Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Peer Reviewed
See detailPersonnalité antisociale et psychopathologie
Englebert, Jérôme ULg

Conference (2015, July 14)

Notre communication a pour objectif de confronter les critères de la personnalité antisociale du DSM-IV et du DSM-5 à une réflexion psychopathologique. Nous commencerons par une analyse des différentes ... [more ▼]

Notre communication a pour objectif de confronter les critères de la personnalité antisociale du DSM-IV et du DSM-5 à une réflexion psychopathologique. Nous commencerons par une analyse des différentes contradictions propres au diagnostic qui nous mèneront à l’identification du critère « primaire » de cette entité qui est l’« incapacité à se conformer aux lois et normes sociales ». Nous confronterons ensuite à des situations cliniques l’hétérogénéité des profils pouvant répondre à ce diagnostic. Nos constats nous conduiront à mettre en doute la validité apparente du concept de personnalité antisociale, puisqu’il recouvre des modes de fonctionnement psychologique variés. La valeur discriminative faible, en matière de fonctionnement psychologique, suggère que c’est une dimension autre que psychopathologique qui organise ce diagnostic. Dénuée de toute attention pour les modes d’interactions, pour le vécu émotionnel et pour les états de subjectivité, la notion de personnalité antisociale ne porte pas d’intérêt à l’individu qu’elle catégorise, mais bien à l’acte délinquant commis par ce dernier. Nous conclurons sur le constat de l’absence de dimension psychopathologique de la personnalité antisociale, qui se révèle être un diagnostic principalement criminologique, à l’inverse des fondements de l’éthique psychopathologique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLa personnalité Borderline à travers le test de Rorschach
Rommes, Jennifer; Englebert, Jérôme ULg

Poster (2015, January 21)

Detailed reference viewed: 33 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa personnalité borderline: clinique d'une psychopathologie "sans limites"
Debabeche, Cécile ULg; Lebas, Maud ULg; Triffaux, Jean-Marc ULg

in Revue Médicale de Liège (2007), 62(12), 730-5

The borderline personality disorder is a common psychiatric entity, which is characterized by a varied symptomatology and a significant comorbidity. It seems that its etiologic is heterogeneous ... [more ▼]

The borderline personality disorder is a common psychiatric entity, which is characterized by a varied symptomatology and a significant comorbidity. It seems that its etiologic is heterogeneous, comprising psychosocial factors as much as biological and genetic. So the best approach of the borderline personality disorder would be a multidisciplinary bio-psycho-social one. Through a clinical case, we illustrate this disorder and its treatment in outpatient clinic. [less ▲]

Detailed reference viewed: 374 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa personnalité d'une anorexique mentale et de sa jumelle monozygote : étude comparative
Mormont, Christian ULg; Demoulin, Christian

in Acta Psychiatrica Belgica (1971), 71(6), 477-487

Detailed reference viewed: 33 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa personnalité de l'enfant dyslexique: Données cliniques et apport des techniques projectives
Labar, Paule; Arend-Dufrasne, Régine; Mormont, Christian ULg

in Acta Psychiatrica Belgica (1975), 75(2), 117-132

Examined the personality disorders among relatively old dyslexic children. The degree of disorientation of these Ss parallels the degree of fragmentation of personality. In the Rorschach test and TAT, the ... [more ▼]

Examined the personality disorders among relatively old dyslexic children. The degree of disorientation of these Ss parallels the degree of fragmentation of personality. In the Rorschach test and TAT, the image of the self is poorly differentiated from a poorly structured maternal image and suggests a primary defect of the mother-child relationship at a preobjectal level. The paternal function is obvious but ill-invested, resulting in a relationship between severe, persisting dyslexia and psychosis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa personnalité des voyants
Stassart, Martine ULg

Conference (1993, July 21)

Twelve professional Clairvoyante have been clinically examined with the help of the Rorschach- and Szonditests. The Rorschach results show a low productivity with high A% and P% but a weak F+%. Only two ... [more ▼]

Twelve professional Clairvoyante have been clinically examined with the help of the Rorschach- and Szonditests. The Rorschach results show a low productivity with high A% and P% but a weak F+%. Only two subjects project themselves dramatically into the inkblots with a high amount of confabulated abstract symbolic answers. The Szondi test allows to catch the most peculiar psychic functioning of these subjects. They are easily and fast shifting from a realistic-adaptative position (Sch --) to on a magical-animist one (Sch +-). Such a shape is seldom found by common people but it is the rule by the Clairvoyante. Furthermore almost all the Clairvoyante let show the so-called "epileptoïd" position which accounts both their ability to get down to modified states of consciousness and at once their belonging to the group of "priest"-personnalities. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (7 ULg)
See detailPersonnalité et contenus implicites
Garcet, Serge ULg

in Revue des Psychologues et Psychiatres de l'AIGS (1998), 1

Detailed reference viewed: 5 (1 ULg)
See detailPersonnalité et théories - Quelle cohérence? essai théorique
Garcet, Serge ULg

Master's dissertation (1994)

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
Full Text
See detailLa personnalite perverse.
Mormont, Christian ULg

in Acta psychiatrica Belgica (1990), 90(5-6), 278-88

From the clinical point of view, the perverse personality is characterised by constant manipulation of others, transgression of laws and disrespect of limits. Perversity does not refer to the presence of ... [more ▼]

From the clinical point of view, the perverse personality is characterised by constant manipulation of others, transgression of laws and disrespect of limits. Perversity does not refer to the presence of a sexual perversion, whether primary or associated, but to the fact that a same basic principle underlies the organization of the perverse personality and of the perverse sexuality. Both forms could thus be understood as two different manifestations of intolerance to disappointment. This general hypothesis avoid some questionable speculations and ad-hoc hypotheses. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
See detailPersonnalité, motivation et émotion
Etienne, Anne-Marie ULg; Fontaine, Ovide ULg

in Rondal, Jacques (Ed.) Introduction à la psychologie scientifique (1999)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
See detailLa personne âgée en neurochirurgie
Martin, Didier ULg

Scientific conference (2011, March 23)

Detailed reference viewed: 25 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPersonne morale administrateur et comité de direction
Caprasse, Olivier ULg

in Droit des Affaires : Revue Internationale du Droit des Affaires = Ondernemingsrecht : Internationaal Tijdschrift voor Ondernemingsrecht [= DA OR] (2002)

Detailed reference viewed: 52 (13 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detail"Personne" et "rien" dans les poèmes homériques: emplois de οὔ τις et de οὐδείς
Denizot, Camille ULg

in Denizot, Camille; Dupraz, Emmanuel (Eds.) Latin quis/qui, grec τίς/τις, parcours et fonctionnements: Etudes sur deux interrogatifs-indéfinis-relatifs (2014)

On admet souvent que l’apparition de οὐδείς dans les poèmes homériques repose sur un emploi emphatique. Pour évaluer la pertinence de cette explication, nous distinguons deux valeurs « emphatiques » qui ... [more ▼]

On admet souvent que l’apparition de οὐδείς dans les poèmes homériques repose sur un emploi emphatique. Pour évaluer la pertinence de cette explication, nous distinguons deux valeurs « emphatiques » qui ne sont pas le plus souvent clairement identifiées. L’une est la forme emphatique de la négation propositionnelle οὐ, lorsque οὐδέν est un pronom neutre à valeur adverbiale (« en rien ») : dans cet emploi, οὐδέν ne se distingue pas nettement des emplois de οὔ τι, tous deux aptes à renforcer la négation propositionnelle. L’autre emploi de οὐδείς est la forme emphatique de l’indéfini négatif οὔ τις : ici, la valeur emphatique de οὐδείς s’explique en grande partie par ses emplois quantifiants, emplois que ne connaît pas οὔ τις. [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
See detailPersonnel du culte (Monde grec)
Pirenne-Delforge, Vinciane ULg; Georgoudi, Stella

in Thesaurus cultus et rituum antiquorum (ThesCRA), tome V (2006)

Detailed reference viewed: 45 (6 ULg)
See detailLe personnel littéraire belge francophone de l'entre-deux-guerres : trajectoires et réseaux
Dozo, Björn-Olav ULg

Scientific conference (2007, January 26)

Detailed reference viewed: 10 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailPersonnel soignant et âgisme: quelles conséquences cliniques ?
Schroyen, Sarah ULg; Missotten, Pierre ULg; JERUSALEM, Guy ULg et al

Conference (2014, December 16)

Introduction : Le cancer est un problème de santé majeur dont l’âge constitue un facteur de risque avéré1. Paradoxalement, les personnes âgées souffrant d’un cancer sont souvent exclues des essais ... [more ▼]

Introduction : Le cancer est un problème de santé majeur dont l’âge constitue un facteur de risque avéré1. Paradoxalement, les personnes âgées souffrant d’un cancer sont souvent exclues des essais cliniques et sous-traitées comparativement à des patients plus jeunes1. Un élément explicateur de ces constats est la stigmatisation liée à l’âge² (c.à.d. nos stéréotypes liés à l’âge, et donc l’âgisme). Méthodologie : Nous avons interrogé 76 infirmiers (-ères) travaillant en oncologie. A l’aide de fiches cli-niques, nous leur avons demandé s’ils encourageraient à des patients un traitement expérimental (40 vs 70 ans), une chimiothérapie ou une reconstruction mammaire (35, 55 ou 75 ans), tout paramètres cliniques étant équivalents par ailleurs. Résultats : L’encouragement d’un traitement expérimental est moins fréquente pour une personne de 70 ans comparativement à une personne de 40 ans (p<.001). De plus, le personnel soignant encourage moins fréquemment une chimiothérapie pour une personne de 75 ans comparativement aux per-sonnes de 55 et 35 ans (p<.001). Au niveau de la reconstruction mammaire, une différence est vi-sible dès 55 ans : la reconstruction mammaire est moins encouragée pour une personne de cet âge par rapport à une personne de 35 ans (p=.02) et encore moins encouragée pour une personne de 75 ans comparativement à une personne de 55 ans (p<.001). L’âge des infirmiers (M = 35.8) a une influence sur ces encouragement : plus ils sont âgés, plus ils encouragent le traitement chimiothérapeutique d’une per-sonne de 75 ans (p = .005) de même que le traitement expérimental pour une personne de 70 ans (p = .01). Conclusion : A l’instar d’autres études3, 4, nous confirmons que tant du point de vue esthétique que cura-tif, le personnel médical encourage moins fréquemment un traitement aux patients plus âgés compa-rativement aux plus jeunes. 1. Hurria, A., et al. (2012). J Natl Compr Canc Netw, 10, 162-209. 2. Penson, R. T., et al. (2004). The Oncologist, 9, 343-352. 3. Madan, A. K., et al. (2001). Acad Med, 76, 282-284. 4. Protière, C., et al. (2010). Crit Rev Oncol Hematol, 75, 138-150. [less ▲]

Detailed reference viewed: 34 (7 ULg)
See detailPersonnes et régimes matrimoniaux.Le couple non marié. La dissolution, la liquidation et le partage.
Dehalleux, Virginie ULg; Leleu, Yves-Henri ULg; Gimenne, Claire et al

in Leleu, Yves-Henri (Ed.) Chroniques de droit à l'usage du notariat (2003)

Detailed reference viewed: 24 (2 ULg)
See detailLes personnes vulnérables dans les avis du Comité : entre autonomie et protection
Genicot, Gilles ULg

in Pinsart, Marie-Geneviève; Schotsmans, Paul (Eds.) Les 15 ans du Comité consultatif de Bioéthique. Bilan et perspectives (2012)

Detailed reference viewed: 26 (2 ULg)