Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Peer Reviewed
See detailArt et pouvoir
Duchesne, Jean-Patrick ULg

in Art&fact (1995), 14

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailArt et schizophrénie : étude comparative de biographies d’artistes d’art brut et de sujets schizophrènes peintres
Moffarts, Aloïse; Englebert, Jérôme ULg

Poster (2014, January 22)

La psychopathologie phénoménologique explique la schizophrénie en termes de perte de l'évidence naturelle (Blankenburg, 1991/1971) ou de psychopathologie du sens commun (Stanghellini, 2000, 2004, 2007 ... [more ▼]

La psychopathologie phénoménologique explique la schizophrénie en termes de perte de l'évidence naturelle (Blankenburg, 1991/1971) ou de psychopathologie du sens commun (Stanghellini, 2000, 2004, 2007). Concernant les théories consacrées à l'art et la psychopathologie, nous nous penchons sur la théorie de la Gestaltung de Prinzhorn (1984), sur l’hypothèse de l’« l'art révolutionnaire » de Sass (1992 ; Spaniol, 2001) et analysons la classification de Jádi (Hulak, 1990). Enfin, à partir de ces travaux, nous avons établi trois types d'art qui peuvent se retrouver chez des artistes malades mentaux : art brut, art naïf et art de recherche. Notre méthodologie consiste à analyser la biographie de deux artistes peintres de la famille de « l'art brut » (Aloïse Cobraz et Adolf Wölfli) en les comparant aux biographies et analyses de cas de deux patients schizophrènes se considérant comme artistes peintres. Nous avons élaboré un questionnaire semi-structuré pour questionner les artistes sur leur parcours artistique et leur rapport à l’art. Après nos analyses et le croisement avec les théories existantes, nous émettons comme hypothèse que les schizophrènes artistes se distinguent des autres types d’artistes (pathologiques ou non) dans leur rapport à la créativité. Ceci est congruent avec le concept d’« art révolutionnaire » de Sass (1992). La classification de Jádi nous permet de suggérer qu’il n’est pas cohérent de parler d’un art des malades mentaux et que le trouble psychiatrique ne peut donc pas être considéré comme l’essence de l'art brut. Enfin, nous pouvons émettre l’hypothèse que l'art semble conférer aux schizophrènes artistes une forme d'adaptation sociale eu égard au sens commun « perdu ». [less ▲]

Detailed reference viewed: 94 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailL'art et son public
Duchesne, Jean-Patrick ULg

in Art&fact (1987), 6

Detailed reference viewed: 15 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailArt et technique
Duchesne, Jean-Patrick ULg

in Art&fact (1994), 13

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUn art joyeux? Représentation spectaculaire et critique politique dans 'Der Kandidat' d'Alexander Kluge
Hamers, Jérémy ULg

in Ad hoc (2012), 1

En associant un ensemble de représentations hétérogènes (images d’Epinal, photographies, films et vidéos), et en déclenchant de la sorte une véritable cascade de rappels visuels et sonores, le cinéma ... [more ▼]

En associant un ensemble de représentations hétérogènes (images d’Epinal, photographies, films et vidéos), et en déclenchant de la sorte une véritable cascade de rappels visuels et sonores, le cinéma analytique d’Alexander Kluge doit faire accéder le spectateur à une perception supérieure qui le rendra conscient des multiples associations d’images que le réel et ses représentations convoquent et suscitent à chaque instant. Notre texte questionne ce principe au contact de quelques films du réalisateur dans lesquels diverses manipulations sonores notamment privent un ensemble d’instants/représentations historiques de leur nature spectaculaire, c’est-à-dire de ce pouvoir de susciter une impression de solennité chez le spectateur. [less ▲]

Detailed reference viewed: 53 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailL’art minimaliste américain et la question du neutre
Hagelstein, Maud ULg

Conference (2007, March 19)

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
See detailArt mosan
George, Philippe ULg

in CHARRON, P.; GUILLOUËT, J.-M. (Eds.) Dictionnaire d’Histoire de l’art du Moyen Age occidental (2009)

Detailed reference viewed: 22 (4 ULg)
Full Text
See detailL’Art mosan: Liège et son pays à l’époque romane (du XIe au XIIIe siècle)
Van den Bossche, Benoît ULg

Book published by Editions du Perron (2007)

Du XIe au XIIIe siècle, le pays de Liège connut un essor économique et artistique sans précédent. Sur le territoire du vaste diocèse de Liège, le long de la Meuse - qui a donné son nom à l'art mosan - s ... [more ▼]

Du XIe au XIIIe siècle, le pays de Liège connut un essor économique et artistique sans précédent. Sur le territoire du vaste diocèse de Liège, le long de la Meuse - qui a donné son nom à l'art mosan - s'est développé un art créatif et prestigieux. Ce volume rédigé, sous la direction de Benoît Van den Bossche et avec la collaboration de Jacques Barlet, par de grands spécialistes européens et américains offre un large panorama de cette production artistique, replacée dans son contexte historique, politique et économique. Tenant compte des acquis de la recherche de ces vingt dernières années et des perspectives qu'ils ouvrent, il explore l'architecture, l'orfèvrerie, la sculpture, les manuscrits, la vitrerie, la céramique, la numismatique, l'épigraphie, la musique et l'armurerie. [less ▲]

Detailed reference viewed: 179 (34 ULg)
Full Text
See detailL'Art nouveau à Huy
Charlier, Sébastien ULg

in Nouvelles du Patrimoine (Les) (2006), 114

Detailed reference viewed: 46 (3 ULg)
See detailThe Art of Erasure
Delville, Michel ULg

Scientific conference (2008, December 04)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
See detailThe Art of Integration
Martiniello, Marco ULg

Scientific conference (2009, May 27)

Detailed reference viewed: 4 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailArt of Taste and Aesthetics of Cooking
Von Hoffmann, Viktoria ULg

in Anker, Susan; Flach, Sabine (Eds.) Molecular cuisine: The Politics of Taste (in press)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailArt of Taste and Aesthetics of Cooking: A History
Von Hoffmann, Viktoria ULg

Conference (2012, October 20)

Detailed reference viewed: 13 (2 ULg)
See detailThe 'Art of the States' Research Project: Performance Effects of Administrative Innovations in US State Governments
Markus, M. Lynne; Bui, Quang Neo; Jacobson, Dax D. et al

Poster (2012, September)

Detailed reference viewed: 56 (14 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailArt on the lagoon: Eliasson at the Biennale of Venice
Szanto, Catherine ULg; Gay, Fabrizio; Ballarin, Matteo

in Newman, Conor; Nussaume, Yann; Pedroli, Bas (Eds.) Landscape and Imagination. Towards a new baseline for education in a changing world (2013)

The Biennales of Venice are not limited to exhibitions in national pavilions. Every year artists and architects choose to confront the site and more specifically, the lagoon. In the edition of 2005, the ... [more ▼]

The Biennales of Venice are not limited to exhibitions in national pavilions. Every year artists and architects choose to confront the site and more specifically, the lagoon. In the edition of 2005, the artist O. Eliasson proposed an installation (Your black horizon, 2005) where the visitors left the wide expanse and intense light of the lagoon to enter a darkened enclosed space with subtle light effects. These aesthetic experiences enhanced the visitors’ perception of light by changing the usual spatiality and temporality of colour. We will analyze the role of memory in the rite of the visit, and look at how the museal strategies of the artist create a play with spatial memory and sense of orientation in relation to the outdoor space of the lagoon. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (4 ULg)
See detailUn art paradoxal
Duchesne, Jean-Patrick ULg

in Catalogue de l'exposition Alidor et Royer, caricatures politiques. Hommage à André Cools (1992)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
See detailL’art peut-il sauver la communication ? Analyse des pratiques art-thérapeutiques
Vandeninden, Elise ULg

Scientific conference (2008, May 15)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
See detailArt public : entre pratiques sauvages et commandes officielles
Hagelstein, Maud ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 19 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailArt public : entre pratiques sauvages et commandes officielles
Hagelstein, Maud ULg

in Cahiers nouveaux - Trimestriel du Développement territorial (2012), 81

L’expression «art public» désigne l’ensemble des oeuvres d’art qui ont été commandées, planifiées et exécutées en vue d’être placées dans un espace public. Partant de cette définition sommaire, on ... [more ▼]

L’expression «art public» désigne l’ensemble des oeuvres d’art qui ont été commandées, planifiées et exécutées en vue d’être placées dans un espace public. Partant de cette définition sommaire, on pourrait être tenté d’établir une différence entre un art public de commande et un art public plus sauvage : d’un côté, une instance publique souhaite qu’un artiste produise une oeuvre reflétant l’état d’esprit d’un environnement urbain donné et de ses habitants ; de l’autre, les artistes font des percées intempestives dans le paysage visuel de la ville – et ce, sans qu’on leur ait rien demandé. Cette distinction servirait une stratégie sans doute grossière visant à séparer au sein de l’espace public art de convenance et art subversif. Là où les uns essaieraient de rencontrer les goûts normés du citoyen moyen, les autres prendraient au contraire le risque de la désapprobation en déstabilisant les codes en vigueur et les normes esthétiques. Mais cette opposition entre art de convenance et art subversif constitue probablement un cliché grotesque. Aussi adoptera-t-on un point de vue plus fécond en montrant plutôt les contiguïtés entre l’art de commande et de l’art sauvage. Dans un cas comme dans l’autre, dès que les oeuvres d’art sont publiques, elles posent des problèmes spécifiques. Quels que soient les objectifs qui l’animent, dès qu’il franchit les murs de l’institution, du musée ou de la galerie, l’artiste prend un risque considérable. Et au fond, que sa proposition artistique soit autorisée ou illégale, d’un certain point de vue, le risque demeure. C’est ce qu’il s’agira ici d’identifier. [less ▲]

Detailed reference viewed: 102 (10 ULg)