Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerception of pain in the minimally conscious state with PET activation: an observational study.
Boly, Mélanie ULg; Faymonville, Marie-Elisabeth ULg; Schnakers, Caroline et al

in Lancet Neurology (2008), 7(11), 1013-20

BACKGROUND: Patients in a minimally conscious state (MCS) show restricted self or environment awareness but are unable to communicate consistently and reliably. Therefore, better understanding of cerebral ... [more ▼]

BACKGROUND: Patients in a minimally conscious state (MCS) show restricted self or environment awareness but are unable to communicate consistently and reliably. Therefore, better understanding of cerebral noxious processing in these patients is of clinical, therapeutic, and ethical relevance. METHODS: We studied brain activation induced by bilateral electrical stimulation of the median nerve in five patients in MCS (aged 18-74 years) compared with 15 controls (19-64 years) and 15 patients (19-75 years) in a persistent vegetative state (PVS) with (15)O-radiolabelled water PET. By way of psychophysiological interaction analysis, we also investigated the functional connectivity of the primary somatosensory cortex (S1) in patients and controls. Patients in MCS were scanned 57 (SD 33) days after admission, and patients in PVS 36 (9) days after admission. Stimulation intensities were 8.6 (SD 6.7) mA in patients in MCS, 7.4 (5.9) mA in controls, and 14.2 (8.7) mA in patients in PVS. Significant results were thresholded at p values of less than 0.05 and corrected for multiple comparisons. FINDINGS: In patients in MCS and in controls, noxious stimulation activated the thalamus, S1, and the secondary somatosensory or insular, frontoparietal, and anterior cingulate cortices (known as the pain matrix). No area was less activated in the patients in MCS than in the controls. All areas of the cortical pain matrix showed greater activation in patients in MCS than in those in PVS. Finally, in contrast with patients in PVS, those in MCS had preserved functional connectivity between S1 and a widespread cortical network that includes the frontoparietal associative cortices. INTERPRETATION: Cerebral correlates of pain processing are found in a similar network in controls and patients in MCS but are much more widespread than in patients in PVS. These findings might be objective evidence of a potential pain perception capacity in patients in MCS, which supports the idea that these patients need analgesic treatment. [less ▲]

Detailed reference viewed: 299 (20 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerception of the Duration of time: a Developmental Semiology from 2:6 to 12 years, general population versus atypical, and elaboration of a parental questionnaire assessment
SCHOLL, Jean-Marc ULg; Delvenne, Véronique

Poster (2013, July)

Introduction The perception of time is usually considered from sequential time but there are not any semiological markers of the capacity to apprehend the duration of time. Hypothesis The “capacity to ... [more ▼]

Introduction The perception of time is usually considered from sequential time but there are not any semiological markers of the capacity to apprehend the duration of time. Hypothesis The “capacity to feel the passage of time” is determinable by “semiological markers” in everyday life. Method Elaboration of a parental questionnaire (Likert scale); 2 samples from 2:6 to 12 years: 827 in general population and 297 in transnosographic population with psychological therapy; logistic regression; percentiles curves. Results General population: perception of the passage of time is gradually acquired; full competence at 9 years. The apprehension of sequential time is quasi maximum at 4 years. Atypical population: perception of the passage of time delayed of 18 months; important difficulties remain at 13 years. The apprehension of sequential time is delayed; at 13 years it remains bad at percentile 95. No differences according to the sex. Presentation of a short questionnaire for assessment. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailPerception of vocal and facial cues of four primary emotions tsadness, hapiness, anger, fear) in a patient affectied by Steinert disease and in a professional actor. Matching of vocal and visual signals
Morsomme, Dominique ULg; Verduyckt, Ingrid

Conference (2005, March 12)

Aims: This single-case study assess the emotional expression in a patient affected with Steinert disease in order to better analyze the patient's therapeutical needs as well as widen our perspective on ... [more ▼]

Aims: This single-case study assess the emotional expression in a patient affected with Steinert disease in order to better analyze the patient's therapeutical needs as well as widen our perspective on the therapeutical means in speech therapy. Methods: A neutral text was read by the patient and a comedian, with five different emotions (joy, anger, fear, sadness and neutral). A group of judges identified the emotions by categorical choice and graded their intensity on a 4-point scale. The samples included three modes: visual, audio and audio-visual. Results: Compared to the comedian, the patient’s expression of emotion is less well perceived in the visual mode (65%>51%, (p=0.009)). In the gradation of intensity, there is a better correlation for the comedian (0.583>0.325, p<0.001) than for the patient. Conclusion: The results suggests that the emotions expressed by the patient are less well identified, especially through the visual channel, which confirms the influence of the patient’s disease on the quality of his emotional expressions. In addition, the fact that the patient's expressions are less well transmitted through the facial channel leads the author to consider a therapy focused not only on vocal capacities but also on facial mimicry. [less ▲]

Detailed reference viewed: 23 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerception par les élèves de la place réservée par leur école secondaire à la promotion d’un style de vie actif.
Maraite, Anne-Aymone ULg; Schmit, John; Cloes, Marc ULg

in Amans-Passaga, Christine; Gal-Petitfaux, Nathalie; Terral, Philippe (Eds.) et al L'intervention en sport et ses contextes institutionnels: cultures et singularité de l'action (2010, May)

Actuellement, les bénéfices d'une activité physique quotidienne sont largement reconnus et des études de plus en plus nombreuses mettent en évidence les divers bénéfices qu'apporte la pratique régulière d ... [more ▼]

Actuellement, les bénéfices d'une activité physique quotidienne sont largement reconnus et des études de plus en plus nombreuses mettent en évidence les divers bénéfices qu'apporte la pratique régulière d'exercices hysiques. ... [less ▲]

Detailed reference viewed: 59 (7 ULg)
Full Text
See detailPerception sensorielle et comportement chez la truite arc-en-ciel
Faucher, Karine ULg; Millot, Sandie ULg; Lefrançois, Christel et al

in Jalabert, Bernard; Fostier, Alexis (Eds.) La truite arc-en-ciel: De la biologie à l’élevage (2010)

Detailed reference viewed: 83 (24 ULg)
Full Text
See detailLa perception sociale des risques: étude de cas sur les champs électromagnétiques en Belgique
Brunet, Sébastien ULg; Delvenne, Pierre ULg; Fallon, Catherine ULg

Conference (2008, November 14)

Dans le cadre de cette étude, nous avons voulu mesurer la perception sociale du risque relatif à l’exposition aux champs électromagnétiques. Notre objectif était d’identifier les modes de connaissances ... [more ▼]

Dans le cadre de cette étude, nous avons voulu mesurer la perception sociale du risque relatif à l’exposition aux champs électromagnétiques. Notre objectif était d’identifier les modes de connaissances auxquels se référent des individus qui font face à un risque empreint d’un niveau élevé d’incertitude scientifique. Comment ce public, mobilisé autour d’une problématique complexe, acquiert-il un niveau d’expertise suffisant pour comprendre les enjeux multiples (sociaux, économiques, éthiques, politiques et environnementaux) d’une technologie sur la société et ses modes d’organisation ? Quelle vision a-t-il des acteurs politiques et subpolitiques (Beck, 2001) qui prennent part aux débats ? Quel niveau de confiance accorde-t-il à un monde politique qui, en cas de risque majeur, pourrait invoquer une démarche précautionneuse et récupérer une partie du pouvoir décisionnel qui semblait lui échapper (Brunet, Delvenne & Joris, 2007) ? En situation de haute incertitude scientifique, qui sont les experts ? Quelle relation entretiennent les différents stakeholders 1 avec les autorités publiques? Le risque électromagnétique constitue un exemple éclairant de nouveau risque technologique, qui suscite une mobilisation sociale particulière et met en évidence les défis technologiques, sociaux, éthiques et politiques que nos sociétés occidentales doivent affronter à l’aube du XXIe siècle. [less ▲]

Detailed reference viewed: 149 (21 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerception, knowledge and use by general practitioners of Belgium of the FRAX tool
Bruyère, Olivier ULg; Nicolet, Delphine ULg; Compère, Stéphanie et al

in Annals of the Rheumatic Diseases (2012, June), 71(Suppl.3), 716

Detailed reference viewed: 19 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerception, knowledge and use by general practitioners of Belgium of the FRAX tool
Bruyère, Olivier ULg; Nicolet, Delphine ULg; Compère, Stéphanie et al

in Osteoporosis International (2012, March), 23(Suppl. 2), 363-364

Detailed reference viewed: 14 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerception, knowledge, and use by general practitioners of Belgium of a new WHO tool (FRAX ) to assess the 10-year probability of fracture
Bruyère, Olivier ULg; Nicolet, Delphine ULg; Compère, Stéphanie et al

in Rheumatology International (2013), 33(4), 979-83

The FRAX tool that calculates the 10-year probability of having a fracture has recently been validated for Belgium. Little is known about the perception and knowledge that GPs have about this tool in ... [more ▼]

The FRAX tool that calculates the 10-year probability of having a fracture has recently been validated for Belgium. Little is known about the perception and knowledge that GPs have about this tool in their daily practice. A survey has been conducted as part of a screening campaign for various diseases. The primary objective of the present study was to assess the perception and the knowledge of the FRAX tool by GPs. The secondary objective was to assess the impact of an information brochure about the FRAX tool on these outcomes. The survey was sent to a sample of 700 GPs after only half of them had received the information brochure. The survey results show that, out of the 193 doctors who responded to the survey, one-third know the FRAX tool but less than 20 % use it in their daily clinical practice. Among those who use it, the FRAX tool is largely seen as a complementary but not as an essential tool in the diagnosis or in the management of osteoporosis. It appears that the brochure could improve the knowledge of the FRAX tool but it would not be more efficient on its use in daily practice than the other sources of information. At present, the use of the FRAX tool in Belgium is limited but an information brochure could have a positive impact on the knowledge of the FRAX tool. [less ▲]

Detailed reference viewed: 27 (12 ULg)
Full Text
See detailPerception, par les parents, des effets d’un programme expérimental consistant à doubler le nombre d’heures d’éducation physique dans l’enseignement primaire.
Derome, Stéphane; Cloes, Marc ULg

in Amans-Passaga, Christine; Gal-Petitfaux, Nathalie; Terral, Philippe (Eds.) et al L’intervention en sport et ses contextes institutionnels : cultures et singularité de l’action (2010, May)

Un projet expérimental consistant à doubler le nombre de séances d'éducation physique a été mis en oeuvre dans 10 écoles primaires de la Communauté française de Belgique. Les avis des parents quant aux ... [more ▼]

Un projet expérimental consistant à doubler le nombre de séances d'éducation physique a été mis en oeuvre dans 10 écoles primaires de la Communauté française de Belgique. Les avis des parents quant aux attitudes et comportements de leurs enfants ont été analysés, de même que leurs opinions au sujet du déroulement des activités. Il apparait qu'une très large majorité des personnes interrogées sont très favorables au programme et considèrent que les enfants bénéficient d'effets positifs, notamment au niveau de l'attitude à l'égard de l'école et du travail scolaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 67 (3 ULg)
Full Text
See detailPerceptions and Preferences of Office Occupiers
Guilliams; Halleux, Jean-Marie ULg; Huls, J. et al

Report (2008)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
See detailPerceptions culturelles dans un contexte de néoplasme pédiatrique: Considérations transculturelles entre l’Occident et le Japon
Vander Haegen, Marie ULg; Roskam, Isabelle

Poster (2014, November 29)

INTRODUCTION Toute société humaine construit son héritage collectif sur la transmission de valeurs et de rites permettant aux descendants de réguler leurs schèmes comportementaux, affectifs, sociaux et ... [more ▼]

INTRODUCTION Toute société humaine construit son héritage collectif sur la transmission de valeurs et de rites permettant aux descendants de réguler leurs schèmes comportementaux, affectifs, sociaux et moraux sur base des repères culturels alloués depuis des décennies. Investiguer les balises culturelles et l’appréhension sociétale du néoplasme pédiatrique reste peu développé dans la littérature. Ce champ « anthropo-clinique » prend initialement son essor dans la clinique oncologique adulte où des résultats significatifs montrent un lien entre la culture et la perception du cancer. OBJECTIFS Les objectifs de cette étude sont multiples: (a) étudier l’effet de la culture dans la représentation de la maladie cancéreuse de l’enfant, (b) analyser transculturellement les similitudes et les dissimilitudes entre la culture japonaise et occidentale, et (c) mettre en exergue les diverses implications cliniques pour les professionnels de la santé. METHODE Une revue de littérature est conduite afin de dégager les tendances culturelles dans la politique sanitaire, le service hospitalier, la relation médecin-malade, le concept de douleur, l’environnement familial et la perception de la mort au Japon et en Occident. Le choix s’est porté sur ce pays asiatique par la présence de certains repères culturels intéressants dans le domaine de l’oncologie pédiatrique. RESULTATS (a) Etudier l’effet de la culture dans la représentation de la maladie cancéreuse de l’enfant Les correspondances effectuées ont permis d’entrevoir la situation onco-pédiatrique comme relevant de faits biologiques et de faits culturels. Les paramètres culturels interviennent au sein des nombreuses conceptions et représentations sociales de la maladie cancéreuse d’un enfant. L’ensemble de ces perceptions sociales étant notamment influencées par les valeurs et les truismes véhiculés dans la culture. (b) Analyser transculturellement les similitudes et les dissimilitudes entre la culture japonaise et occidentale. Eléments de similitudes : Il a été noté l’universalité des mécanismes pathogéniques du cancer chez l’enfant et le développement de politiques sanitaires dans la lutte contre le cancer. Eléments de dissimilitudes : A. Le Japon Le système familial japonais et son organisation des soins en cancérologie de l’enfant varient et se teintent de nombreuses coutumes shintoïstes et bouddhistes. Il a été identifié le chaos régnant dans ses familles où des attitudes désengagées existent. L’organisation hospitalière japonaise est décrite comme carencée en réseaux de soutien psychologique pour la mère, très souvent seule face à la maladie de son enfant. Des risques majeurs de dépression, de traits anxieux et d’un stress post-traumatique sont observés. Le médecin japonais dispose d’un pouvoir de décision médicale et sociale, se manifestant notamment par un degré de variabilité dans la communication diagnostique et pronostique envers la famille et l’école d’origine. La situation de soin est variable avec l’inclusion en premier lieu d’une pharmacopée naturelle afin de traiter le cancer et ses effets iatrogènes. Enfin, il subsiste une inhibition du partage social des émotions où, des attitudes de retenue et de silence chez les parents se manifestent durant tout le processus thérapeutique mais aussi en cas de décès de l’enfant. B. L’Occident Les pays occidentaux présentent une appréhension sociale et médicale singulière du cancer pédiatrique. La variabilité observée concerne l’organisation hospitalière et la communication médicale. Le praticien occidental établit une communication médicale ouverte avec l’enfant et sa famille et ce, dès le départ du processus thérapeutique. Le contexte curatif est caractérisé par une forte médication d’opioïdes afin de pallier aux nombreuses douleurs et effets des traitements. L’aménagement hospitalier permet la création de réseaux de soutien psychologique pour l’enfant et sa famille et l’établissement d’activités ludiques.(c) Mettre en exergue les diverses implications cliniques pour les professionnels de la santé L’intention de cette étude est de sensibiliser les professionnels de la santé à la pléiade de facteurs psycho-sociaux intervenant dans un contexte de maladie néoplasique. Éléments qui doivent requérir d’une bienveillance clinique où tant l’enfant traité que son entourage familial, doivent être entendus dans toute leur spécificité d’être humain. DISCUSSION Une stratégie d’action intéressante concernerait une grille de lecture culturelle du patient et de sa famille. Cette grille peut offrir un entendement de la diversité culturelle en psycho-oncologie et peut permettre au professionnel de réajuster finement son travail clinique dans un contexte quotidien de multiculturalité. Cette grille de lecture doit rester simple et proposer un petit nombre de « repères culturels » (items culturels) pour professionnels, leurs permettant d’ajuster certains paramètres cliniques (communication médicale, gestion des émotions, rapport à la mort, etc.). Cette considération ethnologique du patient doit supposer au préalable une formation de compétences dans le domaine de la culture et de la santé/maladie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (3 ULg)
See detailPerceptions culturelles dans un contexte de néoplasme pédiatrique: Considérations transculturelles entre l'Occident et le Japon
Vander Haegen, Marie ULg

Master's dissertation (2012)

This research has for objective the investigation of the process of enculturation at a sick child affected by a neoplastic disease. To this end, this report analyzes at first, the culture through an ... [more ▼]

This research has for objective the investigation of the process of enculturation at a sick child affected by a neoplastic disease. To this end, this report analyzes at first, the culture through an ethnographical reading of its definition, its paradoxes and its anthropological axioms. This first part urges us to widen our considerations, and to study the various vectors by which the culture passes in transit but also specific cultural items. In the second part, we review medical clinical notions of neoplasm at the child. A rigorous analysis of main oncologic typologies, their treatments and side effects are presented. The third part brings the reader through a general medical anthropology which offers an understanding of the disease as a cultural experience. For purpose of illustrations, a concise cross-cultural reflection between Japan and the West is carried out. For these both populations, the epidemiological situation of childhood cancer is proposed at first to underline then cultural elements of difference and convergence. A reflection on clinical implications with which health practitioners could be confronted comes to conclude. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (11 ULg)
Full Text
See detailPerceptions de compétence et de comportement par des élèves considérés comme les "meilleurs" et les "plus faibles" en éducation physique
Luts, Kathy; Ledent, Maryse; Piéron, Maurice et al

in Carlier, Ghislain; Delens, Cécile; Renard, Jean-Pierre (Eds.) Actes du colloque AFRAPS-EDPS "Identifier les effets de l'intervention en motricité humaine (1999)

L'image qu'un individu possède de lui-même influence ses attitudes, ses motivations et ses comportements. Faire preuve de compétence apporte un sentiment de fierté et de satisfaction à l'élève. A l'opposé ... [more ▼]

L'image qu'un individu possède de lui-même influence ses attitudes, ses motivations et ses comportements. Faire preuve de compétence apporte un sentiment de fierté et de satisfaction à l'élève. A l'opposé, l'échec peut aboutir à un sentiment d'incompétence et de frustration. En effet, la qualité des expériences motrices vécues, les succès ou les échecs rencontrés au cours des activités physiques figurent parmi les déterminants critiques du développement de l'auto-perception de l'élève par rapport à l'activité sportive, qu'elle prennent place à l'école ou dans un club. ... [less ▲]

Detailed reference viewed: 85 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailPerceptions de la pratique des essais cliniques sur le VIH/sida par les médecins prescripteurs des antirétroviraux agréés de Kinshasa (RD Congo)
Lubangi, MM; MOUTSCHEN, Michel ULg

in Bulletin de la Société de Pathologie Exotique (2012)

Le but de cette étude, réalisée entre novembre 2005 et janvier 2006 auprès des prescripteurs d’antirétroviraux (ARV), était de cerner leurs perceptions sur les enjeux contextuels liés à la pratique des ... [more ▼]

Le but de cette étude, réalisée entre novembre 2005 et janvier 2006 auprès des prescripteurs d’antirétroviraux (ARV), était de cerner leurs perceptions sur les enjeux contextuels liés à la pratique des essais sur le VIH/sida à Kinshasa. Pour effectuer le repérage de ces enjeux, un ques- tionnaire a été élaboré et finalisé à la suite de la phase explo- ratoire de notre enquête afin d’apprécier les points de vue des médecins agréés par le Programme national de lutte contre le sida du Congo (PNLS) et qui jouent le premier rôle dans le contexte de leur pratique professionnelle. Sur 50 médecins sollicités pour participer à notre enquête, 35 ont retourné le questionnaire, dix n’étaient pas disponibles au moment de l’enquête et cinq n’ont pas retourné le questionnaire à l’adresse et dans le délai que nous avions indiqués. Les résul- tats obtenus témoignent de la nécessité de renforcer les capa- cités des acteurs locaux. Un des objectifs visés par la conduite locale de ces essais étant le transfert des connais- sances, il est nécessaire, au vu des résultats, d’affirmer le rôle pédagogique du comité d’éthique local. Cela devra permettre de relever le défi de la contextualisation et de réduire les tensions susceptibles de compromettre le bon déroulement des essais cliniques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (8 ULg)
See detailLes perceptions des grands tournants de sa propre vie : une comparaison internationale
Cavalli, Stefano; Lalive d'Epinay, Christian; Martenot, Aude et al

in Burnay, Nathalie; Ertul, Servet; Jean-Philippe, Melchior (Eds.) Parcours sociaux et nouveaux desseins temporels (2013)

Le présent article porte sur la perception et l'identification des principaux tournants de la vie, propres à des adultes de 5 classes d'âges et ce, dans 6 pays d'Europe et d'Amérique latine. L'accent est ... [more ▼]

Le présent article porte sur la perception et l'identification des principaux tournants de la vie, propres à des adultes de 5 classes d'âges et ce, dans 6 pays d'Europe et d'Amérique latine. L'accent est placé sur la comparaison internationale et non sur les différences entre classes d'âges. La question est de savoir si dans des contextes sociétaux très différents, la reconstitution subjective des parcours renvoie à un modèle similaire de parcours de vie ou si on observe, au contraire, un impact de la dynamique historique de la société sur la représentation que l'on a de sa propre vie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (10 ULg)
Full Text
See detailPerceptions sensorielles extéroceptives: de la microscopie à la biométrologie.
Claes, G.; Martalo, Oriane; Henry, Frédérique ULg et al

in Dermatologie Actualité (2002), 65

Detailed reference viewed: 29 (1 ULg)
Full Text
See detailPerceptions spatiales et localisations
Merenne-Schoumaker, Bernadette ULg

in Actes de la Table Ronde 1981 (1982)

Review of research on the role of perceptions in the behavior of industrial decision-makers when choosing location

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)