Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailMethode d'inventaire faunique pour le zonage des concessions en foret tropicale.
Mathot, L.; Doucet, Jean-Louis ULg

in Bois et Forêts des Tropiques (2006), 287

Depuis l’instauration de lois nationales et l’émergence de la certification exigeant l’aménagement durable des forêts d’Afrique centrale, la mise en place d’un plan de gestion de la faune par les sociétés ... [more ▼]

Depuis l’instauration de lois nationales et l’émergence de la certification exigeant l’aménagement durable des forêts d’Afrique centrale, la mise en place d’un plan de gestion de la faune par les sociétés forestières devient une nécessité. Par conséquent, des inventaires fauniques sont indispensables afin d’estimer l’abondance et la répartition de la faune. Ces estimations doivent permettre de délimiter les zones très intéressantes d’un point de vue faunique. Malheureusement, force est de constater que ces études faunistiques sont souvent inefficientes en raison des faibles moyens mis en œuvre par les sociétés forestières et du manque de précision consécutif. Il est, donc, indispensable de mettre en place une méthodologie d’inventaire de faune qui soit pragmatique, peu coûteuse, adaptée au contexte des sociétés forestières et qui garantisse une estimation suffisamment précise de la répartition de la faune. De nombreux auteurs ont développé et étudié l’efficacité de la méthode baptisée « Distance sampling », qui estime les densités animales absolues, à partir d’un échantillonnage par layon linéaire. Néanmoins, les inventaires fauniques réalisés dans les concessions forestières sont principalement destinés à localiser les zones intéressantes dans la perspective de la mise en place du secteur de conservation. L’estimation d’une densité absolue n’est donc nullement indispensable et ne se justifie pas, vu les nombreuses difficultés, imprécisions et coûts supplémentaires qui sont liés à cette méthode. Afin d’accumuler un maximum de données en un minimum d’effort, il serait, en effet, plus pertinent de s’appuyer sur l’ensemble des indices de présence animale recensés sur les layons d’inventaire d’aménagement, sans les convertir en densités animales absolues. [less ▲]

Detailed reference viewed: 230 (30 ULg)
See detailMéthode de conception optimisée de l'enveloppe de bâtiment aux stades préliminaires du projet architectural
Hauglustaine, Jean-Marie ULg

Doctoral thesis (2001)

La politique énergétique des pays industrialisés glisse inéluctablement d’une préoccupation économique vers une préoccupation environnementale. Plus personne ne nie le réchauffement planétaire, dont seuls ... [more ▼]

La politique énergétique des pays industrialisés glisse inéluctablement d’une préoccupation économique vers une préoccupation environnementale. Plus personne ne nie le réchauffement planétaire, dont seuls le déphasage entre émissions et effet climatique, ainsi que l’amplitude posent encore question. Parmi les mesures à mettre en œuvre pour l’enrayer, l’amélioration de l’efficacité énergétique réduit tous les risques de cette problématique. Dans ce contexte, le secteur industriel des pays industrialisés est parvenu à produire plus en consommant moins d’énergie, tandis que les secteurs résidentiel et tertiaire peuvent être considérés, d’un point de vue environnemental, comme les mauvais élèves de la croissance économique. Si le prix de l’énergie est un puissant moteur de régulation de la consommation dans le secteur résidentiel, le contexte économique actuel constitue justement un frein aux investissements économiseurs d’énergie. Or cette vision à court terme masque une impasse prévisible, qui concernera en premier lieu les populations socialement défavorisées ; la régulation économique ne jouant pas son office, cette carence justifie bien le recours à la réglementation. Lorsque l’on examine les réglementations thermiques mises en place dans les pays industrialisés, on doit bien constater qu’elles ne traduisent pas toujours des exigences de qualité énergétique, puisque le classement de différents bâtiments évolue très significativement suivant l’option réglementaire choisie. Ainsi, il est certes nécessaire de réglementer, mais le contenu de la réglementation doit être mûrement réfléchi pour être adapté aux enjeux auxquels le législateur souhaite répondre. Le poids prépondérant de l’enveloppe du bâtiment, élément architectural par excellence, est clairement avéré. Face à ce contexte énergétique, le concepteur est embarrassé : en butte à des matières difficiles à maîtriser, à savoir les aspects énergétiques du projet et les coûts en général mal gérés, l’architecte dispose de moyens scientifiques et économiques limités, qui restreignent sa capacité à y faire face. C’est en réponse à ce besoin qu’un outil de conception énergétique des bâtiments aux tout premiers stades de l’avant projet a été développé. Cet outil conjugue un ensemble de méthodes cohérentes permettant, aux acteurs d’un projet, de converger vers une construction optimisée selon les performances de coût (de construction et d’usage) et d’énergie (respect de la réglementation et consommations). Les aspects originaux de cette méthode sont l’étude de sensibilité paramétrique – permettant de vérifier la faisabilité du projet avant sa représentation sous forme d’esquisse graphique – et l’heuristique d’optimisation combinatoire (mono- et multi-acteur) ayant recours à un algorithme génétique générant des populations de solutions et conduisant à une solution améliorée. Les aspects didactiques de la méthode peuvent, de plus, aider un public peu ou mal sensibilisé aux problématiques énergétiques, dans les phases particulièrement critiques que sont les phases préliminaires de la conception. Ce travail résulte d’un constat d’Électricité de France souvent confrontée à la conception énergétique des bâtiments : les toutes premières étapes d’un projet scellent largement son comportement futur, tandis que la prise en main, par les techniciens, d’un projet architecturalement abouti se révèle peu efficace et laisse trop souvent des regrets quant au choix d’options désormais difficilement amendables. Le développement de l’outil d’aide à la conception énergétique au stade de l’esquisse a ainsi fait l’objet d’un parrainage d’EDF (Direction des Études et Recherches). [less ▲]

Detailed reference viewed: 127 (8 ULg)
Peer Reviewed
See detailMéthode de Galerkin discontinue appliqué à la diffusion non linéaire dans les supraconducteurs
Kameni Ntichi, Abelin ULg; Lambrechts, J.; Remacle, J.-F. et al

in Proceedings of the 40e Congrès National d'Analyse Numérique (CANUM 2010) (2010)

Detailed reference viewed: 76 (13 ULg)
Full Text
See detailLa méthode de l'angle critique: une conception particulière de l'échantillonnage appliqué aux inventaires forestiers.
Rondeux, Jacques ULg

Book published by Faculté des Sciences Agronomiques (1983)

The basic idea of the angle count technique proposed by BITTERLICH leads to numerous developments and applications. In that original method, also called variable plot sampling, it is well known that the ... [more ▼]

The basic idea of the angle count technique proposed by BITTERLICH leads to numerous developments and applications. In that original method, also called variable plot sampling, it is well known that the selection probabilities of the trees are proportional to their basal area. Sometimes many foresters have some difficulties to understand the principles or under-estimate the possibilities of the angle count procedure. In the present paper we try to make some points clearer. [less ▲]

Detailed reference viewed: 47 (7 ULg)
Full Text
See detailMéthode de langue latine
Famerie, Etienne ULg; Bodson, Arthur ULg; Dubuisson, Michel

Book published by Armand Colin - Nathan - 8e tirage corrigé de la 1re éd. (1989) (2009)

Method of learning Latin language for late beginners (universitary level)

Detailed reference viewed: 72 (11 ULg)
Full Text
See detailMéthode de latin. II. Recueil d'exercices
Famerie, Etienne ULg

Learning material (2005)

Detailed reference viewed: 55 (1 ULg)
See detailUne méthode de pénalisation exponentielle associée à une régularisation proximale
Mouallif, Khalil; Tossings, Patricia ULg

in Bulletin de la Société Royale des Sciences de Liège (1987), 56(2), 181-192

We suggest an implementable algorithm for solving a general nonsmooth convex program. We combine an exponential penalty method with the proximal method. We prove the convergence of the whole sequence ... [more ▼]

We suggest an implementable algorithm for solving a general nonsmooth convex program. We combine an exponential penalty method with the proximal method. We prove the convergence of the whole sequence generated by such an algorithm. [less ▲]

Detailed reference viewed: 36 (1 ULg)
Full Text
See detailMéthode de Perturbation pour la Modélisation par Éléments Finis des Systèmes Électrostatiques en Mouvement - Application aux MEMS Électrostatiques
Boutaayamou, Mohamed ULg

Doctoral thesis (2009)

La modélisation par éléments finis des conducteurs en mouvement nécessite généralement des calculs successifs et le remalliage de certaines régions. Une modélisation 3D de géométries complexes par les ... [more ▼]

La modélisation par éléments finis des conducteurs en mouvement nécessite généralement des calculs successifs et le remalliage de certaines régions. Une modélisation 3D de géométries complexes par les techniques classiques nécessite dès lors de gros efforts en terme de temps de calcul. Dans cette thèse, une méthode originale basée sur une approche par sous-problèmes, appelée méthode de perturbation, a été développée. Utilisant la méthode des éléments finis, cette technique consiste à subdiviser un problème entier en sous-problèmes. La complexité du problème initial est par conséquent diminuée en ne se concentrant que sur les zones les plus pertinentes. Appliquée aux systèmes en mouvement, la méthode de perturbation permet d'exploiter les résolutions antérieures au lieu d'effectuer un nouveau calcul pour chaque position. L'analyse par la méthode de perturbation des microsystèmes électromécaniques (MEMS) électrostatiques comprenant des parties en déplacement ou en déformation est en outre considérée dans ce travail. Il est notamment question de démontrer l'implication naturelle de cette approche pour des simulations plus efficaces et plus précises des MEMS électrostatiques. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (18 ULg)
Full Text
See detailMéthode de pré-dimensionnement des PKW et application au barrage de la Raviège
Machiels, Olivier ULg

Conference (2009, October 23)

Detailed reference viewed: 31 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailMéthode de Recherche des Périodes des Etoiles Variables
Renson, Pierre ULg

in Astronomy and Astrophysics (1978), 63

A method is presented for determining the periods of variable stars; the technique is particularly suitable for cases in which a small number of discrete observations are available. The period ... [more ▼]

A method is presented for determining the periods of variable stars; the technique is particularly suitable for cases in which a small number of discrete observations are available. The period determination technique, which involves multiple trials, yields better results than the method of Lafler and Kinman (1965). Detection and elimination of spurious periods from the data is also discussed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (1 ULg)
See detailMéthode de reconstitution des procédés de traitement des peaux en préhistoire: Premières applications archéologiques
Beyries, Sylvie; Rots, Veerle ULg

in Zubrow, Ezra; Audouze, Françoise; Enloe, James (Eds.) The Magdalenian Household. Unraveling Domesticity (2010)

Detailed reference viewed: 27 (0 ULg)
See detailLa ‘méthode des cas’ – Partage d’expériences en droit
Biquet, Christine ULg

Diverse speeche and writing (2010)

Detailed reference viewed: 30 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailMéthode des éléments finis et technique de perturbation pour la modélisation du contrôle non destructif par courants de Foucault
Dular, Patrick ULg

Conference (2008, January)

La méthode des éléments finis est par nature bien adaptée à la modélisation du contrôle non destructif par courants induits dans des structures à géométrie complexe. Elle peut en effet être appliquée à la ... [more ▼]

La méthode des éléments finis est par nature bien adaptée à la modélisation du contrôle non destructif par courants induits dans des structures à géométrie complexe. Elle peut en effet être appliquée à la géométrie réelle d'un système, constitué de matériaux conducteurs et magnétiques de formes complexes, pour à la fois les pièces à inspecter (régions courbes, arêtes, coins, etc.) et les sondes (avec noyaux de ferrite, bobines multiples et différentielles, etc.). Pour des raisons d'efficacité de calcul, son application brutale n'est néanmoins pas avantageuse et des simplifications ou adaptations de différentes natures sont les bienvenues. Cela est particulièrement vrai du fait de la nature très souvent tridimensionnelle des problèmes à résoudre et du caractère répétitif des calculs liés à des variations de caractéristiques géométriques et physiques. Notre méthodologie pour tendre vers une résolution efficace de tels problèmes est basée sur une approche par sous-problèmes avec calculs de perturbations de solutions associées. L'objectif est de tirer profit de résolutions antérieures plutôt que d'entamer un nouveau calcul pour chaque nouveau jeu de paramètres. Cette technique, dite de perturbation, porte sur la limitation du domaine d'étude à une portion réduite du système dans le voisinage des défauts. Le champ inconnu à calculer est plutôt directement la composante de perturbation du champ par le défaut (le champ perturbé moins le champ non perturbé), composante qui est par nature de très faible intensité devant le champ total. Des soustractions directes de champs très proches et issus de deux calculs différents, avec et sans défaut, donnent en effet lieu à d'importantes erreurs (l'erreur de discrétisation prenant le dessus sur l'écart relatif très faible des solutions avec et sans défaut, généralement inférieur à 1%), ce qui rend nécessaire l'utilisation d'un même maillage pour les calculs (présentant des erreurs de discrétisation équivalentes). La charge de calcul s'en voit alourdie, surtout par le fait que de nombreux calculs doivent s'enchaîner pour des positions relatives de sondes et défauts différentes. L'objectif des problèmes directs ainsi définis est en effet de relever des cartographies de variations d'impédances qui enrichiront la base de données d'un problème inverse devant prédire la position et la taille de défauts sur base de mesures. Le méthode de perturbation développée permet de calculer directement la déformation des courants induits due au défaut. La calcul est décomposé en un calcul sans défaut et une série de calculs de la déformation du champ magnétique, et du courant induit associé, due à des défauts de positions et de tailles différentes. Le champ non perturbé, i.e. en l'absence de défaut, est d'abord calculé sur une grande région en tirant parti d'éventuelles symétries ou de solutions analytiques. Il est ensuite appliqué comme source dans le défaut, généralement pour une série de positions et de tailles, pour un second calcul. Le transfert des sources d'un problème à un autre requiert la projection de solutions entre des espaces de discrétisation (maillages) et des discrétisations adéquates EF des champs impliqués satisfaisant certaines propriétés de conformité. Le champ perturbé peut alors être déterminé dans un domaine réduit autour du défaut, ce qui permet une discrétisation mieux adaptée à la taille du défaut, généralement très réduite par rapport au domaine entier considéré. La variation d'impédance des sondes est finalement calculée par une intégration limitée au défaut et à son voisinage immédiat. Différents exemples d'application permettront d'illustrer et de valider les différentes étapes de la méthode. [less ▲]

Detailed reference viewed: 60 (3 ULg)
Peer Reviewed
See detailMethode et interet de l'analyse mineralogique du liquide de lavage broncho-alveolaire.
CORHAY, Jean-Louis ULg; Kayembe, J M; Tulippe, C et al

in Revue Médicale de Liège (1987), 42(9), 356-61

Detailed reference viewed: 3 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailUne méthode générique pour la classification automatique d'images à partir des pixels
Marée, Raphaël ULg; Geurts, Pierre ULg; Wehenkel, Louis ULg

in Revue des Nouvelles Technologies de l'Information (2003), 1

Dans cet article, nous évaluons une approche générique de classification automatique d'images. Elle repose sur une méthode d'apprentissage récente qui construit des ensembles d'arbres de décision par ... [more ▼]

Dans cet article, nous évaluons une approche générique de classification automatique d'images. Elle repose sur une méthode d'apprentissage récente qui construit des ensembles d'arbres de décision par sélection aléatoire des tests directement sur les valeurs basiques des pixels. Nous proposons une variante, également générique, qui réalise une augmentation fictive de la taille des échantillons par extraction et classification de sous-fenêtres des images. Ces deux approches sont évaluées et comparées sur quatre bases de données publiques de problèmes courants: la reconnaissance de chiffres manuscrits, de visages, d'objets 3D et de textures. [less ▲]

Detailed reference viewed: 112 (17 ULg)