Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Peer Reviewed
See detailLe traitement général de l'allergie de type 1.
LOUIS, Renaud ULg

in Radermecker, M (Ed.) Allergologie (1993)

Detailed reference viewed: 4 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe traitement multidisciplinaire du glioblastome
BARTHELEMY, Nicole ULg; GENNIGENS, Christine ULg; Scholtes, Félix ULg et al

in Revue Médicale de Liège (2014), 69

Detailed reference viewed: 102 (46 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe traitement oncologique : polémique ou consensus ?
Coucke, Philippe ULg; MARTY

in Médecine et Hygiène (1995), 53(2076), 1371-1377

Les avis en oncologie sont souvent divergents. Ils illustrent un manque de «standard» thérapeutique bien établi. Cette revue a pour but de définir certaines de ces divergences fortement colorées par la ... [more ▼]

Les avis en oncologie sont souvent divergents. Ils illustrent un manque de «standard» thérapeutique bien établi. Cette revue a pour but de définir certaines de ces divergences fortement colorées par la spécialisation du médecin consulté. Ces divergences cesseront d'exister à condition de conduire des essais randomisés. Le praticien généraliste a un rôle prépondérant à jouer dans la motivation des malades afin qu'ils acceptent l'idée de ce genre d'étude. [less ▲]

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe traitement pharmacologique de l'obésité.
PAQUOT, Nicolas ULg; SCHEEN, André ULg; Lefebvre, P.

in Médecine et Hygiène (1991), 49

Detailed reference viewed: 5 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe tranchant des modernes (suite)
Delville, Michel ULg

in L'oeuvre en morceaux: Esthétiques de la mosaïque (2004, October 28)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe travail policier, entre poids des règles et autonomie professionnelle, quelles politiques de GRH ?
Schoenaers, Frédéric ULg

in collectif (Ed.) Actes du congrès de l’AGRH (1999, September)

Detailed reference viewed: 42 (6 ULg)
See detailLe travail sur Soi. Retour sur un concept
Vrancken, Didier ULg

Scientific conference (2008, September 19)

Detailed reference viewed: 34 (2 ULg)
See detailLe Trésor de l'église Saint-Sébastien à Stavelot
Van den Bossche, Benoît ULg

Book published by APASR (1991)

Catalogue commenté du trésor de l'église décanale de Stavelot dont relèvent, entre autres, la châsse de saint Remacle (XIIIe siècle) et le buste-reliquaire de saint Poppon (XVIIe siècle)

Detailed reference viewed: 86 (3 ULg)
See detailLe triphosphate de thiamine : une nouvelle molécule de signalisation ?
Bettendorff, Lucien ULg

Scientific conference (2004)

Detailed reference viewed: 9 (2 ULg)
Full Text
See detailLe Trou Al'Wesse du Moustérien au Néolithique dans la vallée du Hoyoux
Miller, Rebecca ULg; Collin, Fernand ULg; Otte, Marcel ULg et al

in Toussaint, Michel; Di Modica, Kevin; Pirson, Stéphane (Eds.) Le Paléolithique moyen en Belgique : Mélanges Marguerite Ulrix-Closset (2011)

Detailed reference viewed: 22 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe trouble de l’attention avec hyperactivité : un trouble spécifique de l’inhibition ?
Catale, Corinne ULg; Meulemans, Thierry ULg

Poster (2007)

Unité de Neuropsychologie, Université de Liège (Belgique) Introduction Le trouble d’attention avec hyperactivité (ou ADHD, Attention Deficit/Hyperactivity Disorder) se caractérise par [1] un trouble ... [more ▼]

Unité de Neuropsychologie, Université de Liège (Belgique) Introduction Le trouble d’attention avec hyperactivité (ou ADHD, Attention Deficit/Hyperactivity Disorder) se caractérise par [1] un trouble d’attention, [2] une importante agitation motrice et [3] une impulsivité motrice. Ce trouble présente une prévalence estimée à 5 à 10% de la population prépubère, avec une nette prédominance masculine. Les conséquences de l’ADHD sont importantes : échec scolaire, difficultés d’apprentissages, mauvaise intégration sociale… En neuropsychologie, l’approche de l’ADHD vise à mieux comprendre les difficultés cognitives – et en particulier exécutives – que présentent ces enfants. Ainsi, s’il apparaît qu’un grand nombre de processus exécutifs sont altérés (voir Willcutt et al., 2005), plusieurs auteurs soulignent qu’un déficit de l’inhibition constituerait l’élément-clé qui rendrait compte des manifestations cognitives et cliniques de ce syndrome (Barkley, 1997). De nombreuses recherches ont toutefois suggéré que l’inhibition ne renvoie pas à un processus unitaire mais implique au contraire plusieurs sous-composants (inhibition verbale, motrice, perceptive ; voir par exemple Nassauer & Halperin, 2003). L’objectif de cette étude consiste à déterminer dans quelle mesure les troubles de l’inhibition présentés par les enfants ADHD sont sous-tendus par un déficit généralisé des processus inhibiteurs ou au contraire par une atteinte spécifique d’un de ces processus. Méthode Nous avons administré à 13 enfants ADHD âgé de 6 à 12 ans et 13 enfants de contrôle (appariés sur base de l’âge et du sexe) des tâches d’inhibition évaluant les capacités d’inhibition verbale (test de Stroop), motrice (épreuves de la Statue et du Go/No Go) et perceptive (Nassauer & Halperin, 2003), et une épreuve de raisonnement (Matrices de Raven Colorées). Résultats Les analyses de comparaison de moyennes indiquent que les enfants ADHD présentent des performances inférieures à celles des enfants de contrôle pour l’ensemble des épreuves d’inhibition : inhibition verbale (p<.05), motrice (p<.001) et perceptive (p<.01). Toutefois, des analyses de covariance montrent que lorsque l’on contrôle le niveau de raisonnement, les différences entre nos deux groupes disparaissent pour toutes les tâches, à l’exception de l’épreuve d’inhibition motrice « Statue ». Discussion Ces résultats préliminaires suggèrent que les enfants ADHD ne présentent pas un déficit généralisé des processus inhibiteurs, et que les troubles de l’inhibition motrice constituent probablement un élément-clé caractérisant le profil cognitif de ces enfants. Ces données confirment par ailleurs l’idée selon laquelle le concept d’inhibition recouvre des processus différents susceptibles d’être affectés de façon spécifique dans l’ADHD. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (5 ULg)
See detailLe ver de terre
Gerrienne, Philippe ULg

in Environnement (1989), 1-2/89

Detailed reference viewed: 18 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detailLe vieillissement et les processus de la reconnaissance
Bastin, Christine ULg; Van der Linden, Martial ULg

in Revue de Neuropsychologie (2001), 11

Le but de cette étude était double : d’une part, explorer les effets du vieillissement sur la recollection et la familiarité, et d’autre part, comparer deux procédures permettant de tester la ... [more ▼]

Le but de cette étude était double : d’une part, explorer les effets du vieillissement sur la recollection et la familiarité, et d’autre part, comparer deux procédures permettant de tester la reconnaissance (les procédures de type oui-non et à choix forcé). Nous avons administré un test de reconnaissance oui-non et un test de reconnaissance à choix forcé à 64 sujets jeunes (âge moyen : 21.73  2.36 ans) et à 64 sujets âgés (âge moyen : 64.36  3.03). Le matériel était composé de photos de visages d’hommes non familiers. Lors de la phase de reconnaissance, les sujets devaient préciser pour chaque visage reconnu s’il « se souvenait », « savait » ou « devinait » avoir vu le visage (Gardiner, Java, & Richardson-Klavehn, 1996). Les résultats ont montré un effet du vieillissement sur la proportion d’items correctement reconnus dans la tâche oui-non (F(1,124)=7.72, p<0.01), mais pas dans la tâche à choix forcé (F(1,126)=0.94, p=0.33). Par ailleurs, comparativement aux sujets jeunes, les sujets âgés donnaient moins de réponses « je me souviens » (p<0.01 dans la tâche oui-non et p=0.051 dans la tâche à choix forcé) et plus de réponses « je sais » (p=0.078 dans la tâche oui-non et p<0.0005 dans la tâche à choix forcé). Ces résultats confirment les données d’autres études (par exemple, Parkin et Walter, 1992). En ce qui concerne la contribution de la recollection et de la familiarité selon la procédure de test utilisée, les sujets jeunes avaient tendance à utiliser davantage de réponses « je me souviens » dans la tâche oui-non que dans la tâche à choix forcé (p=0.09). Dans les deux groupes d’âge, il y avait plus de réponses « je sais » et « je devine » dans la tâche à choix forcé que dans la tâche oui-non. Ces résultats semblent indiquer que la contribution des deux processus de la reconnaissance serait influencée par le type de procédure utilisé. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (4 ULg)
See detailLe voir et le toucher, Jean-Luc Nancy
Servais, Christine ULg

Conference (2001, February 12)

Detailed reference viewed: 30 (2 ULg)
See detailLe volontariat à l'âge de la retraite: un atout pour votre santé physique et mentale?
Adam, Stéphane ULg

Conference given outside the academic context (2012)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
See detailLe(s) génocide(s) vu(s) par des jeunes
Grandjean, Geoffrey ULg

Conference (2009, September 07)

Cette communication présente des cartes mentales complétées par des adolescents belges francophones sur la thématique des génocides. Elle offre, par ailleurs, une présentation des enjeux mémoriels qui ... [more ▼]

Cette communication présente des cartes mentales complétées par des adolescents belges francophones sur la thématique des génocides. Elle offre, par ailleurs, une présentation des enjeux mémoriels qui peuvent résulter de la transmission des faits génocidaires en Belgique francophone. [less ▲]

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLe(s) génocide(s) vu(s) par des jeunes : représentations et localisations
Grandjean, Geoffrey ULg

Conference (2010, May 10)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULg)