References of "Expert report"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailLE COMPORTEMENT DE PREDATION DU HERON CENDRE DANS LA MEUSE EN AVAL DU BARRAGE DE LIXHE EN MARS -MAI 2004
Philippart, Jean-Claude ULg; Poncin, Pascal ULg; Delcourt, Johann ULg

Report (2004)

Au printemps, la Meuse en aval du barrage de Visé-Lixhe (fig. 1) est un important lieu d'alimentation des hérons cendrés vraisemblablement attachés à la héronnière de Lanaye (une cinquantaine de couples ... [more ▼]

Au printemps, la Meuse en aval du barrage de Visé-Lixhe (fig. 1) est un important lieu d'alimentation des hérons cendrés vraisemblablement attachés à la héronnière de Lanaye (une cinquantaine de couples reproducteurs en 2004; voir Annexe 1) située en aval et à celle de Vivegnis située en amont (Jacobs et al., 2003). Par ailleurs, le site de Lixhe offre des conditions d'observation exceptionnelles pour réaliser une étude détaillée du comportement de prédation de l'espèce. C'est ce type d'étude qui a été entreprise au printemps 2004 avec un double objectif: d'une part, améliorer les connaissances sur la biologie du héron cendré dans nos régions, notamment en terme d'écologie comportementale (répertoire des comportements alimentaires, relations prédateurs-proies, incidence sur le peuplement en poissons) et, d'autre part, tester une méthodologie d'étude transposable à des sites comparables et spécialement à des piscicultures. [less ▲]

Detailed reference viewed: 93 (20 ULg)
Full Text
See detailETUDE DE LA REPARTITION SPATIALE ET DE LA DENSITE DE POPULATION DU HERON CENDRE DANS LA BASSE OURTHE AU PRINTEMPS 2004 COMME BASE A L'ESTIMATION DE LA PRESSION DE PREDATION EXERCEE SUR LE PEUPLEMENT DE POISSONS.
Philippart, Jean-Claude ULg; Poncin, Pascal ULg; Delcourt, Johann ULg

Report (2004)

En complément de l'étude approfondie du comportement de prédation du héron cendré sur le site hyper-attractif de la Meuse en aval du barrage de Lixhe, nous avons porté notre attention sur un tronçon de la ... [more ▼]

En complément de l'étude approfondie du comportement de prédation du héron cendré sur le site hyper-attractif de la Meuse en aval du barrage de Lixhe, nous avons porté notre attention sur un tronçon de la basse Ourthe entre Liège et Esneux où viennent s'alimenter au printemps des hérons probablement attachés à l'importante Colonie de Colonster. Dans ce milieu, l'objectif était de recenser les hérons selon une méthodologie standardisée : i) à différentes dates pendant la période de reproduction de l'espèce à Colonster qui s'étale de mars à mai et ii) en tenant compte de l'hétérogénéité du milieu au point de vue du degré d'antropisation et des possibilités d'expression par les hérons du répertoire des comportements de pêche typiques et atypiques mis en évidence dans la Meuse à Lixhe. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (14 ULg)
See detailAUDIT MINERALOGIQUE AU NOUVEAU CONCENTRATEUR DE KIPUSHI
Bastin, David ULg; Krier, William

Report (2004)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
See detailUn élément Epontilles pour LBR5-Report R&D5
Rigo, Philippe ULg

Report (2003)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
See detailAnalyse dendrochronologique de l'église Notre-Dame de Bernières-sur-Mer (Calvados)
Hoffsummer, Patrick ULg; Eeckhout, Jérôme

Report (2003)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
See detailAnalyse des coûts de recherche et d'enseignement dans les hôpitaux académiques
Gillet, Pierre ULg; PORTELA, E.

Report (2003)

Detailed reference viewed: 12 (2 ULg)
See detailAvis n° 24 du 13 octobre 2003 relatif aux cellules souches humaines et au clonage thérapeutique
Pennings, G.; Michel, L.; Vermeersch, E. et al

Report (2003)

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
Full Text
See detailConférence citoyenne sur les tests génétiques "Lire dans mes gènes" - Rapport d'évaluation
Mormont, Marc ULg; Melard, François ULg

Report (2003)

Rapport d'évaluation sur la première conférence citoyenne nationale en Belgique (FRB). Le rapport présente les implications méthodologiques liées au fonctionnement de la conférence citoyenne.

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
See detailModèle coût de Production - Report R&D4
Rigo, Philippe ULg

Report (2003)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailNORMS AND GUIDELINES FOR THE PRACTICAL ESTIMATION OF UNCERTAINTY IN ANALYTICAL MEASUREMENTS
Marini Djang'Eing'A, Roland ULg; Chiap, Patrice ULg; Hubert, Philippe ULg

Report (2003)

A. CONTEXTE Il est essentiel de disposer de méthodes analytiques harmonisées et fiables lors de l’analyse de routine. Le but de celles-ci est d’obtenir des informations de façon à prendre des décisions ... [more ▼]

A. CONTEXTE Il est essentiel de disposer de méthodes analytiques harmonisées et fiables lors de l’analyse de routine. Le but de celles-ci est d’obtenir des informations de façon à prendre des décisions importantes en ce qui concerne par exemple la conformité aux réglementations gouvernementales. Il est généralement accepté parmi les analystes qu’une interprétation correcte des résultats d’une mesure demande une estimation fiable de leur incertitude. L’incertitude est un paramètre de performance pour les résultats de mesures qui est fondamental si c’est résultats doivent être pouvoir comparés et si les utilisateurs veulent pouvoir s’y fier. B. OBJECTIFS Le but du projet a été de mettre au point des normes et recommandations pour l’estimation de l’incertitude de mesures analytiques obtenues à partir des méthodes appliquées dans l’industrie chimique, pharmaceutique et apparentée. Il a été principalement question de méthodes de chromatographie liquide ainsi que celles d’électrophorèse capillaire destinées à l’analyse des matières premières médicamenteuses, pour la bioanalyse de médicaments dans le cadre d’études pharmacocinétiques et au test de pureté énantiomérique des médicaments chiraux. En vue d’atteindre les objectifs du projet, les démarches suivantes ont été appliquées : - Examen de la situation actuelle et principalement les deux approches différentes employées pour déterminer l’incertitude d’une mesure à savoir l’approche ISO communément appelée « bottom-up » et celle du Comité des Méthodes Analytiques communément appelée « top-down ». - Etude de certains domaines d’application (études de cas) et de certains problèmes techniques, à savoir l’échantillonnage, le contrôle de qualité, la limite de détection et de quantification dans le but de définir des lignes directrices générales. - Développement des recommandations générales incluant une approche par arbre décisionnel et proposition de procédures standardisées finalisées, aisées à mettre en oeuvre et d’un coût abordable. - Incitation à la reconnaissance du bien-fondé des recommandations proposées. C. CONCLUSION Dans la première partie de ce projet, la collecte des matériels et des situations existantes ainsi que l’étude des thèmes particuliers ont été évaluées. L’approche « bottom-up » (aussi appelée « error-budget ») pour l’évaluation de l’incertitude a été examinée. Elle est effectuée en quatre étapes à savoir: spécification du mesurande, identification des sources d’incertitudes, quantification des composantes de l’incertitude pour chaque source potentielle d’incertitude identifiée à la deuxième étape et calcul de l’incertitude combinée. L’évaluation de l’incertitude basée sur l’estimation de la précision a été aussi examinée considérant les études intra-laboratoire aussi bien qu’inter-laboratoires. La seconde partie a concerné en la détermination pratique de l’incertitude d’un résultat analytique individuel obtenu à partir des études inter-laboratoires. Dans cet ordre, de nouvelles méthodes de chromatographie liquide (CL) et d’électrophorèse capillaire (EC) ont été développées, validées et appliquées pour l’analyse des substances médicamenteuses. Trois études inter-laboratoires ont été accomplies. Deux sont complètement terminées et la dernière est en cours. Les méthodes CL et EC développées ont été inclues dans les différents protocoles élaborés pour ces études. La première étude inter-laboratoires traitant de l’analyse des échantillons de la phénoxyméthylpénicilline (Pen V) consiste en la semi-micro détermination de l’eau par la technique de Karl-Fischer et un test de chromatographie liquide pour la détermination de la 4-hydroxy phénoxyméthylpénicilline ainsi que les autres substances apparentées. Les deux méthodes ont été basées sur la monographie de la Pharmacopée Européenne. La première étude inter-laboratoires consistait aussi à la titration potentiométrique acide-base pour déterminer le contenu de la Pen V. L’étude a montré comment différents estimés de l’incertitude de mesures analytiques peuvent être déterminés et comment les résultats d’une étude inter-laboratoires peuvent être utilisés pour estimer l’incertitude des résultats futures d’un laboratoire analysant des échantillons similaires. La seconde étude a été réalisée dans le but de valider une nouvelle méthode CL pour l’analyse de l’érythromycine. La reproductibilité de cette méthode a été examinée lors de l’étude inter-laboratoires. Tous les laboratoires ont obtenus des résultats adéquats au niveau de la sélectivité permettant ainsi de déterminer le contenu de l’érythromycine A et de toutes les autres substances apparentées identifiées. L’analyse de la variance (ANOVA), réalisées sur ces résultats, a démontré une bonne reproductibilité de la méthode. De ce fait, elle convient pour remplacer la méthode officielle de la Pharmacopée Européenne. Les résultats de validation peuvent être aussi utilisés par n’importe quel laboratoire qui voudrait effectuer une estimation de l’incertitude pour cette méthode. Une autre étude inter-laboratoires relative au maléate de timolol a été proposée. Elle comprend la détermination du R-timolol et des autres substances apparentées par chromatographie liquide en phase normale. Une méthode CL pour la détermination du R-timolol, décrite dans la 4ème édition de la Pharmacopée Européenne, a été adaptée, validée et testée au niveau de la robustesse. Les résultats du test de la robustesse ont été utilisés pour l’estimation de l’incertitude. Quant aux méthodes EC, deux études inter-laboratoires ont été proposées. La première consiste en l’analyse de la métacycline et la seconde au test de pureté énantiomérique du kétoprofène. Pour la première étude, des problèmes sérieux quant au transfert de la méthode en utilisant différents équipements ont été observés. Ces résultats n’ont pas permis une analyse statistique. D’autre part, une autre étude inter-laboratoires basée sur la méthode EC développée pour le kétoprofène a été proposée. Considérant les résultats obtenus avec la première étude, le test de robustesse s’est avéré nécessaire d’être réalisé pour la méthode EC du kétoprofène après avoir validé cette méthode. D. APPORT DU PROJET DANS UN CONTEXTE D’APPUI AUX PROCESSUS DE NORMALISATION ET DE REGLEMENTATIONS TECHNIQUES A la fin du projet, les résultats attendus ont été le développement d’une stratégie générale incluant une approche par arbre décisionnel et l’établissement des procédures standardisées. Ces procédures doivent être aisées à mettre en oeuvre et d’un coût abordable. Ainsi, un guide de recommandations a été préparé. Le réseau du projet tentera d’en obtenir l’acceptation dans le but de valoriser les résultats attendus. Le réseau tentera aussi d’obtenir l’acceptation des recommandations au sein du groupe ISO et leur application dans la commission de la Pharmacopée Européenne. Le réseau tentera d’initier une nouvelle commission de la “Société Française des Sciences Techniques” (SFSTP) sur l’“Harmonisation des procédures analytiques quantitatives”. Finalement, la dernière activité concernera la définition et l’évaluation d’un guide de recommandations minimales pour la détermination de l’incertitude dans un laboratoire analytique et son évaluation dans les rapports analytiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (5 ULg)
Full Text
See detailImpact du drainage des terrains de Spanolux sur la source de Ville-du-Bois : contexte hydrogéologique et solutions
Dachy, Marie; Sage, Sandrine; Grandjean, Gilles et al

Report (2003)

Detailed reference viewed: 9 (6 ULg)
See detailModèle coût de Production - Report R&D3
Rigo, Philippe ULg

Report (2003)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Full Text
See detailMARPOL Project, Madagascar
Rigo, Philippe ULg; Toderan, Catalin

Report (2003)

Recommendations pour l'application des directives MARPOL à MAdagascar. Mission d'identification.

Detailed reference viewed: 40 (1 ULg)
Full Text
See detailCe que MOHICAN a montré ou les 12 travaux de MOHICAN
Leclercq, Dieudonné ULg

Report (2003)

Detailed reference viewed: 42 (5 ULg)
See detailModèle coût de Production - Report R&D2
Rigo, Philippe ULg

Report (2002)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailOptimisation et durabilité du traitement et de l’utilisation des eaux usées traitées en agriculture.
Chenini, F.; Trad, M.; Rejeb, S. et al

Report (2002)

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
Full Text
See detailÉtude de la paradiaphonie (NEXT) au sein de câbles composés de paires torsadées
Vanderheyden, Benoît ULg; Van Droogenbroeck, Marc ULg

Report (2002)

Le réseau téléphonique est constitué d’une succession de câbles mis bout à bout et interconnectés au droit des répartiteurs. Cette hétérogénéité de câblage n’est guère favorable pour la réduction des ... [more ▼]

Le réseau téléphonique est constitué d’une succession de câbles mis bout à bout et interconnectés au droit des répartiteurs. Cette hétérogénéité de câblage n’est guère favorable pour la réduction des interférences entre signaux véhiculés sur les différentes paires. Un opérateur de télécommunications doit également tenir compte de la longue période définie pour l’amortissement comptable d’un réseau câblé, ce qui fait que les câbles risquent fort de n’être remplacés qu’en cas de panne ou d’insuffisance manifeste des performances. Le dégroupage de la boucle locale intervenu récemment complique encore la donne, car un opérateur historique comme Belgacom doit autoriser l’accès direct à la paire d’un abonné au bénéfice d’un opérateur alternatif. Ce dernier aura pour objectif d’offrir des services à haute valeur ajoutée et donc, techniquement, consommateur d’une plus large bande passante et générateur de plus d’interférence. Face à ces difficultés opérationnelles, les opérateurs et les organismes de normalisation ont défini des gabarits régissant le niveau de puissance pour tout signal émis sur une paire. À partir de ces gabarits et en fonction de son réseau, un opérateur pourra déterminer les caractéristiques des câbles à acquérir de manière à permettre la co-existence soit de signaux de même densité spectrale mais avec un haut taux de remplissage du câble, soit de signaux fort différents. Cette étude se concentre sur plusieurs points relatifs à la paradiaphonie au sein de câbles composés de paires torsadées. Dans un premier temps, nous aborderons la délicate question de la modélisation des phénomènes de paradiaphonie entre paires composant un même câble. Cette étude fournira le point de départ des développements relatifs à la fabrication de câbles de type S-Z et des effets de diaphonie dus à la distribution des paires dans le plan transversal. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (4 ULg)
See detailOptimisation du 144.000m3 LNG gaz carrier
Rigo, Philippe ULg

Report (2002)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
See detailEtude des portes de l'écluse de Vigneux
Rigo, Philippe ULg

Report (2002)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
See detailModèle coût de Production - Report R&D1
Rigo, Philippe ULg

Report (2002)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Full Text
See detailEtude hydrogéologique et géophysique de l'île de Fogo – Cap Vert (synthèse au 13/09/2002)
Geeninckx, Sarah; Dassargues, Alain ULg

Report (2002)

L’île de Fogo est constituée de la superposition, au-dessus d’un socle alcalin-carbonatitique, des dépôts volcaniques de deux volcans successifs. Les roches les plus anciennes sont regroupées au sein du ... [more ▼]

L’île de Fogo est constituée de la superposition, au-dessus d’un socle alcalin-carbonatitique, des dépôts volcaniques de deux volcans successifs. Les roches les plus anciennes sont regroupées au sein du Groupe de Monte Amarelo, tandis que les roches les plus jeunes font partie du Groupe de Cha das Caldeiras. Ces deux groupes sont séparés par un glissement de terrain qui a affecté une grande partie de l’Est de l’île et qui a conduit à la formation d’une structure d’effondrement. Les faisceaux de dykes associés à ces deux groupes sont situés dans trois zones de l’île, NNE, SSE et WSW. Les éruptions historiques ont donné lieu à des phénomènes explosifs, voire phréato-magmatique, cependant que les dernières éruptions ont été de type effusif. L’archipel du Cap Vert ne reçoit que très peu de précipitations chaque année. Une grande partie de l’eau de pluie est perdue en mer par ruissellement, tandis que le reste s’infiltre dans le sol, aidé par les grandes porosités et perméabilités des roches volcaniques pulvérulentes. La plaine de la caldeira constitue probablement la zone d’alimentation principale de l’île de Fogo. Les principaux aquifères ne sont limités que par la mer et par le socle imperméable. L’écoulement se fait selon un pente très faible en direction de la côte pour trouver des exutoires au niveau de la mer sous forme de sources d’eau douce, salée ou saumâtre. Selon des études antérieures, le temps de transfert de l’eau dans le sous-sol serait d'environ 35 ans. Une étude a montré que la zone d’alimentation des trois sources principales de l’île est la plaine de Cha das Caldeiras. D’autres sources situées plus en altitude sont associées soit à des niveaux imperméables, soit à des niveaux altérés, soit à des dykes, qui limitent des aquifères de petite capacité et qui ne sont pas en relation avec les aquifères principaux. Les modèles hydrogéologiques de l’île de Fogo dépendent étroitement des deux hypothèses structurales concernant l’altitude du socle : soit une altitude qui ne dépasserait pas le niveau de la mer, soit une altitude plus élevée mais qui reste à déterminer. Un socle ancien situé à une altitude élevée impliquerait des gradients plus élevés de la nappe aquifère et dès lors des temps de séjour plus court de l’eau dans le sous-sol. Descloitres et co-auteurs ont réalisé de la prospection géophysique sur l’île de Fogo par la méthode TDEM. Dans la zone côtière, certains sondages TDEM ont été réalisés à proximité de forages et les résultats montrent un horizon aquifère limité à sa base par un niveau attribué au socle. D’autres sondages réalisés dans les parties Nord – Est et Nord – Ouest ont montré un horizon de très faible résistivité caractéristique de l’eau de mer, ce qui a également été observé par des forages. En effet, la nappe aquifère d’eau douce est en équilibre avec la nappe d’eau salée par l’intermédiaire d’une frange d’eau saumâtre de quelques mètres d’épaisseur. Il est important de remarquer qu’un tel phénomène peut être accentué par une surexploitation de la nappe littorale qui provoque un déplacement de la nappe d’eau salée vers l’intérieur des terres et une contamination des puits. Les sondages réalisés sur le flanc Ouest de l’île montrent un horizon potentiellement aquifère situé entre environ 100 et 250 mètres de profondeur. Ces niveaux sont limités à leur base par un niveau attribué au socle imperméable situé à environ 300 mètres de profondeur. Ces résultats placent le socle imperméable à une altitude "haute", qu'il conviendrait de confirmer par l'un ou l'autre forage. Descloitres et co-auteurs ont également réalisé de la prospection TDEM dans la plaine de Cha das Caldeiras. Les résultats montrent qu’un niveau altéré ou aquifère serait présent à une profondeur de 300 à 600 mètres au pied de la falaise de la Bordeira et à une profondeur d’environ 600 mètres au centre de la caldeira. Si il s’agit effectivement d’un niveau altéré, soit c'est d’un niveau limité en épaisseur résultant de l’altération d’un horizon particulier, soit il s’agit du sommet du socle imperméable. En l’absence de forage, il n’est pas possible de connaître la nature exacte de ce substratum. Une mission sur le terrain s’est déroulée pendant le mois de mars 2002. Elle nous à permis de réaliser une petite campagne de géophysique par la méthode de sondages électriques Schlumberger. Ces sondages électriques sont restés limités à la partie superficielle des terrains. Les terrains très résistifs rencontrés correspondent à des roches volcaniques non saturées et limitent fortement la profondeur d'investigation. Par ailleurs, l’étude des galeries de Boca Fonte a montré l’étroite association de certaines sources avec un réseau de dykes imperméables. Des nappes aquifères très limitées en capacité sont cloisonnées par ces dykes. Cependant, le percement de galeries à travers les parois imperméables ont conduit à la vidange de ces nappes. Le modèle que nous pouvons proposer à ce stade de l’étude est assez comparable au modèle de Barmen et co-auteurs. L’eau qui s’infiltre, descend principalement verticalement dans la zone non saturée. Elle atteint la nappe aquifère principale de l’île de Fogo à une altitude proche du niveau de la mer et qui est limitée à sa base par le socle imperméable. Les nappes aquifères situées plus en altitude ne sont pas en connexion avec la nappe aquifère principale. Ils sont associés soit à des niveaux altérés et / argilisés, soit à des faisceaux de dykes imperméables. Ces nappes aquifères ont des capacités limitées qui sont en relation étroite avec l’importance des précipitations annuelles. Dans l’état actuel des connaissances, il nous paraît difficile d’estimer l’importance de la nappe aquifère principale de l’île de Fogo. Celle-ci est probablement présente sur toute la surface de l’île. La nappe aquifère présente un risque potentiel en cas d’éruption comme l’ont montré les éruptions historiques à caractère explosif, voire phréato-magmatique. Les deux dernières éruptions à caractères effusifs viennent toutefois contrarier ce raisonnement qui devrait être confirmé par un spécialiste en volcanologie. Pour l’alimentation en eau de la population, l’implantation de forages nous paraît risquée. Il semblerait que la nappe aquifère principale n'est confirmée jusqu'ici à une altitude proche du niveau de la mer et n’est atteignable par forage que dans la zone côtière. Même si elle était située à une altitude plus élevée comme semblent montrer les résultats de Descloitres et co-auteurs, elle resterait à des profondeurs de plus de 100 mètres sur le flanc Ouest et de plus de 300, voire 600 mètres dans la caldeira. Seuls des forages peuvent confirmer ou infirmer la présence d’eau, mais ils présentent des coûts très élevés pour ce qui est actuellement qu’une hypothèse. La réalisation de forages n’est matériellement possible que le long des routes existantes, à moins d’aménager des chemins d’accès jusqu’au lieu de forage, ce qui engendrerait des coûts supplémentaires. De plus, il faut rappeler que les forages sont techniquement difficiles dans ce type de roches. En effet, le forage passe à travers une alternance de niveaux très détendus et d'autres très compactes. Pour les études futures, il serait intéressant de cartographier avec précision les faisceaux de dykes susceptibles de limiter des petites nappes aquifères. En se concentrant dans un premier temps dans les zones où des sources sont connues ou ont été connues. Le percement de galeries à partir de la Bordeira permettrait d'exploiter ces ressources. Mais vu l'extension limitée de ces aquifères cloisonnés, un risque de vidange complète est réel. C’est pourquoi il nous paraît important de localiser avec précision les zones d’infiltration associées à ces nappes. Lorsque celles-ci seront délimitées, il s'agira de favoriser l’infiltration de l’eau en limitant au mieux le ruissellement en surface par exemple au moyen de petites digues. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (2 ULg)
Full Text
See detailExpertise relative à l'affaire PLB Management/Liège Auto/Opel Belgium
Debongnie, Jean-François ULg

Report (2002)

Expertise relative à certains dysfonctionnement d'une automobile. L'acheteur voulait faire annuler la vente.

Detailed reference viewed: 27 (1 ULg)
See detailOptimisation de la réutilisation des eaux usées traitées en irrigation.
Xanthoulis, Dimitri ULg; Rejeb, S.; Chenini, F. et al

Report (2002)

Detailed reference viewed: 24 (3 ULg)
Full Text
See detailBluetooth: technologie et potentiel industriel
Van Droogenbroeck, Marc ULg; Wagner, Jean-Marc

Report (2002)

Présentation du potentiel industriel de la norme Bluetooth

Detailed reference viewed: 19 (0 ULg)
See detailEssais d'orientation de purification de phosphogypse Prayon
Bastin, David ULg

Report (2002)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
See detailOptimisation d'un navire LPG de 72000m3 (logiciel BR5)
Rigo, Philippe ULg

Report (2001)

Detailed reference viewed: 28 (0 ULg)
Full Text
See detailModélisation mathématique de simulation des crues de la Chiers amont à l’aide des modèles MHM et MOHICAN
Bourouag, Mohamed ULg; Dzisiak, J. P.; Everbecq, Etienne ULg et al

Report (2001)

En 1999, l’Association Intercommunale pour la Valorisation de l’Eau (AIVE) a confié à l’Université de Liège (Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur, d’Hydrogéologie et de Prospection géophysique (LGIH-ULG ... [more ▼]

En 1999, l’Association Intercommunale pour la Valorisation de l’Eau (AIVE) a confié à l’Université de Liège (Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur, d’Hydrogéologie et de Prospection géophysique (LGIH-ULG), Laboratoire d’Hydrodynamique appliquée (HYD-ULG), Centre d’Etude et de Modélisation de l’Environnement (CEME-ULG)), à la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux (Unité d’Hydraulique Agricole) et à l’Université Catholique de Louvain (Unité de Génie rural (GERU-UCL)), la mission de réaliser des modélisations mathématiques de simulations des crues de la CHIERS amont à l’aide des modèles MHM et MOHICAN. Le modèle MHM (« Modèle Hydrologique Maillé ») a été développé par l’Unité de Génie rural de l’UCL. Le modèle MOHICAN (« Modèle hydrologique intégré pour le calcul des crues et l’amplitude des niveaux d’eau ») a été développé conjointement par l’Université de Liège (Laboratoire d’hydrodynamique appliquée, Laboratoire de Géologie de l’Ingénieur et d’Hydrogéologie, Centre d’Etude et de Modélisation de l’environnement) et la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux Louvain (Unité d’Hydraulique agricole) pour le compte et avec le support du Ministère de l’Equipement et des Transports, Service d’Etudes Hydrologiques (MET/SETHY) de la Région wallonne. Le MET a donné l’autorisation d’utiliser le modèle MOHICAN dans le cadre de l’étude hydrologique de la CHIERS. L’étude est organisée en 3 étapes : (i) Elaboration des bases de données et exécution des modèles, (ii) Réalisation de tests des modèles et calibration et (iii) Simulation de scénarios. Le présent rapport présente d’abord le modèle MHM (chapitre 2) et le modèle MOHICAN (chapitre 3) ainsi que les bases de données nécessaires à leur utilisation (chapitre 4 : bases de données pour MHM, chapitre 5 : bases de données pour MOHICAN). Les premières étapes de simulation (phase de calibration et de validation) sont présentées au chapitre 6 (Modélisation MHM – Calibration/Validation) et au chapitre 7 (Modélisation MOHICAN – Calibration/Validation). Enfin, les simulations ont été réalisées : - pour le bassin de la Messancy à Athus, d’une superficie de 68 km² environ; - pour le bassin de la Chiers à Longlaville, représentant un bassin versant de 157 km² environ (comprenant le bassin de la Messancy). Ces simulations réalisées sur base de différents scénarios d’aménagement du bassin de la Chiers amont sont présentées au chapitre 8 (Modélisation MHM – Scénarios) et au chapitre 9 (Modélisation MOHICAN – Scénarios). [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (5 ULg)
See detailLe congé d'adoption
Kefer, Fabienne ULg

Report (2001)

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
Full Text
See detailSeismic behaviour and design of composite steel concrete structures
Plumier, André ULg; Doneux, Catherine

Report (2001)

The report presents research activities on the seismic behaviour of composite steel concrete moment frames co-ordinated in Europe within the ICONS project. Research has been focused on problems of ... [more ▼]

The report presents research activities on the seismic behaviour of composite steel concrete moment frames co-ordinated in Europe within the ICONS project. Research has been focused on problems of ductility and resistance in the case where the connections of the steel parts are full strength "rigid". Tests have been realised on subassemblages, on elements, on a plane frame and on a 3-D frame. Some tests were run quasi statically, others on shaking tables. Numerical modelling was done in parallel. Summary reports of these activities are presented. Based on that research and on literature data, for the structural types and elements other than those of typical European composite moment frames, design rules have been developed. These rules, which are now under implementation within the 2001 EN version of Eurocode 8 are presented with comments and reference to background. [less ▲]

Detailed reference viewed: 154 (5 ULg)