Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailRendering dark modes bright by using asymmetric split ring resonators
Jeyaram, Y.; Verellen, N.; Zheng, X. et al

in Optics Express (2013), 21

We have studied both theoretically and experimentally symmetric and asymmetric planar metallic Split Ring Resonators. We demonstrate that introducing structural asymmetry makes it possible to excite ... [more ▼]

We have studied both theoretically and experimentally symmetric and asymmetric planar metallic Split Ring Resonators. We demonstrate that introducing structural asymmetry makes it possible to excite several higher order modes of both even (l = 2) and odd (l = 3, 5) order, which are otherwise inaccessible for a normally incident plane wave in symmetric structures. Experimentally we observe that the even mode resonances of asymmetric resonators have a quality factor 5.8 times higher than the higher order odd resonances. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (0 ULg)
See detailRendez-vous avec Vénus (I)
Nazé, Yaël ULg

Article for general public (2004)

Not Available

Detailed reference viewed: 1 (1 ULg)
See detailRendez-vous avec Vénus (II)
Nazé, Yaël ULg

Article for general public (2004)

Not Available

Detailed reference viewed: 4 (2 ULg)
See detailRendez-vous des mondes lointains
Nazé, Yaël ULg

Article for general public (2005)

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detail“Rendre à l’événement sa brutale fraîcheur”. Roman et événement chez Jean-Paul Sartre
Denis, Benoît ULg

in Alexandre, Didier; Frédéric, Madeleine; Parent, Sabrina (Eds.) et al Que se passe-t-il ? Événements, sciences humaines et littérature (2004)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
See detailRendre justice au sens de la justice. Des théories de la justice à l’exploration pragmatique du juste
Nachi, Mohamed ULg

in BREVIGLIERI, LAFAYE et TROM, Marc, Claudette et Danny (Ed.) Compétences critiques et sens de la justice. Colloque de Cerisy (2009)

Detailed reference viewed: 24 (7 ULg)
Full Text
See detailRendre les choix technologiques négociables
Mormont, Marc ULg

Scientific conference (2005)

Les choix technologiques sont au coeur des controverses environnementales. Les rendre négociables est la seule option pour sortir des dilemmes politiques que les choix techniques proposent. mais cela ... [more ▼]

Les choix technologiques sont au coeur des controverses environnementales. Les rendre négociables est la seule option pour sortir des dilemmes politiques que les choix techniques proposent. mais cela implique de construire des dispositifs qui euvent aller jusqu'à la co-construction des technologies. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (0 ULg)
Full Text
See detailRendre les inventaires accessibles aux populations
Bracke, C.; Schippers, C.; Ntchandi-Otimbo, P.-A. et al

in Vermeulen, Cédric; Doucet, Jean-Louis (Eds.) Les premières forêts communautaires du Gabon : Récits d'une expérience pilote (2008)

Au Gabon, le concept de foresterie communautaire est défini par la Loi 016/01 et le décret n°001028/PR/MEFEPEPN. Plus de cinq ans après l’entrée en vigueur de cette nouvelle législation, le cadre légal ... [more ▼]

Au Gabon, le concept de foresterie communautaire est défini par la Loi 016/01 et le décret n°001028/PR/MEFEPEPN. Plus de cinq ans après l’entrée en vigueur de cette nouvelle législation, le cadre légal présente toujours des vides juridiques, notamment en ce qui concerne les procédures et normes d’inventaire. Riche des acquis de plus de 10 ans de foresterie communautaire au Cameroun, cet article retrace une expérience pilote consistant à proposer une méthode d’inventaire des forêts communautaires adaptée au contexte gabonais, avec pour objectif de nourrir à la fois le débat et le processus législatif en cours. Une méthode d’inventaire d’exploitation, fondée sur un inventaire par poche est proposée. Respectant les exigences de la loi, elle se veut simple, peu coûteuse, et adaptée aux capacités des populations locales. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (8 ULg)
Full Text
See detailRendre opérationnelles les entités de gestion : une démarche consensuelle
Bracke, C.; Doucet, Jean-Louis ULg; Ovono Edzang, N. et al

in Vermeulen, Cédric; Doucet, Jean-Louis (Eds.) Les premières forêts communautaires du Gabon : Récits d'une expérience pilote (2008)

La mise en œuvre de la foresterie communautaire au Gabon est notamment freinée par le vide règlementaire relatif aux entités juridiques de gestion des forêts communautaires. Cet article présente la ... [more ▼]

La mise en œuvre de la foresterie communautaire au Gabon est notamment freinée par le vide règlementaire relatif aux entités juridiques de gestion des forêts communautaires. Cet article présente la démarche adoptée en ce domaine par le projet DACEFI au Nord-Est du pays. Celle-ci a consisté, dans un premier temps, à identifi er l’organisation sociale et le cadre institutionnel villageois. Ensuite, la législation existante a été analysée afin de proposer un modèle adapté au contexte gabonais. Celui-ci a été testé selon une démarche consensuelle menant à son application opérationnelle sur le terrain. Enfin, l’utilité d’une plateforme locale d’appui aux entités légales de gestion de forêts communautaires a été soulevée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 61 (15 ULg)
Full Text
See detail"Rends excellente ta place de l'Occident". Pour une approche intégrée de la décoration des tombes thébaines sous le règne d'Amenhotep II
Gathy, Maruschka ULg

Doctoral thesis (2013)

Sur l’ensemble des règnes de la XVIIIème dynastie égyptienne, il apparaît, jusqu’assez récemment, que celui d’Amenhotep II a suscité un intérêt moindre de la part des chercheurs, ces derniers lui ayant ... [more ▼]

Sur l’ensemble des règnes de la XVIIIème dynastie égyptienne, il apparaît, jusqu’assez récemment, que celui d’Amenhotep II a suscité un intérêt moindre de la part des chercheurs, ces derniers lui ayant préféré, de manière générale, ceux plus longs ou historiquement plus déterminants de Thoutmosis III, d’Amenhotep III ou encore d’Amenhotep IV – Akhenaton, et ce bien que plusieurs travaux fondamentaux aient déjà permis de mettre en évidence une série de traits spécifiques à cette période. Le règne d’Amenhotep II se caractérise en effet par une nouvelle gestion du gouvernement, où le phénomène d’hérédité qui s’installait progressivement dans certaines fonctions est endigué mais où, dans le même temps, les membres de quelques familles puissantes et particulièrement proches du roi se voient confier les plus hautes charges de l’administration. Aussi, pour la réalisation de leurs « demeures d’éternité », véritables cartes de visite de leurs propriétaires et témoins privilégiés des grandes orientations de l’époque, les principaux officiels du règne d’Amenhotep II ont pour la plupart porté leur choix sur la partie supérieure de la colline de Sheikh Abd el-Gourna, site particulièrement prisé pour sa position surélevée comme pour la proximité qu’il entretient avec les temples funéraires royaux. Les tombes de ces dignitaires se distinguent néanmoins de celles de leurs prédécesseurs, par des dimensions colossales, par l’étendue et la complexité des dispositifs intérieurs ainsi que par le choix de représentations et d’inscriptions qui, placées à des endroits stratégiques, soulignent les relations étroites qu’entretenait le propriétaire avec Pharaon. En outre, le traitement même des scènes figurées est également, à ce moment précis, l’objet de modifications considérables ; l’art pictural, qui se voulait depuis ses origines purement conceptuel et d’apparence hiéroglyphique, s’assouplit à divers égards pour prendre une apparence plus « sensuelle », plus « perceptuelle ». Ces transformations, qui s’amplifieront encore durant les règnes suivants, jettent déjà, en quelque sorte, les bases de ce qui deviendra la « révolution » du règne d’Akhenaton. Dans ce contexte, la présente thèse vise, au moyen d’une analyse pluridisciplinaire et « intégrée » de la décoration des chapelles du règne d’Amenhotep II, à caractériser dans une perspective socioculturelle les changements iconographiques et stylistiques qui affectent cette production artistique en pleine mutation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 74 (13 ULg)
Full Text
See detailRené Char et la pensée du poème
Pieron, Julien ULg

Conference given outside the academic context (2007)

Detailed reference viewed: 36 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRené Clémens (1911-1980). Professeur à l'ULg, juriste et sociologue
Genin, Vincent ULg

in Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer (Ed.) Dictionnaire Biographique des Belges d'Outre-Mer (2013)

Detailed reference viewed: 25 (4 ULg)
Full Text
See detailRené Del Mel, Madrigali […] a sei voci, 6 vol., Anvers, Pierre Phalèse et Jean Bellère, 1588
Corswarem, Emilie ULg

in Bruyère, Paul; Marchandisse, Alain (Eds.) Le florilège du livre en principauté de Liège, (2009)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailRené Magritte. Il paradosso in pintura
Klinkenberg, Jean-Marie ULg; Edeline, Francis

in Migliore, Tiziana (Ed.) Argomentare il visibile. Esercizi di retorica dell’immagine (2008)

Detailed reference viewed: 58 (4 ULg)
Full Text
See detailRené Zazzo, poète et psychologue
Richelle, Marc ULg

in Enfance (1996), (2), 233-237

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
Full Text
See detailRenewable Energy Cooperatives and The Decentralization of Electricity Production
Bauwens, Thomas ULg

Scientific conference (2013, June 06)

Detailed reference viewed: 17 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRenewable Energy Source Cooperatives (REScoops): Assets, Obstacles and Diffusion Strategies
Huybrechts, Benjamin ULg; Mertens de Wilmars, Sybille ULg

Conference (2011, July)

While the ability of social enterprises to generate innovative solutions to social and environmental needs is increasingly documented (eg., Defourny 2001; Harrisson & Vézina 2006; Nicholls 2006), little ... [more ▼]

While the ability of social enterprises to generate innovative solutions to social and environmental needs is increasingly documented (eg., Defourny 2001; Harrisson & Vézina 2006; Nicholls 2006), little is known about the processes through with social enterprises diffuse and institutionalize their innovations. These processes are important not only to understand institutionalized fields of practice (eg. Bouchard 2006), but also –and even more– to inform the creation of new fields through the diffusion (or „scaling up‟) of social innovations (Maguire et al. 2004; Mulgan et al. 2007). Institutionalization dynamics are at the core of „institutional theory‟, more particularly its recent agency-based developments, commonly grouped under the banner of „institutional entrepreneurship‟ (Battilana et al. 2009) or „institutional work‟ (Lawrence & Suddaby 2006). This approach seems particularly adequate to understand the emergence of new fields through the development of interorganizational collaborations, which enable the diffusion and replication of structures and practices across the field (Lawrence et al. 2002; Phillips et al. 2000). Fields centered on social innovations offer good examples of these dynamics (Mair & Marti 2006), with collaborations observed both among social enterprises pioneering the innovation (Davies 2009) and between social enterprises, governments (eg. Young 2000) and businesses (eg. Di Domenico et al. 2009; Le Ber & Branzei 2010). This paper examines the role of social enterprises in creating and diffusing innovative institutional arrangements in the field of renewable energy sources (RES). While social (ecological) movements have been instrumental in shifting the public attention towards the need for alternative energies (Sine & Lee 2009), the sector has in most countries become dominated by corporate actors experienced in building large-scale RES projects. In an attempt to counter the corporate hegemony and to protect available lands, a range of citizen initiatives have emerged under the term of REScoops (Coen 2010). Although not very numerous, these initiatives seem particularly efficient in terms of greenhouse gas emissions and may reach a large scale at the local level. Moreover, they seem particularly innovative in terms of organizational models, conceived as multi-stakeholder and cooperative schemes involving citizens, municipalities and local economic players. In the contest around new field boundaries and dominance (Santos & Eisenhardt 2009), including recognition by the government, we examine the legitimating strategies of social enterprises in having their organizational arrangements (= social innovations) recognized as a superior avenue to the management of RES (= technological innovation), especially in terms of democracy and participation. [less ▲]

Detailed reference viewed: 114 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailRenewables in the city environment
Littlefair, P.; Teller, Jacques ULg; Klisikas, N. et al

in Renewable energy for Europe : campaign for take-off (2000)

Detailed reference viewed: 15 (7 ULg)