Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailProjet Référentiel Plancton de la Baie de Calvi : II. Diversité de l’écosystème planctonique de la Baie de Calvi
Hecq, Jean-Henri ULg; Goffart, Anne ULg

Report (2007)

Ce rapport présente la diversité de l’écosystème planctonique de la Baie de Calvi. Le premier chapitre rappelle les principales définitions utilisées en écologie planctonique. La suite du texte présente ... [more ▼]

Ce rapport présente la diversité de l’écosystème planctonique de la Baie de Calvi. Le premier chapitre rappelle les principales définitions utilisées en écologie planctonique. La suite du texte présente les grands groupes planctoniques rencontrés en Baie de Calvi, leurs principales caractéristiques morphologiques et les grandes lignes de leur écologie. Le texte est illustré de photographies originales de microphytoplancton et de zooplancton de la Baie réalisées à STARESO par les auteurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (13 ULg)
See detailProjet Robotique Itinérante : rapport final
Denis, Brigitte ULg; Sougné, Jacques ULg

Report (1990)

Detailed reference viewed: 37 (1 ULg)
Full Text
See detailLe projet SCoPE, la construction de l'action publique en univers incertain: l'Open Process Workshop comme technique participative
Joris, Geoffrey ULg; Claisse, Frédéric ULg

in Brunet, Sébastien; Claisse, Frédéric; Fallon, Catherine (Eds.) La participation à l'épreuve (2013)

Dans ce chapitre, Geoffrey Joris et Frédéric Claisse reviennent sur la recherche SCoPE, dont l’objectif était de fournir au décideur (gouvernements régionaux et fédéral belge) une sorte « d’outil ... [more ▼]

Dans ce chapitre, Geoffrey Joris et Frédéric Claisse reviennent sur la recherche SCoPE, dont l’objectif était de fournir au décideur (gouvernements régionaux et fédéral belge) une sorte « d’outil d’interface » entre science et politique, dans un contexte de gestion des risques marqué par la précaution. SCoPE s’inscrivait dans le cadre d’une démarche évaluative intégrée prenant en compte les aspects écologiques, économiques et sociaux en vue d’un développement durable. Dans un premier temps, le chapitre expose les grands apprentissages des études de terrain, portant sur les ondes électromagnétiques en Région wallonne et sur les politiques de décontamination des sols aux métaux lourds. Les auteurs montrent comment ces études de cas ont permis de dresser une série d’éléments à prendre en considération dans le cadre de processus décisionnels dans lesquels le principe de précaution est mobilisé. Le chapitre expose également une méthode participative originale mise au point spécifiquement pour la conduite de l’étude, l’Open Processus Workshop (OPW). Afin de mettre en évidence la pertinence de cet outil en tant qu’instrument d’investigation sociale, le chapitre montre comment la technique de l’OPW, suivant une approche bottom-up, permet d’enclencher un « bout de théorie » en partenariat avec les acteurs mobilisés par l’étude de cas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (10 ULg)
See detail- Projet Seine Nord Europe –SNE- Membre de la commission scientifique « Ouvrages Hydrauliques »,
Rigo, Philippe ULg

Report (2009)

Expertise pour VNF (comission technique "ouvrages")

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
See detailProjet Solidarité : accompagnement d'équipes éducatives dans la réalisation de leur projet d'établissement
Mouvet, Bernadette ULg; Lenoir, Anne-Sophie; Munten, Jacqueline et al

in Herphelin, Martine (Ed.) Le point sur la recherche en éducation en Communauté française : actes du 1er congrès des chercheurs en éducation, Bruxelles, 24-25 mai 2000 (2001)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
See detailProjet Solidarité : Accompagnement d'équipes éducatives dans la réalisation de leur projet d'établissement
Munten, J.; Lenoir, A.; Mouvet, Bernadette ULg

in Point sur la Recherche en Education (Le) (1999), 12

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
See detailProjet Solidarité : Accompagnement d'équipes éducatives dans la réalisation de leur projet d'établissement
Lenoir, A.; Mouvet, Bernadette ULg; Munten, J. et al

in Point sur la Recherche en Education (Le) (1998), 8

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
See detailProjet SOLRESIDUS
Pierreux, Jérome ULg

Scientific conference (2011, October 13)

Detailed reference viewed: 16 (6 ULg)
Full Text
See detailLe projet SUN ou l’innovation collective au service du développement durable des quartiers urbains.
Ruelle, Christine ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailProjet TADAM: Conclusions scientifiques et recommandations
Lemaître, André ULg; ANSSEAU, Marc ULg; Demaret, Isabelle ULg

in Lettre du RESPADD (2014), (18), 2-4

Detailed reference viewed: 8 (2 ULg)
Full Text
See detailProjet TADAM: RAPPORT FINAL 2007-2013
Demaret, Isabelle ULg; Litran, Géraldine; Magoga, Cécile et al

Report (2013)

Background: Heroin-assisted treatment (HAT) can improve the condition of heroin addicts resistant to other treatment. A new trial compared HAT and methadone treatment with HAT limited to 12 months in ... [more ▼]

Background: Heroin-assisted treatment (HAT) can improve the condition of heroin addicts resistant to other treatment. A new trial compared HAT and methadone treatment with HAT limited to 12 months in order to assess its feasibility and efficacy in Belgium. Methods: TADAM (Treatment Assisted by Diacetylmorphine) was an open label randomised controlled trial. The experimental treatment was based upon the Swiss model of HAT developed in 1994. The primary efficacy criterion was determined by an improvement in street heroin use or in (physical or mental) health or a decrease in criminal involvement. Participants were assessed every 3 months. Self-reported data were complemented with toxicological analyses and criminal proceedings. Findings: 74 participants were randomised in the trial: 36 in the experimental group and 38 in the control group. The experimental group counted 30% of responders more than the control group at 3 months (p<0.05), 6 months (p<0.05), and 9 months (p<0.01). At 12 months, the number of responders was still higher in the experimental group (11%) but the difference was no longer significant (p=0.35). Street heroin use increased in the experimental group at the 12-month assessment just before the end of HAT. Conclusion: HAT is feasible and effective. However, HAT should not have a predetermined duration for heroin users for which heroin addiction became a chronic relapsing disease. Other data: In addition to the outcomes of the randomised controlled trial, the report contains other exploratory data and analysis: satisfaction of in treatment, criminological data, opinion of heroin users not included in the trial, opinion of caregivers and field workers (in the HAT centre, in the partner centres, and in other centres in the addiction field), impact of the HAT centre on its neighbourhood and a socio-economic evaluation. Funding: The TADAM trial was funded at 80% by the Federal Minister of Social Affairs and Public Health. It was also funded the City and the University of Liège. [less ▲]

Detailed reference viewed: 103 (35 ULg)
See detailLe projet TEEODE
Denis, Brigitte ULg; Detroz, Pascal ULg

in Instruzione a distanza (1999), 11(15), 5-9

Detailed reference viewed: 17 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Projet thérapeutique 79 - Réseaux et circuits de soins pédopsychiatriques: conduites perturbatrices d'intensité moyenne à sévère chez l'enfant et l'adolescent"
Squelard, Gilles ULg; Roland, Bénédicte; Jacob, Bernard

Conference (2011, May 20)

Introduction From April 2011, the function of dialogue will receive a structural financial support for the mental health care in Belgium. This function will be partly built on the experience of the ... [more ▼]

Introduction From April 2011, the function of dialogue will receive a structural financial support for the mental health care in Belgium. This function will be partly built on the experience of the therapeutic projects “care networks”. This research work takes shape with the organisation of multidisciplinary meetings and dialogues around chronic and complex situations. Especially, the therapeutic project n°79 “disruptive children and adolescents behaviours from moderate to severe intensity” tends to provide tailor-made care and a better follow-up to these patients while maximizing complementarities between partners and avoiding as much as possible redundancy in care, help, support and supervision. Purpose To provide recommendations on the organization of consultation meetings and intersectorial collaboration. Methodology The therapeutic project n° 79 is aimed at children and adolescents aged 0 to 21, living in the province of Liège and showing a specific psychiatric pathology: conduct disorder, oppositional defiant disorder, attention deficit/hyperactivity disorder. This project is based on an empirical approach. It consists in organising multidisciplinary meetings and dialogues concerning patients and their families, with the aim of a individualized follow-up. The device used in these meetings is the care plan. It allows structure the debates considering a general goal for the child and the specific aims of the different services. This personalized care plan provides network coordination to the child and his family and avoids any situation of mutual returns. It also increases the visibility of each other’s role within the care plan. Moreover, it results in the definition of a schedule and evaluation periods. Results The project has followed 59 users, 44% of whom were adolescents above the age of 12. In each situation, an agent has been chosen to follow the case. His role is to keep in touch with the user and to be the contact person with the different professionals. He is in charge of the organisation and the management of the meetings. The agent can come from any sector. Recommendations on this topic have been reported. Discussion/conclusion The experience of the therapeutic project n° 79 turned out to be highly fruitful. All the purposes focusing on the user and his family were achieved and there were also many positive interprofessional relationships and collaborative work. Multidisciplinary consultation meetings turned out to be an effective way to get to know partners and it gives a clear view of their respective services and care offers as well as their functioning. The method applied in our project appeared to facilitate collaborative working and coordination between professionals from various areas acting in the users’ own interests. [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées"
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, November 19)

ès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des ... [more ▼]

ès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des projets thérapeutiques « réseaux et circuits de soins ». Ces recherches actions se concrétisent par l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de situations chroniques et complexes. Plus spécifiquement, le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » a pour objectifs de favoriser le maintien à domicile de personnes âgées, de garantir la continuité des soins et du projet de vie, d’améliorer la qualité de la réintégration au domicile, d’éviter les réhospitalisations, de mieux cerner les conditions d’une réhospitalisation, et d’aborder les problématiques d’isolement, de solitude, voire de maltraitance. Objectif Communication de recommandations concernant l’organisation de réunions de concertation et la participation des intervenants sur base de l’expérience du projet thérapeutique n°99 « Personnes âgées » en Province de Liège. Méthodologie Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 ans et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Résultats L’âge moyen de la population suivie est de 79,21 ± 6.71. Elle se constitue majoritairement d’hommes (51%). Les diagnostiques les plus fréquents à l’inclusion sont la démence (Alzheimer, vasculaire,..) et l’abus d’alcool. Pour chaque situation, un agent de suivi est choisi. Son rôle sera de rester en contact avec l’usager et de faire le lien avec les différents intervenants. C’est également à lui que revient l’organisation des réunions de concertation. Cette tâche demande de tenir compte des emplois du temps des différents professionnels concernés. Les médecins sont des intervenants essentiels mais parfois difficile à mobiliser pour une réunion d’une heure. Le projet 99 arrive à des résultats satisfaisants quant à la participation des médecins tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif. Nous avons pu dégager des pratiques facilitant leur participation en réunion de concertation. Enfin, l’agent de suivi est le garant de la place laissée à chacun pour s’exprimer lors de la réunion et en particulier à l’usager/famille. Des recommandations ont également pu être formulées à ce sujet. Discussion/conclusion L’expérience du projet thérapeutique n°99 s’est avérée extrêmement fructueuse, par l’atteinte des objectifs centrés sur l’usager et leur famille, mais également à travers les nombreux échanges interprofessionnels. La concertation pluridisciplinaire s’est avérée être un excellent moyen de découverte des partenaires, en amenant une représentation plus concrète de leur offre de soins et de leur mode de fonctionnement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées"
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, September 21)

Introduction Dès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de ... [more ▼]

Introduction Dès avril 2011, la fonction de concertation fera l’objet d’un financement structurel pour les soins en santé mentale en Belgique. Cette fonction va se construire en partie sur base de l’expérience des projets thérapeutiques « réseaux et circuits de soins ». Ces recherches actions se concrétisent par l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de situations chroniques et complexes. Plus spécifiquement, le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » a pour objectifs de favoriser le maintien à domicile de personnes âgées, de garantir la continuité des soins et du projet de vie, d’améliorer la qualité de la réintégration au domicile, d’éviter les réhospitalisations, de mieux cerner les conditions d’une réhospitalisation, et d’aborder les problématiques d’isolement, de solitude, voire de maltraitance. Objectif Proposition d’un modèle organisationnel de travail en réseau sur base de l’expérience du projet thérapeutique n°99 « Personnes âgées » en Province de Liège. Méthodologie Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 ans et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Nous nous appuyons sur ces situations cliniques pour mettre en place des procédures de travail en réseau. Résultats L’âge moyen de la population suivie est de 79,21 ± 6.71. Elle se constitue majoritairement d’hommes (51%). Les diagnostiques les plus fréquents à l’inclusion sont la démence (Alzheimer, vasculaire,..) et l’abus d’alcool. La mise en place et la pérennisation de la fonction de concertation a nécessité et nécessite encore une sensibilisation des professionnels (équipes et pouvoir organisateur), quant à l’intérêt de la concertation et à ses modalités organisationnelles. Avec les partenaires du projet, nous avons développé des procédures de travail en réseau destinées à faciliter et à structurer les échanges. Pour chaque situation, autour de l’usager, nous identifions un agent de suivi (référent du patient) qui assure des fonctions de liaison, d’évaluation et de bienveillance. Nous nous appuyons sur un outil « le plan de soins individualisé - PSI » qui motive la définition d’objectifs clairs, identifie le rôle de chaque partenaire, et l’échéance à respecter pour la prise en charge. Conclusion L’expérience du projet thérapeutique n°99 s’est avérée extrêmement fructueuse, par l’atteinte des objectifs centrés sur l’usager et leur famille, mais également à travers les nombreux échanges interprofessionnels. La concertation pluridisciplinaire constitue un excellent moyen de connaissance des partenaires, amenant une représentation plus concrète de leur mode de fonctionnement et de leur offre de soins. Le développement de la fonction de concertation a suscité un remaniement organisationnel important chez les professionnels, souvent peu familiarisés à la collaboration « extérieure ». Sa mise en place dans le champs de la santé mentale requiert le développement de procédures de travail en réseau ainsi qu’un accompagnement des professionnels tant au niveau institutionnel qu’autour de l’usager et de leur famille. Une responsabilisation des partenaires devra appuyer cette démarche pour garantir leur investissement dans un processus de travail en réseau. L’efficacité de celui-ci repose sur l’implication de l’ensemble des partenaires disponibles sur une zone géographique donnée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailProjet thérapeutique n°99 "Personnes âgées" et travail en réseau
Squelard, Gilles ULg; Vilain, Anne; Jacob, Bernard

Poster (2010, October)

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la ... [more ▼]

Introduction : En Belgique, le secteur de la santé mentale est en pleine mutation. Afin d’améliorer l’efficacité des soins, les pouvoirs publics ont décidé de réorganiser l’offre de soins par la réalisation de « circuits et réseaux de soins ». Cette réforme se construit par phases successives, et c’est dans ce cadre qu’ont été activés les projets thérapeutiques. Ces recherches-actions se concrétisent par le développement de la fonction de concertation autour de patients et de leur famille. Leur finalité est d’améliorer la continuité des soins et de proposer des soins sur mesure dont le patient est l’élément central. Le projet thérapeutique n°99 « personnes âgées » vise le maintien dans leur milieu de vie de personnes de plus de 65 ans vivant en Province de Liège et présentant une problématique psychiatrique chronique et complexe. Objectif Communication de nos principales recommandations concernant la mise en place de la fonction de concertation et à la formalisation du travail en réseau dans le tissu gérontologique liégeois. Méthodologie : Le projet thérapeutique n°99 vise les personnes âgées de 65 et plus, habitant en Province de Liège et présentant une pathologie psychiatrique spécifique : démence, abus d’alcool, abus d’opiacés, abus d’hypnotiques, anxiolytiques ou sédatifs, schizophrénie, ou trouble schizo-affectif. Le projet repose sur une démarche empirique. Il consiste en l’organisation de réunions de concertation pluridisciplinaires autour de patients et de leur famille dont la finalité est la mise en place d’un suivi individualisé. Nous nous appuyons sur ces situations cliniques chroniques et complexes pour mettre en place des procédures de travail en réseau. Résultats : Nous avons suivi environ 80 patients dont l’âge moyen est de 80.1 ans. La plupart des patients suivis (80%) présentent une démence. La coordination du projet opère un travail sur deux axes distincts: l’axe institutionnel et professionnel, et le niveau clinique. L’action ciblant le réseau vise le développement d’une culture de travail en réseau. Celle-ci se construit progressivement à travers une sensibilisation des professionnels au travail de concertation pluridisciplinaire. En ce qui concerne le travail clinique, nous nous sommes focalisés sur la gestion de la concertation pluridisciplinaire. Ce travail se décompose en trois phases : la phase préparatoire, la réunion de concertation, et le suivi. Des procédures de travail ont été mises en place pour en faciliter l’organisation (plan de service, agent de suivi). Conclusion : Le développement de la fonction de concertation a suscité un remaniement dans le mode de fonctionnement des professionnels de terrain, souvent peu familiarisés au travail en réseau et à la collaboration « extérieure ». L’instauration de la culture de travail en réseau via un accompagnement, une sensibilisation, et la mise à disposition de procédures favorisant la collaboration interdisciplinaire s’avère nécessaire. Outre les bénéfices cliniques relevés, il apparaît après trois ans de fonctionnement que la concertation autour de personnes souffrant de problématiques chroniques complexes constitue un moyen efficace de maintien du lien interprofessionnel, et facilite la connaissance et la collaboration des partenaires. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (5 ULg)
See detailUn projet, un livre, le Ranch de Nazinga
Vermeulen, Cédric ULg

in Canal Zoom (Télévision locale) (Ed.) Un projet, un livre, le Ranch de Nazinga (2008)

Detailed reference viewed: 40 (4 ULg)
See detailLe projet, une arme à double tranchant ?
Guillaume, Jean-François ULg

Article for general public (2006)

Approche critique de la notion de projet et de ses usages dans le domaine de l'intervention sociale : l'individualisation des causes et des traitements, la responsabilisation des acteurs individuels sont ... [more ▼]

Approche critique de la notion de projet et de ses usages dans le domaine de l'intervention sociale : l'individualisation des causes et des traitements, la responsabilisation des acteurs individuels sont autant d'indices de l'affirmation croissante d'un Etat social actif. [less ▲]

Detailed reference viewed: 17 (0 ULg)