Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailGoûter le monde. Une histoire culturelle du goût à l'époque moderne
Von Hoffmann, Viktoria ULg

Conference given outside the academic context (2014)

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailGoûter le monde. Une histoire culturelle du goût à l'époque moderne
Von Hoffmann, Viktoria ULg

Book published by Peter Lang (2013)

Sens grossier, sens corporel, sens animal, sens matériel… Le goût est, dans les cultures anciennes, un sens inférieur, placé au bas de la hiérarchie des sens. Il peine à éveiller l’attention des savants ... [more ▼]

Sens grossier, sens corporel, sens animal, sens matériel… Le goût est, dans les cultures anciennes, un sens inférieur, placé au bas de la hiérarchie des sens. Il peine à éveiller l’attention des savants, fascinés par les merveilles de l’œil et du regard. Comment expliquer, dès lors, l’avènement au XIXe siècle d’une culture qui invente et célèbre la gastronomie, dont nous sommes aujourd’hui les héritiers ? Pour y répondre, il convient d’emprunter des chemins bien plus complexes et sinueux que ceux que nous offre l’histoire de la seule cuisine. Dès lors qu’on l’envisage dans la perspective générale d’une histoire du sensible, le goût se situe non plus seulement entre le salé et le sucré, mais se retrouve au cœur de débats théoriques essentiels portant sur les rapports entre le corps et l’esprit, la Nature et la Culture, l’identité et l’altérité... Ce livre emprunte plusieurs parcours, du « goût de Dieu » des mystiques au « bon goût » de l’honnête homme, en passant par le je ne sais quoi si fréquemment associé à ce sens, choisi comme jugement esthétique du Beau. Cuisiniers, médecins, philosophes – qu’ils soient cartésiens, empiristes, sensualistes ou matérialistes –, hommes d’Église, chimistes, démonologues, encyclopédistes… Nombreux sont les témoignages convoqués ici, susceptibles, par le goût, de réfléchir aux rapports que l’homme moderne entretient avec le monde sensible. [less ▲]

Detailed reference viewed: 323 (62 ULg)
See detailGoûts et dégoûts. Le cinéma belge en question
Tomasovic, Dick ULg

Scientific conference (2010, March 11)

Detailed reference viewed: 34 (11 ULg)
See detailGoûts et dégoûts: Histoire, Art et Nourriture
Delville, Michel ULg; Von Hoffmann, Viktoria ULg

Scientific conference (2014, April 22)

Les food studies constituent un large champ de recherches international au succès croissant, nécessairement appréhendé dans le cadre d’une étude interdisciplinaire. Aussi l’objectif de ce cours-conférence ... [more ▼]

Les food studies constituent un large champ de recherches international au succès croissant, nécessairement appréhendé dans le cadre d’une étude interdisciplinaire. Aussi l’objectif de ce cours-conférence est-il de proposer une intervention à deux voix, mêlant les perspectives historiennes et littéraires autour des questions alimentaires, nourries de réflexions philosophiques, esthétiques et anthropologiques. Deux volets distincts mais clairement articulés l’un à l’autre seront proposés, explorant tant le goût/l’appétit, que le dégoût/ l’inappétence. La première partie, consacrée à l’analyse historique des cultures alimentaires, mettra en exergue l’histoire du goût, un sens traditionnellement considéré comme inférieur, qui devient au cours de la modernité l’objet d’un intérêt grandissant, dont témoigne notamment l’invention de la gastronomie. La seconde partie, basée sur l’étude d’exemples tirés de la littérature et des arts plastiques, se proposera de redéfinir l’oralité en tant que lieu de passage de la parole et de la nourriture. La description, l’analyse et la mise en scène de l’alimentation sont autant de lieux de négociations philosophiques qui, par leur confrontation avec la matière (potentiellement) comestible, semblent déjouer toute tentative d’élucidation purement discursive et analytique des relations entre le sujet et l’objet. Les considérations théoriques et transdisciplinaires mises en exergue lors de ces cours insisteront, en particulier, sur la question de la matérialité de l’acte alimentaire, à l’origine tant de sa dévalorisation traditionnelle que de sa sublimation esthétique contemporaine. [less ▲]

Detailed reference viewed: 31 (9 ULg)
See detailLes goûts et les odeurs, ça peut se discuter.
Blecker, Christophe ULg; Willem, Georges

in Probio (1998), (4), 289-315

Detailed reference viewed: 6 (2 ULg)
See detailLes goûts et les odeurs, cela peut se discuter.
Blecker, Christophe ULg

Conference (2002, August 28)

Detailed reference viewed: 3 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGoûts, dégoûts et savoir-vivre : Histoire d'un silence
Von Hoffmann, Viktoria ULg

in Delfosse, Annick; Glesener, Thomas (Eds.) Lire, écrire et éduquer à la Renaissance. Mélanges en l'honneur du Professeur Franz Bierlaire (2014)

Detailed reference viewed: 51 (19 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa goutte
Leclercq, P.; Malaise, Michel ULg

in Revue Médicale de Liège (2004), 59(5), 274-280

In the presence of a clinical acute monoarthritis, a differential diagnosis has to be made between septic arthritis, gout and diffuse chondrocalcinosis. Gout comes from a purine nucleotide metabolism ... [more ▼]

In the presence of a clinical acute monoarthritis, a differential diagnosis has to be made between septic arthritis, gout and diffuse chondrocalcinosis. Gout comes from a purine nucleotide metabolism disorder leading to serum urate level elevation. This hyperuricemia can lead to the deposition of monosodium urate crystals in the joints, causing acute attacks. After long-term evolution, others tissues as the kidneys can be involved: it is chronic gout. The definite diagnosis is based on the presence of monosodium urate crystals in the joint fluid. The diagnosis of gout should prompt a search for associated medical conditions that may affect both urate levels and longevity. These include alcoholism, various nephropathies, myeloproliferative disorders, and hypertension. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa gouttière de décompression
Varlet, Véronique ULg; Lamy, Marc ULg

in Actualités dentaires de l'université de Liège (2009), 39

Detailed reference viewed: 777 (34 ULg)
See detailLa gouvernance d’entreprise : outil pour améliorer la liquidité des titres
Ajina, Aymen ULg; Sougné, Danielle ULg

Scientific conference (2013, May 02)

Based on a cross-sectional analysis, our study of the empirical relation between the corporate governance and the stock liquidity was realized on 160 French companies during 2007, 2008 and 2009. The ... [more ▼]

Based on a cross-sectional analysis, our study of the empirical relation between the corporate governance and the stock liquidity was realized on 160 French companies during 2007, 2008 and 2009. The handled mechanisms include the characteristics of the board of directors and the audit committee. Our results seem to indicate a significant effect of certain mechanisms of corporate governance on the liquidity of the French market. These mechanisms can reduce the asymmetry of information between the investors, make the exchanges more transparent and provoke an improvement of the liquidity on the market. These results suggest that firms with better corporate governance may reduce the informative asymmetry and improve the liquidity of its stocks. [less ▲]

Detailed reference viewed: 86 (22 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa gouvernance dans les ASBL: dans quels cadres jouent les acteurs associatifs ?
Rijpens, Julie ULg; Adam, Sophie ULg

in Dossiers d'ASBL Actualités (Les) (2011), 12

Detailed reference viewed: 200 (24 ULg)
Full Text
See detailLa gouvernance dans les entreprises sociales
Rijpens, Julie ULg

in Mertens de Wilmars, Sybille (Ed.) La gestion des entreprises sociales (2010)

Detailed reference viewed: 384 (36 ULg)
Full Text
See detailLa gouvernance des coopératives en situation de conflit et de post-conflit
Niyungeko, Thadée ULg; Huybrechts, Benjamin ULg

E-print/Working paper (2013)

If governance has become, for many years, as a matter of paramount importance in traditional companies (Berle & Means, 1932), microfinance institutions have also not escaped this need (Rock et al. 1998 ... [more ▼]

If governance has become, for many years, as a matter of paramount importance in traditional companies (Berle & Means, 1932), microfinance institutions have also not escaped this need (Rock et al. 1998), there are about thirty years. Considered essential to address issues related to economic and social development (Wélé, 2009), governance is also emerging as an undeniable factor for to strengthen the financial performance and to increase awareness in microfinance institutions (Rock et al., 1998; Labie, 2001 Helms, 2006). Several authors have contributed to the understanding of corporate governance by using a variety of theoretical approaches (Jensen & Meckling (1976), Fama and Jensen (1983a) for Shareholders approach, Freeman (1984), Donaldson & Preston (1995) Hung (1998) for the stakeholder approach, Meyer and Rowan (1977), Mertens (2010), Muth & Donaldson (1998), Berle & Means (1932); Labie (2005a) for alternative approaches). Applied individually in cooperatives and organizations, these approaches have proved rather one-dimensional and illuminate one aspect of the Boards of Directors (Cornforth, 2004). Hence the need for an approach that integrates the insights of these perspectives has been felt. Thus, a perspective in terms of paradox (Cornforth, 2004) helped to highlight the dilemmas, paradoxes and tensions that boards of directors are facing. Several researchers have used this paradox perspective in different organizations (Demb & Neubauer, 1992 Wood, 1996; Sundaramurthy & Lewis, 2003), but it also did not take long. Criticized for focusing only on the board, this perspective paradox is also alleged to ignore the role of contextual factors. However, as argued by DiMaggio & Powell (1983), Meyer and Rowan (1977), environmental factors play an undeniable role in the way organizations make isomorphic. Rijpens & Adam (2011) also point out that the internal and external factors to the organization involved in the debate on the governance model adopted. Hudon and Seibel (2007) argue that conflicts and disasters seriously affect the socio-economic institutions, public governance, networks and social relations of citizens, including those related to the exchange or transfer of financial resources. This article examines the influence of armed conflict on the cooperatives’ governance. It is built around three fundamental questions. (1) What overlay the systems of cooperatives governance? (2) What is the theoretical model of governance adapted to cooperatives working in conflict situations? (3) How an armed conflict does it influence the cooperatives governance? To answer these questions, this article assumes, first, the confrontation of existing theoretical approaches in the literature on corporate governance in general and cooperatives in particular. It then develops a model of governance adapted to the conflict. Finally, that model will be tested after data collect from a qualitative field study based on the triangulation of information resources and interviews with key players in organizations under study in a country where microfinance institutions have evolved conflict situations. The results will be presented in another article. [less ▲]

Detailed reference viewed: 88 (16 ULg)
See detailLa gouvernance des entreprises coopératives
Mertens de Wilmars, Sybille ULg; Failon, Julie ULg

Report (2008)

En complément des codes de gouvernance d’entreprise en Belgique, le Conseil National de la Coopération (CNC) envisage d’établir un code de bonnes conduites spécifique aux sociétés coopératives. Dans ce ... [more ▼]

En complément des codes de gouvernance d’entreprise en Belgique, le Conseil National de la Coopération (CNC) envisage d’établir un code de bonnes conduites spécifique aux sociétés coopératives. Dans ce cadre, le CNC a formulé six questions principales concernant la gouvernance des entreprises coopératives. Dans un premier temps, nous énoncons brièvement ces différentes interrogations. Dans un second temps, nous envisageons les différents outils utiles à l’analyse de ces questions. Dans un troisième temps, nous formulons des propositions quant à l’élaboration du code de bonnes conduites en regard des différents outils. Enfin, dans un quatrième temps, nous présentons les principaux problèmes de gouvernance et recommandations relevés dans la littérature sur le sujet. [less ▲]

Detailed reference viewed: 154 (38 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa gouvernance des pôles de compétitivité vue sous le prisme de la fonction de coordination
Lisein, Olivier ULg

E-print/Working paper (2011)

En forte croissance ces dernières années, l’intérêt du milieu académique pour les réseaux d’innovation aborde sous des angles divers les différents enjeux que soulève cette forme de regroupement ... [more ▼]

En forte croissance ces dernières années, l’intérêt du milieu académique pour les réseaux d’innovation aborde sous des angles divers les différents enjeux que soulève cette forme de regroupement d’organisations et de structure partenariale. Dans ce cadre, notre contribution entend plus spécifiquement interroger la question de la gouvernance – et de la coordination des activités qui y sont menées – en vigueur au sein d’une forme particulière de réseaux inter-organisationnels : les pôles de compétitivité. La gouvernance de ce type de réseaux d’innovation réunissant des catégories d’acteurs hétérogènes mus par des intérêts contrastés, les formes qu’elle est concrètement susceptible de prendre dans les faits, les difficultés qu’elle soulève au quotidien ainsi que les dynamiques qu’elle engendre en termes de synergies collaboratives constituent autant de champs de recherche en pleine émergence que nous entendons compléter par l’examen d’une question centrale dans le succès de ce type d’initiatives : les rôles et missions qu’y joue la fonction de coordination. En ce sens, nous questionnons l’importance du rôle de la fonction de coordination dans la gestion des relations entre acteurs, dans la conciliation de leurs intérêts ainsi que dans l’élaboration d’une vision stratégique commune et partagée pour le partenariat. Ce faisant, nous entendons examiner le côté « tercéisant » des initiatives mises en place en la matière, à savoir le processus de réflexivité et de déplacement identitaire qu’insuffle la fonction de coordination au niveau du réseau pour permettre l’institutionnalisation de nouvelles pratiques collaboratives et arriver à la satisfaction conjointe des intérêts respectifs des différents partenaires. Outre un apport analytique basé sur l’examen de trois études de cas, notre réflexion entend également suggérer différentes recommandations quant aux dynamiques de gouvernance à privilégier dans le cadre des projets des pôles de compétitivité et aux tâches effectives de gestion et de coordination à y assurer pour en favoriser le succès. [less ▲]

Detailed reference viewed: 63 (17 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailGouvernance des pôles de compétitivité: des dynamiques de tercéisation multi-niveaux, gage du respect de l’intérêt collectif ?
Lisein, Olivier ULg; Rondeaux, Giseline ULg

Conference (2014, November)

Le développement et l’importance sans cesse croissants des pôles de compétitivité dans notre économie contemporaine suscitent un intérêt certain au sein du milieu académique, où les chercheurs abordent ... [more ▼]

Le développement et l’importance sans cesse croissants des pôles de compétitivité dans notre économie contemporaine suscitent un intérêt certain au sein du milieu académique, où les chercheurs abordent les enjeux que représente cette nouvelle forme de regroupement territorialisé d’organisations sous des angles d’analyse divers. En particulier, la gouvernance de ce type de réseaux d’innovation réunissant des catégories d’acteurs hétérogènes, les formes qu’elle est concrètement susceptible de prendre dans les faits, les dynamiques qu’elle engendre en termes de synergies collaboratives et de performances des partenariats constituent des champs de recherche en pleine émergence, renforcés par la pression des pouvoirs publics qui attendent des pôles de compétitivité qu’ils gèrent au mieux les ressources financières qui leur sont octroyées et veillent à rentabiliser celles-ci dans l’intérêt de la collectivité. C’est dans ce cadre que s’inscrit notre contribution, laquelle entend plus particulièrement interroger plus en avant cette question de la gouvernance des pôles de compétitivité et tenter de cerner de façon plus précise les pratiques managériales à l’œuvre dans ce type de structure collaborative. En dépassant le stade d’une gouvernance du réseau et d’un management des activités placés sous la seule responsabilité des "porteurs de projets", nous nous intéressons aux efforts que consentent les parties prenantes – internes et externes – des pôles de compétitivité pour arriver à la satisfaction conjointe de leurs intérêts respectifs. En ce sens, nous questionnons l’éventuel "déplacement identitaire" et les "concessions partenariales" potentielles que seraient amenés à opérer certains acteurs – partenaires actifs au sein des réseaux d’innovation et/ou institutions extérieures moins directement impliquées dans la vie de ces réseaux collaboratifs – pour favoriser le succès des pôles de compétitivité et des projets qui y sont développés. Renvoyant à l’idée de "dynamique de tercéisation", qui illustre le processus de réflexivité qu’opèrent les acteurs pour concevoir et institutionnaliser de nouvelles pratiques collaboratives, ces enjeux sont étudiés au cours de notre propos à la lumière des enseignements tirés d’une recherche empirique menée au sein des pôles de compétitivité promus en Belgique dans le cadre du Plan Marshall, initiative mise en œuvre par le Gouvernement de la Région Wallonie-Bruxelles pour renforcer les processus d’innovation des entreprises et soutenir le développement économique de la Région. Les résultats en la matière sont contrastés : confrontés aux logiques d’actions différentes de partenaires issus d’autres "mondes", certains acteurs des pôles de compétitivité tendent effectivement à réaliser des "concessions identitaires" en vue d’arriver à la satisfaction conjointe des intérêts respectifs en présence ; d’autres acteurs au contraire restent davantage en retrait en termes de "dynamique de tercéisation", n’entrant que partiellement dans un processus de réflexivité par rapport à leurs pratiques usuelles. Cette dualisation de comportements n’est pas sans répercussion potentielle sur l’atteinte des objectifs d’innovation et de respect de l’intérêt collectif inhérents aux pôles de compétitivité. [less ▲]

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)