion 118 3.1.1 Notion générale 118 3.1.2 Des circonstances aggravantes réelles et personnelles 118 3.2 Effets 118 3.2.1 Sur la peine 118 3.2.2 L’effet des circonstances aggravantes sur les participants : la « jurisprudence Goktepe ». 118 SECTION 4 : LES CIRCONSTANCES ATTENUANTES 118 4.1 Notion 118 4.2 Effets des circonstances atténuantes 118 4.3 La compétence d’attribution et le mécanisme de la correctionnalisation 118 4.3.1 La correctionnalisation opérée par les juridictions d’instruction 118 4.3.2 La correctionnalisation proposée par le ministère public 118 4.3.3 Les innovations apportées au mécanisme de la correctionnalisation par la loi du 8 juin 2008 118 4.3.4 Restriction aux principes : la citation directe par la partie préjudiciée du chef d’un crime 118 4.4 Les circonstances atténuantes de fond 118 4.4.1 Notion 118 4.4.2 Les crimes 118 4.4.3 Les délits 118 4.4.4. Les contraventions 118 CHAPITRE 3 : LE CONCOURS D’INFRACTIONS 118 SECTION 1 : NOTION GÉNÉRALE 118 SECTION 2 : LE CONCOURS MATÉRIEL D’INFRACTIONS 118 2.1 Notion 118 2.2 Le concours entre plusieurs crimes 118 2.3 Le concours d’un crime avec un ou plusieurs délits ou contraventions 118 2.4 Le concours de délits 118 2.5 Le concours de crimes correctionnalisés 118 2.6 Le concours de délits et de contraventions 118 2.7 Le concours de contraventions 118 2.8 Règles du concours et confiscation spéciale 118 2.9 Les règles du concours et les circonstances atténuantes 118 SECTION 3 : LE CONCOURS IDÉAL D’INFRACTIONS 118 SECTION 4 : LE DÉLIT COLLECTIF 118 4.1 Notion 118 4.2 Les poursuites simultanées 118 4.3 Les poursuites successives 118 4.4 Délit collectif et peine de travail 118 CHAPITRE 4 : LA RÉCIDIVE 118 SECTION 1 : NOTION 118 SECTION 2 : LES CONDITIONS NÉCESSAIRES DE LA RÉCIDIVE LÉGALE 118 2.1 Une condamnation antérieure coulée en force de chose jugée. 118 2.2 Une rechute dans la délinquance qui se produit postérieurement à une condamnation prononcée par une juridiction belge en raison d’un crime, d’un délit ou d’une contravention 118 SECTION 3 : QUESTIONS PARTICULIÈRES 118 3.1 La récidive et le concours matériel d’infractions 118 3.2 Récidive et circonstances atténuantes 118 3.3 L’application des règles du droit commun de la récidive peut-elle se justifier en cas d’infraction à une législation particulière contenant elle-même des dispositions spécifiques organisant la récidive? ( Récidive et législations particulières) 118 SECTION 4 : LES DIFFÉRENTES HYPOTHÈSES DE RÉCIDIVE 118 4.1 Crime sur crime 118 4.2 Délit sur crime 118 4.3 Délit sur délit 118 4.4 Contravention sur contravention 118 4.5 Crime sur délit 118 4.6 L’arrêt n° 193/2011 de la Cour constitutionnelle du 15 décembre 2011 118 SECTION 5 : LA MISE À LA DISPOSITION DU TRIBUNAL DE L’APPLICATION DES PEINES 118 5.1 Notion 118 5.2 Hypothèses dans lesquelles le législateur a prévu la mise à la disposition du tribunal de l’application des peines 118 5.3 Procédure 118 5.4 Le contrôle annuel d'office par le tribunal de l'application des peines 118 5.5 La levée de la mise à la disposition 118 CHAPITRE 5 : LES MESURES DE SÛRETÉ 118 CHAPITRE 6 : LES MODALITÉS DE LA PEINE 118 SECTION 1 : LA SUSPENSION DU PRONONCÉ DE LA CONDAMNATION 118 1.1 Notion 118 1.2 Conditions et modalités 118 1.3 Juridictions compétentes pour accorder la suspension du prononcé 118 1.4 Effets de la suspension du prononcé 118 1.5 Révocation 118 SECTION 2 : LE SURSIS À L’EXÉCUTION DES PEINES 118 2.1 Notion 118 2.2 Conditions et modalités 118 2.3 Juridictions compétentes 118 2.4 Effets 118 2.5 Révocation 118 SECTION 3 : LA PROBATION 118 3.1 Notion 118 3.2 Mesures 118 3.3 De la Commission de probation 118 SECTION 4 : LA LOI DU 24 FÉVRIER 1921 CONCERNANT LE TRAFIC DES SUBSTANCES VÉNÉNEUSES, SOPORIFIQUES, STUPÉFIANTES, PSYCHOTROPES, DÉSINFECTANTES OU ANTISEPTIQUES ET DES SUBSTANCES POUVANT SERVIR À LA FABRICATION ILLICITE DE SUBSTANCES STUPÉFIANTES ET PSYCHOTROPES. 118 SECTION 5 : DES MODALITÉS D’EXÉCUTION DE LA PEINE : LE TRIBUNAL D’APPLICATION DES PEINES ET LE STATUT JURIDIQUE EXTERNE DES DÉTENUS . 118 5.1 Introduction 118 5.2 Le Tribunal de l’application des peines 118 5.2.1 Bases légales 118 5.2.2 Siège 118 5.2.3 Composition 118 5.3 Statut externe des détenus 118 5.3.1 Modalités d’exécution de la peine relevant du ministre de la Justice 118 5.3.2 Modalités d’exécution de la peine relevant du juge et du tribunal de l’application des peines 118 CHAPITRE 7 : LES OBSTACLES À L’EXÉCUTION DE LA PEINE 118 SECTION 1 : LE DÉCÈS 118 SECTION 2 : LA PRESCRIPTION DE LA PEINE 118 2.1 Notion 118 2.2 Délais 118 2.3 Interruption de la prescription 118 2.4 Prescription des condamnations civiles 118 SECTION 3 : LA GRÂCE ROYALE 118 3.1 Notion 118 3.2 Effets 118 Chapitre 8 : La disparition des condamnations 118 SECTION 1 : L’EFFACEMENT AUTOMATIQUE DE LA CONDAMNATION 118 1.1 Notion 118 1.2 Caractéristiques et effets de l’effacement 118 Section 2 : La réhabilitation 118 2.1 Notion 118 2.2 Les conditions requises pour l’obtention de la réhabilitation 118 2.3 Procédure 118 2.4 Les effets de la réhabilitation 118 SECTION 3 : L’AMNISTIE 118 3.1 Notion 118 3.2 Effets 118 SECTION 4 : LA RÉVISION 118 4.1 Notion 118 4.2 Les causes de révision 118 4.3 Procédure 118 SECTION 5 : L’HYPOTHÈSE VISÉE PAR L’ARTICLE 442BIS DU CODE D’INSTRUCTION CRIMINELLE 118 5.1 Notion 118 5.2 Compétence 118 5.3 Conditions de fond 118 [less ▲]

Detailed reference viewed: 3033 (165 ULg)
Full Text
See detailIntroduction à la philosophie contemporaine: Matériaux et sources
Dewalque, Arnaud ULg

Learning material (2014)

Extraits de textes classiques de la philosophie contemporaine (support de cours). Plan général: Introduction: Le problème de la perception. L'empirisme classique. Partie 1 - Philosophie analytique. 1. La ... [more ▼]

Extraits de textes classiques de la philosophie contemporaine (support de cours). Plan général: Introduction: Le problème de la perception. L'empirisme classique. Partie 1 - Philosophie analytique. 1. La théorie des sense data: Russell à Cambridge; 2. L'empirisme logique du Cercle de Vienne; 3. L'empirisme sans les dogmes: Quine à Harvard; 4. L'école d'Oxford et la critique de la théorie des sense data; Partie II - Psychologie et phénoménologie. 1. La psychologie de la forme; 2. La phénoménologie: Origines; 3. La phénoménologie herméneutique; 4. La phénoménologie française. Partie III - Métaphysique et philosophie de l'esprit. 1. Introduction à la métaphysique analytique. 2. Introduction à la philosophie de l'esprit. [less ▲]

Detailed reference viewed: 236 (34 ULg)
Full Text
See detailPathologies : L’anoestrus pubertaire et du post-partum dans l'espèce bovine
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre est le premier des deux consacrés à l’anoestrus (l’anoestrus pubertaire et du postpartum dans l’espèce bovine ; l’anoestrus saisonnier des petits ruminants). Ils ont pour ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre est le premier des deux consacrés à l’anoestrus (l’anoestrus pubertaire et du postpartum dans l’espèce bovine ; l’anoestrus saisonnier des petits ruminants). Ils ont pour objectifs de définir les divers types d’anoestrus, d’en préciser la symptomatologie clinique, les facteurs responsables et les principes généraux de leur traitement. Leur compréhension n’est pas aisée. Elle implique une parfaite connaissance et compréhension de la physiologie hormonale du cycle sexuel et de la croissance folliculaire et notamment d'être capable d'expliquer sous la forme d’un schéma le mécanisme des vagues de croissance folliculaire chez la vache et de définir la puberté. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1512 (140 ULg)
Full Text
See detailPathologies : Les kystes ovariens de la vache
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Pathologie plus spécifique de la vache laitière, le kyste ovarien constitue un facteur d’infertilité et d’infécondité .Il traduit une absence d’ovulation. Le présent chapitre se propose ... [more ▼]

Objectif général : Pathologie plus spécifique de la vache laitière, le kyste ovarien constitue un facteur d’infertilité et d’infécondité .Il traduit une absence d’ovulation. Le présent chapitre se propose de le définir, d’en présenter la symptomatologie, les méthodes de diagnostic, les facteurs de risque et les stratégies thérapeutiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1317 (121 ULg)
Full Text
See detailPathologies : L’infertilité dans l’espèce bovine: un syndrome
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre revêt une importance extrême car l’infertilité constitue d’une part un problème de plus en plus fréquemment rencontré en élevage bovin et traduit d’autre part les ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre revêt une importance extrême car l’infertilité constitue d’une part un problème de plus en plus fréquemment rencontré en élevage bovin et traduit d’autre part les conséquences des pathologies du post-partum ou pubertaire précédemment décrites. Il passe en revue les étiologies spécifiques ou non d’une absence de fécondation et/ou de mortalité embryonnaire en mettant l’accent sur les aspects individuels ou de troupeau. Les traitements spécifiques ou non du syndrome infertilité sont passés en revue en mettant l’accent sur les justifications et modalités d’utilisation de la gonadolibérine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1366 (126 ULg)
Full Text
See detailPathologie : La maîtrise des cycles chez les petits ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre est le second des deux consacrés à l’anoestrus (l’anoestrus pubertaire et du postpartum dans l’espèce bovine ; l’anoestrus saisonnier des petits ruminants). Ce chapitre ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre est le second des deux consacrés à l’anoestrus (l’anoestrus pubertaire et du postpartum dans l’espèce bovine ; l’anoestrus saisonnier des petits ruminants). Ce chapitre décrit plus spécifiquement l’anoestrus saisonnier propre aux petits ruminants. Une fois défini l’anoestrus saisonnier et son mécanisme hormonal, sont passés en revue les divers traitements hormonaux (progestagènes, prostaglandines, mélatonine) ou zootechniques (mâle, alimentation, photopériode) [less ▲]

Detailed reference viewed: 1204 (84 ULg)
Full Text
See detailPathologies : L’involution utérine et le retard d’involution utérine chez la vache
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Le chapitre a pour but de définir les 5 aspects anatomique, histologique, biochimique, bactériologique et hormonal que comporte l’involution utérine. Il en précise les facteurs ... [more ▼]

Objectif général : Le chapitre a pour but de définir les 5 aspects anatomique, histologique, biochimique, bactériologique et hormonal que comporte l’involution utérine. Il en précise les facteurs d’influence ainsi que les interactions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1366 (110 ULg)
Full Text
See detailPathologies : Les infections utérines de la vache
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Le chapitre définit les divers types d’infections utérines ainsi que les avantages et inconvénients de leurs méthodes de diagnostic. Il commente largement les relations existantes entre ... [more ▼]

Objectif général : Le chapitre définit les divers types d’infections utérines ainsi que les avantages et inconvénients de leurs méthodes de diagnostic. Il commente largement les relations existantes entre les mécanismes de défense de l’utérus et les facteurs déterminants et prédisposants des infections utérines. Ces rappels sont indispensables pour comprendre la stratégie des thérapeutiques préventives ou curatives possibles. Ce chapitre aborde également les stratégies thérapeutiques qu'elle soient préventives ou curatives de nature anti-infectieuse oun hormonale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1390 (105 ULg)
Full Text
See detailPathologies : Les pathologies du tractus génital femelle des ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre commente les pathologies du tractus génital femelle des ruminants, autres que la rétention placentaire, l’anoestrus, le retard d’involution utérine, les métrites et les ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre commente les pathologies du tractus génital femelle des ruminants, autres que la rétention placentaire, l’anoestrus, le retard d’involution utérine, les métrites et les kystes [less ▲]

Detailed reference viewed: 1287 (121 ULg)
Full Text
See detailPathologies : Les pathologies de la gestation chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre a pour objet de traiter des pathologies de la gestation au cours de la période fœtale c’est-à-dire entre le 45ème jour de gestation et le début de la phase 1 de la ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre a pour objet de traiter des pathologies de la gestation au cours de la période fœtale c’est-à-dire entre le 45ème jour de gestation et le début de la phase 1 de la parturition. Il ne concerne pas la mortalité embryonnaire qui fait l’objet dune description plus spécifique dans le chapitre consacré à l’infertilité. Il a pour objectif d’en faire un inventaire aussi exhaustif que possible chez les ruminants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1460 (117 ULg)
Full Text
See detailPathologies : La rétention placentaire chez la vache.
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Au travers de rappels anatomiques et pathogéniques, le chapitre a pour but de faire comprendre pourquoi cette pathologie concerne davantage l’espèce bovine. L’accent sera également mis ... [more ▼]

Objectif général : Au travers de rappels anatomiques et pathogéniques, le chapitre a pour but de faire comprendre pourquoi cette pathologie concerne davantage l’espèce bovine. L’accent sera également mis sur le caractère multifactoriel de la pathologie ce qui implique sur le plan thérapeutique la mise en place d’une stratégie individuelle mais également de troupeau [less ▲]

Detailed reference viewed: 1747 (119 ULg)
Full Text
See detailPathologie : Les pathologies de la reproduction du mâle
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Le présent chapitre est consacré aux diverses pathologies qui de manière directe ou indirecte contribuent à réduire voire à supprimer la fertilité normale du mâle dans les espèces ... [more ▼]

Objectif général : Le présent chapitre est consacré aux diverses pathologies qui de manière directe ou indirecte contribuent à réduire voire à supprimer la fertilité normale du mâle dans les espèces bovine, ovine et caprine. Celles relatives à l’étalon et au verrat font l’objet d’un chapitre plus spécifique. Elles sont pour la facilité présentées selon leur localisation anatomique. Sont également synthétisées les affections liées à des modifications de l'instinct sexuel. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1115 (84 ULg)
Full Text
See detailObstétrique : Les dystocies chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Introduit par les objectifs de la propédeutique obstétricale, ce chapitre présente les critères de diagnostic et les causes des dystocies qu’elles soient d’origine maternelle et/ou ... [more ▼]

Objectif général : Introduit par les objectifs de la propédeutique obstétricale, ce chapitre présente les critères de diagnostic et les causes des dystocies qu’elles soient d’origine maternelle et/ou fœtale. Il met un accent particulier sur la torsion utérine. Seront envisagées selon les cas les stratégies thérapeutiques non chirurgicales à réserver aux diverses cause de dystocies. Les intervention chirurgicales (césarienne, embryotomie et épisiotomie) seront décrites dans un chapitre plus spécifique . [less ▲]

Detailed reference viewed: 1510 (104 ULg)
Full Text
See detailPathologies : Les facteurs d’infertilité et d’infécondité en reproduction bovine
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général: Ce chapitre passe en revue d’une manière générale, les facteurs individuels ou de troupeau responsables d’infertilité et d’infécondité, notions extrêmement importantes auxquelles il sera ... [more ▼]

Objectif général: Ce chapitre passe en revue d’une manière générale, les facteurs individuels ou de troupeau responsables d’infertilité et d’infécondité, notions extrêmement importantes auxquelles il sera régulièrement fait appel dans la suite du cours. Leur nature, leur multiplicité a été à l’origine d’une prise de conscience plus aigue de la nécessité d’aborder les problèmes au niveau du troupeau sans négliger pour autant l’approche individuelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1752 (146 ULg)
Full Text
See detailPathologies : Approche épidémiologique de la reproduction bovine. La gestion de la reproduction.
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre décrit les raisons justifiant une approche plus globale de la reproduction bovine. Il met l’accent sur deux aspects complémentaires de la gestion de la reproduction : le ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre décrit les raisons justifiant une approche plus globale de la reproduction bovine. Il met l’accent sur deux aspects complémentaires de la gestion de la reproduction : le suivi de reproduction d’une part et le bilan de reproduction d’autre part. La méthodologie et les conditions de mise en place du suivi sont précisées. De même, sont abordés la nature et les méthodes permettant de calculer les paramètres généraux et plus spécifiques pour évaluer et interpréter la fertilité et la fécondité bovine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1786 (147 ULg)
Full Text
See detailBiotechnologie : La production d'embryons in vitro dans l'espèce bovine
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Sous une forme chronologique, ce chapitre présente les différentes étapes entre la collecte d’ovocytes et l’obtention in vitro d’embryons transférables à savoir : la ponction ... [more ▼]

Objectif général : Sous une forme chronologique, ce chapitre présente les différentes étapes entre la collecte d’ovocytes et l’obtention in vitro d’embryons transférables à savoir : la ponction transvaginale échoguidée (OPU) des ovocytes (Ovum Pick Up : OPU), l’évaluation de leur qualité, leur maturation et fécondation in vitro, la préparation des spermatozoïdes puis la culture des embryons obtenus. Le chapitre se conclut par une brève présentation des conséquences possibles de cette biotechnologie de l’embryon. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1483 (85 ULg)
Full Text
See detailObstétrique : Le contrôle pharmacologique du part chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Le chapitre a pour objectif de décrire les indications et les moyens pharmacologiques d’induction de la parturition, d’entretien (effets ocytociques) ou d’inhibition (tocolyse) d’une ... [more ▼]

Objectif général : Le chapitre a pour objectif de décrire les indications et les moyens pharmacologiques d’induction de la parturition, d’entretien (effets ocytociques) ou d’inhibition (tocolyse) d’une parturition en cours chez la vache et les petits ruminants. Il présente également les effets secondaires et conséquences possibles de ces traitements. La connaissance du mécanisme physiologique de la parturition constitue un prerequis à la maîtrise de ce chapitre. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1053 (95 ULg)
Full Text
See detailLes mammites : approche individuelle et de troupeau
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ces chapitres présentent les notions de base relatives à l'anatomie et la physiologie de la glande mammaire au cours du cycle de lactation naturellement ou artificiellement induit. Il ... [more ▼]

Objectif général : Ces chapitres présentent les notions de base relatives à l'anatomie et la physiologie de la glande mammaire au cours du cycle de lactation naturellement ou artificiellement induit. Il précise également les caractéristiques générales du lait. Il présente également le contexte de la production laitière mondiale. Il décrit enfin le système de contrôle qualitatif et quantitatif de la production laitière en Wallonie. Ces notions constituent autant de prerequis indispensables à une bonne compréhension des chapitres plus spécifiques relatifs à la mammite (Chapitre 1). La mammite est une maladie de production qui présente diverses conséquences non seulement pour le producteur mais également pour le consommateur de lait et de ses dérivés. Une fois précisées la définition et les conséquences de la mammite, en seront successivement abordés les symptômes, les méthodes de diagnostic (Chapitre 2), l’étiologie (Chapitre 3), la pathogénie et le traitement (Chapitre 4). Le lecteur gardera en mémoire la double approche possible de cette pathologie : individuelle et de troupeau. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1686 (91 ULg)
Full Text
See detailObstétrique : Les complications obstétricales chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Chirugicales, métaboliques, locomotrices ou infectieuses, les complications obstétricales sont de nature diverses. Elles concernent la mère ou le nouveau-né. Ce chapitre en fait un ... [more ▼]

Objectif général : Chirugicales, métaboliques, locomotrices ou infectieuses, les complications obstétricales sont de nature diverses. Elles concernent la mère ou le nouveau-né. Ce chapitre en fait un inventaire exhaustif tout en en présentant les causes les plus fréquentes, les symptômes et les stratégies thérapeutiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1299 (108 ULg)
Full Text
See detailObstétrique : Les interventions obstétricales chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre a pour objectif de décrire les manipulations non sanglantes (traction, propulsion, version, rotation) et sanglantes (épisiotomie, césarienne, embryotomie) nécessitées selon ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre a pour objectif de décrire les manipulations non sanglantes (traction, propulsion, version, rotation) et sanglantes (épisiotomie, césarienne, embryotomie) nécessitées selon les cas de dystocies rencontrées. Il précise la nature et les conditions d’utilisation du matériel nécessaire à ces diverses interventions. Il présente les indications des diverses manipulations sanglantes ou non à mettre en place lors de dystocies. [less ▲]

Detailed reference viewed: 1477 (112 ULg)
Full Text
See detailBiotechnologies : L'insémination artificielle chez les ruminants
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Les méthodes de prélèvement et d’analyse du sperme ont été envisagées dans le chapitre relatif à la propédeutique du tractus génital mâle. Après une brève présentation générale relative ... [more ▼]

Objectif général : Les méthodes de prélèvement et d’analyse du sperme ont été envisagées dans le chapitre relatif à la propédeutique du tractus génital mâle. Après une brève présentation générale relative à l’importance de l’insémination artificielle (IA) en général et en reproduction bovine en particulier, sont abordées les manipulations (dilution, conservation) du sperme préalables à son utilisation dans le cadre de l’insémination artificielle (IA). Les techniques, matériel et conditions d’insémination sont ensuite passés en revue et commentées [less ▲]

Detailed reference viewed: 1796 (85 ULg)
Full Text
See detailBiotechnologies : La production d’embryons in vivo dans l’espèce bovine
Hanzen, Christian ULg

Learning material (2014)

Objectif général : Ce chapitre présente, sous forme chronologique, la séquence d’évènements hormonaux et zootechniques permettant la production, le transfert et la conservation à court ou long terme ... [more ▼]

Objectif général : Ce chapitre présente, sous forme chronologique, la séquence d’évènements hormonaux et zootechniques permettant la production, le transfert et la conservation à court ou long terme d’embryons obtenus in vivo chez la vache. Chacune de ces étapes fait l’objet d’une description et d’une revue des facteurs d’influence potentiels [less ▲]

Detailed reference viewed: 1503 (98 ULg)
Full Text
See detailEpistémologie des sciences sociales - Une introduction
Jacquemain, Marc ULg

Learning material (2014)

Le texte constitue un syllabus à destination des étudiants de master. Il constitue une introduction aux trois grands "moments" de la démarche scientifique que sont l'eplication, la vérification et l ... [more ▼]

Le texte constitue un syllabus à destination des étudiants de master. Il constitue une introduction aux trois grands "moments" de la démarche scientifique que sont l'eplication, la vérification et l'intervention. Il défend l'incontournable pluralisme des paradigmes et modèles dans les sciences sociales et termine en prenant comme illustration la pluralité des explications de l'inégalité des chances scolaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 113 (31 ULg)
Full Text
See detailMonetary Policy
Artige, Lionel ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 26 (3 ULg)
Full Text
See detailThe East Asian Financial Crisis 1997-1998
Artige, Lionel ULg

Learning material (2014)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailMéthodologie de l'enquête
Jacquemain, Marc ULg

Learning material (2014)

Le cours présente sous la forme d'environ 350 slides assez détaillés, les grandes notions relatives à l'enquête par questionnaire : 1) Qu'est-ce qui différencie l'enquête des autres modes d'investigation ... [more ▼]

Le cours présente sous la forme d'environ 350 slides assez détaillés, les grandes notions relatives à l'enquête par questionnaire : 1) Qu'est-ce qui différencie l'enquête des autres modes d'investigation ? 2) Comment produire le questionnaire le moins biaisé possible ? 3) Quels sont les grands principes et les grandes techniques de l'échantillonnage ? 4) Que usage des résultats (graphiques, modèles, analyses). [less ▲]

Detailed reference viewed: 279 (83 ULg)
Full Text
See detailCinq leçons de sociologie des idéologies
Jacquemain, Marc ULg

Learning material (2014)

A travers cinq leçons (environ sept à huit séances), illustrées par des slides, le cours présente différents points de vue sur l'idéologie, chacun emprunté à un auteur différent : Marx, Ricoeur, Boltanski ... [more ▼]

A travers cinq leçons (environ sept à huit séances), illustrées par des slides, le cours présente différents points de vue sur l'idéologie, chacun emprunté à un auteur différent : Marx, Ricoeur, Boltanski, Elster, Orwell. Il s'agit de montrer en multipliant les angles d'approche que les perceptions du monde social sont fondamentalement construites et qu'elles s'inscrivent dans les rapports conflictuels qui caractérisent toute société. [less ▲]

Detailed reference viewed: 215 (70 ULg)
Full Text
See detailDroit international humanitaire (notes de cours 2014-2015) - Partie VI : La Cour pénale internationale
Deprez, Christophe ULg; Collienne, Fleur ULg

Learning material (2014)

Ce texte co-rédigé par Fleur Collienne et Christophe Deprez dresse un panorama du droit de la Cour pénale internationale. Il constitue la sixième partie d'un ensemble de notes de cours coordonné par Fleur ... [more ▼]

Ce texte co-rédigé par Fleur Collienne et Christophe Deprez dresse un panorama du droit de la Cour pénale internationale. Il constitue la sixième partie d'un ensemble de notes de cours coordonné par Fleur Collienne et Isaline Wittorski, et destiné à servir de support à l'enseignement de droit international humanitaire dispensé à la Faculté de droit, de science politique et de criminologie de l'Université de Liège (année académique 2014-2015). [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (5 ULg)
Full Text
See detailAdvanced EU Law - Syllabus 2013-2014
Sibony, Anne-Lise ULg

Learning material (2014)

This document is a student guide to the course Advanced EU Law (DROI2055-2) 2014-2015. You will find here a description of topics, readings and assignments for every class.

Detailed reference viewed: 144 (31 ULg)