Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailThe original versus a modified inside-out transobturator procedure: 1-year results of a prospective randomized trial.
De Leval, Jean ULg; Thomas, Alexandre ULg; Waltregny, David ULg

in International Urogynecology Journal & Pelvic Floor Dysfunction (2011), 22(2), 145-156

INTRODUCTION AND HYPOTHESIS: The aim of this study is to compare a modified inside-out transobturator procedure with its original counterpart [inside-out transobturator (TVT-O)] for the treatment of ... [more ▼]

INTRODUCTION AND HYPOTHESIS: The aim of this study is to compare a modified inside-out transobturator procedure with its original counterpart [inside-out transobturator (TVT-O)] for the treatment of female stress urinary incontinence (SUI). METHODS: A prospective, randomized trial in women suffering from SUI was used. The modified procedure consisted of a shorter tape whilst the scissors or guide no longer perforated the obturator membrane. The primary outcome was the resolution of subjective and objective SUI at 1 year. Secondary outcome measures included adverse events, quality of life measures, and groin pain. RESULTS: One hundred seventy-five patients were randomized. No intraoperative complications were recorded. The SUI cure rate was 91.7% versus 90.7% (original versus modified, respectively; p = 0.824). Incidence and intensity of groin pain was higher in the original TVT-O group on day 0 and 1 (p < 0.05), requiring more analgesics (p = 0.015) but not thereafter. CONCLUSIONS: At 1 year follow-up, the modified inside-out transobturator tape procedure was as efficient and safe as the original technique but associated with less immediate postoperative groin pain. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL’« originalité » perceptive d’un sujet pervers au test de Rorschach
Englebert, Jérôme ULg

in Evolution Psychiatrique (2014), 79(3), 429-441

The author starts with a discussion about two notions appearing into the Rorschach test: the perception and the apperception. By this way, it is suggest ways for a phenomenological study of the Rorschach ... [more ▼]

The author starts with a discussion about two notions appearing into the Rorschach test: the perception and the apperception. By this way, it is suggest ways for a phenomenological study of the Rorschach test. These proposals are consistent with those of the Comprehensive System (Proposed by John E. Exner). Then the author proposes a protocol analyzing of a patient with a perverse psychological functioning. In one hand, the result obtained by the Form Quality (FQ) is detailed in particular regarding to the status of unusual perceptions. According to the Comprehensive System proposed by J.E. Exner, a significant proportion of responses "u" (46% for this protocol) indicates that the person is not influenced by any social request or any expectation and some of his behaviors could ignore or avoid any question about social convention. From an other point of view, when analyzing these data, an adaptive dimension for these unusual perceptions is identified. The pervert perceives the stimuli that "really exists" according to him not everyone can perceive it. This advantage allows a better adaptation to the environment and the ability to change this environment. The manipulation (a particular skill that is most of the time attributed to the perverse person) is probably a consequence of having an original perception of reality. It is also discussed the interpretation of the "anatomical content" in connection with this adaptive hypothesis. In addition, the author also discusses a particular answer of the protocol: the answer "shoes" that presents a specific perceptual characteristic. [less ▲]

Detailed reference viewed: 328 (29 ULg)
See detailOriginalités de la vascularisation cérébrale
RABISCHONG, Pierre; Martin, Didier ULg

Conference (2014, October 22)

Detailed reference viewed: 9 (0 ULg)
See detailOrigine biogénétique des triterpènes pentacycliques présents dans la sécrétion défensive de Platyphora kollari
Ghostin, Jean; Laurent, Pascal ULg; Daloze, Désiré et al

Poster (2004)

Les chrysomèles sont des insectes phytophages brillement colorés qui représentent une des famille (Chrysomelidae) les plus importante de l'ordre des coléoptères. Etant aposématiques, ils sont facilement ... [more ▼]

Les chrysomèles sont des insectes phytophages brillement colorés qui représentent une des famille (Chrysomelidae) les plus importante de l'ordre des coléoptères. Etant aposématiques, ils sont facilement repérables par des prédateurs potentiels et ont, au cours de l'évolution, développé des mécanismes de défense chimique élaborés. La découverte de glycosides triterpéniques basés sur le squelette oléanane a soulevé le problème de leur origine biogénétique. En effet, il est bien connu que les insectes ne possèdent pas la squalène synthase, une enzyme indispensable à la formation des stéroïdes et des triterpènes pentacycliques. Dès lors, une biosynthèse de novo de ce type de dérivé est peu probable. Par ailleurs, l'analyse de la plante hôte des chrysomèles a montré que la séquestration des glycosides au départ de cette plante est également exclue. Une troisième possibilité serait que l'insecte utilise un précurseur provenant de son alimentation pour fabriquer ses substances défensives. Un tel précurseur pourrait être la b-amyrine identifiée chez différentes plantes hôtes des chrysomèles ou l'acide oléanolique dont la structure de base se retrouve au niveau des triterpènes défensifs. Enfin, l'analyse des plantes hôtes a montré que celles-ci contiennent à la fois de la b-amyrine et de l'a-amyrine dans un rapport 1,76/1. Cependant aucun glycoside triterpénique basé sur le squelette ursane n'a été isolé jusqu'à présent chez les chrysomèles, ce qui suggère un mécanisme de transport sélectif en faveur de la b-amyrine. Dans le cadre de ce travail, nous présenterons les synthèses d'a-amyrine, de b-amyrine et d'acide oéanolique trideutériés, ainsi que les résultats d'incorporation des deux premiers précurseurs chez Platyphora kollari. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (0 ULg)
See detailOrigine biogénétique des triterpènes pentacycliques présents dans la sécrétion défensive de Platyphora Kollari (Chrysomelidae)
Ghostin, Jean; Laurent, Pascal ULg; Daloze, Désiré et al

Poster (2004)

Les chrysomèles sont des insectes phytophages brillamment colores qui, avec plus de 32000 espèces, représentent une des familles (Chrysomelidae) les plus importantes de 1'ordre des coléoptères. Etant ... [more ▼]

Les chrysomèles sont des insectes phytophages brillamment colores qui, avec plus de 32000 espèces, représentent une des familles (Chrysomelidae) les plus importantes de 1'ordre des coléoptères. Etant aposématiques, ils sont facilement repérables par des prédateurs potentiels et ont, au cours de 1'evolution, développé des mécanismes de défense chimique élaborés. La découverte de glycosides triterpéniques basés sur le squelette oléanane (comme par exemple le ligatoside B) dans les secrétions défensives de plusieurs espèces de Doryphorina (Platyphora, Desmogramma et Leptinotarsa) a soulevé le problème de leur origine biogénétique. En effet, il est bien connu que les insectes ne possèdent pas la squalène synthase, une enzyme indispensable à la formation des stéroïdes et des triterpènes pentacycliques. Des lors, une biosynthèse de novo de ce type de dériveé par les chrysomèles est peu probable. Par ailleurs, l’analyse de la plante hôte des chrysomèles a montre que la séquestration des glycosides au départ de cette plante est également exclue. Une troisième possibilité serait que 1'insecte utilise un précurseur provenant de son alimentation pour fabriquer ses substances défensives. Un tel précurseur pourrait être la la b-amyrine identifiée chez différentes plantes hôtes des chrysomèles ou 1'acide oléanolique dont la structure de base se retrouve au niveau des triterpènes défensifs. Enfin l’analyse des plantes hôtes a montré que celles-ci contiennent a la fois de la b-amyrine et de l’a-amyrine dans un rapport 1,76/1. Cependant, aucun glycoside triterpénique basé sur le squelette ursane n'a été isolé jusqu'à présent chez les chrysomèles, ce qui suggère un mécanisme de transport sélectif en faveur de la b-amyrine . Dans le cadre de ce travail, nous présenterons les synthèses d'a-amyrine, de b-amyrine et d'acide oléanolique trideutériés, ainsi que les résultats d'incorporation des deux premiers précurseurs chez Platyphora kollari. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (0 ULg)
See detailOrigine biogénétique des triterpènes pentacycliques présents dans la sécrétion défensive de Platyphora Kollari (Chrysomelidae)
Ghostin, Jean; Laurent, Pascal ULg; Daloze, Désiré et al

Poster (2006)

Les chrysomèles sont des insectes phytophages brillement colorés qui représentent une des famille (Chrysomelidae) les plus importante de l'ordre des coléoptères. Etant aposématiques, ils sont facilement ... [more ▼]

Les chrysomèles sont des insectes phytophages brillement colorés qui représentent une des famille (Chrysomelidae) les plus importante de l'ordre des coléoptères. Etant aposématiques, ils sont facilement repérables par des prédateurs potentiels et ont, au cours de l'évolution, développé des mécanismes de défense chimique élaborés. La découverte de glycosides triterpéniques basés sur le squelette oléanane a soulevé le problème de leur origine biogénétique. En effet, il est bien connu que les insectes ne possèdent pas la squalène synthase, une enzyme indispensable à la formation des stéroïdes et des triterpènes pentacycliques. Dès lors, une biosynthèse de novo de ce type de dérivé est peu probable. Par ailleurs, l'analyse de la plante hôte des chrysomèles a montré que la séquestration des glycosides au départ de cette plante est également exclue. Une troisième possibilité serait que l'insecte utilise un précurseur provenant de son alimentation pour fabriquer ses substances défensives. Un tel précurseur pourrait être la b-amyrine identifiée chez différentes plantes hôtes des chrysomèles ou l'acide oléanolique dont la structure de base se retrouve au niveau des triterpènes défensifs. Enfin, l'analyse des plantes hôtes a montré que celles-ci contiennent à la fois de la b-amyrine et de l'a-amyrine dans un rapport 1,76/1. Cependant aucun glycoside triterpénique basé sur le squelette ursane n'a été isolé jusqu'à présent chez les chrysomèles, ce qui suggère un mécanisme de transport sélectif en faveur de la b-amyrine. Dans le cadre de ce travail, nous présenterons les synthèses d'a-amyrine, de b-amyrine et d'acide oéanolique trideutériés, ainsi que les résultats d'incorporation des deux premiers précurseurs chez Platyphora kollari. [less ▲]

Detailed reference viewed: 246 (0 ULg)
See detailOrigine de l'abstraction
Seba, Jean-Renaud ULg

in Artistes liégeois d'aujourd'hui (1980)

Detailed reference viewed: 23 (3 ULg)
Full Text
See detailOrigine de la CISP et mise en application actuelle dans les pays Francophones
Jamoulle, Marc ULg

Scientific conference (1999)

The International Classification of Primary Care (ICPC), first (1987) and second (1998) editions have been elaborated by the WONCA International Classification Committee (WICC), an international group of ... [more ▼]

The International Classification of Primary Care (ICPC), first (1987) and second (1998) editions have been elaborated by the WONCA International Classification Committee (WICC), an international group of family doctors driven by WONCA, the world organisation of family doctors. We describe the story of ICPC and ICPC-2, their relationships to the International Classification of Disease and their utilisation in the episode of care processing. The ICPC French speaking users club (CISP-Club), on behalf of the WONCA International Committee, spreads information and training methods about research in general practice/family medicine through the use of IC?C. The CISP-Club manages also an Internet site for the Committee [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailOrigine de la vie : où, quand, comment ?.
Javaux, Emmanuelle ULg

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
See detailL’origine de la vie dans l’univers
Javaux, Emmanuelle ULg

Conference given outside the academic context (2007)

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailL'origine des hématites oolithiques exploitées durant la Préhistoire récente. Objectifs et méthodes d'un PCR
BILLARD, Cyrille; SAVARY; GOEMAERE, Eric et al

Poster (2011)

Detailed reference viewed: 25 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'origine des mégalithes du Fond de Quarreux (Ardenne, Belgique)
Collard, Sébastien; Juvigné, Etienne ULg; Marion, Jean-Marc ULg et al

in Bulletin de la Société Géographique de Liège (2012), 58

Origin of megaliths of the Fond de Quarreux (Ardenne, Belgium). Distribution of megaliths was studied in the Ambleve valley throughout its gorge developed within the quartzites of the Cambrian-aged La ... [more ▼]

Origin of megaliths of the Fond de Quarreux (Ardenne, Belgium). Distribution of megaliths was studied in the Ambleve valley throughout its gorge developed within the quartzites of the Cambrian-aged La Venne Formation (Fond de Quarreux) in the south-eastern part of high Belgium. The high concentration of megaliths at this place can be essentially explained by mass movements which have occurred on the adjacent slopes in periglacial periods of cold Ocean Isotopic Stages in Quaternary times, and especially the coldest ones i.e. even O.I.S.#22 through #2. Stratigraphical studies of deposits in the Chefna and Ambleve valleys allowed us to place final periglacial deposits during the Younger Dryas. The critical shear stress and the critical unit stream power are used in order to evaluate the Ambleve River competence. It results that, under the present climatic conditions, this river cannot move boulders of more than 50 cm in diameter. Hence, it is concluded that ice rafting has been the main process responsible for carrying away the megaliths which have got the Ambleve river bed throughout the Quaternary Period. [less ▲]

Detailed reference viewed: 248 (38 ULg)
Peer Reviewed
See detailOrigine des produits animaux et empreinte génétique
Portetelle, Daniel ULg; Mortiaux, Frédéric; Burny, Arsène et al

in Agricontact (1997), 294

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Full Text
See detailL'origine des querelles entre Jean de Bavière et les Liégeois : l'affaire de Seraing en 1395
Kurth, Godefroid ULg

in Bulletin de la Classe des Lettres et des Sciences Morales et Politiques (1908), 9-10

Detailed reference viewed: 43 (2 ULg)
Full Text
See detailOrigine des troubles morphosyntaxiques chez des enfants dysphasiques
Maillart, Christelle ULg

Doctoral thesis (2003)

Detailed reference viewed: 182 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailOrigine du Solutréen: le rôle de l'Espagne
Otte, Marcel ULg; Noiret, Pierre ULg

in Zephyrus (2002), LV

The Solutrean "culture" of France should be separated in two clearly distinct elements. (1) The "Proto-Solutrean" and the "early" Solutrean are linked to the late phases of the Gravettian of the northern ... [more ▼]

The Solutrean "culture" of France should be separated in two clearly distinct elements. (1) The "Proto-Solutrean" and the "early" Solutrean are linked to the late phases of the Gravettian of the northern plains. (2) The "middle and late" Solutrean seem to have originated in Spain. A movement from North Africa, in the most arid phase, constitutes the most likely hypothesis to explain this expansion. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (0 ULg)
Full Text
See detailL’origine du télescope (I)
Manfroid, Jean ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
See detailL’origine du télescope (II)
Manfroid, Jean ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)