Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailL'enseignement par problème (EPP) et l'apprentissage par problème (APP)
VIERSET, Viviane ULiege; Groupe Gypse

Conference (2004, May 06)

Detailed reference viewed: 54 (1 ULiège)
See detailL'enseignement précoce des langues étrangères
Defays, Jean-Marc ULiege

Diverse speeche and writing (1998)

Detailed reference viewed: 25 (1 ULiège)
Full Text
See detailEnseignement programmé et psycho-pédagogie
de Landsheere, Gilbert ULiege

in Bulletin d'information (1968)

Il y a maintenant une dizaine d’années que l'enseignement programmé, de naissance américaine, a attiré notre attention(1). Depuis, tant de livres et d 1 articles ont paru que j'ai longtemps hésité à ... [more ▼]

Il y a maintenant une dizaine d’années que l'enseignement programmé, de naissance américaine, a attiré notre attention(1). Depuis, tant de livres et d 1 articles ont paru que j'ai longtemps hésité à écrire encore à ce sujet. Inévitablement, je devrais répéter ce que d'autres et moi-même avons déjà dit, et ces répétitions commenceraient dès la présentation des systèmes, sinon comment être vraiment que nous parlerons tous le même langage? La confirmation presque hebdomadaire de l'incompréhension, de la naïveté, de la malhonnêteté intellectuelle aussi, qui entachent un effort ass11rément digne d 1 intér8t, m'ont finalement décidé à récidiver. L'-entreprise n 1est pas sans risques; comm1:1 l'écrit J.A .. Tucker "Quiconque prétend aujourd'hui parler avec un certain degr4 d 1 au-i.ori té de 1 1 enseignement progrès-. court le risque de se trouver pris entre deux traditionnalistes, il peut donner 1 1 impression feux pour les d 16tre un enthousiaste surexcité s 1il va trop loin pour plaider sa cause; pour les modernistes, il peut paraître un traditionaliste à l'esprit lourd s 1il ne. va pas assez loin dans cette voie. Et, par surcroît de malheur, un certain mysticisme semble avoir caché le véritable aspect de l'instruction programmée, masquant ainsi le potentiel qu1 elle représente, mais également certaines faiblesses incontestables. Il nous faut donc déchirer ce voile et parler de l'instruction programmée comme d'une évolution nouvelle des méthodes d'instruction tout en reconnaissant que,. si le r6le qu'elle est appelée à jouer augmente en importance dans la technologie de l'instruction, beaucoup de progrès reste encore à accomplir11 (2). Définir l'enseignement programmé, essayer d 1en voir les avantages et les faiblesses et fournir quelques données bibliographiques de base, telle est mon ambition. Faut-il ajouter qu'une synthèse comme celle-ci contient inévitablement bien des raccourcis téméraires ? Pourquoi tant d'intér8t? En 1960 déjà, Finlay Carpenter asti.me que "malgré le manque de données expérimentales, les machines à enseigner semblent la découverte pédagogique la plus importante depuis le début du siècle" (1). Depuis, l'expérimentation a fait un petit bout de chemin (cette formule est à prendre au pied de la lettre) et semblables déclarations 1'S·e sont multipliées. Je n 1 y souscris pas encore, mais il me paraît de plus en plus que le mouvement de l'enseignement programmé a, - et surtout aura, - l'immense mérite de faire prendre conscience de notre énorme ignorance en maints domaines de l'éducation et de provoquer la recherche. On le verra, je ne nie d'ailleurs nullement toute la valeur intrinsèque à l'enseignement programmé, loin s'en faut; j'estime simplement que la science ne peut s'accommoder de !•extrémisme et du dogmatisme qui· se manifestent pour le moment. Il y a bien d • autre\e raisons de s'intéresser à l 'enseignement programmé. Là où l'école est encore enserrée dans un carcan institutionnel et méthodologique dont les erreurs et les méfaits sont pourtant bien connus, il apporte un espoir d'individualisation, d'assouplissement, d'objectivation des progressions et des évaluations, et même, pourquoi pas d'antidote aux insuffisances de certains.'m8.t1tres ou de remède à la pénurie de professeurs. Le cause de l'effort de renouvellement et de recherche qu'elle provoque, la programmation de -~'enseignement est aussi une source de perfectionnement pour les maîtres qui s'y essayent. ! Les quelques expériences de collaboration maîtres-université que nous avons pu faire montrent qu'elle conduit rapidement à une situation de recherche opérationnelle qui apporte à mon avis le plus grand espoir de progrès pour notre- pratique pédagogique. De leurs essais de programmation, 1-es maîtres peuvent aussi retirer un profit psychologique. important : ila se valorisent vis-à-vis d'eux-m3mes et de~ m9mbres de professions technologiquement évoluées, en réduisant le sentiment d'aliénation ·qu'ils éprouvent face à la civilisation dans ~laquelle ils vivent. Les enseignants se sont longtemps sentis enfermés· dans une discipline où la plume d'acier, copie plus durable de la plume d'oie, cède avec: peine le pas au stylo à bille. Dans un ouvrage trop peu connu ( ·1 ) , Langeveld a analysé une première cause de la, position inconfortable que les enseignants occupent dans le monde adulte : ils vivent les heures les plus productives de leur vie en _compagnie de jeunes avec lesquels ils n'entretiennent forcément pas un dialogue du type adulte-adulte; cette imposs1bilité d'échange ou d'épanchement provoque des phénomènes psychologiques encore très mal étudiét1. A mon avis, le sentiment d 1 aliénation auquel. j 1ai d'abord fait allusion est susceptible de se superposer au sentiment d'isolement évoqué par Langeveld. Enfin, des motivations moins nobles interviennent aussi dans la promotion de l'enseignement programmé .= des intérêts commerciaux et l'opportunité de focaliser facilement sur soi l'attention d'une opinion, avide de science-fiction et de démolition spectaculaire (et souvent inconsidérée)-d'une école qui a vieilli, jouent en certains cas. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (0 ULiège)
Full Text
See detailL'enseignement secondaire
Duesberg, Jules ULiege

Speech/Talk (1936)

Detailed reference viewed: 30 (8 ULiège)
See detailL'enseignement spécial en chiffres
Giot, Bernadette ULiege; Stegen, Pierre; Crahay, Marcel ULiege

Report (1994)

Detailed reference viewed: 30 (0 ULiège)
Full Text
See detailL'Enseignement supérieur agronomique dans le cycle des hautes études
Marchal, Émile ULiege

in Bulletin de la Classe des Sciences. Académie Royale de Belgique (1921), 5e série Vol. VII

Detailed reference viewed: 2 (0 ULiège)
See detailL'enseignement supérieur de demain
Poumay, Marianne ULiege

Conference (2013, May 16)

Detailed reference viewed: 32 (3 ULiège)
Full Text
See detailL'enseignement supérieur pour les femmes
Trasenster, Louis ULiege

Speech/Talk (1882)

Detailed reference viewed: 22 (4 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'enseignement technique agricole et le défi de l'environnement : passé et futur...
Mougenot, Catherine ULiege

in Revue de l'Institut de Sociologie (1992), 1(4), 265-290

Une analyse de l’enseignement agricole technique reposant sur deux fils rouges : l’histoire de l’institution et la nécessité pour celle-ci de prendre en compte les nouvelles perspectives environnementales.

Detailed reference viewed: 14 (2 ULiège)
Full Text
See detailL’enseignement universitaire demain. Le cas de la Belgique francophone
Merenne-Schoumaker, Bernadette ULiege

in Géographes Associés (2003), (27), 63-65

Courte présentation de la situation de la géographie dans le monde universitaire francophone de Belgique au moment de la Réforme de Bologne

Detailed reference viewed: 26 (5 ULiège)
Full Text
Peer Reviewed
See detailL'enseignement universitaire ouvre de nouveaux horizons aux futurs architectes
Dawans, Stéphane ULiege

in Dassonville, Chantal (Ed.) Architectures, Wallonie-Bruxelles. Inventaires-Inventories 2005-2010 (2010)

Clearly, the 21st century architect can no longuer adopt the posture of a romantic artist, no more so than he can identify with the figure of demiurge that had seemed to haunt architecture for a good part ... [more ▼]

Clearly, the 21st century architect can no longuer adopt the posture of a romantic artist, no more so than he can identify with the figure of demiurge that had seemed to haunt architecture for a good part of the 20th century and that might still inspire him on occasion under the star system's influence. [less ▲]

Detailed reference viewed: 43 (8 ULiège)
Full Text
See detailEnseignement vétérinaire
Thiernesse, Théodore-Auguste ULiege; Daumerie, A. J.

in Annales de Médecine Vétérinaire (1855), 4

Detailed reference viewed: 7 (0 ULiège)
Peer Reviewed
See detailEnseignement, entreprise et écriture : l'interaction est-elle possible ?
Crahay, Marcel ULiege; Schockert, C.; Vanhulle, S.

in La rédaction technique : actes du séminaire de Bruxelles des 24 et 25 novembre 1997 (2000)

Detailed reference viewed: 10 (0 ULiège)
See detailL'enseignement-apprentissage du français dans le qualifiant : regards croisés
Scheepers, Caroline ULiege; Outers, Pierre ULiege; Werner, Anne-Catherine ULiege

Poster (2017, April 29)

La présentation donne à voir les résultats partiels d'une recherche exploratoire qui a consisté à questionner les élèves et les professeurs de l'enseignement secondaire de transition et du qualifiant à ... [more ▼]

La présentation donne à voir les résultats partiels d'une recherche exploratoire qui a consisté à questionner les élèves et les professeurs de l'enseignement secondaire de transition et du qualifiant à propos de leurs représentations relatives à l'enseignement-apprentissage du français dans le qualifiant. Pour l'heure, nous disposons des réponses apportées par 30 enseignants et par 450 élèves. A terme, cinquante enseignants et 1000 élèves sont concernés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 22 (1 ULiège)
See detailEnseignement/apprentissage de tâches complexes de mathématiques en sixième primaire
Jaegers, Doriane ULiege

Master's dissertation (2013)

Depuis plusieurs années, l’approche par compétences est prescrite dans le monde scolaire. En Belgique francophone, plus précisément, l’article 8 du Décret Missions (1997) indique que les enseignants sont ... [more ▼]

Depuis plusieurs années, l’approche par compétences est prescrite dans le monde scolaire. En Belgique francophone, plus précisément, l’article 8 du Décret Missions (1997) indique que les enseignants sont tenus d’envisager les apprentissages dans la perspective de l’acquisition de compétences. En classe, ils doivent donc adapter leurs pratiques en proposant, entre autres, des tâches complexes à leurs élèves. Cependant, ces derniers recontrent énormément de difficultés pour les résoudre (Carette, 2007). L’objectif principal de ce mémoire est de répondre aux exigences de cette approche décrétale plutôt que d’y renoncer. Le présent travail de recherche s’inscrit donc dans l’ère de l’égalité des acquis. Il s’agit, en effet, de réfléchir à des démarches de régulation justes et efficaces pour permettre à tous les enfants de résoudre des tâches complexes et ainsi de développer des compétences. Dans cette perspective, un dispositif d’enseignement/apprentissage pour favoriser la résolution de tâches complexes en mathématiques a été construit et testé en collaboration active avec une enseignante de sixième primaire. Le présent travail allie donc les préoccupations de la recherche en Sciences de l’Éducation et les sensibilités des acteurs de terrain. De manière plus précise, le dispositif prévoit des séquences visant (a) à favoriser les régulations interactives engageant d’une part, le maitre et l’/les élève(s) et d’autre part, les élèves entre eux et (b) à instaurer, en classe, une norme sociomathématique relative à la démarche à adopter face aux tâches complexes. L’efficacité de ces séquences sera envisagée en fonction des progrès cognitifs et métacognitifs réalisés par les élèves. L’intérêt du présent travail n’est pas d’identifier « la » méthode efficace pour l’enseignement/apprentissage des tâches complexes en mathématiques, mais de chercher des pistes d’actions intéressantes pour aider les enseignants à y faire face. Cette préoccupation est importante dans ce monde où la valorisation du principe de « dévolution didactique du problème » (Mottier Lopez, 2012, p. 84) est souvent perçue comme synonyme d’inactivité de l’enseignant. [less ▲]

Detailed reference viewed: 147 (35 ULiège)
Full Text
See detailL'enseignement/apprentissage du français au Cameroun: cas de la zone anglophone
Mouto Betoko, Christiane ULiege

Scientific conference (2015, May 09)

Il est essentiellement question de la mise en exergue des données recueillies sur le terrain d’enquête. Pour ce faire, nous allons au préalable définir le cadre méthodologique qui sous-tend la recherche ... [more ▼]

Il est essentiellement question de la mise en exergue des données recueillies sur le terrain d’enquête. Pour ce faire, nous allons au préalable définir le cadre méthodologique qui sous-tend la recherche. Ainsi, une analyse quantitative et descriptive des données récoltées, au moyen du questionnaire et de l’observation directe, a été réalisée. Ceci dit, les données analysées fournissent de précieuses informations sur le public enseignant, le public apprenant ainsi que les pratiques de classes du système scolaire anglophone dans le cadre de l’enseignement/apprentissage du français II au Cameroun. Les différents résultats obtenus portent tout à tour sur : - le profil des enseignants de French ; - la maîtrise des textes officiels régissant l’enseignement du French ; - les méthodes d’enseignement/apprentissage du point de vue des enseignants ; - le profil des élèves anglophones de la filière Arts ; - les pratiques des enseignants de French du point de vue des élèves ; - les besoins des élèves (besoins ressentis et besoins réels) ; - les méthodes d’enseignement du French sur la base de l’observation directe ; - les objets de l’apprentissage du French sur la base de l’observation directe ; - les rapports qu’entretiennent le français et l’anglais en classe de French ; - la gestion des langues présentent en classe de French ; - et enfin, les supports utilisés pendant les leçons observées. [less ▲]

Detailed reference viewed: 41 (0 ULiège)
Full Text
See detailENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS DANS LE SOUS-SYSTÈME ÉDUCATIF ANGLOPHONE : ENJEUX ET DÉFIS AU CAMEROUN
Mouto Betoko, Christiane ULiege

Scientific conference (2015, October 23)

L’adoption du français et de l’anglais comme langues officielles d’égale valeur a fait du Cameroun un État bilingue. Dès lors, toutes les actions du gouvernement visent essentiellement à promouvoir ce ... [more ▼]

L’adoption du français et de l’anglais comme langues officielles d’égale valeur a fait du Cameroun un État bilingue. Dès lors, toutes les actions du gouvernement visent essentiellement à promouvoir ce bilinguisme par le biais de nombreuses institutions dont la principale est l’école. Le bilinguisme est donc l’un des enjeux majeurs de l’éducation au Cameroun. Toutefois, la revue de la littérature sur le bilinguisme scolaire, pour ce qui est de l’enseignement du français aux élèves anglophones, permet de constater que les nombreuses réalisations de l’État pour la mise en application de cette politique linguistique, à l’école, demeurent vraies dans la multiplication des structures à caractère bilingue, discours politiques et textes officiels. En d’autres termes, la réalité sur le terrain est révélatrice d’un certain nombre d’inéquations qui mettent en péril la réalisation effective de cette politique linguistique en milieu scolaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 83 (0 ULiège)