Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailProduction de l'habitat et enjeux territoriaux
Halleux, Jean-Marie ULg; Strée, Julie ULg

Report (2012)

Le projet de recherche est basé sur le concept de système de production de l'habitat. Un système de production de l'habitat vise à accroître et à améliorer l'offre en logements. Il se structure par les ... [more ▼]

Le projet de recherche est basé sur le concept de système de production de l'habitat. Un système de production de l'habitat vise à accroître et à améliorer l'offre en logements. Il se structure par les interactions entre les modes d'habiter (la demande), les modes de production (l'offre) et les modes de gestion (l'intervention de la puissance publique). Pour le contexte wallon, le système de production actuel est lié à un usage peu parcimonieux de la ressource foncière et à des problèmes importants d’étalement de la périurbanisation. Néanmoins, des signaux avant-coureurs de la mise en place d'un système de production plus vertueux vis-à-vis des principes stratégiques de l'aménagement du territoire semblent se manifester. La recherche I.5. intitulée « Production de l’habitat et enjeux territoriaux » ambitionne d'étudier l'ampleur de ces changements et de comprendre quels sont les processus socioéconomiques qui les instituent. Au final, son objectif est de préciser comment l’intervention de la puissance publique peut s’appuyer sur ces pratiques émergentes en vue de soutenir la transition vers un nouveau système pour la production de l’habitat wallon. Notre ambition est donc d’identifier les conditions qui conduisent à des pratiques plus vertueuses vis-à-vis des principes stratégiques de l’aménagement durable, afin de les renforcer et de les généraliser dès que possible. [less ▲]

Detailed reference viewed: 146 (38 ULg)
Full Text
See detailProduction de l’habitat et enjeux territoriaux : comment soutenir la transition vers un nouveau système de production pour l’habitat wallon ?
Halleux, Jean-Marie ULg

Conference (2013, November 26)

En Wallonie, la maison isolée demeure le type de logement le plus fréquemment construit. La construction résidentielle continue donc à se caractériser par un usage peu parcimonieux du sol. Pour autant ... [more ▼]

En Wallonie, la maison isolée demeure le type de logement le plus fréquemment construit. La construction résidentielle continue donc à se caractériser par un usage peu parcimonieux du sol. Pour autant, des signaux annonciateurs de la mise en place d’un système de production plus vertueux semblent se manifester, en lien avec la représentation croissante des logements collectifs et des logements mitoyens dans la production immobilière. Les traitements opérés afin de rendre compte de ces évolutions mettent en avant le rôle central de la disponibilité en zones d’habitat. En effet, ces tendances caractérisent surtout des régions où l’offre foncière constructible est en pénurie. La première partie de notre intervention sera focalisée sur ce sujet des relations entre la disponibilité en terrains et les modes de production du logement. En deuxième partie, nous présenterons les résultats d’une enquête menée auprès de ménages ayant choisi d’habiter un logement neuf. Les résultats de cette enquête témoignent du fait que la rareté foncière renforce l’acceptation des ménages pour les produits immobiliers de la maison jointive et de l’appartement. Par ailleurs, ils attestent de l’opportunité de développer une politique foncière active visant, d’une part, à renforcer la production de maisons mitoyennes à proximité des centres urbains et, d’autre part, à contrôler les développements de type Bimby. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
See detailLa production de la sémiosis. Une mise au point théorique
Badir, Sémir ULg

in Actes sémiotiques (2009)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
See detailProduction de microorganismes destinés à l'agriculture
Beaudry, Th.; Jacques, Ph.; Godefroid, J. et al

in Bio-Indus II proceedings (1989)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
See detailProduction de molécules à note verte par synthèse enzymatique.
Malanda, Nelawu; Marlier, Michel; Fauconnier, Marie-Laure ULg

Report (1998)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
See detailProduction de molécules à note verte par synthèse enzymatique.
Malanda, Nelawu; Marlier, Michel; Fauconnier, Marie-Laure ULg

Report (1997)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailProduction de pseudoparticules de norovirus humains et bovin pour leur utilisation comme outils de diagnostic
Mauroy, Axel ULg

Master of advanced studies dissertation (2007)

Detailed reference viewed: 17 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailProduction de pseudoparticules de norovirus humains et bovins et leur utilisation diagnostique
Mauroy, Axel ULg; Scipioni, Alexandra; Saegerman, Claude et al

Poster (2007, April)

Les norovirus sont des agents majeurs de gastroentérite humaine d’origine alimentaire et ceci à travers le monde entier. La contamination est habituellement oro-fécale. Les norovirus sont non enveloppés ... [more ▼]

Les norovirus sont des agents majeurs de gastroentérite humaine d’origine alimentaire et ceci à travers le monde entier. La contamination est habituellement oro-fécale. Les norovirus sont non enveloppés et ont un génome composé d’ARN monocaténaire de polarité positive d’approximativement 7,5 kb. Au sein de ce génome, trois cadres ouverts de lecture (ORFs) sont décrits. L’ORF 1 code pour une polyprotéine qui sera par la suite clivée pour donner les différentes protéines non-structurales. L’ORF 2 encode pour l’unique protéine de capside. Une protéine structurale mineure dont le rôle est encore peu caractérisé est encodée par l’ORF 3. Ces virus sont très résistants dans l’environnement et une infection peut survenir même avec une très faible dose infectieuse. Appartenant à la famille des Caliciviridae, le genre norovirus est composé de cinq génogroupes (G) et contient également des virus infectant les animaux (bovins, porcins, murins). L’impact des norovirus animaux et plus particulièrement des norovirus bovins peut être envisagé à travers un possible caractère zoonotique de ces virus ; ainsi ils pourraient par exemple être transmis à l’homme via des eaux d’effluent contaminées. L’étude des norovirus humains et bovins est encore à l’heure actuelle entravée par l’absence d’un système de culture cellulaire. Cependant différents systèmes d’expression protéique ont été utilisés afin d’exprimer la protéine de capside, celle-ci s’assemblant spontanément avec d’autres pour reformer des pseudoparticules virales ou virus-like particles (VLPs). Ces VLPs sont morphologiquement et antigéniquement semblables aux virus natifs. Le but de ce travail était dans un premier temps d’obtenir des VLPs de souches humaines et bovines. Les gènes codant pour la protéine de capside d’une souche humaine (H384) et d’une souche bovine (B309) ont été amplifiés par RT-PCR à partir d’échantillons de matières fécales collectés dans des laboratoires de diagnostic humain et vétérinaire. Ces gènes ont été séquencés et comparés grâce à des outils informatiques (Basic Local Alignment Search Tool, BLAST) à la banque de séquences déjà disponibles sur le site du NCBI. Nous avons pu déterminer que la séquence de capside de la souche H384 était proche de celle de la souche HuNV/Altenkirchen 140/01/DE, une souche de GII et de génotype 4 tandis que la séquence de la souche B309 était proche de celles de GIII et de génotpe 2 (groupe Newbury2). Des plasmides contenant les séquences des ORFs 2 de deux souches de norovirus humains de référence, la souche de Norwalk (GI) et celle de Hawaii (GII), ont été aimablement fournies par le Docteur Jan Vinjé (CDC, Atlanta, USA). Le système d’expression protéique baculovirus (Invitrogen) a été utilisé pour obtenir des VLPs. Brièvement, des cellules d’insecte des lignées Sf9 et H5 ont été infectées avec des baculovirus recombinants pour la protéine de capside des norovirus. Les VLPs ont été purifiées à partir des surnageants par ultracentrifugation sur un coussin de sucrose à 30% suivie d’une ultracentrifugation en gradient de chlorure de césium. Ce gradient a été fractionné et les différentes fractions ont été analysées pour la présence de la protéine de capside des norovirus par SDS-PAGE. Pour vérifier que les fractions positives contenaient bien des VLPs, les surnageants ont été observés en microscopie électronique. Nous avons ainsi obtenu des VLPs de norovirus de trois des cinq génogroupes décrits (GI, II et III). Ces VLPs ont été utilisées pour immuniser des souris afin de produire des anticorps monoclonaux et pour immuniser des lapins afin d’obtenir des anticorps polyclonaux. Nous avons pu aussi tester une banque de sérums bovins par ELISA pour la présence d’anticorps dirigés contre les souches de norovirus de génogroupe III et de génotype 2, les plus fréquemment mises en évidence au sein de notre banque de matières fécales bovines. [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
Full Text
See detailLa production de semences forestières feuillues de qualité en Région wallonne - Dossier technique
Rondeux, Jacques ULg; Lemoine, N.; Baix, Ph. et al

Book (1995)

Le dossier technique regroupe un ensemble de fiches décrivant, de façon aussi pragmatique que possible, la manière de résoudre divers problèmes liés aux opérations à mener en vue d'obtenir des semences de ... [more ▼]

Le dossier technique regroupe un ensemble de fiches décrivant, de façon aussi pragmatique que possible, la manière de résoudre divers problèmes liés aux opérations à mener en vue d'obtenir des semences de qualité. Par souci de clarté, chaque fiche est conçue selon un canevas général qui repose le plus souvent sur les rubriques suivantes : Objet, Matériel et locaux, Méthode. Diverses Observations spécifiques sont reprises dans un tableau présenté en fin de rubrique. En fonction des besoins, d'autres rubriques ont été ajoutées. Lorsqu'un choix s'impose entre plusieurs modalités de réalisation d'une même opération, la rubrique Choix de la technique présente les principes essentiels devant guider le praticien et propose, pour chaque essence, les méthodes de travail les plus appropriées. Compte tenu de l'état actuel des connaissances, toutes les étapes de la filière n'ont pas été abordées de façon aussi approfondie les unes que les autres. C'est principalement vrai pour le traitement des semences qui a fait l'objet d'une description limitée de techniques simples utilisées pour des lots de petite et de moyenne importance. Nous sommes également conscients que des imprécisions subsistent mais à l'heure où la Région Wallonne se préoccupe de la qualité du matériel végétal appelé à constituer les forêts de demain, il nous a paru opportun, sinon urgent, de faire le point sur l'état actuel des connaissances relatives à la production de semences, premier maillon d'une longue filière. Le recours à deux types bien distincts de caractères permet d'adapter la lecture en fonction du but poursuivi par le lecteur. Le texte en caractère standard reprend le schéma directeur des opérations, tandis que le texte en petit caractère précise certains détails techniques ou attire l'attention sur diverses précautions spécifiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (8 ULg)
Full Text
See detailLa production de semences forestières feuillues de qualité en Région wallonne - Dossier technique
Rondeux, Jacques ULg

Book (1995)

Le volume de semences forestiéres feuillues récoltées en Région Wallonne est à ce point faible que plus de 90 % des graines utilisées par les pépiniéristes locaux sont importées des pays limitrophes ... [more ▼]

Le volume de semences forestiéres feuillues récoltées en Région Wallonne est à ce point faible que plus de 90 % des graines utilisées par les pépiniéristes locaux sont importées des pays limitrophes (France, Allemagne, Pays-Bas,…). L’absence d’une véritable « filière » intégrant les différentes étapes de la production de semences, le manque de peuplements à graines feuillus, l’absence de gestion spécifique de ces mêmes peuplements, la méconnaissance des modalités de récolte et de traitement des semences les plus adéquates expliquent, dans une large mesure, la situation de carence évoquée. C’est pour tenter d’y remédier, qu’en 1987, la Division de la Nature et des Forêts, soucieuse de produire des plants indigènes de qualité pour le reboisement de ses massifs forestiers, décida d’assurer elle-même l’approvisionnement en semences feuillues de la pépinière domaniale de Philippeville. Grâce à une convention de recherche financée par la Région Wallonne et destinée à apporter un appui technique aux activités de cette même pépinière, la Faculté des Sciences agronomiques de Gembloux prit en charge la prospection de peuplements locaux de qualité et de candidats peuplements à graines ; elle s’efforça ainsi de transposer, d’adapter ou d’améliorer les techniques préconisées à l’étranger en matière de récolte et de traitement des graines de nos principales essences feuillues. Au terme de cette convention, un document de synthèse, structuré en trois grandes parties, a été élaboré. Il traite des principaux problèmes à résoudre dans la perspectives du développement d’une filière de production de semences feuillues de qualité en Région Wallonne. La première partie de ce document s’attache à présenter la philosophie générale de la mise en œuvre d’une filière axée sur la production de semences feuillues de qualité. Elle met l’accent sur les éléments clés nécessaires au bon déroulement des opérations et précise le vocabulaire, parfois très spécifique, adopté dans la suite du texte. Elle présente également la législation relative au commerce et à la certification des semences qui est en vigueur dans notre pays. Les étapes envisagées concernent successivement le choix des arbres et des peuplements semenciers, la récolte, la préparation et la conservation des semences, leur prétraitement avant semis et les essais sur semences. La seconde partie développe, sous la forme de tableaux de synthèse, la filière préconisée pour nos principales essences feuillues [Fagus sylvatica L., Quercus petraea (Mattuschka) Lieb., Quercus robur L., Quercus rubra L., Prunus avium (L.) L., Fraxinus excelsior L., Acer pseudoplatanus L., Alnus glutinosa (Gaertn) L.]. La troisième partie consiste en un dossier technique qui, pour des raisons pratiques, fait l’objet d’une publication séparée. Elle comprend un ensemble de fiches décrivant, de façon aussi pragmatique et claire que possible, les opérations à effectuer au cours des différentes étapes de la filière. Même si toutes les essences n’ont pu être envisagées et si tous les problèmes ne sont pas résolus, ce document constitue néanmoins une mise à jour des connaissances actuelles. Il est basé sur une compilation de nombreuses références bibliographiques enrichie d’observations et d’expérimentations personnelles. Outil au service des différents acteurs de la filière proposée, il devrait aussi trouver un important prolongement dans le cadre des activités du Comptoir wallon des matériels forestiers de reproduction (1), en voie de constitution. (1) Cellule régionale chargée non seulement d’organiser la récolte, le traitement et la commercialisation des productions issues de la multiplication générative et végétative, mais aussi de superviser la gestion des matériels de base tant feuillus que résineux au niveau de la Région Wallonne. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (8 ULg)
See detailProduction de sons chez les Carapidae : approche multidisciplinaire
Parmentier, Eric ULg; Gennotte, Vincent ULg; Lagardère, Jean-Paul

Conference (2003)

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailProduction de sons chez les Carapidae: un nouveau type de mécanisme
Parmentier, Eric ULg; Lagardère, Jean-Paul; Braquenier, Jean-Baptiste ULg et al

Conference (2006)

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailProduction de taurillons au moyen d'aliments secs ou de pulpes de betteraves surpressees complementees. Aspects zootechniques et economiques.
Thewis, André ULg; Paques, Jean; Leterme, Pascal

in Bulletin des Recherches Agronomiques de Gembloux (1985), 20(1-2), 133-145

Detailed reference viewed: 28 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailProduction de vérocytotoxine par les Escherichia coli du porc
Pohl, P.; Lintermans, P.; Mainil, Jacques ULg et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (1989), 133

Detailed reference viewed: 26 (1 ULg)
Full Text
See detailProduction de viande - environnement : levons les équivoques !
Beckers, Yves ULg

Conference (2009, November 05)

Detailed reference viewed: 24 (2 ULg)