Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes mélanomes oculaires chez le chien et le chat
Monclin, Sébastien ULg; Ollivier FJ

in Point Vétérinaire (2011), 317

Les tumeurs mélanocytaires sont plus fréquentes chez le chien que chez le chat. Les mélanomes et les mélanocytomes requièrent un examen approfondi afin d’établir la conduite à tenir. En règle générale ... [more ▼]

Les tumeurs mélanocytaires sont plus fréquentes chez le chien que chez le chat. Les mélanomes et les mélanocytomes requièrent un examen approfondi afin d’établir la conduite à tenir. En règle générale, dans les deux espèces, les mélanomes palpébraux présentent un bon pronostic s’ils sont excisés au plus tôt, même si des récidives sont toujours possibles. Si les mélanomes conjonctivaux semblent être agressifs dans les deux espèces, en revanche, les mélanomes épibulbaires ont tendance à être bénins et à progresser très lentement. Enfin, c’est chez le chat que le pronostic est le plus mauvais lors de mélanome intra-oculaire, à la fois pour l’œil et pour l’animal [less ▲]

Detailed reference viewed: 312 (33 ULg)
See detailLes méthodes de traçabilité et de contrôle des viandes.
Portetelle, Daniel ULg; Haezebroeck, Valérie; Renaville, Robert ULg

Conference (2001, August 23)

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)
Full Text
See detailLes migrations scolaires en Belgique : situation en 1991
Halleux, Jean-Marie ULg; Derwael, F.; Merenne-Schoumaker, Bernadette ULg

in Merenne-Schoumaker, Bernadette; Van der Haegen, H.; Van Hecke, E. (Eds.) Monographie "Urbanisation" 11B - Recensement Général de la Population et des Logements au 1er mars 1991 (1999)

Detailed reference viewed: 13 (3 ULg)
See detailLes migrations internes en Chine
Florence, Eric ULg

Scientific conference (2005, April 26)

Detailed reference viewed: 12 (1 ULg)
Full Text
See detailLes miroirs ardents
Manfroid, Jean ULg

Article for general public (2013)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes modèles de l'entrepreneuriat social en Asie de l'Est
Defourny, Jacques ULg

in Social Enterprise Journal (2011), 7(1), 86-111

Detailed reference viewed: 117 (17 ULg)
Peer Reviewed
See detailLes modèles économiques du bioraffinage en région wallonne : de l'exploration des débouchés et des niches de marché aux stratégies de développement industriel
Richel, Aurore ULg

Conference (2014, February)

1) Acteurs de la bio-économie en Wallonie 2 Transition vers le bioraffinage de seconde génération ? Les grandes questions et éléments de réponse (Flux de matières premières ?, Technologies de conversion ... [more ▼]

1) Acteurs de la bio-économie en Wallonie 2 Transition vers le bioraffinage de seconde génération ? Les grandes questions et éléments de réponse (Flux de matières premières ?, Technologies de conversion ? Produits cibles et marchés ? Positionnement des acteurs académiques et privés sur la chaine de valeur ? 3) Flux de matières premières en Wallonie – Carte d’occupation des sols, inventaire du potentiel en biomasse pour le bioraffinage de seconde génération (biomasse agricole, forestière, coproduits des industries de transformation food et non-food) 4) Quel(s) produit(s) et quel(s) marché(s) ? Liste des 10 molécules d’intérêt pour la Wallonie, molécules à haute valeur ajoutée et marchés de niche, cibles actuelles des recherches académiques et industrielles 5) Stratégie wallonne en termes de bioraffinage de seconde génération – quelques exemples d’initiatives R&D privées et publiques 6) Conclusions [less ▲]

Detailed reference viewed: 44 (18 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes modèles etiologiques de la dépression
Desseilles, Martin ULg

in Acta Psychiatrica Belgica (2010), 110(4), 34-42

La dépression est une maladie psychique fréquente, récurrente et invalidante pour la personne qui en souffre et son entourage. En deux siècles de psychiatrie, l’étiologie exacte de la dépression reste ... [more ▼]

La dépression est une maladie psychique fréquente, récurrente et invalidante pour la personne qui en souffre et son entourage. En deux siècles de psychiatrie, l’étiologie exacte de la dépression reste inconnue. C’est pourquoi différentes hypothèses étiologiques ont été et sont toujours proposées. Cette revue a pour but de présenter différent modèles étiologiques de la dépression : le modèle psychanalytique, le modèle comportemental et les théories environnementales, le modèle cognitif, le modèle systémique, le modèle biologique et neuropsychologique, et le modèle éthologique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 284 (9 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes modes alternatifs de règlement des conflits en droit administratif belge
Durviaux, Ann-Lawrence ULg; Fisse, Damien ULg; Maréchal, Benoît ULg et al

in Leroy, Michel; Renders, David; Bombois, Thomas (Eds.) et al L'arbitrage en droit public (2010)

Detailed reference viewed: 179 (16 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes Monts de Baileux section: detailed sedimentology and magnetic susceptibility of Hanonet, Trois-Fontaines and Terres d'Haurs formations (Eifelian-Givetian boundary and Lower Givetian, SW Belgium)
Mabille, Cédric ULg; Boulvain, Frédéric ULg

in Geologica Belgica (2008), 11

This work details for the first time the sedimentology of Les Monts de Baileux section. This section, located in a quarry between Chimay and Couvin, exposes a remarkable succession of strata from the top ... [more ▼]

This work details for the first time the sedimentology of Les Monts de Baileux section. This section, located in a quarry between Chimay and Couvin, exposes a remarkable succession of strata from the top of the Jemelle Formation to the base of the Mont d’Haurs Formation. It therefore offers the opportunity to investigate the entire Hanonet, Trois- Fontaines and Terres d’Haurs formations, biostratigraphically from Polygnathus ensensis to P. timorensis conodont zones. This large lithostratigraphic thickness of clayley and argillaceous, and also pure limestones encompasses the Eifelian/ Givetian boundary in the lower part of Hanonet Formation, allowing a better understanding of the transition between the Eifelian which corresponds to a mixed siliciclastic-carbonate detrital ramp and the lower Givetian dominated by a carbonate rimmed shelf-related sedimentation. Petrographic study leads to the definition of 21 microfacies integrated into two palaeogeographical models. The first model (13 microfacies) is proposed for the Jemelle, Hanonet and Trois-Fontaines formations, i.e. P. ensensis Zone and almost entire P. hemiansatus Zone. In this platform model, the fore-reef environment is characterized by a high influence of storm events and carbonate input coming from proximal settings. The reef is mainly composed of an accumulation of stromatoporoids, crinoids, tabulate corals and rugose corals with a peloidal matrix. The back-reef area is dominated by agitated environments and calmer lagoons. Locally, less agitated conditions allow growth of massive and laminar organisms. The second model (6 microfacies) concerns the Terres d’Haurs Formation with the end of P. hemianstus Zone and significant part of the P. timorensis Zone. This ramp model is divided into a mid-ramp characterized by open-marine sedimentation interrupted by storm-related events and an inner ramp composed of ooidal shoals, back-shoal sedimentation and storm related deposits. Two other microfacies are fragmentarily defined for the Mont d’Haurs Formation, within the main P. varcus / P. rhenanus intervals. This unit was affected by strong dolomitization processes, where scarcity of well preserved, primary sedimentary fabrics is not favourable for designing of a microfacies-based model at all. The last part of the work concerns stratigraphic variations of magnetic susceptibility (MS). Values of mass MS of rocks were plotted and juxtaposed with semi-quantitative variation curves of microfacies. According to the prevailing magnitudes of MS, the relationships with two controlling parameters are evaluated: terrigenous influence (using the thin-section data on detrital quartz contents as proxies) and wave agitation (based on microfacies interpretation). The transgressive- regressive evolution of microfacies characteristics are compared with the juxtaposed trends in decreasing-increasing MS magnitudes. Approximately two thirds of this section suggests a good matching of the trends on generalized lithological and magnetic data. It is explained by common presence of clayey/silty impurities of slightly to moderately varying compositions which are greatly evidenced by means of thin-section studies and represent a principal and abundant paramagnetic component. The overall MS magnitudes actually show decreasing trends together with vigorous, eustatically driven sealevel rises. However, the remaining third of intervals in this section shows the rather complex than simple, equivocally or negatively arranged sequence/lithologic and MS stratigraphic trends. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (1 ULg)
Full Text
See detailLes multiplexes en allergie
GADISSEUR, Romy ULg

Conference (2014)

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes municipalités dans les banlieues de Beyrouth : un acteur clé dans la fabrique urbaine d’une ville fragmentée
Farah, Jihad ULg

Conference (2011, November 17)

La fin de la guerre civile (1975-1990) au Liban ramène à Beyrouth un grand projet de reconstruction et de métropolisation piloté par l’Etat central. Ce projet, fait d’infrastructures routières, de projets ... [more ▼]

La fin de la guerre civile (1975-1990) au Liban ramène à Beyrouth un grand projet de reconstruction et de métropolisation piloté par l’Etat central. Ce projet, fait d’infrastructures routières, de projets urbains et centré sur le projet de reconstruction du centre-ville, vise à désenclaver les territoires en guerre et mettre la ville sur la carte de la globalisation. Il doit toutefois faire face à des constructions territoriales communautaires menées par des grands acteurs politiques dans de larges secteurs de la ville. Ceci mène à de nombreux blocages politiques. Ainsi, le retour des municipalités en 1998, après 35 ans depuis les dernières élections, est perçu comme une façon d’aller au delà des blocages en ouvrant un espace d’action aux acteurs locaux et en transférant certains enjeux secondaires au local. La (re)construction des territoires municipaux – une échelle qui perd sa pertinence pendant la guerre – doit se faire en s’articulant au projet de métropolisation de l’Etat et aux territorialisations communautaires des grands acteurs politiques. En même temps, elle doit articuler, en les intéressant et les « enrôlant », les projets des acteurs associatifs, économiques et religieux ancrés dans les quartiers des communes. De 1998 à 2010, les municipalités, notamment dans les banlieues de Beyrouth, sont parmi les acteurs qui contribuent le plus à la « fabrique urbaine » de cette ville, en engageant de grands projets d’équipements, d’infrastructures, d’espaces publics, des services… En fait, les acteurs municipaux réussissent à mettre en places des réseaux d’acteurs qui leur permettent de rassembler les ressources nécessaires pour aller au-delà de leurs faibles moyens et mince marge politique. Dans cette communication nous discutons les potentialités, originalités et limitations de ces constructions territoriales municipales à travers l’exemple de trois municipalités dans les banlieues de Beyrouth qui représentent trois situations types. L’hypothèse est que les spécificités de ces réseaux d’acteurs ont des conséquences importantes sur la construction des territoires municipaux en termes d’outils d’actions ainsi que d’impact sur les interdépendances entre les entités sociospatiales dans chaque commune et entre les communes au niveau de la ville. [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (4 ULg)
See detailLes nanoparticules et les micro-organismes au service de la dépollution des sols
Lavigne, Benoît; Lambert, Stéphanie ULg

Scientific conference (2014, October 14)

Detailed reference viewed: 61 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes nouveaux médicaments de l'arthrose
Reginster, Jean-Yves ULg; Henrotin, Yves ULg

in Pharma-Sphère (2004), 85

Detailed reference viewed: 14 (10 ULg)
See detailLes nouveaux soviétiques de A à Z
Bachkatov, Nina ULg; Wilson, Andrew

Book published by Calmann-Lévy (1991)

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)
Full Text
See detailLes nouvelles réformes fiscales en Belgique: réflexions critiques
Jousten, Alain ULg

Conference (2012)

Detailed reference viewed: 27 (4 ULg)
Full Text
See detailLes ONG : entre volontaires et salariés
Schoenaers, Frédéric ULg

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 45 (11 ULg)
Full Text
See detailLes organisations multilatérales globales, interrégionales et régionales. Présentation
Santander, Sébastian ULg

in Telò, Mario (Ed.) Relations internationales: une perspective européenne (2008)

Cette contribution tente de présenter les organisation régionales, interregionales et multilatérales existantes sur la scène internationale.

Detailed reference viewed: 33 (8 ULg)
See detailLes organismes génétiquement modifiés
Brunet, Sébastien ULg

Report (1999)

Sous cet acronyme anodin d’OGM, fourmillent des milliers d’entités concrètes issues des nouvelles technologies, et qui sont autant d’interfaces entre “ science ”, “ politique ” et “ société ”. Ainsi, ces ... [more ▼]

Sous cet acronyme anodin d’OGM, fourmillent des milliers d’entités concrètes issues des nouvelles technologies, et qui sont autant d’interfaces entre “ science ”, “ politique ” et “ société ”. Ainsi, ces innombrables êtres hybrides ne sont pas seulement scientifique, mais également politique et social, car ils ajoutent aux questions que se posent les scientifiques des interrogations sociales, c’est-à-dire concernant l’ensemble de la société. Les OGMs appartiennent à cette catégorie plus générale que l’on appelle la “ biotechnologie ” qui est le terme générique pour désigner toutes les procédures utilisant du matériel biologique. Toutefois, il semble exister une controverse à propos d’une distinction effectuée à l’intérieur même de cette classification. Certains font une différence entre “ biotechnologie traditionnelle ” et “ biotechnologie moderne ”, alors que d’autres n’estiment pas nécessaire d’en faire. Ce concept de “ biotechnologie moderne ” correspond aux manipulations d’organismes au niveau cellulaire afin de produire des organismes nouveaux ou altérés qui portent en eux les fonctions programmées ou désirées. C’est ce que l’on nomme le génie génétique ou DNA technology. Techniquement, les organismes génétiquement modifiés sont des organismes dont la construction génétique a été altérée par insertion ou retrait de petits fragments d’ADN. Dans le cas d’une insertion, le matériel génétique peut provenir de différentes sources de la même espèce ou de la chaîne d’une espèce étrangère. Ces techniques se distinguent donc considérablement des procédés traditionnels en biotechnologie tels que l’élevage (sélection naturelle des individus), l’agriculture classique, etc… L’enjeu de cette différenciation est important, puisque de celle-ci dépend le sort réservé à ces nouvelles technologies dans nos sociétés. La négation de cette classification a pour corollaire de supposer qu’il n’existe aucune rupture dans les étapes successives d’amélioration de la technologie du vivant, et donc de ne pas les considérer comme le franchissement d’un seuil. Cette approche des biotechnologies et plus particulièrement des OGMs n’a pas pour conséquence d’exclure ceux-ci de la définition du risque moderne telle que déterminée dans ce projet de recherche. En effet, dire qu’il ne s’agirait que de l’émergence de risques nouveaux ne comportant pas de caractéristiques différentes des autres technologies mises en œuvre, depuis la nuit des temps, dans le monde du vivant, serait sans compter avec l’incertitude sociale et le rôle de médiateur assumé par les scientifiques. Aussi nous sommes d’emblée confronté à un problème récurrent très souvent soulevé lors de précédentes réunions, à savoir, celui de la définition des problématiques et donc de leur mise ou non à l’agenda politique. Intégrer ce renoncement à la distinction entre biotechnologie traditionnelle et biotechnologie moderne, permet d’évacuer d’une certaine manière la mise à l’agenda des OGMs. Pourquoi créer un tel remue ménage, puisque l’on ne fait rien de plus qu’avant ? Ceci constitue indubitablement un bel exemple renforçant la raison pour laquelle le terme “ problématique ” a été préféré à celui de “ problème ”, puisque certains acteurs réfutent dès le départ cette définition même de “ problème ”. Toutefois, cette controverse au sujet de la nature des OGMs (biotechnologie traditionnelle ou moderne) semble de moins en moins vivace en faveur d’un consensus autour de la définition du génie génétique en termes de biotechnologie moderne. Dans cette étude de cas, nous avons privilégié l’analyse de deux moments d’expertise relativement semblables quant aux acteurs mis en présence, aux controverses soulevées et aux processus d’expertise mis en œuvre. Il s’agit des décisions d’autorisation de l’Union européenne concernant la mise sur le marché du soja et du maïs transgénique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 77 (5 ULg)