Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailLes obligations : concepts financiers et comptables essentiels
Colmant, Bruno ULg; Delfosse, Vincent ULg; Esch, Louis ULg

Book published by De Boeck et Larcier - 2ème éd. (2004)

Detailed reference viewed: 29 (1 ULg)
Full Text
See detailLes ONG : entre volontaires et salariés
Schoenaers, Frédéric ULg

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 51 (11 ULg)
Full Text
See detailLes organisations multilatérales globales, interrégionales et régionales. Présentation
Santander, Sébastian ULg

in Telò, Mario (Ed.) Relations internationales: une perspective européenne (2008)

Cette contribution tente de présenter les organisation régionales, interregionales et multilatérales existantes sur la scène internationale.

Detailed reference viewed: 42 (8 ULg)
See detailLes organismes génétiquement modifiés
Brunet, Sébastien ULg

Report (1999)

Sous cet acronyme anodin d’OGM, fourmillent des milliers d’entités concrètes issues des nouvelles technologies, et qui sont autant d’interfaces entre “ science ”, “ politique ” et “ société ”. Ainsi, ces ... [more ▼]

Sous cet acronyme anodin d’OGM, fourmillent des milliers d’entités concrètes issues des nouvelles technologies, et qui sont autant d’interfaces entre “ science ”, “ politique ” et “ société ”. Ainsi, ces innombrables êtres hybrides ne sont pas seulement scientifique, mais également politique et social, car ils ajoutent aux questions que se posent les scientifiques des interrogations sociales, c’est-à-dire concernant l’ensemble de la société. Les OGMs appartiennent à cette catégorie plus générale que l’on appelle la “ biotechnologie ” qui est le terme générique pour désigner toutes les procédures utilisant du matériel biologique. Toutefois, il semble exister une controverse à propos d’une distinction effectuée à l’intérieur même de cette classification. Certains font une différence entre “ biotechnologie traditionnelle ” et “ biotechnologie moderne ”, alors que d’autres n’estiment pas nécessaire d’en faire. Ce concept de “ biotechnologie moderne ” correspond aux manipulations d’organismes au niveau cellulaire afin de produire des organismes nouveaux ou altérés qui portent en eux les fonctions programmées ou désirées. C’est ce que l’on nomme le génie génétique ou DNA technology. Techniquement, les organismes génétiquement modifiés sont des organismes dont la construction génétique a été altérée par insertion ou retrait de petits fragments d’ADN. Dans le cas d’une insertion, le matériel génétique peut provenir de différentes sources de la même espèce ou de la chaîne d’une espèce étrangère. Ces techniques se distinguent donc considérablement des procédés traditionnels en biotechnologie tels que l’élevage (sélection naturelle des individus), l’agriculture classique, etc… L’enjeu de cette différenciation est important, puisque de celle-ci dépend le sort réservé à ces nouvelles technologies dans nos sociétés. La négation de cette classification a pour corollaire de supposer qu’il n’existe aucune rupture dans les étapes successives d’amélioration de la technologie du vivant, et donc de ne pas les considérer comme le franchissement d’un seuil. Cette approche des biotechnologies et plus particulièrement des OGMs n’a pas pour conséquence d’exclure ceux-ci de la définition du risque moderne telle que déterminée dans ce projet de recherche. En effet, dire qu’il ne s’agirait que de l’émergence de risques nouveaux ne comportant pas de caractéristiques différentes des autres technologies mises en œuvre, depuis la nuit des temps, dans le monde du vivant, serait sans compter avec l’incertitude sociale et le rôle de médiateur assumé par les scientifiques. Aussi nous sommes d’emblée confronté à un problème récurrent très souvent soulevé lors de précédentes réunions, à savoir, celui de la définition des problématiques et donc de leur mise ou non à l’agenda politique. Intégrer ce renoncement à la distinction entre biotechnologie traditionnelle et biotechnologie moderne, permet d’évacuer d’une certaine manière la mise à l’agenda des OGMs. Pourquoi créer un tel remue ménage, puisque l’on ne fait rien de plus qu’avant ? Ceci constitue indubitablement un bel exemple renforçant la raison pour laquelle le terme “ problématique ” a été préféré à celui de “ problème ”, puisque certains acteurs réfutent dès le départ cette définition même de “ problème ”. Toutefois, cette controverse au sujet de la nature des OGMs (biotechnologie traditionnelle ou moderne) semble de moins en moins vivace en faveur d’un consensus autour de la définition du génie génétique en termes de biotechnologie moderne. Dans cette étude de cas, nous avons privilégié l’analyse de deux moments d’expertise relativement semblables quant aux acteurs mis en présence, aux controverses soulevées et aux processus d’expertise mis en œuvre. Il s’agit des décisions d’autorisation de l’Union européenne concernant la mise sur le marché du soja et du maïs transgénique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 210 (5 ULg)
See detailLes ossements animaux de la villa gallo-romaine de Mageroy à Habay-la-Vieille
Mees, G; Gabriel, Annick ULg

in Arc-Hab., Bulletin trimestriel (1995), (9), 2-20

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
See detailLes ossements animaux du lieu-dit "Les Saudrillons"
Gabriel, Annick ULg

in R De Braekeleer (Ed.) "Quevaucamps, Etude des ossements humains découverts en 1969 au lieu-dit "Les Saudrillons" (1997)

Detailed reference viewed: 30 (5 ULg)
Full Text
See detailLes parcs d'activités économiques en Province de Liège : un premier bilan
Merenne-Schoumaker, Bernadette ULg

in Merenne-Schoumaker, Bernadette (Ed.) Les parcs d'activités économiques de la Province de Liège : Bilan et perspectives (1991)

Review of 30 years of planning and management of business parks in the province of Liege

Detailed reference viewed: 33 (3 ULg)
See detailLes parents homos et leurs enfants: stress, résilience et pistes de travail clinique
D'Amore, Salvatore ULg

Scientific conference (2014, February 24)

La famille contemporaine connaît jour après jour d’incessantes mutations et un accroissement de sa diversité – tant au niveau de sa composition, de la culture, que de l’orientation culturelle de ses ... [more ▼]

La famille contemporaine connaît jour après jour d’incessantes mutations et un accroissement de sa diversité – tant au niveau de sa composition, de la culture, que de l’orientation culturelle de ses membres. Les assemblages kaléidoscopiques entres ces trois grandes dimensions contribuent à la genèse d’une multiplicité de constellations affectives que nous appelons aussi nouvelles familles. Ces variations sur le thème imposent au clinicien la nécessité de déconstruire certaines idées, idéaux et idéalisations du couple et de la famille au profit d’une progressive reconnaissance des différentes possibilités et potentialités des nouveaux liens affectifs et de filiation. Dans ce contexte, les familles homoparentales représentent un laboratoire pour repenser l’identité du “familial » et les changements multiples que toute famille, traditionnelle incluse, est en train d’expérimenter. D’ailleurs, les couples et les familles avec parents LGBT (lesbiens, gays, bisexuels et transgenres) deviennent de plus en plus visibles et demandeuses de reconnaissance, non seulement juridique mais aussi psychologique, sociale, culturelle, civile et morale. De nombreuses études montrent, désormais, que les familles homoparentales sont des contextes de développement tout à fait adéquats et qui répondent aux besoins évolutifs de leurs enfants. Il reste néanmoins toute une série de grandes questions qui doivent être prises en considération, comme par exemple les effets de la discrimination, de l’homophobie sociale et intériorisée, de l’ambiguïté relationnelle (liée au manque de reconnaissance légale et à l’absence de modèles sociaux et culturels) ainsi que du faible support social que les enfants et leur famille peuvent expérimenter. La gestion du stress à l’interface des multiples systèmes d’appartenance reste un défi constant tant pour les parents que pour les enfants. Les différentes transitions à la parentalité que chaque trajectoire comporte, soulèvent une série de questions qui peuvent faire l’objet d’une demande de thérapie (ex. la gestion du coming out avec les enfants, la relation avec les familles d’origine, les éventuels conflits avec l’ex-époux/se s’il y a eu une précédente union hétérosexuelle, les craintes du parent non-biologique de perdre les droits parentaux en cas de divorce, la maladie ou mort du parent biologique, la gestion de l’accès aux origines chez l’enfant conçu par insémination alternative ou par mère porteuse, etc) Dans le cadre de ce séminaire, nous aborderons les défis que les familles homoparentales vivent quotidiennement et les questions qu’elles peuvent poser à toutes ces personnes qui seront amenées à rencontrer ces nouvelles familles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (3 ULg)
Full Text
See detailLes parties à la convention d'arbitrage : le clair-obscur de la volonté des parties comme fondement du recours à l'arbitrage
Wautelet, Patrick ULg

in De Meulemeester, Dirk (Ed.) Recueil de sentences arbitrales du CEPANI - Questions procédurales (2015)

Une convention de cessions d'actions est conclue entre diverses parties. Pour faciliter l'exécution de cette convention, diverses missions sont confiées à une partie, qui n'est ni le vendeur, ni l ... [more ▼]

Une convention de cessions d'actions est conclue entre diverses parties. Pour faciliter l'exécution de cette convention, diverses missions sont confiées à une partie, qui n'est ni le vendeur, ni l'acheteur, mais le dépositaire de certaines des actions qui font l'objet de l'opération. Le contrat lui impose notamment de transférer au vendeur la moitié d'un montant dont l'acheteur pourrait être ultérieurement redevable sur base d'une clause d'ajustement de prix. Vendeur et acheteur accordent également au tiers un mandat irrévocable pour effectuer certaines opérations. Cette partie est-elle liée par la clause d'arbitrage que contient la convention de cession d'actions? Voilà en substance la question à laquelle devait répondre le tribunal arbitral dans la sentence commentée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (4 ULg)
Full Text
See detailLes peptides natriurétiques: le point de vue du biologiste
LE GOFF, Caroline ULg

Conference (2015, February 26)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes phéromones d'alarme dans le règne animal
Verheggen, François ULg; Haubruge, Eric ULg

in Entomologie Faunistique = Faunistic Entomology (2011), 63(4), 259-274

Many animals respond to predation by releasing alarm signals that warn other individuals of the presence of danger in order to reduce the success of predators. While alarm signals may be visual or ... [more ▼]

Many animals respond to predation by releasing alarm signals that warn other individuals of the presence of danger in order to reduce the success of predators. While alarm signals may be visual or auditory as well as chemical, alarm pheromones are common, especially among insects and aquatic organisms. In this paper we discuss our current understanding of chemical alarm signaling in a variety of animal groups (including social and pre-social insects, marine invertebrates, fish, and mammals). We also briefly discuss the exploitation of alarm pheromones as foraging cues for natural enemies. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes phéromones d'alarme dans le règne animal
Verheggen, François ULg; Haubruge, Eric ULg

in Faunistic Entomology - Entomologie Faunistique (2010), 63(4),

Beaucoup d'animaux répondent à la menace de la prédation en produisant des signaux d'alarme qui avertissent les autres individus de la présence de danger ou qui réduisent le succès de prédateurs. Alors ... [more ▼]

Beaucoup d'animaux répondent à la menace de la prédation en produisant des signaux d'alarme qui avertissent les autres individus de la présence de danger ou qui réduisent le succès de prédateurs. Alors que les signaux d'alarme peuvent être de nature visuelle, auditive ou chimique, les phéromones d'alarme sont fréquentes, surtout chez les insectes et les organismes aquatiques. Les plantes aussi émettent des signaux chimiques en réponse à l'attaque par les insectes herbivores qui recrutent les ennemis naturels des ravageurs et qui peuvent induire des mécanismes de défense chez les plantes voisines (ou d'autres parties de la même plante). Dans ce chapitre, nous discutons de notre compréhension actuelle des modes de communications chimiques d’alarme dans les divers groupes d'animaux où ces signaux ont été identifiés (y compris les insectes sociaux et pré-sociaux, les invertébrés marins, les poissons et les mammifères) ainsi que dans le règne végétal. Nous discuterons aussi brièvement l'exploitation des phéromones d'alarme par les ennemis naturels des insectes émettant ces signaux. Nous concluons par une brève discussion de l'exploitation potentielle des signaux d'alarme dans des approches de lutte intégrée contre les espèces nuisibles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 126 (4 ULg)
Full Text
See detailLes phrases grecques translittérées dans les inscriptions latines
Purnelle, Gérald ULg

in Serta Leodiensia Secunda. Mélanges publiés par les Classiques de Liège à l’occasion du 175e anniversaire de l’Université (1992)

Detailed reference viewed: 65 (3 ULg)
Full Text
See detailLes Pissenlits asbl – Entretiens de groupe - Rapport technique
Melen, G.; Absil, Gaëtan ULg

Report (2010)

Detailed reference viewed: 25 (3 ULg)
See detailLes planètes géantes, leur composition et leur environnement magnétique
Gérard, Jean-Claude ULg

Scientific conference (2011)

Nous présentons un résumé de résultats récents et de programmes en développement relatifs à l'exploration du système solaire.

Detailed reference viewed: 13 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes Plantes Anciennes
Gerrienne, Philippe ULg

in Hallé, F. (Ed.) Aux origines des Plantes (2008)

Detailed reference viewed: 19 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes plantes emsiennes de Fooz-Wépion (bord nord du Synclinorium de Dinant, Belgique). II Urpicalis steemansii gen. et sp. nov.
Gerrienne, Philippe ULg

in Comptes Rendus de l'Académie des Sciences. Série II. Mécanique, Physique, Chimie, Sciences de l'Univers, Sciences de la Terre (1992)

Detailed reference viewed: 15 (5 ULg)
See detailLes plantes qui nous soignent : de la tradition à la médecine moderne
Frederich, Michel ULg

Scientific conference (2015, February 23)

Detailed reference viewed: 29 (9 ULg)