Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailPsychologie de l'éducation
Crahay, Marcel ULg

Book published by Presses Universitaires de France (2005)

Detailed reference viewed: 65 (4 ULg)
See detailPsychologie de l'éducation
Crahay, Marcel ULg

Book published by Presses Universitaires de France (1999)

Detailed reference viewed: 153 (8 ULg)
See detailPsychologie de la délinquance
Born, Michel ULg

Book published by De Boeck (2003)

Detailed reference viewed: 85 (15 ULg)
See detailLa Psychologie de la Santé et ses applications pratiques
Etienne, Anne-Marie ULg

Scientific conference (1995, September)

Detailed reference viewed: 11 (9 ULg)
Full Text
See detailLa psychologie de Natorp à l’épreuve de la phénoménologie : la recension de Reinach
Dewalque, Arnaud ULg

Conference (2009, February 26)

Mon intention est de revenir sur un aspect tout à fait particulier du débat entre la phénoménologie et la psychologie de Natorp, à savoir l’écart entre une théorie « statique » et une théorie « génétique ... [more ▼]

Mon intention est de revenir sur un aspect tout à fait particulier du débat entre la phénoménologie et la psychologie de Natorp, à savoir l’écart entre une théorie « statique » et une théorie « génétique » des essences (eidè) ou, pour reprendre l’expression de Natorp, entre un « platonisme statique » et un « platonisme génétique ». Avec cette opposition en tête, j'examine le contentieux qui oppose Reinach à Natorp, à partir de la recension de la "Psychologie générale" rédigée par Reinach. Je focalise mon attention sur les thèses natorpiennes suivantes: (1) Le Je pur est inobjectivable et ne peut être décrit – à quoi Reinach objecte que le Je pur est une donnée phénoménologique, un phänomenologischer Befund; (2) La distinction entre acte et contenu est relative – à quoi Reinach objecte qu’elle est absolue; (3) La distinction entre contenu et objet est également relative – à quoi Reinach objecte que cette distinction est utilisée de façon équivoque mais doit être entendue comme absolue en un sens au moins. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailPsychologie descriptive, psychologie génétique, physiologie. Le cas de la perception
Leclercq, Bruno ULg

Conference (2008, May 05)

Comme ses contemporains Wundt ou Dilthey, Franz Brentano s’efforce de déterminer le statut épistémologie de la psychologie scientifique naissante. La « psychologie du point de vue empirique » qu’il ... [more ▼]

Comme ses contemporains Wundt ou Dilthey, Franz Brentano s’efforce de déterminer le statut épistémologie de la psychologie scientifique naissante. La « psychologie du point de vue empirique » qu’il revendique s’étaie en fait sur trois niveaux d’explicitation (psychologie descriptive, psychologie génétique et physiologie), dont Brentano s’efforce de préciser les rôles et les rapports. Le traitement de la perception s’offre comme illustration particulièrement intéressante d’une telle analyse. La lecture brentanienne des travaux de Weber et Fechner, mais aussi le débat avec Helmholtz ou Wundt, témoignent d’un projet original dont ses héritiers – de Stumpf à Marty, Husserl, Meinong ou même James - vont explorer toutes les potentialités. [less ▲]

Detailed reference viewed: 125 (2 ULg)
See detailPsychologie développementale: problèmes et réalités: hommage à Pierre Oleron
Richelle, Marc ULg; Bideaud

Book published by Mardaga (1985)

Detailed reference viewed: 6 (1 ULg)
Full Text
See detailPsychologie du développement
Boulard, Aurore ULg; Born, Michel ULg

Book published by De Boeck - 2ème éd. (2012)

Detailed reference viewed: 59 (9 ULg)
See detailLa psychologie du travail au service de l'approche qualité
Nyssen, Anne-Sophie ULg

Conference (2013, November 26)

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
Full Text
See detailPsychologie Educationnelle de l'Adolescent et du Jeune Adulte
Leclercq, Dieudonné ULg

Learning material (2008)

Detailed reference viewed: 574 (34 ULg)
See detailPsychologie et antipsychologisme chez Husserl – l’année 1894
Gyemant, Maria ULg

in Gyemant, Maria (Ed.) Psychologie et psychologisme (2012, February 14)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPsychologie et histoire : une réflexion à double sens
Richelle, Marc ULg

in Anuario de Psicologia (2002), 33(2), 231-247

This reflection on the relations between psychology and history addresses four distinct issues. The first is the history of psychology: the importance of reference to the past, even if only to put current ... [more ▼]

This reflection on the relations between psychology and history addresses four distinct issues. The first is the history of psychology: the importance of reference to the past, even if only to put current research and theory into perspective. Second, the essential historical dimension of human is presented as a crucial aspect in defining the very object of psychological science; the "historical psychology" approach, specifically its French variety as represented by Ignace Meyerson's legacy, is breifly discussed. Third, the contribution of psychology to the work of historians is considered. Finally, the joint involvement of both psychology and history in contemporary society is discussed with reference to the use (and abuse) of history in the construction of collective identity and to the claims for repair for offenses and damages made in the past, echoed by the declarations of guilt on the part of their perpetrators, on more exactly their descendants. These issues are discussed in the light of psychological approaches to memory and forgetting. [less ▲]

Detailed reference viewed: 139 (1 ULg)
See detailPsychologie et psychologisme
Gyemant, Maria ULg

Book published by Vrin - à paraître (2013)

L’objectif de ce volume est de faire le point sur la question du psychologisme. Nous voudrions examiner non pas, comme cela est fait traditionnellement, pourquoi et comment il faut critiquer ce type de ... [more ▼]

L’objectif de ce volume est de faire le point sur la question du psychologisme. Nous voudrions examiner non pas, comme cela est fait traditionnellement, pourquoi et comment il faut critiquer ce type de position, mais aller au cœur du problème pour comprendre qu’est-ce que les auteurs qui ont adopté ce point de vue comptaient gagner et quel est, plus précisément, le rapport entre psychologisme et psychologie. C'est ainsi qu’une éventuelle réfutation du psychologisme pourra se fonder dans une véritable compréhension des enjeux et des nuances de cette position. Le psychologisme s’impose comme problème à cause du paradoxe qu’il engendre : d’une part la logique est une des dimensions de la pensée, et donc elle est partie intégrante du domaine de la psychologie. D’autre part, la psychologie elle même prétend être une science et donc elle doit se soumettre aux lois de la logique. La question du psychologisme est donc, en réalité, la question de savoir si c'est bien la logique qui se fonde sur les données de la psychologie ou bien si c'est la psychologie qui doit prendre comme fondement les lois de la logique. On le sait, le terme « psychologisme » a été utilisé surtout par les antipsychologistes, et en un sens péjoratif, pour désigner la prétention de fonder la logique dans la psychologie et de chercher par là-même les fondements de la vérité dans des lois psychologiques qui régissent la connaissance en tant qu’activité concrète de penser. La conséquence souvent déplorée de ce point de vue est que la connaissance - et la vérité qui en est la condition - se trouvent ainsi relativisées : nous entendons désormais par connaissance une activité empirique qui dépend de l’histoire personnelle du sujet connaissant et qui n’a pas de sens indépendamment de ce sujet. Si les arguments « anti-psychologistes », qui ont été formulés à la fin du XIXe siècle par Bolzano, Frege et Husserl entre autres, semblent l’avoir emporté avec succès, nous voudrions inviter les contributeurs à une réflexion sur les effets que cette critique a eu sur la psychologie entendue en un sens large. La psychologie, en tant que science des phénomènes psychiques, se réduit-elle à une prétention psychologiste sur la connaissance ? Ni a-t-il des questions que la psychologie soulève et se donne les moyens de résoudre, qui font de la psychologie un domaine légitime et fécond de la philosophie ? La question en travail sera donc : faut-il être psychologiste pour être psychologue ? Et implicitement il y a-t-il encore un intérêt pour le philosophe de chercher des réponses dans la psychologie et à quelles questions ? Nous proposons donc comme but de ce volume de mesurer d’une part le thème psychologiste concernant la théorie de la connaissance aux autres thèmes, peut-être plus convaincantes, que la psychologie avance à cette époque et d’autre part de mesurer l’effet que les arguments anti-psychologistes ont eu par la suite sur l’évolution de la psychologie comme science et sur sa pertinence philosophique. Nous discuterons cette problématique à partir de Kant et jusqu’à Husserl et Frege, en passant par Fries, Herbart, Beneke, Brentano et Stumpf. Le volume inclura (sous réserve de confirmation) les contributions de Jocelyn Benoist (Université Paris 1, Archives Husserl Paris), Rudolf Bernet (KU Leuven), Federico Boccaccini (ULg), Christian Bonnet (Université Paris 1), Arnaud Dewalque (ULg), Raphaël Ehrsam (Université Paris 1), Denis Fisette (Université du Québec à Montréal), Maria Gyemant (ULg), Martin Kusch (Université de Vienne), Carole Maigné (Université Paris IV, Archives Husserl Paris) et Denis Seron (ULg). [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPsychologie expérimentale et psychopharmacologie
Richelle, Marc ULg

in Revue Médicale de Liège (1963), 18(6), 173-182

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailLa psychologie morale de Brentano
Boccaccini, Federico ULg

E-print/Working paper (2014)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPsychologie, énergie, morphologie et pathologie de l'art chez Worringer et Wölfflin
Steinmetz, Rudy ULg

in La Part de l'Oeil (2013), 27-28

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
Full Text
See detailPsychologies et formation de l'homme
Richelle, Marc ULg

in Starobinski, J. (Ed.) Former l'homme ? (1979)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
See detailLa psychologisation de l'espace newtonien dans la Critique de la raison pure de Kant
Seba, Jean-Renaud ULg

Scientific conference (2009, June 01)

Detailed reference viewed: 19 (2 ULg)
See detailPsychologisation ou transformation des modes de traitement social de la « question sociale » ?
Vrancken, Didier ULg

in Bresson, Maryse (Ed.) La psychologisation de l’intervention sociale : mythes et réalités (2006)

Envisageant la question de la problématisation d'une psychologisation du social, l'auteur propose une réflexion proposant davantage de partir des évolutions récentes des politiques sociales et de ... [more ▼]

Envisageant la question de la problématisation d'une psychologisation du social, l'auteur propose une réflexion proposant davantage de partir des évolutions récentes des politiques sociales et de considérer que nous évoluons plutôt dans une société du travail sur Soi de plus en plus confrontée à la montée de dispositifs individualisants. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailThe psychologist' roles in cardiac emergency unit
Etienne, Anne-Marie ULg; Fontaine, Ovide ULg

Poster (1987, August)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)