Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes Norovirus : grands coupables méconnus de gastro-entérites
Mauroy, Axel ULg; HUYNEN, Pascale ULg; De Mol, Patrick ULg et al

in Revue de la Médecine Générale [=RMG] (2011), (285), 316-321

Recently, noroviruses emer- ged worldwide as a main and frequent cause of sporadic and epidemic gastroenteritis. The symptomatology they cause is usually benign. Their real impact lies on Public Health ... [more ▼]

Recently, noroviruses emer- ged worldwide as a main and frequent cause of sporadic and epidemic gastroenteritis. The symptomatology they cause is usually benign. Their real impact lies on Public Health and Food Safety levels. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes norovirus : qui sont-ils ? Le point sur la question
HUYNEN, Pascale ULg

in NOSO-info (2013), XVII(1), 7-12

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailNorovirus and sapovirus in pigs in Belgium
Mauroy, Axel ULg; Scipioni, Alexandra; Mathijs, Elisabeth et al

Poster (2008, September)

Noroviruses and sapoviruses belong to the norovirus and sapovirus genera respectively in the family Caliciviridae. These positive single stranded RNA viruses are known as common gastroenteritis agents in ... [more ▼]

Noroviruses and sapoviruses belong to the norovirus and sapovirus genera respectively in the family Caliciviridae. These positive single stranded RNA viruses are known as common gastroenteritis agents in human and have been also identified in other species like swine (1). Porcine noroviruses and sapoviruses have been to date poorly detected in European countries. Porcine sapovirus have been only reported in 2 European countries, namely Hungary and Italy (2; 3) and porcine norovirus sequences were detected in The Netherlands (4). In this study, both porcine noroviruses and sapoviruses were detected in swine stools showing their circulation in Belgian premises. Seven samples gave positive amplicons. Using BLAST and phylogenetic analysis, two porcine norovirus strains were identified and are genetically related to genotype 19 strains. Five samples contained porcine sapoviruses and are genetically related to the Porcine Enteric Calicivirus Cowden and newly described porcine strains. Sapovirus sequences were mainly detected in stool of piglets (less than 8 weeks old). Only one sequence was detected in an older pig (16-20 weeks). Norovirus sequences were detected in stools of fattening pigs (16-20 weeks). Neither sapovirus nor norovirus detected sequences could be associated with clinical signs of gastroenteritis. In conclusion, the circulation of both porcine sapovirus and norovirus was shown in Belgium, extending their European distribution. Given uncertainties on the zoonotic risk, countries where swine and humans are relatively closed should develop surveillance programs where both human and animal calicivirus strains are screened in gastroenteritis outbreaks, wastewaters and veterinary diagnostic samples. [less ▲]

Detailed reference viewed: 24 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailNorovirus bovins isolés en Belgique en 2007 et investigation de leur potentiel zoonotique par l’étude des interactions virus-celllules
Mauroy, Axel ULg; Scipioni, Alexandra; Mathijs, Elisabeth et al

Poster (2008, March)

Appartenant à la famille des Caliciviridae, les norovirus sont des virus non enveloppés. Leur génome est composé d’un ARN monocaténaire de polarité positive d’approximativement 7,5 kb. Trois cadres ... [more ▼]

Appartenant à la famille des Caliciviridae, les norovirus sont des virus non enveloppés. Leur génome est composé d’un ARN monocaténaire de polarité positive d’approximativement 7,5 kb. Trois cadres ouverts de lecture (ORFs) y sont décrits et l’ORF 2 code pour l’unique protéine composant leur capside. Les norovirus infectent l’homme et les animaux (bovins, porcins, murins). Chez l’homme, ils sont des agents majeurs de gastroentérite sporadique ou épidémique d’origine souvent alimentaire. Chez le bovin, ils seraient également les agents d’entérite bénigne bien qu’à l’heure actuelle aucune épidémie à norovirus n’ait été décrite chez cette espèce. La voie d’infection des norovirus est habituellement oro-fécale, ils sont très résistants dans l’environnement et une infection peut survenir même avec une très faible dose infectieuse. Les norovirus humains et animaux sont relativement proches génétiquement et coexistent parfois de manière très étroite dans nos pays d’Europe du nord. Il est donc logique d’envisager le risque zoonotique lié aux norovirus animaux et plus particulièrement celui lié aux norovirus bovins. Ces derniers sont considérés comme endémiques dans des pays proches de la Belgique et une forte séroprévalence apparente a été montrée dans ce pays. Ce travail avait pour but l’étude moléculaire des souches de norovirus bovins ayant circulé au cours de l’année 2007. L’investigation préliminaire de leur potentiel zoonotique a également été étudiée au travers des interactions virus-cellules. Une banque d’échantillons de matières fécales bovines en provenance d’un laboratoire d’analyse et de diagnostic vétérinaire installé en Région Wallonne (ARSIA) a été constituée tout au long de l’année. Un diagnostic rapide par RT PCR a été effectué pour détecter des séquences de norovirus bovins des deux génotypes décrits actuellement. Les couples d’amorces utilisés, JV12-13, BEC et CBECu s’hybridaient dans les régions codant pour la polymérase virale et dans le début de l’ORF2, régions assez conservées. Ces séquences ont été analysées comparativement à celles isolées dans les années précédentes. Parallèlement, des pseudoparticules d’une souche de norovirus bovin (B309) et d’une souche de norovirus humain (HV) ont été produites comme décrit précédemment avec de légères modifications. Leur concentration protéique a été obtenue par BCA et des lapins ont été immunisés avec ces antigènes. Trois injections de 25 µg d’antigènes dilués dans du PBS et complétées avec les adjuvants complet et incomplet de Freund ont été réalisées. La production d’un sérum hyperimmun dirigé contre la protéine de capside des norovirus a été contrôlée par ELISA. Les pseudoparticules ont ensuite été utilisées pour des études de liaisons sur différents types cellulaires dont les Caco2, cellules connues pour exprimer à leur surface des oligosaccharides proches de ceux des systèmes ABO et de Lewis, ces oligosaccharides étant impliqués comme récepteurs cellulaires pour de nombreux norovirus humains. L’attachement des pseudoparticules a été mis en évidence par immunofluorescence indirecte en utilisant les sérums polyclonaux et un anticorps secondaire anti-lapin couplé à l’Alexa fluor 488. Des séquences de norovirus bovins ont pu être identifiées dans les prélèvements de matières fécales bovines tout au long de la période de constitution de la banque, ces séquences étant proches de celles des norovirus bovins de génotype 2. Une prévalence apparente dans les cheptels bovins de Wallonie a put être déterminée. Au cours de premiers tests réalisés, si les pseudoparticules de HV se sont liées aux cellules Caco2, aucun attachement des pseudoparticules du norovirus bovin à ces mêmes cellules n’a pu être démontré. Nous avons donc montré que les norovirus sont largement répandus en Belgique et leur diagnostic tout au long de la période d’échantillonnage prouve un certain caractère endémique de ces virus en Belgique ; cette constatation rejoignant celles en provenance de pays proches (Grande Bretagne, Allemagne) et de séroprévalence. De ce fait, ils pourraient constituer un risque zoonotique, risque qui pourrait être cependant pondéré par les études préliminaires d’interaction virus-cellules. Des études plus approfondies ont besoin d’être conduites à ce sujet. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes norovirus bovins, virus entériques méconnus dans l'espèce bovine
Mauroy, Axel ULg; Scipioni, Alexandra ULg; Mathijs, Elisabeth ULg et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (2007), 151

Detailed reference viewed: 34 (4 ULg)
Full Text
See detailNorovirus outbreaks in hospitals: epidemiology, diagnosis, management and control.
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2011, November 24)

Detailed reference viewed: 3 (1 ULg)
Full Text
See detailNorovirus outbreaks in hospitals: epidemiology, diagnostic, management and control
HUYNEN, Pascale ULg

in Ducoffre, Geneviève (Ed.) Brochure du 27ème séminaire "Diagnostic et Surveillance des Maladies Infectieuses" (2011, November)

Detailed reference viewed: 22 (4 ULg)
Full Text
See detailLes norovirus
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2011, March 24)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
See detailLes norovirus
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2011, February 17)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
See detailLes norovirus.
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2011, February 17)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Full Text
See detailNorovirus: "new" enteropathogen agents
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2012, December 07)

Detailed reference viewed: 7 (1 ULg)
Full Text
See detailLes norovirus: agents entéropathogènes méconnus en Médecine Humaine
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2010, October 21)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Full Text
See detailLes norovirus: agents entéropathogènes méconnus.
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2012, June 14)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
See detailLes norovirus: grands coupables méconnus de gastro-entérites.
HUYNEN, Pascale ULg

Conference (2013, May 04)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
See detailLes norovirus: nouveaux agents entéropathogènes.
HUYNEN, Pascale ULg; Mathijs, Elisabeth

Conference (2009, December 15)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailNoroviruses and sapoviruses in pigs in Belgium.
Mauroy, Axel ULg; Scipioni, Alexandra ULg; Mathijs, Elisabeth ULg et al

in Archives of Virology (2008), 153(10), 1927-31

Porcine noroviruses and sapoviruses belong to the family Caliciviridae and are rarely reported in European countries. In this study, swine stools from a region representative of northern Europe were ... [more ▼]

Porcine noroviruses and sapoviruses belong to the family Caliciviridae and are rarely reported in European countries. In this study, swine stools from a region representative of northern Europe were screened for these viruses by RT-PCR. Both porcine noroviruses and sapoviruses were detected, showing their circulation in this region. The porcine norovirus strains were genetically related to genotype 19 strains in the genogroup II of the genus Norovirus. The porcine sapovirus strains were genetically related to the porcine enteric calicivirus Cowden reference strain and to newly described porcine strains in the genus Sapovirus. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (7 ULg)
Full Text
See detailNORS: Demonstration Network Of ground-based Remote Sensing observations in support of the GMES atmospheric service
De Mazière, M; Hocke, K; Richter, A et al

Poster (2012, September 17)

NORS (Demonstration Network Of ground-based Remote Sensing Observations in support of the GMES Atmospheric Service) aims at demonstrating the value of ground – based remote sensing data from the Network ... [more ▼]

NORS (Demonstration Network Of ground-based Remote Sensing Observations in support of the GMES Atmospheric Service) aims at demonstrating the value of ground – based remote sensing data from the Network for the Detection of Atmospheric Composition Change for quality assessment and improvement of the GMES Atmospheric Service products. [less ▲]

Detailed reference viewed: 54 (3 ULg)
Full Text
See detailNorth Sea seabirds and marine mammals: pathology and ecotoxicology
Debacker, Virginie ULg; Coignoul, Freddy ULg; Das, Krishna ULg et al

Report (2004)

Les Bancs de Flandres accueillent, en hiver, une importante population d'oiseaux pélagiques. Dans le passé, ils étaient également largement fréquentés par les mammifères marins. De nos jours, on ne les ... [more ▼]

Les Bancs de Flandres accueillent, en hiver, une importante population d'oiseaux pélagiques. Dans le passé, ils étaient également largement fréquentés par les mammifères marins. De nos jours, on ne les observe que très rarement et, chaque année, quelques-uns d'entre eux et des centaines d'oiseaux sont trouvés échoués le long de la côte flamande. Ces espèces doivent être protégées, et le but de ce projet de recherche est d'étudier l'état de santé de leurs populations, son évolution temporelle, les pathologies observées et les contaminants associés, ainsi que les causes possibles de mortalités inhabituelles. La nuisance d'origine humaine la plus importante pour les oiseaux marins semble être la pollution par les hydrocarbures, mais les causes effectives des échouages des oiseaux qui ne sont pas mazoutés, et de la rareté des mammifères, restent inconnues (autres pollutions chimiques, diminution de la nourriture disponible, maladies... ?). [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (4 ULg)
Full Text
See detailThe North Sea
Thomas, H.; Bozec, Y.; de Baar, Hein J. W. et al

in Carbon and Nutrient Fluxes in Continental Margins (2009)

Detailed reference viewed: 39 (3 ULg)