References of "Expert report"
     in
Bookmark and Share    
Full Text
See detailExpertise maison de Groote
Franssen, Jean-Marc ULg

Report (2010)

Estimation des effets d'un incendie sur la capacité portante de la structure en béton

Detailed reference viewed: 34 (1 ULg)
See detailLes causes de défaillance des jeunes entreprises : Une typologie de profils expliquant la défaillance des petites entreprises au cours des premières années de leur création
Crutzen, Nathalie ULg

Report (2010)

L'objectif de cette étude est de mettre en évidence les causes de la défaillance des petites entreprises de moins de 5 ans et de les organiser en une série de profils-types expliquant la défaillance de ce ... [more ▼]

L'objectif de cette étude est de mettre en évidence les causes de la défaillance des petites entreprises de moins de 5 ans et de les organiser en une série de profils-types expliquant la défaillance de ce type d'entreprises. En effet, lors d'un examen approfondi des recherches précédentes sur le sujet (Crutzen et Van Caillie, 2008, Crutzen, 2009), nous n'avons identifié aucune étude (scientifique) qui met en évidence ce type de résultats. [less ▲]

Detailed reference viewed: 302 (16 ULg)
Full Text
See detailSynthèse des campagnes de suivi des rendements à la Vallée du Kou (Burkina Faso): saison humide 2009 et saison sèche 2010
Nitcheu, Martial; Midekor, Akoly; Sawadogo, Brehima et al

Report (2010)

Dans l’optique de mesurer l’impact des activité s menées par le Projet GEeau et l’AEDE/OE pour la gestion de l’eau sur le périmètre irrigué de Bama en campagne sèche, des suivis de rendement ont été ... [more ▼]

Dans l’optique de mesurer l’impact des activité s menées par le Projet GEeau et l’AEDE/OE pour la gestion de l’eau sur le périmètre irrigué de Bama en campagne sèche, des suivis de rendement ont été initiés par ces derniers pour les campagnes humide 2009 et sèche 2010, en appui à l’équipe technique déployée sur la plaine par l’administration. Le présent document donne les résultats obtenus. Une comparaison avec les résultats antérieurs trouvés dans la littérature et les résultats obtenus en campagne humide où l’eau est à priori un facteur peu limitant, permet de dégager l’impact réel des efforts menés en contre saison où les problèmes d’eau sont les plus cruciaux. [less ▲]

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
See detailEvaluation de l'effet de la présence de nodules de chaux dans les bétons - Rapport détaillé
Courard, Luc ULg; Darimont, Anne ULg; Degée, Hervé ULg

Report (2010)

La contamination d’origine (0.7% du poids des granulats) a été amortie d’un facteur 100 durant les étapes de fabrication des granulats et de mise en œuvre des bétons. La pollution maximale observée sur ... [more ▼]

La contamination d’origine (0.7% du poids des granulats) a été amortie d’un facteur 100 durant les étapes de fabrication des granulats et de mise en œuvre des bétons. La pollution maximale observée sur chantier est de 0.006 % du poids des granulats. Sur chantier, les pop-out sont peu nombreux, les nodules de chaux sont de petite taille et les éclats de faible profondeur. Aucune fissuration n’affecte le béton. Cette étude conclut, sur la base du scénario du pire et avec une probabilité avoisinant la certitude, que la contamination ne présente pas de risque en termes de durabilité et de stabilité des ouvrages. Nous entendons par-là, que le risque de perte de résistance et le risque sur la stabilité et la durabilité des éléments de structure (dalles, voiles, poutres) liés à la présence des nodules sont tellement minimes qu’ils sont en réalité nettement plus faibles que ceux qui résultent de la variabilité normale tolérée pour les propriétés des bétons, en rapport avec les conditions de chantier. Après hydratation, les nodules densifiés de Portlandite n’exercent plus de pression et se comportent comme de simples granulats. Les risques liés à la contamination des bétons par les nodules de chaux sont donc exclusivement de nature esthétique et concernent une profondeur maximale de 2 à 4 cm. [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (6 ULg)
Full Text
See detailEvaluation de l'effet de la présence de nodules de chaux dans les bétons - Conclusions
Courard, Luc ULg; Darimont, Anne ULg; Degée, Hervé ULg

Report (2010)

La contamination d’origine (0.7% du poids des granulats) a été amortie d’un facteur 100 durant les étapes de fabrication des granulats et de mise en œuvre des bétons. La pollution maximale observée sur ... [more ▼]

La contamination d’origine (0.7% du poids des granulats) a été amortie d’un facteur 100 durant les étapes de fabrication des granulats et de mise en œuvre des bétons. La pollution maximale observée sur chantier est de 0.006 % du poids des granulats. Sur chantier, les pop-out sont peu nombreux, les nodules de chaux sont de petite taille et les éclats de faible profondeur. Aucune fissuration n’affecte le béton. Cette étude conclut, sur la base du scénario du pire et avec une probabilité avoisinant la certitude, que la contamination ne présente pas de risque en termes de durabilité et de stabilité des ouvrages. Nous entendons par-là, que le risque de perte de résistance et le risque sur la stabilité et la durabilité des éléments de structure (dalles, voiles, poutres) liés à la présence des nodules sont tellement minimes qu’ils sont en réalité nettement plus faibles que ceux qui résultent de la variabilité normale tolérée pour les propriétés des bétons, en rapport avec les conditions de chantier. Après hydratation, les nodules densifiés de portlandite n’exercent plus de pression et se comportent comme de simples granulats. Les risques liés à la contamination des bétons par les nodules de chaux sont donc exclusivement de nature esthétique et concernent une profondeur maximale de 2 à 4 cm. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (5 ULg)
Full Text
See detailEvaluatie van de gevolgen van de aanwezigheid van kalknodules in beton - Gedetailleerd verslag
Courard, Luc ULg; Darimont, Anne ULg; Degée, Hervé ULg

Report (2010)

De oorspronkelijke verontreiniging (0.7% van het gewicht aan granulaten) is met factor 100 verminderd tijdens de productie van de granulaten en het verwerken van het beton. De maximale verontreiniging ... [more ▼]

De oorspronkelijke verontreiniging (0.7% van het gewicht aan granulaten) is met factor 100 verminderd tijdens de productie van de granulaten en het verwerken van het beton. De maximale verontreiniging geobserveerd op de werf is 0.006% van het gewicht aan granulaten. Op de werf zijn de pop-outs weinig talrijk, de kalknodules zijn klein en de pop-outs ondiep. Geen enkele scheurvorming trof het beton. Het besluit van deze studie, op basis van een worstcasescenario en met een aan zekerheid grenzende waarschijnlijkheid, is dat de verontreiniging geen risico inhoudt wat betreft duurzaamheid en stabiliteit van de werken. We bedoelen daarmee dat het risico op verlies van sterkte en het risico voor stabiliteit en duurzaamheid van structurele elementen (platen, wanden, balken) verbonden aan de aanwezigheid van nodules zo miniem zijn dat ze in feite kleiner zijn dan de risico’s ten gevolge van de normaal aanvaardbare variabiliteit van de eigenschappen van beton, in overeenstemming met de omstandigheden op de werf. Na hydratatie oefenen de verdichte portlandiet-nodules geen druk meer uit en gedragen ze zich als gewone granulaten. De risico’s verbonden aan de betonverontreiniging door kalknodules zijn dus uitsluitend esthetisch van aard en betreffen een maximale diepte van 2 tot 4 cm. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
Full Text
See detailEvaluatie van de gevolgen van de aanwezigheid van kalknodules in beton - Besluiten
Courard, Luc ULg; Darimont, Anne ULg; Degée, Hervé ULg

Report (2010)

De oorspronkelijke verontreiniging (0.7% van het gewicht aan granulaten) is met factor 100 verminderd tijdens de productie van de granulaten en het verwerken van het beton. De maximale verontreiniging ... [more ▼]

De oorspronkelijke verontreiniging (0.7% van het gewicht aan granulaten) is met factor 100 verminderd tijdens de productie van de granulaten en het verwerken van het beton. De maximale verontreiniging geobserveerd op de werf is 0.006% van het gewicht aan granulaten. Op de werf zijn de pop-outs weinig talrijk, de kalknodules zijn klein en de pop-outs ondiep. Geen enkele scheurvorming trof het beton. Het besluit van deze studie, op basis van een worstcasescenario en met een aan zekerheid grenzende waarschijnlijkheid, is dat de verontreiniging geen risico inhoudt wat betreft duurzaamheid en stabiliteit van de werken. We bedoelen daarmee dat het risico op verlies van sterkte en het risico voor stabiliteit en duurzaamheid van structurele elementen (platen, wanden, balken) verbonden aan de aanwezigheid van nodules zo miniem zijn dat ze in feite kleiner zijn dan de risico’s ten gevolge van de normaal aanvaardbare variabiliteit van de eigenschappen van beton, in overeenstemming met de omstandigheden op de werf. Na hydratatie oefenen de verdichte portlandiet-nodules geen druk meer uit en gedragen ze zich als gewone granulaten. De risico’s verbonden aan de betonverontreiniging door kalknodules zijn dus uitsluitend esthetisch van aard en betreffen een maximale diepte van 2 tot 4 cm. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (1 ULg)
Full Text
See detailEglise Saint-Voncent: compte-rendu de l'inspection visuelle et des essais réalisés
Gillard, Anne ULg; Courard, Luc ULg; Darimont, Anne ULg

Report (2010)

Dans le cadre du mémoire de fin d'études sur l'église Saint-Vincent, des recherches documentaires ont été effectuées afin de comprendre les volontés de l'architecte, le système structurel en place, ou ... [more ▼]

Dans le cadre du mémoire de fin d'études sur l'église Saint-Vincent, des recherches documentaires ont été effectuées afin de comprendre les volontés de l'architecte, le système structurel en place, ou encore les modifications apportées depuis la construction. Il est effectivement important d'approcher le bâtiment, avant de chercher ses éventuels défauts ou dégâts. Une inspection visuelle, nécessitant plusieurs visites du bâtiment, a permis de lister les dégradations, à l'aide d'un mètre et d'un appareil photo. Celles-ci concernent des problèmes liés au béton (fissures, épaufrures, traces de corrosion, … ), des problèmes structurels (fissures dans les éléments structurels et en façade) ou des problèmes de types divers (humidité, … ). Pour chacune des dégradations observées, les origines possibles ont été formulées. Ensuite, des sesais ou des examens visuels approfondis, nécessaires à l'identification de l'origine exacte des dégâts, ont été proposés. L'utilisation du radar a permis de préciser l'origine de certaines dégradations décrites dans le mémoire. Elle a également été utile pour rechercher la composition des parois, en comparant les radargrammes aux informations fournies par les prélèvements effectués en façade. Les premiers échantillons, prélevés au niveau du rez-de-chaussée, ont fait l'objet d'essais visant à caractériser les matériaux présents : test à la phénolphtaléine, mesure de l'absorption d'eau, mesure de la résistance en compression et en traction. Des analyses physiques et chimiques, suivies d'observations au microscope d'échantillons rélevés en façade ouest, ont par ailleurs permis de caractériser la Pierre armée Pauchot. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (5 ULg)
See detailMicrowave-assisted transformations of carbohydrates
Richel, Aurore ULg

Report (2010)

This reports deals with the involvment of microwaves for the conversion of renewable feedstocks, and in particlar for the tranfsormation of monosaccharides and cellulose into high added value materials.

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)
Full Text
See detailMicrowave-assisted transformations of agroresources: an example of green chemistry
Richel, Aurore ULg; Laurent, Pascal ULg; Paquot, Michel ULg

Report (2010)

Faced with the inevitable depletion of fossil resources, agricultural productions have rapidly emerged as a promising renewable alternative. Alongside its traditional involvement in the agro-food, the ... [more ▼]

Faced with the inevitable depletion of fossil resources, agricultural productions have rapidly emerged as a promising renewable alternative. Alongside its traditional involvement in the agro-food, the biomass has nowadays opened new vistas in the non-food sector. Indeed, original products and structures, potentially biodegradable, are proposed as substitutes for conventional petrochemical derivatives. The steady rise of oil prices, on the one hand, and the implementation of a new European legislation (REACH: Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals), on the other hand, have only help to boost the academic and industrial research in this area. In this context, microwave-mediated synthesis has progressively emerged as a green chemistry technology. Application of microwaves (MW) as a non conventional heating source finds a plethora of illustrations in the field of organic synthesis. Microwaves usually accelerate chemical processes, while offering improved yields and selectivities. MW heating enables reactions under solventless conditions, providing unique chemical pathways, with special advantages such as ease of manipulation and reduction (or prevention) of pollution "at source". Various reactions and processes can be applied to transform lignocellulosic raw materials into valuable fuels and chemicals. Selected examples of strategical modifications of renewable biomass feedstocks via activation by microwave irradiation are proposed herein. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (7 ULg)
Full Text
See detailAppropriation et vulgarisation d'outils d'aide à la décision dans la co-gestion du périmètre irrigué de la Vallée du Kou (sud-ouest du Burkina Faso)
Wellens, Joost ULg; Nitcheu, Martial; Diallo, Mamadou et al

Report (2010)

Dans le cadre d’un programme national de sécurité alimentaire datant des années 60, un périmètre rizicole irrigué de 1.200 ha, appelé la Vallée du Kou, a été établi dans le Sud-ouest du Burkina Faso (Bama ... [more ▼]

Dans le cadre d’un programme national de sécurité alimentaire datant des années 60, un périmètre rizicole irrigué de 1.200 ha, appelé la Vallée du Kou, a été établi dans le Sud-ouest du Burkina Faso (Bama). Long temps conjointement géré par l’Etat et toute une série d’agences d’aide au développement, tout appui s’est brutalement arrêté en 1993 laissant les agriculteurs à peine préparé pour assumer la relève de la gestion. Le résultat : un ancien beau périmètre succombe dans un théâtre typique de gestion anarchique. Différentes structures de coopératives ont tenté depuis, de gérer leur petite part du périmètre passant outre aux règles et sans aucun respect pour leurs voisins. Les travaux de maintenance avaient disparu, les récoltes étaient en baisses et l’eau disponible ne satisfaisaient plus aux besoins laissant presque un quart des champs en jachères. Observant l’état de plus en plus dégradé du périmètre et conscient de leurs faibles capacités de gestion, l’Union des Coopératives Rizicole de Bama (UCRB) s’est finalement adressée à un opérateur externe (AEDE), expérimenté dans le domaine de l’eau et de l’agriculture, pour obtenir un appui. Cette assistance est déployée à deux niveaux. Premièrement, l’installation d’un conseiller permanent en irrigation sur le périmètre intervenant comme appui technique auprès des agriculteurs et chargé d’établir un inventaire technique et objectif sur l’état du périmètre et de sa gestion. Deuxièmement, des études plus techniques ont été établies afin de quantifier les problèmes de gestion et de proposer des solutions en termes d’occupations des parcelles et de distribution d’eau plus durables. Ceci a notamment nécessité la mise en place et l’application de l’outil de gestion de périmètre irrigué SIMIS. A travers les différentes étapes, des réunions participatives ont été organisées au niveau de l’union des coopératives ainsi qu’au niveau des différentes coopératives. Les producteurs ont été écoutés, et des plans et solutions proposés et discutés. Si nécessaire, des compromis étaient cherchés et représentés pour approbation. Quelques mois seulement après la mise en place de cet appui-conseil, une augmentation de l’occupation des parcelles dans le périmètre a été constatée et une distribution en eau plus équitable enregistrée. Côté producteurs, une satisfaction générale a été notée et ils souhaitent à présent s’engager davantage dans cette gestion externe du périmètre. D’autres périmètres ont également manifesté leur intérêt. [less ▲]

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
See detailAppui à l'Assemblée nationale de la RDC
Kabamba, Bob ULg

Report (2010)

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
See detailAppui à l'Assemblée provinciale de Maniema et Sud-Kivu
Kabamba, Bob ULg

Report (2010)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
See detailMise au point de l’indice composition dans le cadre de l’indicateur phytoplancton - les indices de composition phytoplanctonique en eaux côtières : synthèse bibliographique
Goffart, Anne ULg

Report (2010)

Ce rapport rappelle brièvement pourquoi le phytoplancton est un excellent indicateur de l’état des eaux côtières et synthétise les limites adaptatives des communautés phytoplanctoniques en réponse aux ... [more ▼]

Ce rapport rappelle brièvement pourquoi le phytoplancton est un excellent indicateur de l’état des eaux côtières et synthétise les limites adaptatives des communautés phytoplanctoniques en réponse aux perturbations d’origine anthropique (essentiellement l’enrichissement en sels nutritifs). Il présente ensuite l’indicateur phytoplanctonique idéal et résume l’état des connaissances en matière d’indices de composition et d’indicateurs phytoplanctoniques intégrant la composition. Les méthodes de calcul des indices sont expliquées lorsque les informations disponibles sont suffisamment claires et détaillées. Le rapport se termine par la proposition de pistes à explorer pour la mise au point et la validation d’un indice de composition phytoplanctonique qui soit opérationnel et représentatif de la composition taxonomique d’une masse d’eau côtière et de son évolution temporelle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 79 (6 ULg)
See detailTenke Fungurume Project - 2009 Flora New Ore Bodies Baseline Study - Annual Report
Lebrun, Julie ULg; Malaisse, François ULg; Handjila Minengo, Guylain et al

Report (2010)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
See detailTenke Fwaulu Sefu Ore Bodies Flora Baseline - Tenke Fungurume Mining Project
Lebrun, Julie ULg; Malaisse, François ULg; Handjila Minengo, Guylain et al

Report (2010)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
See detailPulp chemical survey at Kasanshi plant (Zambia)
Bastin, David ULg; Jacques, Simon

Report (2010)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
See detailProcessing of Buvac iron ore
Bastin, David ULg; Lewis, Grégory

Report (2010)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailFlood protection barriers in HCMC - part II Dec 2009
Rigo, Philippe ULg

Report (2009)

HCMC - Protection de la ville de Saigon (Ho-Chin-Min) contre les inondations – aménagement de «Storm Surge barriers», Team Leader of an international expert group in charge to advise the Vietnamese ... [more ▼]

HCMC - Protection de la ville de Saigon (Ho-Chin-Min) contre les inondations – aménagement de «Storm Surge barriers», Team Leader of an international expert group in charge to advise the Vietnamese Administrative for the design of 3 flood protection barriers in HCMC [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (2 ULg)
See detailLogiciel Eol - Optimisation des mats d’éoliennes terrestres – (Etudes complémentaires)
Rigo, Philippe ULg; Thiry, Arnaud ULg; Bair, Frédéric ULg

Report (2009)

Rapport technique relatifs a des etudes complementaires sur l'optimisation des mats d'éoliennes

Detailed reference viewed: 51 (6 ULg)
Full Text
See detailRapport sur l’étude de faisabilité d’une méthodologie de modélisation à l’échelle globale du bassin versant de la Medjerda (Tunisie)
Deliège, Jean-François ULg; Bourouag, Mohamed ULg; Blockx, Caroline ULg et al

Report (2009)

Depuis 2007, l’Aquapôle appuie l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE - Tunisie) dans sa mission de contrôle de la pollution des eaux par la mise en place d’un réseau de contrôle de la ... [more ▼]

Depuis 2007, l’Aquapôle appuie l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE - Tunisie) dans sa mission de contrôle de la pollution des eaux par la mise en place d’un réseau de contrôle de la pollution des eaux (projet LIFE Pays Tiers COPEAU 2007- 10). Les données ainsi collectées pourraient être utilement exploitées au travers de l’utilisation de modèles de gestion des ressources en eau. Le modèle PEGASE développé par l’Aquapôle, permet d’établir la relation pression / impact entre les différentes charges de pollution et la qualité de l’eau dans tout le réseau des rivières modélisées associées au bassin versant concerné, et constitue ainsi un puissant outil de gestion des cours d’eau et de leurs bassins versants. Il permet notamment de simuler le transport des polluants et différents scénarios de gestion (planification de l’épuration et de l’assainissement, réduction des pressions, mise aux normes des rejets,…) et d’en déterminer les impacts (gain de qualité) sur l’écosystème. Ce modèle est déjà largement utilisé dans plusieurs pays européens (Belgique, France, Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg). La présente étude intitulée « étude de faisabilité d’une méthodologie de modélisation à l’échelle globale du bassin versant de la Medjerda (Tunisie) » a été réalisée entre juin 2008 et décembre 2009 au travers du partenariat entre l’Aquapôle et l’ANPE et ce, avec l’appui de Wallonie Bruxelles International (commission mixte 2008). L’étude dresse un bilan des données disponibles et analyse leur pertinence eu égard de ce qui est requis pour permettre la bonne application du modèle PEGASE à l’ensemble du bassin versant tunisien de la Medjerda. Il s’agit de données géographiques (MNT, réseau hydrographique, limites administratives, occupation des sols etc.), météorologiques (insolation, température, débits), de rejets (domestiques, industriels, STEP, cheptel) et de mesure de qualité. L’étude dresse également un bilan des problématiques spécifiques dont il faudra nécessairement tenir compte dans l’adaptation du modèle au contexte local. Celles-ci concernent principalement la présence de 9 grands barrages implantés le long de la Mejerda et de ses affluents, la forte anthropisation du débit liée notamment aux lâchés de barrages, le caractère intermittent de certains affluents en fonction des périodes de l’année, la présence de prélèvements très importants notamment pour l’irrigation et enfin, des problèmes de crues et d’érosion. En conclusion, l’analyse des échantillons de données transmises par l’ANPE et des problématiques spécifiques aux régions du Nord de la Tunisie montre que le modèle PEGASE est tout à fait applicable au bassin de la Medjerda, moyennant certaines adaptions spécifiques. Cet outil de gestion a toute sa raison d’être dans ce pays où la préservation des ressources en eau constitue un enjeu vital pour les générations actuelles et futures. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (12 ULg)
Full Text
See detailEvaluation de l’impact de la mise en service de la station d’épuration de Signeulx sur la qualité de l’eau de la rivière réceptrice (la Vire)
Deliège, Jean-François ULg; Everbecq, Etienne ULg; Grard, Aline ULg et al

Report (2009)

Le présent rapport reprend l’étude de l’impact de la mise en service de la station d’épuration de Signeulx sur la qualité de l’eau du milieu récepteur (essentiellement la rivière « la Vire »). La Vire est ... [more ▼]

Le présent rapport reprend l’étude de l’impact de la mise en service de la station d’épuration de Signeulx sur la qualité de l’eau du milieu récepteur (essentiellement la rivière « la Vire »). La Vire est un affluent du Ton, situé au sud-est de la Belgique (province du Luxembourg), à l’est de la ville de Virton. Une partie de son bassin versant se trouve en France. PEGASE (PLANIFICATION ET GESTION DE L’ASSAINISSEMENT DES EAUX) est un modèle intégré bassin hydrographique / rivières qui permet de calculer de façon déterministe et non stationnaire la qualité des eaux des rivières en fonction des rejets et apports de pollution. Il permet également de calculer de façon prévisionnelle les améliorations de la qualité de l'eau qui résultent d'actions d'épuration ou de réduction des rejets. PEGASE est ainsi un outil opérationnel pour aider les administrations à remplir leurs obligations liées à la Directive Cadre Eau. L’objectif de l’étude est de réaliser une modélisation de la qualité physico-chimique de la Vire afin d’évaluer l’impact de la mise en service de la station d’épuration de Signeulx sur la qualité de la rivière, en fonction des différentes options possibles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (6 ULg)
See detailAvantages, désavantages et faisabilité de l’introduction de programmes “P4Q” en Belgique
Annemans, Lieven; Boeckxstaens, Pauline; Borgermans, Liesbeth et al

Report (2009)

This study is a logical follow up of previous KCE reports about quality of care, namely report 41 about clinical quality indicators in hospitals and report 76 about quality promotion in general practice ... [more ▼]

This study is a logical follow up of previous KCE reports about quality of care, namely report 41 about clinical quality indicators in hospitals and report 76 about quality promotion in general practice. Pay for Performance (P4P) or Pay for Quality initiatives (P4Q), who concentrate exclusively on the quality constituent of performance, establishes a direct correlation between the payment and the outcomes, assessed by structure, process and\or outcome indicators). P4Q initiative arouses an increasing interest, abroad as in our own country. However, the future Belgian initiatives will be able to reach their objective if they are based on what can be learned from experiences led abroad and on a theoretical frame fitting to the Belgian context. Accordingly, the present report will answer the following research questions: 1. What can be learned from the international P4Q models about: • Assessment: what are the benefits and the unintended consequences of the P4Q programs? • The concept and the implementation: which theoretical framework can be applied to the Belgian health care system; how should be conceived the financial incentives; what are the determining success factors? 2. What are the essential conditions required to apply the international P4Q models or add a P4Q constituent to the Belgian quality experiences? • What are the current initiatives in Belgium? Are there proofs of their impact on quality of care? • To what extent are financial planning, databases and other current tools (recommendations of good practice, quality indicators) adequate to implement a P4Q program in the Belgian context of health care? What are the determining factors for success or failure in the implementation of these programs? [less ▲]

Detailed reference viewed: 125 (16 ULg)
Full Text
See detailL'affranchissement des modèles de sexe comme facteur de meilleure réussite scolaire : résultats de recherche et activités de formation
Gavray, Claire ULg; Manço, Altay; Sensi, Dina

Report (2009)

The research shows that gender stereotypes remain more anchored in the male group, whatever the social origin of the teenagers. Their way of thinking and acting are still characterized by an ... [more ▼]

The research shows that gender stereotypes remain more anchored in the male group, whatever the social origin of the teenagers. Their way of thinking and acting are still characterized by an inferiorisation and a depreciation of ' feminine' world. These trends have a negative influence on their school insertion and performances. This increases the risk of confrontation with the violence, as victims or authors. The girls widely invest school but their chances to get a good autonomy are unevenly distributed between them , according to their social and cultural origins. [less ▲]

Detailed reference viewed: 157 (8 ULg)
See detailEcluse d’Arzal – Etude d’avant-projet (APS),
Rigo, Philippe ULg; Herbillon, V.; Popescu, C. et al

Report (2009)

Detailed reference viewed: 80 (1 ULg)
See detailFlood protection barriers in HCMC - part I Sept 2009
Rigo, Philippe ULg

Report (2009)

HCMC - Protection de la ville de Saigon (Ho-Chin-Min) contre les inondations – aménagement de «Storm Surge barriers», Team Leader of an international expert group in charge to advise the Vietnamese ... [more ▼]

HCMC - Protection de la ville de Saigon (Ho-Chin-Min) contre les inondations – aménagement de «Storm Surge barriers», Team Leader of an international expert group in charge to advise the Vietnamese Administrative for the design of 3 flood protection barriers in HCMC [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (1 ULg)
See detailBiodiversity Action Plan - Tenke Fungurume Mining - 2007-2009
Mahy, Grégory ULg; Weiskopf, Tom; Malaisse, François ULg et al

Report (2009)

Detailed reference viewed: 24 (6 ULg)
See detailContribution du modèle PEGASE à la mise en application de la Directive cadre sur l’eau : Mise au point et application d’une méthodologie de détermination à l’échelle de la masse d’eau des combinaisons de mesures complémentaires les plus efficientes et mise en évidence de motifs de dérogations
Everbecq, Etienne ULg; Grard, Aline ULg; Blockx, Caroline ULg et al

Report (2009)

PEGASE (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux) est un modèle intégré bassins hydrographiques/rivières développé à l’Aquapôle qui permet de calculer de façon déterministe et prévisionnelle ... [more ▼]

PEGASE (Planification Et Gestion de l’ASsainissement des Eaux) est un modèle intégré bassins hydrographiques/rivières développé à l’Aquapôle qui permet de calculer de façon déterministe et prévisionnelle la qualité des eaux des rivières en fonction des rejets et apports de pollution (voir http://hdl.handle.net/2268/35224 pour plus de renseignements). Dans le cadre de cette étude, le modèle a été utilisé afin d'apporter des éléments et des informations techniques nécessaires à la Région Wallonne (S.P.W.) pour la mise en application de la Directive Cadre Eau et, en particulier, les plans de gestion et les programmes de mesures qui y sont associés [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (35 ULg)
Full Text
See detailPUBLICITE AUTOMOBILE: Impact des propositions de loi DOC 1909/001 & DOC 1910/001
Ozer, Pierre ULg

Report (2009)

Ce rapport d'expertise réalisé à la demande de la Commission de la Santé publique, de l'Environnement et du Renouveau de la Société de la Chambre des Représentants de Belgique et présenté le 26 juin 2009 ... [more ▼]

Ce rapport d'expertise réalisé à la demande de la Commission de la Santé publique, de l'Environnement et du Renouveau de la Société de la Chambre des Représentants de Belgique et présenté le 26 juin 2009 analyse la publicité automobile via [1] son impact indirect sur les émissions de CO2 du secteur transport; [2] son illégalité flagrante au regard de la Directive européenne 1999/94/CE concernant « la disponibilité d’informations sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 à l’intention des consommateurs lors de la commercialisation des voitures particulières neuves » transposée en droit belge par l’arrêté royal du 5 septembre 2001 du même nom; et [3] l’impact des propositions de loi DOC 1909/001 et DOC 1910/001. [less ▲]

Detailed reference viewed: 166 (18 ULg)
See detailEvaluation appropriée des incidences sur Natura 2000 : Projet de RAVeL sur la ligne 98a : Commune des Honnelles : Rapport final
Taymans, Julien ULg; Mahy, Grégory ULg

Report (2009)

La présente évaluation spécifique des incidences du projet est exigée par le Département Nature et Forêts (DNF) de la Région wallonne en application de la directive européenne 92/43/CEE relative à la ... [more ▼]

La présente évaluation spécifique des incidences du projet est exigée par le Département Nature et Forêts (DNF) de la Région wallonne en application de la directive européenne 92/43/CEE relative à la conservation des sites Natura 2000 ainsi que de la faune et de la flore sauvages (« directive habitats »). Elle concerne l’évaluation appropriée des incidences du projet sur le site Natura 2000 « Haut-Pays des Honnelles » (site BE32025). Le projet prévoit l’établissement d’un RAVeL sur la ligne de chemin de fer désaffectée 98a, qui traverse le site Natura 2000 sur la Commune des Honnelles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (1 ULg)
See detailCalcul d’un bateau porte de 25 m (calcul structurel – LBR5)
Rigo, Philippe ULg; Constantinescu, A.

Report (2009)

Detailed reference viewed: 57 (0 ULg)
Full Text
See detailAdaptation du modèle PEGASE à deux micropolluants sur deux sous-bassins situés dans les bassins hydrographiques des agences de l’eau Rhin-Meuse et Adour-Garonne
Everbecq, Etienne ULg; Grard, Aline ULg; Deliège, Jean-François ULg

Report (2009)

Les réglementations européennes (Directive Cadre Eau 2000/60/CE, Directive 76/464/CE) et leurs corollaires nationaux (Programme National de Réduction des Substances Dangereuses dans l‘Eau en France, … ... [more ▼]

Les réglementations européennes (Directive Cadre Eau 2000/60/CE, Directive 76/464/CE) et leurs corollaires nationaux (Programme National de Réduction des Substances Dangereuses dans l‘Eau en France, …) imposent des réductions des rejets dans les eaux de surfaces d’une centaine de substances. En particulier, la circulaire du 7 mai 2007 du MEDAD définit les « normes de qualité environnementale provisoires (NQEp) » des 41 substances impliquées dans l’évaluation de l’état chimique des masses d’eau ainsi que des substances pertinentes du programme national de réduction des substances dangereuses dans l’eau. Cette circulaire fixe également les objectifs nationaux de réduction des émissions de ces substances. Pour ces substances, la mise en œuvre d’actions de réduction pour les rejets industriels (Installations Classées), mais aussi dans d’autres secteurs d’activité (artisanat, agriculture, utilisation de produits par les ménages,….) est nécessaire. Les mesures de réduction passent entre autres par la fixation de valeurs limites d’émissions (VLE) dans les rejets, qui doivent permettre de respecter les NQE fixées pour le milieu. En apparence, fixer la concentration maximale d’un rejet en fonction d’une concentration avale à respecter dans le milieu est une question relativement simple de dilution. Cependant, cette approche s’avère rapidement insuffisante, pour les principales raisons suivantes : - les substances visées ont presque toutes des comportements complexes dont un simple calcul de dilution ne peut pas rendre compte ; - le respect d’une norme de qualité dans une masse d’eau dépend non seulement du rejet amont le plus proche, mais aussi de l’ensemble des rejets qui sont situés en amont ; - même s’il s’agit de fixer des VLE pour des rejets industriels uniquement, les autres rejets (artisanat, agriculture, utilisation de produits par les ménages,….) et leurs évolutions futures doivent être pris en compte ; - les apports diffus, les apports atmosphériques, et les éventuels apports naturels doivent être eux aussi pris en compte ; - la question des coûts et la notion de coût/efficacité doivent être introduites dans la démarche. En 2006, l’INERIS a élaboré pour le compte du MEDAD les grandes lignes d’une méthodologie permettant de fixer des VLE locales de manière à respecter les Normes de Qualité sur l’ensemble d’un bassin versant en prenant en compte ces considérations. L’approche proposée consiste, avant de gérer localement des concentrations limites dans des rejets (l’approche réglementaire habituelle), à d’abord répartir à grande échelle les flux maximaux admissibles sur l’ensemble des masses d’eau du bassin versant concerné. Cette approche se traduit par la production de tableaux de bord des flux, destinés à gérer localement la stratégie de fixation de VLE. Dans le contexte de la poursuite de ce travail par l’INERIS pour le compte du MEDAD, il apparaît indispensable de tester l’utilisation de modèles de transfert de polluants sur des bassins versants pilotes. L’unité de Recherche & Développement de l’Aquapôle de l’Université de Liège (AQUAPOLE) a développé le modèle PEGASE, appliqué et utilisé par plusieurs autres Agences de l’Eau. Avec l’approbation et la participation des Agences de l’Eau concernées, il est prévu que l’AQUAPOLE procède à l’adaptation de ce modèle à deux substances sur deux sous-bassins situés dans les bassins hydrographiques des Agences Adour-Garonne et Rhin-Meuse. L’INERIS, réaliserait ensuite des scénarios de gestion des rejets et des exemples de tableaux de bord. [less ▲]

Detailed reference viewed: 26 (2 ULg)
Full Text
See detailLa Coopération au Développement répond à l’impact de la crise financière et économique sur les pays africains à bas revenu – Etude de cas du Sénégal
Paul, Elisabeth ULg; Faye, Ousmane

Report (2009)

Il est désormais reconnu que les pays africains seront touchés par la crise financière et économique mondiale, et ce à travers plusieurs canaux de transmission. Au Sénégal, la crise "externe" intervient à ... [more ▼]

Il est désormais reconnu que les pays africains seront touchés par la crise financière et économique mondiale, et ce à travers plusieurs canaux de transmission. Au Sénégal, la crise "externe" intervient à un moment où l’économie est affaiblie par les conséquences des crises alimentaire et énergétique des deux dernières années, ainsi que par la crise "interne" des finances publiques qui en a (en partie) découlé. Dès lors, le gouvernement a très peu d’espace fiscal pour combattre les effets de la crise mondiale. Si aucune évidence chiffrée n’est encore disponible, les principaux canaux de contagion potentiels de la crise économique au Sénégal sont la réduction des transferts des migrants, le report ou l’annulation de projets d’investissement, ainsi qu’une réduction des exportations et des activités liées au tourisme. Une réduction importante des flux d’aide n’est par contre pas à craindre dans l’immédiat. Les principaux impacts qui découleraient de la crise sont la réduction de la croissance et de l’emploi, de même qu’un appauvrissement direct des ménages bénéficiant de moins de transferts des expatriés. En outre, la réduction des recettes publiques et l’augmentation des pressions sur le budget laissent craindre une augmentation du déficit budgétaire et/ou une réduction des dépenses publiques. S’il n’y a aucune raison de s’alarmer des impacts de la crise mondiale dans l’immédiat, il convient toutefois de bien surveiller les différents canaux de contagion possibles, tout en continuant les efforts de plus longue haleine pour réduire la vulnérabilité structurelle de l’économie sénégalaise (développement intégré du secteur rural dans une perspective de réduction de la dépendance alimentaire, consolidation du tissu économique local), lutter contre la pauvreté et augmenter la protection sociale des plus vulnérables. Pour ce qui est du niveau conjoncturel, il n’existe pas encore de stratégie prête à l’emploi pour faire face aux impacts de la crise. Une révision des stratégies existantes, en particulier au niveau de l’amélioration de la sécurité alimentaire, de l’orientation de la croissance vers les pauvres (notamment par la création d’emplois formels et dans le monde rural) et de la protection sociale, s’imposent afin de fournir les bases à des actions cohérentes et ciblées de la part des partenaires. Vu le faible espace fiscal du gouvernement, une aide des donateurs et dans la mesure du possible, la captation d’autres sources de financement, seront donc nécessaires. Le secteur privé fait entièrement partie des stratégies de croissance du Sénégal, mais son potentiel est encore insuffisamment exploité. Un système de financement innovant pouvant être développé serait d’inciter les migrants à consacrer leurs transferts à des investissements productifs et/ou à de réelles fins de protection sociale à vocation plus universelle. Les donateurs n’ont pas encore réagi de manière coordonnée à la crise "externe", mais avaient réagi assez unanimement à la crise "interne" qui a récemment frappé le Sénégal. Ils peuvent contribuer à atténuer les impacts de la crise et à réduire la vulnérabilité de l’économie tout en s’inscrivant dans les stratégies nationales, à la fois au niveau structurel (infrastructures rurales, gouvernance, extension de la sécurité sociale, etc.) et au niveau conjoncturel (« programme social d’urgence » de large échelle). Une augmentation de l’appui budgétaire est une piste intéressante, pourvu que le pays évite tout dérapage budgétaire, poursuive ses réformes de la gestion des finances publiques vers davantage de contrôles et de transparence, et renforce ses capacités de mise en œuvre des réformes et stratégies nationales. Quant à la coopération belge plus particulièrement, elle a intérêt à renforcer sa complémentarité avec les autres acteurs en bâtissant sur ses principales valeurs ajoutées que sont l’extension de la protection sociale (en particulier dans le domaine de la santé) et des interventions intégrées à plusieurs niveaux dans le domaine du développement rural. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (0 ULg)
Full Text
See detailEtude de faisabilité de la transposition en Belgique francophone du système français de gestion des « comptes de tiers »
Van Caillie, Didier ULg; Arnould, Sophie ULg; Alexandre, Marc ULg et al

Report (2009)

This report analyses the nature of the French CARPA system dedicated to the management of the "Third-Party Accounts" and considers the conditions that have to be fulfilled to consider its adaptation to ... [more ▼]

This report analyses the nature of the French CARPA system dedicated to the management of the "Third-Party Accounts" and considers the conditions that have to be fulfilled to consider its adaptation to the French Belgian case. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (15 ULg)
Full Text
See detailEtude de l’impact de la réduction de la température du rejet de la papeterie Burgo Ardennes sur la qualité de l’eau de la rivière réceptrice
Deliège, Jean-François ULg; Grard, Aline ULg; Everbecq, Etienne ULg et al

Report (2009)

Le présent rapport reprend l’étude de l’impact thermique sur le milieu aquatique de l’entreprise Burgo Ardennes, spécialisée dans la fabrication de pâte à papier et de papier couché. Durant son ... [more ▼]

Le présent rapport reprend l’étude de l’impact thermique sur le milieu aquatique de l’entreprise Burgo Ardennes, spécialisée dans la fabrication de pâte à papier et de papier couché. Durant son fonctionnement, l’entreprise prélève de l’eau du Ton (affluent de la Chiers) afin d’assurer les processus de fabrication de pâte à papier et de papier couché. Le prélèvement d’eau est réalisé au niveau de la confluence du Ton et de la Chavratte (environ 2 km en amont de l’entreprise). Dans le cadre du renouvellement de l’autorisation de rejet de l’entreprise, des normes de rejets plus strictes sont imposées par la Région wallonne et celle-ci a demandé à l’entreprise de réduire la température maximale autorisée du rejet. Les travaux de modélisation des impacts de rejets thermiques réalisés par l’Unité R&D de l’Aquapôle peuvent évaluer l’impact hydrologique, thermique, physico-chimique et l’impact sur l’écosystème. Les impacts de l’entreprise sur le Ton peuvent être décrits de la manière suivante : - un impact sur le régime thermique de la rivière, compte tenu du rejet d’eau échauffée ; - un impact sur les concentrations de certaines variables physico-chimiques de la qualité de l’eau (oxygène dissous notamment) ; - un impact sur les débits du Ton, toutefois relativement faible puisque la fraction du débit prélevé évaporée vers l’atmosphère est compensée par l’apport en eau du bois. Ces différents impacts sont limités : - par les conditions de l’autorisation de prélèvement et de rejet imposées à l’entreprise par la Région wallonne dans le cadre du permis d’exploiter ; - par les dispositifs techniques mis en place par l’entreprise en vue de respecter l’autorisation et de réduire son impact sur l’environnement. Le premier objectif de l’étude est d’abord d’évaluer, à partir d’une situation de référence actuelle, les impacts prévisibles du rejet thermique de l’entreprise sur la qualité du Ton. Les développements et résultats de cette évaluation sont repris dans le chapitre 4 (« Evaluation des effets de l’entreprise Burgo Ardennes sur le milieu aquatique »). Le second objectif de l’étude est ensuite d’évaluer l’élévation de température engendrée par les rejets thermiques réels (journaliers 2005) sur base de la température naturelle de la rivière. En effet, la température mesurée en aval du point de rejet thermique, à la limite de la zone de mélange, ne doit pas dépasser la température naturelle de plus de 3°C selon les exigences de la Région wallonne. Les développements et résultats de ces évaluations sont détaillés dans le chapitre 5 ci-après (« Evaluation du rejet thermique optimal de l’entreprise Burgo Ardennes »). [less ▲]

Detailed reference viewed: 32 (1 ULg)
Full Text
See detailLes avenirs de l’élevage, enjeu économique et social majeur de la province de Luxembourg.
Peeters, Pierre; Pichon, Roger; Mormont, Marc ULg et al

Report (2009)

la Province de Luxembourg a souhaité que soit menée une réflexion sereine, aussi scientifique et objective que possible, sur les avenirs possibles de l’élevage chez nous. Deux questions fondamentales ... [more ▼]

la Province de Luxembourg a souhaité que soit menée une réflexion sereine, aussi scientifique et objective que possible, sur les avenirs possibles de l’élevage chez nous. Deux questions fondamentales présidaient la démarche : - au niveau « micro-économique », y a-t-il un avenir chez nous pour l’agriculture ? Autrement dit, est-ce un métier d’avenir, faut-il encore encourager les jeunes à s’y engager ? Comment peuvent-ils espérer gagner leur vie en embrassant cette profession passionnante mais difficile ? - au niveau « macro-économique », comment pouvons-nous influer sur le cours des choses pour préserver la diversité des activités économiques sur le territoire de la province ? Que pouvons-nous faire pour que l’agriculture puisse rester un secteur créateur d’emploi et par ailleurs un moteur de notre vitalité rurale ? Traduites en objet de recherche, ces questions devenaient : - identifier les facteurs qui a court et moyen termes sont susceptibles de conditionner le devenir de l'agriculture ; - identifier les formes et les conditions de viabilité (économique mais aussi acceptation par les intéressés) susceptibles de favoriser l'adaptation de l'agriculture à ces facteurs de changement ; - définir précisément les enjeux économiques et sociaux (qu’y a-t-il à perdre et à gagner dans chaque avenir identifié ?) ; - amener, d’une manière participative, les acteurs concernés (agriculteurs, mais aussi pouvoirs locaux, etc.) à adopter un état d’esprit positif face aux changements proposés afin de leur permettre d’intégrer ces changements. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (2 ULg)
See detail- Projet Seine Nord Europe –SNE- Membre de la commission scientifique « Ouvrages Hydrauliques »,
Rigo, Philippe ULg

Report (2009)

Expertise pour VNF (comission technique "ouvrages")

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)