Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailApports de l'assistance technique ("Programmes de Stewardship") pour une utilisation plus rationnelle et une réduction des risques des pesticides au Sahel (Mali, Burkina Faso et Tchad)
Schiffers, Bruno ULg; Deuse, J.; Ashenaffi, T. et al

in Mededelingen van de Faculteit Landbouwkundige en Toegepaste Biologische Wetenschappen (Rijksuniversiteit te Gent) (2000)

L'assistance technique dite «programme de stewardship» a été initiée par les donateurs au Rwanda en 1998, avec l'aide du Consortium IPHYTROP, conformément aux «Lignes directrices sur l'aide et l ... [more ▼]

L'assistance technique dite «programme de stewardship» a été initiée par les donateurs au Rwanda en 1998, avec l'aide du Consortium IPHYTROP, conformément aux «Lignes directrices sur l'aide et l'environnement N"6" de l'OCDE (1995). Elle vise à accompagner les achats de pesticides et à responsabiliser tous les acteurs de la filière et en priorité les producteurs. Pour la première fois durant la campagne 1999/2000, au Mali, au Burkina Faso et au Tchad, un programme de stewardship complet destiné aux utilisateurs de pesticides a été réalisé dans le cadre des Appels d'Offres pour l'achat des produits phytosanitaires. Ce programme, financé par SENCHIM-AG, a été proposé afin d'apporter d'une part, un complément de formation technique en matière de lutte phytosanitaire et d'autre part, de communiquer sur le terrain aux encadreurs et aux agriculteurs les éléments essentiels sur les produits fournis et à les conscientiser quant aux risques liés à l'utilisation des produits phytosanitaires (insecticides, herbicides, fongicides). C'est l'intérêt de tous les acteurs d'accompagner désormais systématiquement les livraisons de produits phytosanitaires de tels programmes de formation. L'article se propose d'exposer le programme réalisé, les. contraintes rencontrées et les enseignements tirés de ces trois premières expériences. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailApports de l'électrophysiologie à la médecine d'expertise
WANG, François-Charles ULg

in Consilio manuque (2016), 1

Detailed reference viewed: 25 (0 ULg)
Full Text
See detailApports de l'étude éthologique expérimentale des primates à l'interprétation des réponses-estompage au Rorschach
Mormont, Christian ULg

in Cercle Herméneutique (Le) (2013)

Au Rorschach, l'estompage, par ses caractéristiques perceptives, évoque souvent de la fourrure. Celle-ci est un stimulus-signal important pour le petit primate chez lequel ce stimulus suscite un réflexe ... [more ▼]

Au Rorschach, l'estompage, par ses caractéristiques perceptives, évoque souvent de la fourrure. Celle-ci est un stimulus-signal important pour le petit primate chez lequel ce stimulus suscite un réflexe vital d'accrochage. Cette référence à un possible héritage adaptatif peut donner du poids à l'interprétation des réponse-estompage en termes de recherche du contact avec un stimulus rassurant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
See detailApports de l'étude éthologique expérimentale des primates à l'interprétation des réponses-estompage au Rorschach
Mormont, Christian ULg

in Bulletin de la Société Française du Rorschach et des Méthodes Projectives (1976), 29-30

Les expériences de Harlow ont montré que pour survivre, puis adopter des conduites sociales et sexuelles adéquates, le jeune primate devait rencontrer en temps utile des stimuli déterminés dont la ... [more ▼]

Les expériences de Harlow ont montré que pour survivre, puis adopter des conduites sociales et sexuelles adéquates, le jeune primate devait rencontrer en temps utile des stimuli déterminés dont la constellation est inscrite dans la mère actuelle. Celle-ci possédant tous ces stimuli simultanément, les présente en permanence au petit qui réagit à ceux qui lui conviennent à chaque moment de son évolution. A l'origine, le besoin d'accrochage du petit à un épiderme velu et impérieux, puis se nuance progressivement pour devenir le désir de contact rapproché avec sa mère. L'existence d'une phylogenèse commune au primate et à l'homme permet de penser qu'il est vraisemblablement de même pour les petits humains. Dès lors, la réaction du sujet face à l'estompage considéré en tant que stimulus signifiant "velu" pourrait nous informer des types de contact auxquels il a pu accéder et dont il a tiré du plaisir. Ainsi, les interprétations traditionnelles des différentes réponses-estompage (E, EF, FE) - interprétations dont la plupart étaient et restent satisfaisantes - trouvent dans l'éthologie des primates un fondement cohérent. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (0 ULg)
Full Text
See detailLes apports de l'ULg dans le domaine de l'incendie
Franssen, Jean-Marc ULg

Conference given outside the academic context (2004)

In this presentation, the output provided by the University to the community about fire safety are presented. Three subjects are mentionned: teaching, research and consulting services.

Detailed reference viewed: 23 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailApports de l’utilisation d’une classification supervisée aux inventaires pédologiques en milieu urbain
Baudot, Yves; Nadasdi, Istvan; Donnay, Jean-Paul ULg

in Pédologie (1988), XXXVIII(3), 249-262

Detailed reference viewed: 14 (2 ULg)
Full Text
See detailApports de la chorologie des Hyménoptères Symphytes de Belgique : IV
Magis, Noël ULg

in Bulletin et Annales de la Société Royale Belge d'Entomologie = Bulletin en Annalen van de Koninklijke Belgische Vereniging voor Entomologie (1983), 119

Detailed reference viewed: 4 (1 ULg)
See detailApports de la géochimie des argiles dans un sédiment océanique - Exemple des sédiments néogènes de l'Océan Indien Nord.
Fagel, Nathalie ULg; André, L.; Debrabant, P.

in Bulletin Société Française Minéralogie Cristallographie (1994), 6(2), 25

Detailed reference viewed: 25 (5 ULg)
Peer Reviewed
See detailApports de la luminescence à la chronologie de la basilique Saint-Seurin de Bordeaux
Bouver, Armel; Guibert, Pierre; Sapin, Christian et al

in Apports de la luminescence à la chronologie de la basilique Saint-Seurin de Bordeaux (2009)

Detailed reference viewed: 39 (4 ULg)
See detailApports de la luminescence à la chronologie de la basilique Saint-Seurin de Bordeaux
Bouvier, Armel; Guibert, Pierre; Sapin, Christian ULg et al

Conference (2009, October)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
See detailApports de la neuropsychologie dans le diagnostic et la prise en charge de la maladie d'Alzheimer
Adam, Stéphane ULg

Scientific conference (2010, October 15)

Detailed reference viewed: 45 (3 ULg)
Full Text
See detailLes apports de la papyrologie à l'histoire de la médecine ancienne
Marganne, Marie-Hélène ULg

Scientific conference (2013, March 20)

Detailed reference viewed: 23 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes apports de la pléthysmographie et de la psychologie cognitive dans la compréhension des relations entre l’anxiété et l’excitation sexuelle
Kempeneers, Philippe ULg; Barbier, Valérie

in Journal de Thérapie Comportementale et Cognitive (2008), 18

For years, sexual arousal has been considered as incompatible with anxiety. Studies using plethysmographic techniques developed in the last decades have demonstrated that it is not always so. Depending on ... [more ▼]

For years, sexual arousal has been considered as incompatible with anxiety. Studies using plethysmographic techniques developed in the last decades have demonstrated that it is not always so. Depending on experimental conditions, anxiety can exert an inhibitory, neutral or facilitative effect. It’s tempting to establish a link between these observation data and concepts otherwise issued from cognitive psychology. A coherent theory can thus be inferred about the relationship between anxiety and sexual arousal. This theory can be summed up in a few major points: (1) the inhibitory effect of anxiety on sexual function would mainly be due to a cognitive interference phenomenon: the subject focuses on danger cues rather than on erotic stimuli. (2) In this case, the subject’s working memory is saturated by danger-related information, therefore cognitive function available for treating erotic stimuli is diminished and sexual response is impaired. (3) A cognitive-emotional structure called erotophobia could be regarded as a vulnerability factor to cognitive interference. (4) If he cognitive interference mechanism is not activated, anxiety tends to facilitate sexual arousal, (5) by increasing the attention on erotic cues or/and (6) by attributing the physiological correlates of anxiety to an erotic source [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (4 ULg)
See detailApports de la recherche et outils mis en place pour la gestion et le contrôle de la qualité.
Sindic, Marianne ULg; Dardenne, Pierre

in L'avenir des filières de qualité différenciée. (2003, January)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)