Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailNormatieve studies
Vromans, Joseph ULg; Wilmots, J.

in Paardekooper, P. C. (Ed.) De Nederlandse taalkunde in kaart (1986)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNormative and psychometric data from the Body Image Assessment - Revised in a population of french-speaking women
Bragard, Isabelle ULg; Mayers, I.; Demoulin, Catherine et al

in Psychologica Belgica (2002), 42(4), 227-249

This article concerns the creation of norms and the validation in French of the Body Image Assessment – Revised (BIA-R; Beebe, Holmbeck, & Grzeskiewicz, 1999). The sample comprised 100 normal female ... [more ▼]

This article concerns the creation of norms and the validation in French of the Body Image Assessment – Revised (BIA-R; Beebe, Holmbeck, & Grzeskiewicz, 1999). The sample comprised 100 normal female subjects. They completed questionnaires assessing body experience, eating pathology, psychological functioning, general perception and the BIA-R (Beebe et al., 1999). This test consists of nine silhouettes from which the subject has to choose the somatotype corresponding to her actual shape (cognitive response), the way she feels (affective response) and the way she would like to look (optative response). The results show a good concurrent validity for the cognitive and affective indices and the affective/ cognitive vs. optative divergences. On the other hand, we were not able to demonstrate such validity for the optative index and the affective vs. cognitive divergence index [less ▲]

Detailed reference viewed: 152 (12 ULg)
Peer Reviewed
See detailThe Normative Force of Perceptual Justification
Dewalque, Arnaud ULg

in Breyer, Thiemo; Doyon, Maxime (Eds.) Normativity in Perception. Phenomenological, Analytical, and Psychopathological Perspectives (2015)

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Full Text
See detailNorme per l'edizione critica di testi toscani del Quattro e del Cinquecento
Moreno, Paola ULg

Learning material (2010)

Detailed reference viewed: 46 (13 ULg)
Full Text
See detailNorme(s) linguistique(s) et représentations des enseignants. Aperçu du traitement des 'écarts' linguistiques au cours de français
El Karouni, Salima; Collès, Luc; Lucchini, Silvia ULg

in Enjeux : Revue de Formation Continuée et de Didactique du Français (2008), 73

Detailed reference viewed: 46 (10 ULg)
See detailNormes bibliographiques : Une adaptation française des normes de l'APA (d'après la 6e édition du Publication Manual, 2010)
Couture, Marc; Thirion, Paul ULg

Learning material (2012)

Site canadien destiné à expliquer les principales règles de l'American Psychological Association (APA) en matière de citations et de présentation de la liste des références. Basé sur le site http://doclib ... [more ▼]

Site canadien destiné à expliquer les principales règles de l'American Psychological Association (APA) en matière de citations et de présentation de la liste des références. Basé sur le site http://doclib.ulg.ac.be/apa/ [less ▲]

Detailed reference viewed: 141 (26 ULg)
Full Text
See detailNormes et distances en statistique
Bair, Jacques ULg; Henry, Valérie ULg

in Tangente Sup (2005), 26

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailNormes et textes en vigueur pour la validation
Hubert, Philippe ULg

Conference (2003)

Detailed reference viewed: 20 (4 ULg)
See detailNormes linguistiques et enseignants : une insoupçonnable diversité
Lafontaine, Dominique ULg

in Schoeni, G. (Ed.) Normes et activités langagières (1987)

Detailed reference viewed: 22 (2 ULg)
See detailNormes linguistiques, normes sociales, endogenèse. Introduction
Klinkenberg, Jean-Marie ULg

in Bavoux, Claudine; et al. (Eds.) Normes endogènes et plurilinguisme. Aires francophones, aires créolophone (2008)

Detailed reference viewed: 79 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNormes pour la rédaction et l'évaluation des appels d'offres : cas du Rwanda
Deuse, J.; Schiffers, Bruno ULg

in Dossier : Conférence de la CORAF/ICS/SENCHIM : L'utilisation des intrants en cultures cotonnière et maraîchères (1998, January)

Detailed reference viewed: 7 (4 ULg)
Full Text
See detailLes normes sexuelles
Mormont, Christian ULg

in X.. (Ed.) Traité de médecine générale. 11, Sexologie (1987)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailNormothermic preservation of rabbit hearts using a new perfluorocarbon emulsion
De Roover, Arnaud ULg; Deby, G.; Chapelle, Jean-Paul ULg et al

Poster (1998, March 07)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
See detailNORMS AND GUIDELINES FOR THE PRACTICAL ESTIMATION OF UNCERTAINTY IN ANALYTICAL MEASUREMENTS
Marini Djang'Eing'A, Roland ULg; Chiap, Patrice ULg; Hubert, Philippe ULg

Report (2003)

A. CONTEXTE Il est essentiel de disposer de méthodes analytiques harmonisées et fiables lors de l’analyse de routine. Le but de celles-ci est d’obtenir des informations de façon à prendre des décisions ... [more ▼]

A. CONTEXTE Il est essentiel de disposer de méthodes analytiques harmonisées et fiables lors de l’analyse de routine. Le but de celles-ci est d’obtenir des informations de façon à prendre des décisions importantes en ce qui concerne par exemple la conformité aux réglementations gouvernementales. Il est généralement accepté parmi les analystes qu’une interprétation correcte des résultats d’une mesure demande une estimation fiable de leur incertitude. L’incertitude est un paramètre de performance pour les résultats de mesures qui est fondamental si c’est résultats doivent être pouvoir comparés et si les utilisateurs veulent pouvoir s’y fier. B. OBJECTIFS Le but du projet a été de mettre au point des normes et recommandations pour l’estimation de l’incertitude de mesures analytiques obtenues à partir des méthodes appliquées dans l’industrie chimique, pharmaceutique et apparentée. Il a été principalement question de méthodes de chromatographie liquide ainsi que celles d’électrophorèse capillaire destinées à l’analyse des matières premières médicamenteuses, pour la bioanalyse de médicaments dans le cadre d’études pharmacocinétiques et au test de pureté énantiomérique des médicaments chiraux. En vue d’atteindre les objectifs du projet, les démarches suivantes ont été appliquées : - Examen de la situation actuelle et principalement les deux approches différentes employées pour déterminer l’incertitude d’une mesure à savoir l’approche ISO communément appelée « bottom-up » et celle du Comité des Méthodes Analytiques communément appelée « top-down ». - Etude de certains domaines d’application (études de cas) et de certains problèmes techniques, à savoir l’échantillonnage, le contrôle de qualité, la limite de détection et de quantification dans le but de définir des lignes directrices générales. - Développement des recommandations générales incluant une approche par arbre décisionnel et proposition de procédures standardisées finalisées, aisées à mettre en oeuvre et d’un coût abordable. - Incitation à la reconnaissance du bien-fondé des recommandations proposées. C. CONCLUSION Dans la première partie de ce projet, la collecte des matériels et des situations existantes ainsi que l’étude des thèmes particuliers ont été évaluées. L’approche « bottom-up » (aussi appelée « error-budget ») pour l’évaluation de l’incertitude a été examinée. Elle est effectuée en quatre étapes à savoir: spécification du mesurande, identification des sources d’incertitudes, quantification des composantes de l’incertitude pour chaque source potentielle d’incertitude identifiée à la deuxième étape et calcul de l’incertitude combinée. L’évaluation de l’incertitude basée sur l’estimation de la précision a été aussi examinée considérant les études intra-laboratoire aussi bien qu’inter-laboratoires. La seconde partie a concerné en la détermination pratique de l’incertitude d’un résultat analytique individuel obtenu à partir des études inter-laboratoires. Dans cet ordre, de nouvelles méthodes de chromatographie liquide (CL) et d’électrophorèse capillaire (EC) ont été développées, validées et appliquées pour l’analyse des substances médicamenteuses. Trois études inter-laboratoires ont été accomplies. Deux sont complètement terminées et la dernière est en cours. Les méthodes CL et EC développées ont été inclues dans les différents protocoles élaborés pour ces études. La première étude inter-laboratoires traitant de l’analyse des échantillons de la phénoxyméthylpénicilline (Pen V) consiste en la semi-micro détermination de l’eau par la technique de Karl-Fischer et un test de chromatographie liquide pour la détermination de la 4-hydroxy phénoxyméthylpénicilline ainsi que les autres substances apparentées. Les deux méthodes ont été basées sur la monographie de la Pharmacopée Européenne. La première étude inter-laboratoires consistait aussi à la titration potentiométrique acide-base pour déterminer le contenu de la Pen V. L’étude a montré comment différents estimés de l’incertitude de mesures analytiques peuvent être déterminés et comment les résultats d’une étude inter-laboratoires peuvent être utilisés pour estimer l’incertitude des résultats futures d’un laboratoire analysant des échantillons similaires. La seconde étude a été réalisée dans le but de valider une nouvelle méthode CL pour l’analyse de l’érythromycine. La reproductibilité de cette méthode a été examinée lors de l’étude inter-laboratoires. Tous les laboratoires ont obtenus des résultats adéquats au niveau de la sélectivité permettant ainsi de déterminer le contenu de l’érythromycine A et de toutes les autres substances apparentées identifiées. L’analyse de la variance (ANOVA), réalisées sur ces résultats, a démontré une bonne reproductibilité de la méthode. De ce fait, elle convient pour remplacer la méthode officielle de la Pharmacopée Européenne. Les résultats de validation peuvent être aussi utilisés par n’importe quel laboratoire qui voudrait effectuer une estimation de l’incertitude pour cette méthode. Une autre étude inter-laboratoires relative au maléate de timolol a été proposée. Elle comprend la détermination du R-timolol et des autres substances apparentées par chromatographie liquide en phase normale. Une méthode CL pour la détermination du R-timolol, décrite dans la 4ème édition de la Pharmacopée Européenne, a été adaptée, validée et testée au niveau de la robustesse. Les résultats du test de la robustesse ont été utilisés pour l’estimation de l’incertitude. Quant aux méthodes EC, deux études inter-laboratoires ont été proposées. La première consiste en l’analyse de la métacycline et la seconde au test de pureté énantiomérique du kétoprofène. Pour la première étude, des problèmes sérieux quant au transfert de la méthode en utilisant différents équipements ont été observés. Ces résultats n’ont pas permis une analyse statistique. D’autre part, une autre étude inter-laboratoires basée sur la méthode EC développée pour le kétoprofène a été proposée. Considérant les résultats obtenus avec la première étude, le test de robustesse s’est avéré nécessaire d’être réalisé pour la méthode EC du kétoprofène après avoir validé cette méthode. D. APPORT DU PROJET DANS UN CONTEXTE D’APPUI AUX PROCESSUS DE NORMALISATION ET DE REGLEMENTATIONS TECHNIQUES A la fin du projet, les résultats attendus ont été le développement d’une stratégie générale incluant une approche par arbre décisionnel et l’établissement des procédures standardisées. Ces procédures doivent être aisées à mettre en oeuvre et d’un coût abordable. Ainsi, un guide de recommandations a été préparé. Le réseau du projet tentera d’en obtenir l’acceptation dans le but de valoriser les résultats attendus. Le réseau tentera aussi d’obtenir l’acceptation des recommandations au sein du groupe ISO et leur application dans la commission de la Pharmacopée Européenne. Le réseau tentera d’initier une nouvelle commission de la “Société Française des Sciences Techniques” (SFSTP) sur l’“Harmonisation des procédures analytiques quantitatives”. Finalement, la dernière activité concernera la définition et l’évaluation d’un guide de recommandations minimales pour la détermination de l’incertitude dans un laboratoire analytique et son évaluation dans les rapports analytiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes Norovirus : grands coupables méconnus de gastro-entérites
Mauroy, Axel ULg; HUYNEN, Pascale ULg; De Mol, Patrick ULg et al

in Revue de la Médecine Générale [=RMG] (2011), (285), 316-321

Recently, noroviruses emer- ged worldwide as a main and frequent cause of sporadic and epidemic gastroenteritis. The symptomatology they cause is usually benign. Their real impact lies on Public Health ... [more ▼]

Recently, noroviruses emer- ged worldwide as a main and frequent cause of sporadic and epidemic gastroenteritis. The symptomatology they cause is usually benign. Their real impact lies on Public Health and Food Safety levels. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes norovirus : qui sont-ils ? Le point sur la question
HUYNEN, Pascale ULg

in NOSO-info (2013), XVII(1), 7-12

Detailed reference viewed: 21 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailNorovirus and sapovirus in pigs in Belgium
Mauroy, Axel ULg; Scipioni, Alexandra; Mathijs, Elisabeth et al

Poster (2008, September)

Noroviruses and sapoviruses belong to the norovirus and sapovirus genera respectively in the family Caliciviridae. These positive single stranded RNA viruses are known as common gastroenteritis agents in ... [more ▼]

Noroviruses and sapoviruses belong to the norovirus and sapovirus genera respectively in the family Caliciviridae. These positive single stranded RNA viruses are known as common gastroenteritis agents in human and have been also identified in other species like swine (1). Porcine noroviruses and sapoviruses have been to date poorly detected in European countries. Porcine sapovirus have been only reported in 2 European countries, namely Hungary and Italy (2; 3) and porcine norovirus sequences were detected in The Netherlands (4). In this study, both porcine noroviruses and sapoviruses were detected in swine stools showing their circulation in Belgian premises. Seven samples gave positive amplicons. Using BLAST and phylogenetic analysis, two porcine norovirus strains were identified and are genetically related to genotype 19 strains. Five samples contained porcine sapoviruses and are genetically related to the Porcine Enteric Calicivirus Cowden and newly described porcine strains. Sapovirus sequences were mainly detected in stool of piglets (less than 8 weeks old). Only one sequence was detected in an older pig (16-20 weeks). Norovirus sequences were detected in stools of fattening pigs (16-20 weeks). Neither sapovirus nor norovirus detected sequences could be associated with clinical signs of gastroenteritis. In conclusion, the circulation of both porcine sapovirus and norovirus was shown in Belgium, extending their European distribution. Given uncertainties on the zoonotic risk, countries where swine and humans are relatively closed should develop surveillance programs where both human and animal calicivirus strains are screened in gastroenteritis outbreaks, wastewaters and veterinary diagnostic samples. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailNorovirus bovins isolés en Belgique en 2007 et investigation de leur potentiel zoonotique par l’étude des interactions virus-celllules
Mauroy, Axel ULg; Scipioni, Alexandra; Mathijs, Elisabeth et al

Poster (2008, March)

Appartenant à la famille des Caliciviridae, les norovirus sont des virus non enveloppés. Leur génome est composé d’un ARN monocaténaire de polarité positive d’approximativement 7,5 kb. Trois cadres ... [more ▼]

Appartenant à la famille des Caliciviridae, les norovirus sont des virus non enveloppés. Leur génome est composé d’un ARN monocaténaire de polarité positive d’approximativement 7,5 kb. Trois cadres ouverts de lecture (ORFs) y sont décrits et l’ORF 2 code pour l’unique protéine composant leur capside. Les norovirus infectent l’homme et les animaux (bovins, porcins, murins). Chez l’homme, ils sont des agents majeurs de gastroentérite sporadique ou épidémique d’origine souvent alimentaire. Chez le bovin, ils seraient également les agents d’entérite bénigne bien qu’à l’heure actuelle aucune épidémie à norovirus n’ait été décrite chez cette espèce. La voie d’infection des norovirus est habituellement oro-fécale, ils sont très résistants dans l’environnement et une infection peut survenir même avec une très faible dose infectieuse. Les norovirus humains et animaux sont relativement proches génétiquement et coexistent parfois de manière très étroite dans nos pays d’Europe du nord. Il est donc logique d’envisager le risque zoonotique lié aux norovirus animaux et plus particulièrement celui lié aux norovirus bovins. Ces derniers sont considérés comme endémiques dans des pays proches de la Belgique et une forte séroprévalence apparente a été montrée dans ce pays. Ce travail avait pour but l’étude moléculaire des souches de norovirus bovins ayant circulé au cours de l’année 2007. L’investigation préliminaire de leur potentiel zoonotique a également été étudiée au travers des interactions virus-cellules. Une banque d’échantillons de matières fécales bovines en provenance d’un laboratoire d’analyse et de diagnostic vétérinaire installé en Région Wallonne (ARSIA) a été constituée tout au long de l’année. Un diagnostic rapide par RT PCR a été effectué pour détecter des séquences de norovirus bovins des deux génotypes décrits actuellement. Les couples d’amorces utilisés, JV12-13, BEC et CBECu s’hybridaient dans les régions codant pour la polymérase virale et dans le début de l’ORF2, régions assez conservées. Ces séquences ont été analysées comparativement à celles isolées dans les années précédentes. Parallèlement, des pseudoparticules d’une souche de norovirus bovin (B309) et d’une souche de norovirus humain (HV) ont été produites comme décrit précédemment avec de légères modifications. Leur concentration protéique a été obtenue par BCA et des lapins ont été immunisés avec ces antigènes. Trois injections de 25 µg d’antigènes dilués dans du PBS et complétées avec les adjuvants complet et incomplet de Freund ont été réalisées. La production d’un sérum hyperimmun dirigé contre la protéine de capside des norovirus a été contrôlée par ELISA. Les pseudoparticules ont ensuite été utilisées pour des études de liaisons sur différents types cellulaires dont les Caco2, cellules connues pour exprimer à leur surface des oligosaccharides proches de ceux des systèmes ABO et de Lewis, ces oligosaccharides étant impliqués comme récepteurs cellulaires pour de nombreux norovirus humains. L’attachement des pseudoparticules a été mis en évidence par immunofluorescence indirecte en utilisant les sérums polyclonaux et un anticorps secondaire anti-lapin couplé à l’Alexa fluor 488. Des séquences de norovirus bovins ont pu être identifiées dans les prélèvements de matières fécales bovines tout au long de la période de constitution de la banque, ces séquences étant proches de celles des norovirus bovins de génotype 2. Une prévalence apparente dans les cheptels bovins de Wallonie a put être déterminée. Au cours de premiers tests réalisés, si les pseudoparticules de HV se sont liées aux cellules Caco2, aucun attachement des pseudoparticules du norovirus bovin à ces mêmes cellules n’a pu être démontré. Nous avons donc montré que les norovirus sont largement répandus en Belgique et leur diagnostic tout au long de la période d’échantillonnage prouve un certain caractère endémique de ces virus en Belgique ; cette constatation rejoignant celles en provenance de pays proches (Grande Bretagne, Allemagne) et de séroprévalence. De ce fait, ils pourraient constituer un risque zoonotique, risque qui pourrait être cependant pondéré par les études préliminaires d’interaction virus-cellules. Des études plus approfondies ont besoin d’être conduites à ce sujet. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)