Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailLe projet politique dans la société du risque : quand l’expertise s’entrouvre
Fallon, Catherine ULg; Joris, Geoffrey ULg; Zwetkoff, Catherine ULg

Conference (2008, May 09)

Le recours au principe de précaution (Ewald 1996) en tant que mode de gestion publique des choix technologiques (Roany 2004), s’inscrit dans un contexte décisionnel en évolution, marqué par une ... [more ▼]

Le recours au principe de précaution (Ewald 1996) en tant que mode de gestion publique des choix technologiques (Roany 2004), s’inscrit dans un contexte décisionnel en évolution, marqué par une incertitude multidimensionnelle quant aux conséquences environnementales, économiques, sociales, politiques ou encore éthiques des innovations technologiques (Kooiman 1993 ; Callon, Lascoumes, Barthe 2001, Grossman 2006). L’utilisation de ce principe fonde une demande croissante d’ouverture du processus décisionnel qui se traduit par une offre participative accrue, offre en laquelle certains voient la promesse ou le moyen de concrétiser la société de « gouvernance » (Barber 1984 ; Fishkin 1995 ; Beierle, Cayford 2002 ; Willis, Dekay, Morgan, Florig, Fischbeck 2004 ; Sjöberg 2004 ; Larceneux 2005 ; Tabara 2005, Faget 2006). Il ne s’agirait plus seulement de combler l’ignorance des citoyens quant à une question particulière, mais d’articuler l’expertise à la concertation sociale pour construire un référentiel global de sécurité partagé sur base d’une co-orientation des participants au dialogue. On assiste bien, sous le mot d’ordre de précaution, à deux changements concomitants, le premier affectant les critères d’acceptabilité sociale des choix technologiques, le second transformant les processus de construction et de mise en œuvre de la décision ¬ lesquels deviennent, en soi, une source de légitimation sociale (Groux 2005 ; Pidgeon, Poortinga, Rowe, Jones, Walls, O’Riordan 2005). De nouveaux processus délibératifs sont ainsi mis à l’agenda politique et scientifique, créant des enjeux inédits et, jusqu’à présent, peu étudiés. Dans cette nouvelle configuration, la construction de l’acceptabilité sociale des choix technologiques passe par l’organisation d’un dialogue entre politiques, scientifiques, partenaires socio-économiques (stakeholders) et grand public. Ce dialogue porte notamment sur l’application du principe de précaution, non pas comme référentiel d’action substantif, définissant le contenu de la décision, mais comme ensemble de règles procédurales structurant le processus décisionnel de manière telle qu’il puisse être qualifié de « précautionneux » par l’ensemble des acteurs concernés. Une argumentation scientifique n’étant plus suffisante, dans un tel cadre, pour justifier une décision politique, un nouveau cadre décisionnel doit être proposé : le choix se porte actuellement sur des procédures participatives dans laquelle les acteurs concernés, dont les citoyens, co-créeraient un référentiel commun de sécurité. L’élaboration des politiques publiques requiert dès lors une ouverture des champs d’expertise au de nouveaux acteurs. L’exercice de l’autorité revient à animer un enchevêtrement d’interdépendances dont la richesse tient précisément à la capacité à opérer en commun, individuellement et en groupe dans des univers faiblement structurés, des situations à forte turbulence. La tâche n’est pas aisée car elle revient à admettre, au moins à titre provisoire, la relativité et l’absence de hiérarchie des savoirs, le droit de toutes les parties prenantes à prendre la parole, à débattre, y compris de données et d’analyses scientifiques pour participer à une redéfinition collective de la problématique (Gilbert C., 2002). Dans une telle stratégie de communication, l’art impose de s’adresser de façon adéquate aux différents groupes concernés, sans écarter aucun d’entre eux. Il s’agit de créer de nouveaux espaces d’expertise, ouverts à des stakeholders diversifiés, des forums capables de rendre citoyens et gestionnaires conscients de la nécessité d’une ouverture multidimensionnelle. Or les structures traditionnelles permettent rarement de telles intrusions. Le nouvel enjeu des administrateurs est de proposer des options à la fois techniquement efficaces et socialement acceptables. La nouvelle réticulation des structures administratives ne peut résulter d’un simple changement cosmétique mais demande une réflexion stratégique et organisationnelle d’ampleur (Groux J., 2006). C’est le prix à payer pour améliorer les performances instrumentales et axiologiques, c’est-à-dire, augmenter l’efficacité de la planification tout en améliorant son inscription dans la société. Les responsables publics ne manqueront pas de dénoncer le surcoût d’une telle approche et la distribution des moyens de la puissance publique. Sur base d’une approche pragmatique et contextualisée de deux récents conflits environnementaux en Belgique (installation d’antennes GSM et décontamination des sols pollués), les auteurs proposent de développer une analyse de l’action publique en terme de projet, présentant comment à chaque étape de celui-ci, depuis les études exploratoires jusqu’à la conception du projet, sa mise en œuvre et son exploitation, des acteurs différents sont mobilisables, autour d’objectifs différents. Ensembles ils contribuent à créer un univers sécurisant et coopératif, où les incertitudes et insécurités ne sont pas résolues mais au moins construites voire régulées. Quels sont les critères qui permettent de mettre en évidence un processus de modernisation réflexive ? (Beck et al, 2003) Le processus doit s’inscrire dans une logique temporelle, accepter la fluidité des frontières et des identités co-construites et reconnaître la pluralité des rationalités et les limites d’incertitudes. Le dispositif mis en place doit favoriser l’émergence d’une dynamique d’apprentissage. Les deux cas de figure analysés s’inscrivent dans des référentiels politiques différents et leur confrontation permet de mettre en évidence des propriétés spécifiques en matière de processus d’identification des acteurs légitimes, de négociation des règles d’ouverture, d’organisation et de structuration des lieux de rencontre sociale et de construction de centres de référence. Les auteurs proposent d’inscrire l’analyse de l’expertise et des experts qui lui donnent vie dans une perspective sociale concrète en rendant justice à la dynamique temporelle trop souvent négligée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (21 ULg)
Full Text
See detailLe projet préscolaire de l'IEA : Améliorer la connaissance pour accroître la qualité des expériences vécues par les enfants d'âge préscolaire
Hindryckx, Geneviève ULg

in Cahiers du Service de Pédagogie Expérimentale (SPE) (2001), (7-8), 65-69

Detailed reference viewed: 12 (7 ULg)
Full Text
See detailProjet QualVados : Evaluation des mesures prises pour réduire les incidences de la pollution diffuse d’origine agricole et domestique sur la qualité des masses d’eau de surface et souterraines de la Région wallonne à l’aide du modèle EPICgrid
Sohier, Catherine ULg; Dautrebande, Sylvia; Degre, Aurore ULg

Report (2008)

Wallonia (Southern Region of Belgium) implemented the Nitrates Directive through a first actions plan in 2002 followed by a second action plan in 2007. It designated vulnerable zones and introduced ... [more ▼]

Wallonia (Southern Region of Belgium) implemented the Nitrates Directive through a first actions plan in 2002 followed by a second action plan in 2007. It designated vulnerable zones and introduced various mandatory practices in order to reduce the nitrate contamination risk. . In Wallonia, nitrate-related problems are obvious in several groundwater bodies and their trends over the past 30 years are worrying. The main part of the contamination level is due to agricultural diffuse pollution. Nevertheless, some pollution peaks are observed mainly coming from domestic sewage. In order to assess the global effectiveness of all the mitigation practices, we have been developing a hydrological model spatially distributed using a 1km² grid cell on the whole Region (16 900 km²). The EPICgrid model represents the root zone and the vadose zone. In Wallonia, groundwater tables are more than 30 m deep in 8% of the territory. It is therefore of major importance to fill the gap between the root zone and the groundwater bodies. It allows us to assess the nitrate transfer time and forecast the mitigation measures’ effect in time, space and amplitude. On the ground, runoff and sediment yield are modelled at the small watershed scale. This report presents an complete analysis of the mitigation measures implemented in Wallonia and their effects forecasted until 2015. [less ▲]

Detailed reference viewed: 92 (24 ULg)
See detailLe projet Ramsès. Encadré dans J. Winand, Un siècle d'Égyptologie à l'Université de Liège
Polis, Stéphane ULg

in Warmenbol, Eugène (Ed.) La caravane du Caire - L'Égypte sur d'autres rives (2006)

Le projet Ramsès ambitionne de constituer un corpus électronique qui rassemble la totalité des textes conservés en néo-égyptien (Nouvel Empire et Troisième Période Intermédiaire). Loin de se limiter à la ... [more ▼]

Le projet Ramsès ambitionne de constituer un corpus électronique qui rassemble la totalité des textes conservés en néo-égyptien (Nouvel Empire et Troisième Période Intermédiaire). Loin de se limiter à la saisie informatique des documents, le corpus sera enrichi d'une série d'annotations ecdotiques et linguistiques propres à permettre une compréhension plus fine de la langue des Ramsès. [less ▲]

Detailed reference viewed: 35 (8 ULg)
See detailProjet Ramsès. Manuel d'encodage
Honnay, Anne-Claude ULg; Polis, Stéphane ULg

Report (2012)

Manuel décrivant les procédures d'encodage et d'annotation des textes néo-égyptiens dans la base de données "Ramsès". Mises à jour régulière.

Detailed reference viewed: 40 (1 ULg)
Full Text
See detailProjet Référentiel Plancton de la Baie de Calvi : I. Les variations spatiales et temporelles des communautés phytoplanctoniques au large de la côte occidentale corse, en relation avec la dynamique des masses d’eau et le Front Liguro- Provençal
Goffart, Anne ULg; Hecq, Jean-Henri ULg

Report (2007)

Le rapport synthétise les variations spatiales et temporelles des communautés phytoplanctoniques au large de la côte occidentale corse, en relation avec la dynamique des masses d’eau et le Front Liguro ... [more ▼]

Le rapport synthétise les variations spatiales et temporelles des communautés phytoplanctoniques au large de la côte occidentale corse, en relation avec la dynamique des masses d’eau et le Front Liguro-Provençal. [less ▲]

Detailed reference viewed: 64 (7 ULg)
Full Text
See detailProjet Référentiel Plancton de la Baie de Calvi : II. Diversité de l’écosystème planctonique de la Baie de Calvi
Hecq, Jean-Henri ULg; Goffart, Anne ULg

Report (2007)

Ce rapport présente la diversité de l’écosystème planctonique de la Baie de Calvi. Le premier chapitre rappelle les principales définitions utilisées en écologie planctonique. La suite du texte présente ... [more ▼]

Ce rapport présente la diversité de l’écosystème planctonique de la Baie de Calvi. Le premier chapitre rappelle les principales définitions utilisées en écologie planctonique. La suite du texte présente les grands groupes planctoniques rencontrés en Baie de Calvi, leurs principales caractéristiques morphologiques et les grandes lignes de leur écologie. Le texte est illustré de photographies originales de microphytoplancton et de zooplancton de la Baie réalisées à STARESO par les auteurs. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (13 ULg)
See detailProjet Robotique Itinérante : rapport final
Denis, Brigitte ULg; Sougné, Jacques ULg

Report (1990)

Detailed reference viewed: 37 (1 ULg)
Full Text
See detailLe projet SCoPE, la construction de l'action publique en univers incertain: l'Open Process Workshop comme technique participative
Joris, Geoffrey ULg; Claisse, Frédéric ULg

in Brunet, Sébastien; Claisse, Frédéric; Fallon, Catherine (Eds.) La participation à l'épreuve (2013)

Dans ce chapitre, Geoffrey Joris et Frédéric Claisse reviennent sur la recherche SCoPE, dont l’objectif était de fournir au décideur (gouvernements régionaux et fédéral belge) une sorte « d’outil ... [more ▼]

Dans ce chapitre, Geoffrey Joris et Frédéric Claisse reviennent sur la recherche SCoPE, dont l’objectif était de fournir au décideur (gouvernements régionaux et fédéral belge) une sorte « d’outil d’interface » entre science et politique, dans un contexte de gestion des risques marqué par la précaution. SCoPE s’inscrivait dans le cadre d’une démarche évaluative intégrée prenant en compte les aspects écologiques, économiques et sociaux en vue d’un développement durable. Dans un premier temps, le chapitre expose les grands apprentissages des études de terrain, portant sur les ondes électromagnétiques en Région wallonne et sur les politiques de décontamination des sols aux métaux lourds. Les auteurs montrent comment ces études de cas ont permis de dresser une série d’éléments à prendre en considération dans le cadre de processus décisionnels dans lesquels le principe de précaution est mobilisé. Le chapitre expose également une méthode participative originale mise au point spécifiquement pour la conduite de l’étude, l’Open Processus Workshop (OPW). Afin de mettre en évidence la pertinence de cet outil en tant qu’instrument d’investigation sociale, le chapitre montre comment la technique de l’OPW, suivant une approche bottom-up, permet d’enclencher un « bout de théorie » en partenariat avec les acteurs mobilisés par l’étude de cas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (10 ULg)
See detail- Projet Seine Nord Europe –SNE- Membre de la commission scientifique « Ouvrages Hydrauliques »,
Rigo, Philippe ULg

Report (2009)

Expertise pour VNF (comission technique "ouvrages")

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailProjet Solidarité : accompagnement d'équipes éducatives dans la réalisation de leur projet d'établissement
Mouvet, Bernadette ULg; Lenoir, Anne-Sophie; Munten, Jacqueline et al

in Herphelin, Martine (Ed.) Le point sur la recherche en éducation en Communauté française : actes du 1er congrès des chercheurs en éducation, Bruxelles, 24-25 mai 2000 (2001)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULg)
See detailProjet Solidarité : Accompagnement d'équipes éducatives dans la réalisation de leur projet d'établissement
Munten, J.; Lenoir, A.; Mouvet, Bernadette ULg

in Point sur la Recherche en Education (Le) (1999), 12

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
See detailProjet Solidarité : Accompagnement d'équipes éducatives dans la réalisation de leur projet d'établissement
Lenoir, A.; Mouvet, Bernadette ULg; Munten, J. et al

in Point sur la Recherche en Education (Le) (1998), 8

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
See detailProjet SOLRESIDUS
Pierreux, Jérome ULg

Scientific conference (2011, October 13)

Detailed reference viewed: 16 (6 ULg)
Full Text
See detailLe projet SUN ou l’innovation collective au service du développement durable des quartiers urbains.
Ruelle, Christine ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
Full Text
See detailProjet TADAM: Conclusions scientifiques et recommandations
Lemaître, André ULg; ANSSEAU, Marc ULg; Demaret, Isabelle ULg

in Lettre du RESPADD (2014), (18), 2-4

Detailed reference viewed: 7 (2 ULg)
Full Text
See detailProjet TADAM: RAPPORT FINAL 2007-2013
Demaret, Isabelle ULg; Litran, Géraldine; Magoga, Cécile et al

Report (2013)

Background: Heroin-assisted treatment (HAT) can improve the condition of heroin addicts resistant to other treatment. A new trial compared HAT and methadone treatment with HAT limited to 12 months in ... [more ▼]

Background: Heroin-assisted treatment (HAT) can improve the condition of heroin addicts resistant to other treatment. A new trial compared HAT and methadone treatment with HAT limited to 12 months in order to assess its feasibility and efficacy in Belgium. Methods: TADAM (Treatment Assisted by Diacetylmorphine) was an open label randomised controlled trial. The experimental treatment was based upon the Swiss model of HAT developed in 1994. The primary efficacy criterion was determined by an improvement in street heroin use or in (physical or mental) health or a decrease in criminal involvement. Participants were assessed every 3 months. Self-reported data were complemented with toxicological analyses and criminal proceedings. Findings: 74 participants were randomised in the trial: 36 in the experimental group and 38 in the control group. The experimental group counted 30% of responders more than the control group at 3 months (p<0.05), 6 months (p<0.05), and 9 months (p<0.01). At 12 months, the number of responders was still higher in the experimental group (11%) but the difference was no longer significant (p=0.35). Street heroin use increased in the experimental group at the 12-month assessment just before the end of HAT. Conclusion: HAT is feasible and effective. However, HAT should not have a predetermined duration for heroin users for which heroin addiction became a chronic relapsing disease. Other data: In addition to the outcomes of the randomised controlled trial, the report contains other exploratory data and analysis: satisfaction of in treatment, criminological data, opinion of heroin users not included in the trial, opinion of caregivers and field workers (in the HAT centre, in the partner centres, and in other centres in the addiction field), impact of the HAT centre on its neighbourhood and a socio-economic evaluation. Funding: The TADAM trial was funded at 80% by the Federal Minister of Social Affairs and Public Health. It was also funded the City and the University of Liège. [less ▲]

Detailed reference viewed: 93 (33 ULg)
See detailLe projet TEEODE
Denis, Brigitte ULg; Detroz, Pascal ULg

in Instruzione a distanza (1999), 11(15), 5-9

Detailed reference viewed: 17 (8 ULg)