Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailLe projet TEEODE
Denis, Brigitte ULg; Detroz, Pascal ULg

in Instruzione a distanza (1999), 11(15), 5-9

Detailed reference viewed: 17 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Projet thérapeutique 79 - Réseaux et circuits de soins pédopsychiatriques: conduites perturbatrices d'intensité moyenne à sévère chez l'enfant et l'adolescent"
Squelard, Gilles ULg; Roland, Bénédicte; Jacob, Bernard

Conference (2011, May 20)

Introduction From April 2011, the function of dialogue will receive a structural financial support for the mental health care in Belgium. This function will be partly built on the experience of the ... [more ▼]

Introduction From April 2011, the function of dialogue will receive a structural financial support for the mental health care in Belgium. This function will be partly built on the experience of the therapeutic projects “care networks”. This research work takes shape with the organisation of multidisciplinary meetings and dialogues around chronic and complex situations. Especially, the therapeutic project n°79 “disruptive children and adolescents behaviours from moderate to severe intensity” tends to provide tailor-made care and a better follow-up to these patients while maximizing complementarities between partners and avoiding as much as possible redundancy in care, help, support and supervision. Purpose To provide recommendations on the organization of consultation meetings and intersectorial collaboration. Methodology The therapeutic project n° 79 is aimed at children and adolescents aged 0 to 21, living in the province of Liège and showing a specific psychiatric pathology: conduct disorder, oppositional defiant disorder, attention deficit/hyperactivity disorder. This project is based on an empirical approach. It consists in organising multidisciplinary meetings and dialogues concerning patients and their families, with the aim of a individualized follow-up. The device used in these meetings is the care plan. It allows structure the debates considering a general goal for the child and the specific aims of the different services. This personalized care plan provides network coordination to the child and his family and avoids any situation of mutual returns. It also increases the visibility of each other’s role within the care plan. Moreover, it results in the definition of a schedule and evaluation periods. Results The project has followed 59 users, 44% of whom were adolescents above the age of 12. In each situation, an agent has been chosen to follow the case. His role is to keep in touch with the user and to be the contact person with the different professionals. He is in charge of the organisation and the management of the meetings. The agent can come from any sector. Recommendations on this topic have been reported. Discussion/conclusion The experience of the therapeutic project n° 79 turned out to be highly fruitful. All the purposes focusing on the user and his family were achieved and there were also many positive interprofessional relationships and collaborative work. Multidisciplinary consultation meetings turned out to be an effective way to get to know partners and it gives a clear view of their respective services and care offers as well as their functioning. The method applied in our project appeared to facilitate collaborative working and coordination between professionals from various areas acting in the users’ own interests. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées"
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, November 19)

ès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des ... [more ▼]

ès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des projets thérapeutiques « réseaux et circuits de soins ». Ces recherches actions se concrétisent par l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de situations chroniques et complexes. Plus spécifiquement, le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » a pour objectifs de favoriser le maintien à domicile de personnes âgées, de garantir la continuité des soins et du projet de vie, d’améliorer la qualité de la réintégration au domicile, d’éviter les réhospitalisations, de mieux cerner les conditions d’une réhospitalisation, et d’aborder les problématiques d’isolement, de solitude, voire de maltraitance. Objectif Communication de recommandations concernant l’organisation de réunions de concertation et la participation des intervenants sur base de l’expérience du projet thérapeutique n°99 « Personnes âgées » en Province de Liège. Méthodologie Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 ans et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Résultats L’âge moyen de la population suivie est de 79,21 ± 6.71. Elle se constitue majoritairement d’hommes (51%). Les diagnostiques les plus fréquents à l’inclusion sont la démence (Alzheimer, vasculaire,..) et l’abus d’alcool. Pour chaque situation, un agent de suivi est choisi. Son rôle sera de rester en contact avec l’usager et de faire le lien avec les différents intervenants. C’est également à lui que revient l’organisation des réunions de concertation. Cette tâche demande de tenir compte des emplois du temps des différents professionnels concernés. Les médecins sont des intervenants essentiels mais parfois difficile à mobiliser pour une réunion d’une heure. Le projet 99 arrive à des résultats satisfaisants quant à la participation des médecins tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif. Nous avons pu dégager des pratiques facilitant leur participation en réunion de concertation. Enfin, l’agent de suivi est le garant de la place laissée à chacun pour s’exprimer lors de la réunion et en particulier à l’usager/famille. Des recommandations ont également pu être formulées à ce sujet. Discussion/conclusion L’expérience du projet thérapeutique n°99 s’est avérée extrêmement fructueuse, par l’atteinte des objectifs centrés sur l’usager et leur famille, mais également à travers les nombreux échanges interprofessionnels. La concertation pluridisciplinaire s’est avérée être un excellent moyen de découverte des partenaires, en amenant une représentation plus concrète de leur offre de soins et de leur mode de fonctionnement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées"
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, September 21)

Introduction Dès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de ... [more ▼]

Introduction Dès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des projets thérapeutiques « réseaux et circuits de soins ». Ces recherches actions se concrétisent par l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de situations chroniques et complexes. Plus spécifiquement, le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » a pour objectifs de favoriser le maintien à domicile de personnes âgées, de garantir la continuité des soins et du projet de vie, d’améliorer la qualité de la réintégration au domicile, d’éviter les réhospitalisations, de mieux cerner les conditions d’une réhospitalisation, et d’aborder les problématiques d’isolement, de solitude, voire de maltraitance. Objectif Proposition d’un modèle organisationnel de travail en réseau sur base de l’expérience du projet thérapeutique n°99 « Personnes âgées » en Province de Liège. Méthodologie Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 ans et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Nous nous appuyons sur ces situations cliniques pour mettre en place des procédures de travail en réseau. Résultats L’âge moyen de la population suivie est de 79,21 ± 6.71. Elle se constitue majoritairement d’hommes (51%). Les diagnostiques les plus fréquents à l’inclusion sont la démence (Alzheimer, vasculaire,..) et l’abus d’alcool. La mise en place et la pérennisation de la fonction de concertation a nécessité et nécessite encore une sensibilisation des professionnels (équipes et pouvoir organisateur), quant à l’intérêt de la concertation et à ses modalités organisationnelles. Avec les partenaires du projet, nous avons développé des procédures de travail en réseau destinées à faciliter et à structurer les échanges. Pour chaque situation, autour de l’usager, nous identifions un agent de suivi (référent du patient) qui assure des fonctions de liaison, d’évaluation et de bienveillance. Nous nous appuyons sur un outil « le plan de soins individualisé - PSI » qui motive la définition d’objectifs clairs, identifie le rôle de chaque partenaire, et l’échéance à respecter pour la prise en charge. Conclusion L’expérience du projet thérapeutique n°99 s’est avérée extrêmement fructueuse, par l’atteinte des objectifs centrés sur l’usager et leur famille, mais également à travers les nombreux échanges interprofessionnels. La concertation pluridisciplinaire constitue un excellent moyen de connaissance des partenaires, amenant une représentation plus concrète de leur mode de fonctionnement et de leur offre de soins. Le développement de la fonction de concertation a suscité un remaniement organisationnel important chez les professionnels, souvent peu familiarisés à la collaboration « extérieure ». Sa mise en place dans le champs de la santé mentale requiert le développement de procédures de travail en réseau ainsi qu’un accompagnement des professionnels tant au niveau institutionnel qu’autour de l’usager et de leur famille. Une responsabilisation des partenaires devra appuyer cette démarche pour garantir leur investissement dans un processus de travail en réseau. L’efficacité de celui-ci repose sur l’implication de l’ensemble des partenaires disponibles sur une zone géographique donnée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées" et travail en réseau
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, October)

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la ... [more ▼]

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la réalisation de « circuits et réseaux de soins ». Cette réforme se construit par phases successives, et c’est dans ce cadre qu’ont été activés les projets thérapeutiques. Ces recherches-actions se concrétisent par le développement de la fonction de concertation autour de patients et de leur famille. Leur finalité est d’améliorer la continuité des soins et de proposer des soins sur mesure dont le patient est l’élément central. Le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » vise le maintien dans leur milieu de vie de personnes de plus de 65 ans vivant en Province de Liège et présentant une problématique psychiatrique chronique et complexe. Objectif Communication de nos principales recommandations concernant la mise en place de la fonction de concertation et à la formalisation du travail en réseau dans le tissu gérontologique liégeois. Méthodologie : Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Nous nous appuyons sur ces situations cliniques chroniques et complexes pour mettre en place des procédures de travail en réseau. Résultats : Nous avons suivi environ 80 patients dont l’âge moyen est de 80.1 ans. La plupart des patients suivis (80%) présentent une démence. La coordination du projet opère un travail sur deux axes distincts: l’axe institutionnel et professionnel, et le niveau clinique. L’action ciblant le réseau vise le développement d’une culture de travail en réseau. Celle-ci se construit progressivement à travers une sensibilisation des professionnels au travail de concertation pluridisciplinaire. En ce qui concerne le travail clinique, nous nous sommes focalisés sur la gestion de la concertation pluridisciplinaire. Ce travail se décompose en trois phases : la phase préparatoire, la réunion de concertation, et le suivi. Des procédures de travail ont été mises en place pour en faciliter l’organisation (plan de service, agent de suivi). Conclusion : Le développement de la fonction de concertation a suscité un remaniement dans le mode de fonctionnement des professionnels de terrain, souvent peu familiarisés au travail en réseau et à la collaboration « extérieure ». L’instauration de la culture de travail en réseau via un accompagnement, une sensibilisation, et la mise à disposition de procédures favorisant la collaboration interdisciplinaire s’avère nécessaire. Outre les bénéfices cliniques relevés, il apparaît après trois ans de fonctionnement que la concertation autour de personnes souffrant de problématiques chroniques complexes constitue un moyen efficace de maintien du lien interprofessionnel, et facilite la connaissance et la collaboration des partenaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (5 ULg)
See detailUn projet, un livre, le Ranch de Nazinga
Vermeulen, Cédric ULg

in Canal Zoom (Télévision locale) (Ed.) Un projet, un livre, le Ranch de Nazinga (2008)

Detailed reference viewed: 40 (4 ULg)
See detailLe projet, une arme à double tranchant ?
Guillaume, Jean-François ULg

Article for general public (2006)

Approche critique de la notion de projet et de ses usages dans le domaine de l'intervention sociale : l'individualisation des causes et des traitements, la responsabilisation des acteurs individuels sont ... [more ▼]

Approche critique de la notion de projet et de ses usages dans le domaine de l'intervention sociale : l'individualisation des causes et des traitements, la responsabilisation des acteurs individuels sont autant d'indices de l'affirmation croissante d'un Etat social actif. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailProjetores ortogonais e hipóteses estatísticas sobre dados desbalanceados
Iemma, A. F.; Palm, Rodolphe ULg; Alves, M. I. F.

Poster (1992)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailProjets d'Animations Réciproques Multimédias (PARM)
Jans, V.; Leclercq, Dieudonné ULg; Denis, Brigitte ULg et al

in Leclercq, Dieudonné (Ed.) Pour une pédagogie universitaire de qualité (1998)

Ce sont les principes de la pédagogie du projet, alliés à l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication comme objet d’apprentissage et comme support d’animation, qui sont à la ... [more ▼]

Ce sont les principes de la pédagogie du projet, alliés à l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication comme objet d’apprentissage et comme support d’animation, qui sont à la base de l’approche « PARM », c’est à dire « Projets d’Animations Réciproques Multimédias », décrite dans ce chapitre, qui comporte deux grandes parties : - Tout d’abord, un exemple d’application de la méthode au travers du cours « Audio-Visuel et Apprentissage » donné à l’université de Liège - Ensuite, la confrontation entre cette pratique et la théorie sous-jacente, sous forme de 12 principes, regroupés en 4 problématiques : A. Une révision des rapports enseignés – enseignant – enseignement B. Une révision des situations d’apprentissage C. Une révision des objectifs de l’apprentissage D. Une réinterprétation de l’acte d’apprentissage [less ▲]

Detailed reference viewed: 107 (23 ULg)
See detailProjets d'emploi et lieux d'apprentissage privilégiés d'étudiants en fin de scolarité secondaire
Robert, Jocelyne ULg

in Recherche en Education. Théorie & Pratique (1991), 4

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
See detailLes projets d'établissement
Mouvet, Bernadette ULg

Article for general public (1998)

Detailed reference viewed: 5 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjets d'harmonisation du droit des contrats: rôle proactif du Barreau
Kohl, Benoît ULg

in La tribune du Barreau (2008), 4

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
Full Text
See detailProjets de territoire: l'exposition
Dalimier, Isabelle ULg

in La CPDT a dix ans, la Wallonie dans dix ans (2010, July)

The border towns, municipalities and regions were invited to exhibit their vision of the territory for the coming years. The article analyses the projects presented. The development strategies were ... [more ▼]

The border towns, municipalities and regions were invited to exhibit their vision of the territory for the coming years. The article analyses the projects presented. The development strategies were conveyed via the messages that the project carriers wanted to get across to the six hundred and fifty people present at the conference, specifically by producing posters for the occasion and by completing a form per project that was published in the exhibition’s catalogue. The projects were relativized through a reading grid that grouped them according to the level of territory considered (neighbouring region level, supra-communal level, conglomeration level, municipal level and on a local scale) in order to release their various dimensions as well as the territorial development issues that sustain them. Three issues were particularly highlighted by it: the volition to develop real interregional and transborder co-operation, the major role of the urban revitalisation projects and the innovative and transposable nature of the projects developed on a local scale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (5 ULg)
See detailLes projets DEDA et FIRDES au sein l’Université de Ouagadougou : initiatives d’interface entre université et société civile ? Une Analyse entre théorie et pratique
Wouango, Joséphine ULg

Master of advanced studies dissertation (2007)

Depuis la fin des années 1990, l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso connait un certain nombre de vicissitudes qui affectent, entre autres, ses rapports avec la société burkinabé. Dans le souci de ... [more ▼]

Depuis la fin des années 1990, l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso connait un certain nombre de vicissitudes qui affectent, entre autres, ses rapports avec la société burkinabé. Dans le souci de répondre de façon efficace aux attentes de cette société, elle tente d’initier en son sein des actions plus cohérentes avec cette demande sociale. Les projets DEDA (Développement et Education des Adultes) et FIRDES (Formation, Information et Recherche-Développement en Economie Sociale) sont de ces initiatives universitaires qui disent développer des démarches novatrices intégrant les préoccupations de ce qu’on appelle aujourd’hui la « société civile », même si elles ont des logiques de conception et de fonctionnement différentes. Ce mémoire essaie d’interroger ces deux projets dans leur théorie, dans leur pratique et sur tous les plans, pour y déceler des actions concrètes qui traduisent la spécificité de leurs démarches en termes de formation, de recherche et surtout de prise en compte des attentes de la « société civile ». Il questionne aussi la pluralité de logiques et stratégies des acteurs autour de ces projets et ce que cela implique pour l’action de chaque projet. L’axe majeur de ce travail est de montrer les projets DEDA et FIRDES, au-delà des éléments qui les différencient, consacrent une place à la « société civile » (mais pas uniquement à elle) dans leurs pratiques mais que cela se fait au prix de négociation, voire de stratégies de « contournement » face à une Université de Ouagadougou dite réticente, alors qu’elle tient le même discours que les deux projets. Cela est encore vrai pour le projet DEDA et témoigne de sa complexité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjets éoliens en Région wallonne : quand le processus décisionnel met à mal l’acceptabilité locale.
Rossignol, Nicolas ULg; Parotte, Céline ULg; Fallon, Catherine ULg

Conference (2013, January 31)

Alors que l’énergie éolienne bénéficie du soutien de la population dans les pays européens (Wolsink, 2007b), de nombreuses études notent l’existence de groupes d’opposition structurés et actifs au niveau ... [more ▼]

Alors que l’énergie éolienne bénéficie du soutien de la population dans les pays européens (Wolsink, 2007b), de nombreuses études notent l’existence de groupes d’opposition structurés et actifs au niveau local, près des projets de parcs ou des parcs existants (Breukers & Wolsink, 2007). La Belgique et plus précisément la Région wallonne ne semblent pas déroger à ces observations. En effet, la population wallonne dans un récent sondage IPSOS (2010), montre un soutien relatif à l’énergie éolienne (86% des riverains d’un parc éolien se montrent favorables à l’énergie éolienne). Pourtant les promoteurs éoliens wallons et les décideurs publics font aussi état de façon paradoxal des limites de cette adhésion sociale par la rencontre de groupes d’opposants organisés ou des riverains des communes concernées capables d’influencer l’issue du projet. De là, on observe l’intérêt des différents acteurs pour le citoyen et son intégration dans le processus de décision. Ceci se traduit comme tel : l’intérêt du promoteur privé pour les citoyens résulte d’un constat d’échecs de projets précédemment introduits et de la volonté de voir les suivants acceptés. Par ailleurs, les pouvoirs publics aussi soulignent l’intérêt d’intégrer le citoyen dans le processus décisionnel. Aussi, le vade mecum réalisé sur initiative du ministère de la Région wallonne et le cadre de référence pour l’implantation d’éoliennes en Région wallonne de 2002 le promeuvent également : « une communication efficace et complète envers la population (est) un élément essentiel à la réussite d’un projet ». Dans le cadre d’un projet de recherche commandité par Electrabel en 2010, le Spiral (ULg) en collaboration avec le Centre Environnement et le Département de Psychologie, Cognition et Comportement (ULg), a eu l’occasion d’étudier les ressorts de l’acceptabilité locale en Région wallonne en vue de l’analyse et du développement d’outils adaptés permettant d’améliorer les processus décisionnels et de participation. Cette contribution se présentera en deux parties. Dans un premier temps, nous montrerons que le processus décisionnel en vigueur en Région Wallonne n’est pas étranger à l’acceptation difficile de certains projets de parc éolien. Le processus (au sens large, formel et informel) d’implantation d’un parc éolien est aux mains des promoteurs, de l’autorité politico-administrative et des citoyens. Chacun d’eux a des objectifs, une vision du projet et des discours qui leur sont propres. Pourtant, malgré leurs dynamiques propres, tous sont soumis à la même dynamique procédurale avec des armes parfois inégales. C’est précisément la manière dont les interactions, les rapports de forces entre ces entités se nouent et se jouent qui influencera l’issue du projet. Le processus tel qu’il est observé met en lui-même à mal le sentiment de justice procédurale des riverains, entendue comme le droit à un traitement équitable, comme le droit aux mêmes considérations que les autres dans le cadre d’une décision politique concernant la manière dont des biens et opportunités doivent être distribués (Kuehn, 2000). Dans un deuxième temps, nous présenterons les pistes de réflexion avancées par les acteurs de terrain pour construire un processus qui permette une meilleure appropriation. Les résultats de cette recherche empirique sont issus d’une combinaison de méthodes qualitatives mobilisées (38 entretiens semi-directifs, 4 focus group et un Atelier Scénario) dans le cadre d’un protocole précis. Quatre cas de projets d’implantation d’éoliennes répartis sur le territoire wallon et sélectionnés selon des critères bien établis ont pu être étudiés. En complément de l’analyse un grand nombre de documents issus des dossiers relatifs aux projets éoliens, disponibles aux administrations communales en question, dans la presse, sur Internet, quatre focus group (Stewart, Shamdasani & Rook, 2007) avec les riverains concernés et des entretiens semi-directifs ont été menés avec les différentes parties prenantes aux projets de parc éolien (bourgmestres, échevins, promoteurs, riverains, responsables de coopératives, fonctionnaires régionaux, etc.). L’identification des structures et les caractéristiques institutionnelles génératrices de conflit a permis d’envisager la base de contenu de la réflexion de Atelier Scénario (Fung, 2007 ; Sintomer, 2007) avec l’ensemble des acteurs liés au processus décisionnel d’implantation de parc éolien en Région wallonne pour mieux envisager les améliorations à y apporter au travers de l’exercice de prospective. [less ▲]

Detailed reference viewed: 212 (21 ULg)
Full Text
See detailLes projets LIFE de restauration des biotopes tourbeux et des zones humides en Wallonie
Dufrêne, Marc ULg

Conference (2009, September 03)

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)