Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailLa Belgique et la France. Amitiés et rivalités
Dumoulin, André ULg

in Etudes Internationales (2011), XLII(2), 258-260

Detailed reference viewed: 2 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Belgique et la PESD/PSDC
Dumoulin, André ULg

in Revue des Affaires Européennes [= RAE] = Law & European Affairs (2013), (1),

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)
See detailLa Belgique et la Politique européenne de sécurité et de défense. Une approche politique, sociologique et économique
Dumoulin, André ULg

Book published by Bruylant (2003)

Premier ouvrage pluridisciplinaire sur la Belgique, ses forces armées et la montée en puissance de la Politique Européenne de Sécurité et de Défense (PESD) de l’Union européenne, les auteurs tentent de ... [more ▼]

Premier ouvrage pluridisciplinaire sur la Belgique, ses forces armées et la montée en puissance de la Politique Européenne de Sécurité et de Défense (PESD) de l’Union européenne, les auteurs tentent de démêler l’écheveau des contraintes politiques et budgétaires, des démarches diplomatiques et des restructurations de l’institution militaire associées à cette nouvelle posture de sécurité. La Belgique se considère comme un laboratoire en matière de coopération multinationale, de fédéralisation européenne de la sécurité et de la défense ; tout comme elle fut celle qui, la première après la fin de la guerre froide, a entamé la plus vaste restructuration quantitative, qualitative, culturelle et organisationnelle de ses forces, avant les autres armées européennes, qui suivirent progressivement le mouvement. Cette politique de sécurité se caractérise par la mise en avant de principes éthiques sous-jacents à une culture européenne fédérale. Cette dimension nouvelle dans les discours implique que davantage que par le passé, les valeurs et les cadres de légitimation doivent dicter les comportements et les choix politico-militaires belges ; que ces dimensions « philosophiques » doivent être définies et assurées avant tout engagement multinational, qu’il soit diplomatique ou militaire. À cela s’ajoutent quelques grands facteurs - vulnérabilité des moyens budgétaires militaires, permanence des alliances, prégnance des coalitions politiques, différentiel de mentalité ethno-linguistique et communautaire, degré de priorité – qui influencent en profondeur les politiques de défense du pays pour lui donner, à certaines occasions, à la fois ce caractère très particulier fait de fidélisme parfois frondeur envers les Alliances, de cacophonie positionnelle et parfois d’incohérence suite à l’influence des « piliers » dans un même gouvernement, de clivages selon les enjeux socio-politiques et économiques. En final, parfois, l’apparition d’une inadéquation entre les paroles et les actes dans certains dossiers. En d’autres mots, d’un décalage entre les « affichages politiques » et les « engagements », nonobstant l’insistance des autorités à rechercher une proportionnalité entre les buts et les moyens dans la politique de défense et de sécurité du pays. Alors que les forces armées se construisent une nouvelle culture d’entreprise, cette dernière ambiguïté est celle qui menace en partie la crédibilité d’un discours très européiste. Posture qui fait néanmoins de la Belgique un des grands ambassadeurs de cette PESD dans le champ international et sécuritaire, alors que les soldats belges sont éparpillés sur quatre continents. [less ▲]

Detailed reference viewed: 71 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Belgique et le Groupe des Quatre en matière de défense
Dumoulin, André ULg

in Courrier hebdomadaire du CRISP (2004), 1862-1863

En avril 2003, quatre pays (Belgique, France, Allemagne, Luxembourg) avaient proposé d’approfondir les questions de sécurité et de défense au profit de l’Union européenne et de l’OTAN. Cette initiative ... [more ▼]

En avril 2003, quatre pays (Belgique, France, Allemagne, Luxembourg) avaient proposé d’approfondir les questions de sécurité et de défense au profit de l’Union européenne et de l’OTAN. Cette initiative, d’origine belge, se heurta aux réticences des Etats-Unis et des pays européens les plus anglophiles dans la mesure où elle fut présentée au beau milieu de la crise transatlantique et intra-européenne à propos de la guerre en Irak. Mais derrière les propositions du « groupe des chocolatiers » comme on les surnomma avec dédain, se profilaient des propositions audacieuses de renforcement de la politique européenne de sécurité et de défense. Pour l’essentiel, toutes les propositions du Groupe des Quatre furent adoptées par le Conseil de l’Union européenne, les capitales et sont même, pour la plupart, inscrites dans le traité de Lisbonne : cellule civilo-militaire de planification, Agence européenne de l’armement, coopération structurée permanente en matière de défense, clause d’assistance, extension des missions de l’Union européenne, Académie européenne de sécurité et de défense, etc. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
See detailLa Belgique et le Luxembourg au "centre" de l'Europe
Merenne-Schoumaker, Bernadette ULg; Mérenne, Emile

in Marchand, Jean-Pierre; Riquet, Pierre (Eds.) Europe du Nord, Europe Médiane (1996)

Reading geographical Belgium and Luxembourg in the vision of the New Geography

Detailed reference viewed: 18 (5 ULg)
See detailLa Belgique et le monde arabe : aspects socio-culturels
Martiniello, Marco ULg

Scientific conference (2002, December 10)

Detailed reference viewed: 12 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Belgique et les armes nucléaires
Dumoulin, André ULg; Michel, Quentin ULg

in Courrier Hebdomadaire du CRISP (2005), (1871-1872), 67

Detailed reference viewed: 34 (11 ULg)
Full Text
See detailLa Belgique et les élections
Reuchamps, Min ULg

Conference given outside the academic context (2009)

In this short presentation, I first present the general framework of Belgian federalism and then I briefly outline the context of the next regional and European elections.

Detailed reference viewed: 59 (12 ULg)
Full Text
See detailBelgique et proportionnalisme; France et système majoritaire: comparaison et effets
Verjans, Pierre ULg

Conference given outside the academic context (2012)

La modalité de négociation institutionnelle en Belgique qui a clôturé la crise 2007-2012 est marquée par des concessions mutuelles des partenaires. Le système électoral proportionnel rend les décisions ... [more ▼]

La modalité de négociation institutionnelle en Belgique qui a clôturé la crise 2007-2012 est marquée par des concessions mutuelles des partenaires. Le système électoral proportionnel rend les décisions plus lentes tandis que le système électoral majoritaire accélère les prises de décisions. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Belgique face au traité de l'Élysée (1962-1963). Axe Paris-Bonn ou influence de Bruxelles ?
Genin, Vincent ULg

in Revue d'Allemagne et des Pays de Langue Allemande (2013), 45(1), 185-201

The French-German rapprochement, the outcome of which takes shape by the signature of the Elysee treaty, on January 22nd 1963, represents an important moment on the international scene. That’s why it is ... [more ▼]

The French-German rapprochement, the outcome of which takes shape by the signature of the Elysee treaty, on January 22nd 1963, represents an important moment on the international scene. That’s why it is stimulating to study the way one of the « small countries » of the Common Market, Belgium, considered it, from the angle of its foreign policy. How will react to it Brussels, the diplomacy of which is led by Paul-Henri Spaak, supporter of the integration, one year after its rejection of the Plan Fouchet (April 1962) ? We try to answer this question by means of three angles of approach. 1. The evolution of the fear of seeing appearing an « axis » Paris-Bonn, imposing his hegemony on « small countries ». In that case, which place for Belgium ? 2. A study of the information sources of the Belgian diplomacy. 3. The impact of the Elysee Treaty on some diplomatic corps. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa Belgique francophone : laboratoire de la télévision sans frontière
Hermans, Michel ULg

in Actes du Colloque du 6ème Forum Européen de la Télévision et du Cinéma (1994, November)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Belgique francophone face au référendum sarrois de 1955
Lanneau, Catherine ULg

in Revue d'Allemagne et des Pays de Langue Allemande (2003), 35(4), 525-545

Since 1945, French-speaking Belgians were looking at the « Saar problem », stumbling block of Europe’s build-up, with a mixture of awe and hope. In 1955, as the inhabitants were asked to vote on a ... [more ▼]

Since 1945, French-speaking Belgians were looking at the « Saar problem », stumbling block of Europe’s build-up, with a mixture of awe and hope. In 1955, as the inhabitants were asked to vote on a peculiar status of “Europeanised” autonomous territory (within the WEU but keeping economical union with France), the coming plebiscite was seen as a good bid on Europe’s future. At first, Belgian public opinion was under the influence of optimistic statements made by official French and autonomist propaganda. After the failure of the plebiscite, Belgian journalists and diplomats tried to find some simple and often rather bombastic explanations: intern and extern weakness of France seen as over-cautious or tinted with europhobia, lack of appeal of the European idea, attractiveness of the German economical bloom, Nazi nostalgia or even perennial nationalism of the German man. Then, Saarland, having refused to be an oddity in a nation-based Europe, fell from public interest into oblivion... [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (7 ULg)
Full Text
See detailLa Belgique garde-t-elle vraiment la foi ?
Jacquemain, Marc ULg

Article for general public (2005)

Les articles sur le devenir de l'Eglise catholique en Belgique mettent souvent en évidence le renouveau des pratiques dans certains groupes de la population, mais négligent l'apport des enquêtes ... [more ▼]

Les articles sur le devenir de l'Eglise catholique en Belgique mettent souvent en évidence le renouveau des pratiques dans certains groupes de la population, mais négligent l'apport des enquêtes quantitatives, qui montrent que, selon tous les critères possibles, la sécularisation de la société belge se poursuit : non seulement les pratiques, mais les croyances, se regugient dans la partie la plus âgée de la population et concernent un nombre toujours décroissant de personnes. Ce qui n'exclut pas le maintien d'une forme de "spriritualité religieuse" assez floue dans une partie significative de ceux qui ont abandonné les pratiques classiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (4 ULg)
See detailLa Belgique institutionnelle, quelques points de repère
Pâques, Michel ULg; Olivier, Marie

in Bayenet, B.; Carpon, H.; Liégeois, Ph. (Eds.) L'espace Wallonie-Bruxelles - Voyage au bout de la Belgique (2007)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailBelgique, laboratoire de la désunion européenne
Vanesse, Marc ULg; Stroobants, Jean-Pierre

Conference given outside the academic context (2010)

Café politique avec présentation critique de l'ouvrage de Jean-Pierre Stroobants, journaliste au "Monde".

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa Belgique, pays de transit. Juifs fugitifs en Europe occidentale au temps des déportations de 1942
Meinen, Insa; Meyer, Ahlrich; Brüll, Christoph ULg

in Cahiers d'Histoire du Temps Présent = Bijdragen tot de Eigentijdse Geschiedenis (2008), 20

Detailed reference viewed: 22 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailBelgique, rapport national
Vercheval, Cécile ULg

in L'environnement dans le droit de l'urbanisme en Europe (2008)

Detailed reference viewed: 46 (9 ULg)