Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailGonadotropin secreting tumors
Beckers, Albert ULg; Ciccarelli, A.; Valdes Socin, Hernan Gonzalo ULg et al

in The Encyclopedia of Endocrinology and Endocrine Diseases (2004)

Detailed reference viewed: 29 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailGonadotropin secretion in the bovine : localization of LH and FSH in pituitaries by electron microscopy.
Bastings, E.; Beckers, Albert ULg; Reznik, M. et al

in Journal of Endocrinological Investigation (1990)

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
See detailGonarthrose: intérêt de l'évaluation isocinétique
Croisier, Jean-Louis ULg; Henrotin, Yves ULg; Dumont, R. et al

in KINE 2000 (1998, December), 9(98/5), 90

Detailed reference viewed: 68 (7 ULg)
Full Text
See detailGoncourt des lycéens et roman adressé à la jeunesse: quels points communs ?
Delbrassine, Daniel ULg

in Lecture Jeune (2011), 137

Comparaison thématique et formelle entre les 6 derniers romans primés au Goncourt des lycéens français et le roman adressé aux adolescents

Detailed reference viewed: 24 (2 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGondwanan Palaeozoic plant spores: A review
Steemans, Philippe ULg; Gerrienne, Philippe ULg

Conference (2016, April 15)

Detailed reference viewed: 23 (4 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGoniocysts, goniocystangia and Opegrapha lambinonii and related species
Sérusiaux, Emmanuël ULg

in Lichenologist (1985), 17

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
See detailGood interpretation of a biological result: generality and specificity to Nephrology
CAVALIER, Etienne ULg

in DELANAYE, Pierre (Ed.) Clinical Chemistry and Nephrology: the essential link (2012)

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Full Text
See detailGood Laboratory Practice: How to avoid pitfalls of quantitative analysis
Ziemons, Eric ULg; Hubert, Philippe ULg

Learning material (2009)

The objective of a quantitative analytical method is to be able to quantify accurately as possible each unknown that the laboratory will have to determine according to the analytical procedure. The ... [more ▼]

The objective of a quantitative analytical method is to be able to quantify accurately as possible each unknown that the laboratory will have to determine according to the analytical procedure. The analytical procedure refers to the way of performing the analysis. It should describe in detail the steps necessary to perform each analytical test. This may included but is not limited to samples, reference standards and reagents preparation: weighing, quantitative transfer and dispensing an aliquot. The choice of the laboratory material and also the way to use it have a dramatic influence on the accuracy of an analytical method. [less ▲]

Detailed reference viewed: 72 (3 ULg)
See detailLe Good Lives Model : un modèle alternatif au modèle de prévention de la récidive
Corneille, Serge ULg; Henrard, Noémie ULg

in Dieu, Erwan (Ed.) Les innovations criminologiques (2017)

Detailed reference viewed: 10 (1 ULg)
See detailLe Good Lives Model adapté aux adolescents AICS: une approche globale, cohérente et intégrée
Devillers, Bérengère ULg; Henrard, Noémie ULg; Corneille, Serge ULg

Conference (2015, June)

Depuis plusieurs années, le Groupe Antigone s’attache à identifier les références et applications du Good Lives Model (1) aux populations particulières telles que les adultes auteurs d’infractions ... [more ▼]

Depuis plusieurs années, le Groupe Antigone s’attache à identifier les références et applications du Good Lives Model (1) aux populations particulières telles que les adultes auteurs d’infractions (sexuelles) (2), les auteurs de violence domestique (3), les adolescents auteurs d’infractions à caractère sexuel (4) ainsi que les personnes sous statut de défense sociale (5). En 2013, lors du 7ème CIFAS au Québec, nous avons eu l’occasion de présenter, d’une part, Le « Good Lives Model » : un modèle novateur de prise en charge des délinquants sexuels ; ses origines, ses fondements théoriques, ses applications et, d’autre part, Les délinquants sexuels en désaccord avec l’accusation, en y développant des outils d’intervention spécifiques et novateurs (L’inventaire des Aspirations et Préoccupations Personnelles et le Guide d’entretien à destination des A.I.C.S en désaccord avec l’accusation et/ou la condamnation). Le point de départ de la majorité des interventions du cadre protectionnel belge de l’aide à la jeunesse est le fait délictueux et ses conséquences, intégrant les difficultés personnelles, familiales, relationnelles, sociales rencontrées par le jeune. Soulignons qu’une prise en charge centrée exclusivement sur l’acte délinquant, sans prendre en considération le jeune dans sa globalité, conduit bien souvent celui-ci à décrocher ou à se conformer uniquement dans la logique de répondre à l’injonction judiciaire. En introduisant les idées du Good Lives Model chez les jeunes très tôt dans le processus de prise en charge, ils peuvent recevoir le message que, comme n’importe qui d’autre, ils se comportent de manière à rencontrer leurs besoins. Cela permet d’explorer avec le professionnel les besoins particuliers du jeune et les forces qui pourraient lui permettre de les atteindre et ce, en collaboration avec les différents systèmes qui l’entourent. C’est en ce sens que le processus d’engagement peut être perçu comme collaborant, logique, raisonnable et positif pour eux (6). Dans l’optique Good Lives Model, l’identification des besoins de l’auteur et de ses perspectives est mise en lien avec les intérêts de la société qui apparaissent comme un effet direct du développement des besoins de l’auteur. Une prise en charge axée sur les besoins de la personne dans un processus de co-construction avec l’intervenant, est largement reconnue à l’heure actuelle comme un facteur de protection. De plus, il apparaît que le soutien et le développement des facteurs de protection diminueraient potentiellement la probabilité de s’engager dans des comportements déviants, contrairement à une focalisation sur les facteurs de risque (7). Le cadre théorique et méthodologique du Good Lives Model offre la possibilité de dépasser le paradigme du risque (punir, dissuader). En effet, en proposant des principes et outils qui guident l’intervention tout en tenant compte du rôle de l’infraction sexuelle en regard des besoins du jeune, le Good Lives Model intègre à la fois les risques et les perspectives de réadaptation et ce, dans une approche globale, intégrée et cohérente. Cette communication sera donc l’occasion d’exposer, dans un premier temps, les principes de base du Good Lives Model et leur opérationnalisation, dans un second temps, leur adaptation pour la prise en charge des adolescents auteurs d’infractions à caractère sexuel. Enfin, nous terminerons par une présentation succincte des outils d’intervention spécifiques à cette population. (1) Ward, T. (2001). Good lives and the rehabilitation of offenders. Promises and problems. Agression and Violent Behavior,7, 513-528. (2)Ward, T., Mann, R., & Gannon, T. A. (2007). The Good Lives model of rehabilitation: Clinical implications. Aggression and Violent Behavior, 12, 87-107. (3)Langlands, R., Ward, T., & Gilchrist, E. (2009). Applying the Good Lives Model to Male Perpetrators of Domestic Violence. Behaviour Change, 26 (2), 113-129. (4)et (6)Adshead, M., Beech, A., Fisher, D., Griffin, H., Leeson, S., Morgan, J., Okotie, E., Print, B., Quest, P. & Wylie, L. (2013). The Good Lives Model for Adolescents who sexually harm. Safer Society Press, Brandon, Vermont. (5)Barnao, M. (2013). The Good Lives Model tool kit for mentally disordered offenders. Journal of Forensic Practice, 15(3), 157-170. (7)Parent, G., Guay, J.-P., Bernard, C., & Knight, R. A. (2011). Intégration sociale et récidive chez les délinquants sexuels graves : Une étude exploratoire. In M. Tardif (Éd.), L’agression sexuelle : Transformations et paradoxes, Cifas 2009. Textes choisis, (pp. 256-283). Montréal: Cifas-Institut Philippe-Pinel de Montréal. http://www.cifas.ca/ et http://www.psychiatrieviolence.ca [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
See detailLe "Good Lives Model" et les innovations cliniques: la nécessaire adaptation de nos pratiques et de nos outils d'intervention aux spécificités des usagers et au contexte d'intervention dans le cadre du traitement des délinquants sexuels
Corneille, Serge ULg; Oswald, Pierre; Henrard, Noémie ULg et al

Conference (2013)

Résumé 1: "L'inventaire des Aspirations et Préoccupations Personnelles, un outil clinique adapté aux délinquants sexuels incarcérés: La critique majeure adressée au modèle strict de prévention de la ... [more ▼]

Résumé 1: "L'inventaire des Aspirations et Préoccupations Personnelles, un outil clinique adapté aux délinquants sexuels incarcérés: La critique majeure adressée au modèle strict de prévention de la récidive reposaient sur la standardisation des services et l'absence de prise en compte des spécificités individuelles ainsi que la centration exclusive sur le comportement sexuel. L'apport majeur du modèle RNR sera de pondérer les traitements en fonction du niveau de risque présenté par l'usager et d'introduire la notion de réceptivité qui exige la prise en compte des particularités individuelles. L'apport majeur du Good Lives Model sera, quant à lui, de réinscrire le comportement sexuel dans le fonctionnement de vie général des usagers. Quels que soient nos référents théoriques, l'accent est mis, très souvent, sur la motivation au traitement et la compliance à celui-ci de la part des usagers. Assez paradoxalement, tandis que cette notion de "motivation au traitement" est présentée comme déterminante, elle est souvent évacuée dans le cadre d'un simple entretien motivationnel alors qu'elle nécessiterait, probablement, que les traitement soit replacé dans un projet de vie global. A cette notion de "motivation au traitement", certains proposent de substituer la notion d'"implication dans le traitement", et ce, tant de la part des usagers que des aidants eux-mêmes. Nombreuses sont les études qui indiquent, aujourd'hui, que l'implication dans le traitement des professionnels eux-mêmes influera sur l'efficacité des traitements. Cela suppose que les professionnels fassent preuve de créativité, favorisent l'accessibilité au traitement, développent des outils d'intervention spécifiques et s'adaptent aux particularités des populations qu'ils prennent en charge plutôt que d'exiger de ces populations qu'elles s'adaptent aux outils disponibles. Enfin, cela présuppose que l'évaluation ne porte plus uniquement sur la satisfaction des professionnels par rapport à la stricte prévention de la récidive sexuelle mais porte également sur la satisfaction des usagers par rapport aux traitements qui leur ont été dispensés et ce dans le cadre d'un plan de vie satisfaisante qui inclut de favoriser la désistance des comportements délictueux mais ne s'y borne pas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 14 (1 ULg)
See detailLe "Good Lives Model", un modèle novateur d'intervention au service des besoins de l'usager: Expérience d'adaptation au sein de l'hôpital psychiatrique sécurisé "Les Marronniers" à Tournai
Henrard, Noémie ULg; Devillers, Bérengère ULg; Oswald, Pierre et al

Conference (2017, May 31)

L’Hôpital Psychiatrique Sécurisé (H.P.S.) « Les Marronniers » de Tournai fut la première équipe francophone, en collaboration avec le Groupe Antigone, à avoir adapté le Good Lives Model (GLM) à une ... [more ▼]

L’Hôpital Psychiatrique Sécurisé (H.P.S.) « Les Marronniers » de Tournai fut la première équipe francophone, en collaboration avec le Groupe Antigone, à avoir adapté le Good Lives Model (GLM) à une population psychiatrique (GLM – FM). Le cadre théorique et méthodologique du G.L.M – FM offre la possibilité de dépasser le paradigme du risque/rechute en proposant des principes et outils qui guident l’intervention tout en tenant compte du rôle des symptômes psychiatriques/infraction et des besoins humains fondamentaux de l’usager. Le G.L.M – FM implique d’élaborer avec l’usager un « Good Live Plan », plan de vie visant à satisfaire les besoins humains fondamentaux et à accéder à une meilleure qualité de vie. Le G.L.M- FM intègre à la fois les risques et les perspectives de réadaptation, et ce, dans une approche globale, intégrée et cohérente. Objectifs : - Présenter les fondements théoriques et les principes cliniques de base qui guident le Good Lives Model - Forensic Mental Health ; - Présenter différents outils cliniques (général et spécifique) permettant l’opérationnalisation du GLM-FM ; - Développer l’expérimentation et l’adaptation du G.L.M. réalisé au sein de l’H.P.S. de Tournai au travers des projets UET et Epicéas. Méthodes d’apprentissage : - Expérimentation par les participants d’un des champs de l’outil de l’Inventaire des Souhaits et Préoccupations Personnels (ISPP) ; - Articulation des principes théoriques et cliniques ; [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (1 ULg)
See detailLe Good Lives Model
Corneille, Serge ULg

Scientific conference (2012, June)

La conférence avait pour objet de présenter les fondements théoriques du G.L.M. ainsi que de présenter un exemple d'intervention groupale auprès de délinquants sexuels incarcérés

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
See detailLe "Good Lives Model-Forensic Mental Health": à l'intersection entre la justice pénale et la santé mentale
Henrard, Noémie ULg; Devillers, Bérengère ULg; Corneille, Serge ULg

Conference (2015, June)

Depuis plusieurs années, le Groupe Antigone s’attache à identifier les références et applications du Good Lives Model (1) aux populations particulières telles que les adultes auteurs d’infractions ... [more ▼]

Depuis plusieurs années, le Groupe Antigone s’attache à identifier les références et applications du Good Lives Model (1) aux populations particulières telles que les adultes auteurs d’infractions (sexuelles) (2), les auteurs de violence domestique (3), les adolescents auteurs d’infractions à caractère sexuel (4) ainsi que les personnes sous statut de défense sociale (5). En 2013 lors du 7ème CIFAS au Québec, nous avons eu l’occasion de présenter, d’une part, Le « Good Lives Model » : un modèle novateur de prise en charge des délinquants sexuels ; ses origines, ses fondements théoriques, ses applications et, d’autre part, Les délinquants sexuels en désaccord avec l’accusation, en y développant des outils d’intervention spécifiques et novateurs (L’inventaire des Aspirations et Préoccupations Personnelles et le Guide d’entretien à destination des A.I.C.S en désaccord avec l’accusation et/ou la condamnation). Aujourd’hui en Belgique, l’internement en établissement de défense sociale se base sur la notion de déséquilibre mental au moment des faits et sa permanence au moment de la décision judiciaire (7). La prise en charge de ces patients se situe donc à l’intersection entre la justice pénale et la santé mentale rendant difficile la convergence entre le mandat judiciaire, les impératifs institutionnels, les intérêts propres au patient et les ressources externes. Cela est d’autant plus vrai pour les intervenants oeuvrant dans les institutions dépendant du Ministère de la Santé et pour lesquels il n’existe pas de scission entre les missions de soin et celles d’expertise (8). Ceux-ci doivent fonctionner comme des agents doubles, au confluant des dimensions de traitement et de protection de la société (9). L’absence d’un cadre global pour l’intégration des différents points de vue et connaissances disciplinaires complique d’autant plus la prise en charge des patients. En effet, les praticiens peuvent, selon leurs propres convictions philosophiques, se concentrer sur une approche ou l’autre or, sans modèle commun, le risque d’inefficacité est plus important (10). Le Good Lives Model Forensic Mental Health (11) est une adaptation du Good Lives Model et fournit un cadre théorique de la réhabilitation des personnes sous statut de défense sociale. Le GLM-FM se centre sur le rôle de la maladie mentale dans l’(non)atteinte des besoins primaires/accès au bien-être subjectif et dans la gestion des risques de récidive. Il permet également de comprendre la place des symptômes en lien avec les besoins primaires et secondaires. Cette communication sera donc l’occasion d’exposer, dans un premier temps, les principes de bases du Good Lives Model et leur opérationnalisation, dans un second temps, leur adaptation pour la prise en charge de personnes sous statut de défense sociale. Enfin, nous terminerons par une présentation succincte des outils d’interventions spécifiques à cette population et de quelle manière ils peuvent être utilisés par tout intervenant quelle que soit sa spécificité. (1) Ward, T. (2001). Good lives and the rehabilitation of offenders. Promises and problems. Agression and Violent Behavior,7, 513-528. (2)Ward, T., Mann, R., & Gannon, T. A. (2007). The Good Lives model of rehabilitation: Clinical implications. Aggression and Violent Behavior, 12, 87-107. (3)Langlands, R., Ward, T., & Gilchrist, E. (2009). Applying the Good Lives Model to Male Perpetrators of Domestic Violence. Behaviour Change, 26 (2), 113-129. (4)Adshead, M., Beech, A., Fisher, D., Griffin, H., Leeson, S., Morgan, J., Okotie, E., Print, B., Quest, P. & Wylie, L. (2013). The Good Lives Model for Adolescents who sexually harm. Safer Society Press, Brandon, Vermont. (5) (11)Barnao, M. (2013). The Good Lives Model tool kit for mentally disordered offenders. Journal of Forensic Practice, 15(3), 157-170. (6) (10) Barnao, M., Robertson, P. & Ward, T. (2010). Good Lives Model Applied to a Forensic Population. Psychiatry, Psychology and Law, 17(2), 202-217. (7) Oswald, P. (2011). Soins et contraintes des délinquants sexuels et des soignants en défense sociale. Le projet “Epicéas”. Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratique de réseaux, 1(46), 127-138. (8) Cartuyvels, Y., Champetier, B. & Wyvekens, A. (2010). La défense sociale en Belgique, entre soin et sécurité. Une approche empirique. Déviance et Société, 34(4), 615-645. (9) Blackburn, R. (2004). “What Works” with mentally disordered offenders. Psychology, Crime, and Law, 10, 297−308. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (1 ULg)
See detailLe Good Lives Model: un modèle novateur de prise en charge des délinquants sexuels; ses origines, ses fondements théoriques, ses applications"
Corneille, Serge ULg; Mormont, Christian ULg

Conference (2013, May)

En 1993, dans un article resté célèbre, Quinsey et Harris, dénonçaient l’incurie du modèle de prévention de la récidive et annonçaient le mouvement du « Nothing Works ». Même si leurs conclusions furent ... [more ▼]

En 1993, dans un article resté célèbre, Quinsey et Harris, dénonçaient l’incurie du modèle de prévention de la récidive et annonçaient le mouvement du « Nothing Works ». Même si leurs conclusions furent largement nuancées voire contredites dans les années qui suivirent, de nombreuses réflexions critiques furent émises, à l’occasion de ce débat, quant aux limites du modèle de prévention de la récidive. C’est dans cet état d’esprit que, dès le début des années 2000, un nouveau modèle théorique de la délinquance sexuelle s’est développé dans les pays anglo-saxons: le Good Lives Model. Ce modèle diffère du modèle de prévention de la récidive sur des aspects fondamentaux : - Il est centré sur la promotion de la désistance plutôt que sur la prévention de la récidive ; - Il met l’accent sur la mobilisation des ressources de l’individu plutôt que sur l’identification de ses déficits ; - Les comportements sexuellement déviants n’y sont plus considérés comme des comportements adaptés visant à satisfaire des besoins déviants mais, tout au contraire, comme des comportements inadaptés visant à satisfaire des besoins humains fondamentaux. Cependant, le Good Lives Model reste un modèle théorique dont les promoteurs ne se sont pas avancés à proposer des opérationnalisations pratiques en termes d’intervention. Si, dans les pays anglo-saxons, les traductions pratiques de ce modèle, en termes d’intervention, furent nombreuses - approximativement 30% des programmes de traitement s’y inspirent aujourd’hui du G.L.M. – en francophonie, le Groupe Antigone reste l’une des premières et seules équipes à avoir tenté de développer un modèle d’intervention groupale explicitement inspiré du Good Lives Model. C’est ainsi que le Groupe Antigone a créé ou adapté en langue française des outils d’évaluation ou d’intervention spécifiques et qu’il propose aujourd’hui un modèle d’intervention à destination de délinquants sexuels incarcérés. L’exposé du Groupe Antigone portera essentiellement sur la présentation des fondements théoriques du G.L.M. et de ses divergences avec le modèle de prévention de la récidive. [less ▲]

Detailed reference viewed: 25 (0 ULg)
See detailLe « Good Lives Model », un modèle novateur d’intervention au service des besoins de l'usager: expérience d'adaptation au sein d'une unité de défense sociale.
Henrard, Noémie ULg; Devillers, Bérengère ULg; Oswald, Pierre

Conference (2016, September)

Au départ, le Good Lives Modèl (G.L.M) est un modèle novateur de réhabilitation des délinquants sexuels développé dans les pays anglo-saxons depuis 2001 sous l’impulsion de Tony Ward. En 2010, 30% des ... [more ▼]

Au départ, le Good Lives Modèl (G.L.M) est un modèle novateur de réhabilitation des délinquants sexuels développé dans les pays anglo-saxons depuis 2001 sous l’impulsion de Tony Ward. En 2010, 30% des programmes de traitement nord-américains s’inspiraient du G.L.M. (1). Depuis plusieurs années, le Groupe Antigone (ULg) s’est attaché à traduire et à diffuser en français les fondements théoriques du G.L.M, mais également à identifier les applications qui ont pu en être faites (2) aux populations particulières telles que les adultes auteurs d’infractions (sexuelles) (3), les auteurs de violence domestique (4), les adolescents auteurs d’infractions à caractère sexuel (5) ainsi que les personnes sous statut de défense sociale (6). L’équipe de l’Unité d’Evaluation et de Traitement (UET) au sein de l’Etablissement de Défense Sociale (EDS) de Tournai fut la première équipe francophone, en collaboration avec le Groupe Antigone, à avoir adapté le G.L.M à une population psychiatrique. Dans l’optique G.L.M, l’identification des besoins de l’usager et de ses préoccupations est mise en lien avec les intérêts de la société qui apparaissent comme un effet direct du développement des besoins de l’auteur mais en aucun cas comme une cible de traitement. Une prise en charge axée sur les besoins et les ressources de la personne dans un processus de co-construction avec l’intervenant, est largement reconnue à l’heure actuelle comme un facteur de protection, diminuant dès lors les risques de récidive et de rechute (7). Le G.L.M implique d’élaborer avec l’usager un « Good Live Plan », plan de vie visant à satisfaire les besoins humains fondamentaux et à accéder à une meilleure qualité de vie. Le cadre théorique et méthodologique du G.L.M offre la possibilité de dépasser le paradigme du risque. En effet, en proposant des principes et outils qui guident l’intervention tout en tenant compte du rôle de l’infraction et du rôle des symptômes psychiatriques en regard des besoins de l’usager, le G.L.M intègre à la fois les risques et les perspectives de réadaptation et ce, dans une approche globale, intégrée et cohérente. Cette communication réunira le Groupe Antigone et l’équipe de l’UET qui présenteront d’une part, les principes théoriques du G.L.M et les implications cliniques et, d’autre part, l’adaptation réalisée au sein de l’UET. (1) Mc Grath R.J., Cumming G.F., Burchard B.L., Zeoli S. & Ellerby L. (2010). Current Practices and Emerging Trends in Sexual Abuser Management. The Safer Society 2009 North American Survey. The Safer Society Press. (2) Ward, T. (2001). Good lives and the rehabilitation of offenders. Promises and problems. Agression and Violent Behavior,7, 513-528. (3)Ward, T., Mann, R., & Gannon, T. A. (2007). The Good Lives model of rehabilitation: Clinical implications. Aggression and Violent Behavior, 12, 87-107. (4)Langlands, R., Ward, T., & Gilchrist, E. (2009). Applying the Good Lives Model to Male Perpetrators of Domestic Violence. Behaviour Change, 26 (2), 113-129. (5) Adshead, M., Beech, A., Fisher, D., Griffin, H., Leeson, S., Morgan, J., Okotie, E., Print, B., Quest, P. & Wylie, L. (2013). The Good Lives Model for Adolescents who sexually harm. Safer Society Press, Brandon, Vermont. (6)Barnao, M. (2013). The Good Lives Model tool kit for mentally disordered offenders. Journal of Forensic Practice, 15(3), 157-170. (7) Barendregt, C.C., Van der Laan, A.M., Bongers,I.L. & Van Nieuwenhuizen, Ch. (2012). Explaining Reoffending and Psychiatric Relapse in Youth Forensic Psychiatry from a Good Lives Model Perspective. In T.I. Oei & M. Groenhuijsen (dir.), Progression in forensic psychiatry (415-434). Deventer, Hollande: Kluwer [less ▲]

Detailed reference viewed: 18 (1 ULg)
Full Text
See detailGood OA practices from Funders: FRS/FNRS, Belgium
Rentier, Bernard ULg

Scientific conference (2015, October 29)

The FRS/FNRS is the major funding agency for basic research in the French-speaking Community of Belgium. In 2013, it passed an internal regulation mandating, for researchers receiving salaries and/or ... [more ▼]

The FRS/FNRS is the major funding agency for basic research in the French-speaking Community of Belgium. In 2013, it passed an internal regulation mandating, for researchers receiving salaries and/or grant money fron the Fund, the deposit in their institutional OA repository of all their scientific production in full text. The FRS/FNRS supports APCs, up to 500 € per article, but not in "hybrid" journals. [less ▲]

Detailed reference viewed: 40 (3 ULg)
Full Text
See detailGood practices from Universities: University of Liège, Belgium - Impact of Open Archives on Research Communication Efficiency : The ORBi Experience
Rentier, Bernard ULg

Scientific conference (2015, October 30)

ORBi, the institutional repository at the University of Liège (ULg), Belgium, is currently the most successful "green OA" tool, with a compliance rate close to 90%. This is due to a strongly enforced ... [more ▼]

ORBi, the institutional repository at the University of Liège (ULg), Belgium, is currently the most successful "green OA" tool, with a compliance rate close to 90%. This is due to a strongly enforced institutional mandate which has progressively but quickly led authors to realise all the benefits they could draw from it. A September 2015 survey has demonstrated the popularity of ORBi among the ULg research community. [less ▲]

Detailed reference viewed: 89 (15 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGood practices in adapted physical activity for cancer patients and survivors: opinion of the Raviva program participants
Rompen, Jérôme ULg; Scharff, Jules; Cloes, Marc ULg

Conference (2017, July)

Introduction The Belgian Foundation against Cancer proposes an adapted physical activity (APA) program for cancer patients and survivors, called Raviva (http://www.cancer.be/raviva-bouger-pour-se-sentir ... [more ▼]

Introduction The Belgian Foundation against Cancer proposes an adapted physical activity (APA) program for cancer patients and survivors, called Raviva (http://www.cancer.be/raviva-bouger-pour-se-sentir-mieux).The activities are supervised by instructors with inconstant trainings and experiences. Contrary to other countries, Belgian APA instructors do not necessarily need to follow specific education programs such those proposed by the ACSM (Schmitz et al., 2010) or other organizations that propose exercise guidelines for cancer survivors. The aim of this study was to identify good practices in APA for cancer patients and survivors concerning activity characteristics and instructors behaviors, from the point of view of the Raviva program participants. Methods Firstly, an online questionnaire was submitted to Raviva participants; 72 of them filled it in. Secondly, 3 video-stimulated recall interviews were conducted after 3 different Raviva sessions (fitness, yoga and aqua-aerobics), each time with another participant. Results and discussion The sessions characteristics that participants like the most are related to the choice and quality of the proposed exercises (22% of responses) and to the perceived benefits of the activities (20%). The most appreciated qualities for an instructor are related to his/her human qualities (43%) and his/her expertise (32%). What participants like least about the sessions is a poor organization (27%) and what they like least about the instructors is linked to bad choices of exercises (18%). The video-stimulated recall interviews confirmed these data and provided more precision. Finally, we noticed that differences in responses were observed depending on the type of activity participants took part in. These findings could help instructors adapt their practices to their participants’ needs in order to promote adherence to physical activity among this population. References Schmitz, K. H., Courneya, K. S., Matthews, C., Demark-Wahnefried, W., Galvão, D. a, Pinto, B. M., … Schwartz, A. L. (2010). American College of Sports Medicine roundtable on exercise guidelines for cancer survivors. Medicine and Science in Sports and Exercise, 42(7), 1409‑26. https://doi.org/10.1249/MSS.0b013e3181e0c112 [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)