Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailEtude de l'efficacité du Valtran® gouttes chez des patients atteints de lombarthrose
WANG, François-Charles ULg; Franchimont, Paul

in Medical Trends (1992)

Detailed reference viewed: 96 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude de l’efficacité et de la tolérance d’une tisane à base de Artemisia annua L. (Asteraceae) cultivée au Bénin pour la prise en charge du paludisme simple
Zime-Diawara, Hermine; Sissinto-Savi de Tove, Yolande; Akogbeto, Oscar Eric et al

in International Journal of Biological and Chemical Sciences (2015), 9(2), 692-702

Artemisia annua L. est une plante annuelle, glabre, de la famille des Asteraceae et originaire de la Chine. Cette plante contient plusieurs sesquiterpènes dont l’artémisinine (0,01% à 1,4% du poids des ... [more ▼]

Artemisia annua L. est une plante annuelle, glabre, de la famille des Asteraceae et originaire de la Chine. Cette plante contient plusieurs sesquiterpènes dont l’artémisinine (0,01% à 1,4% du poids des feuilles sèches) et d’autres composés comme les flavonoïdes, les coumarines, les triterpènes, les stéroïdes, les composés phénoliques, les purines, les lipides et les composés aliphatiques. Cette plante a été acclimatée et cultivée au Bénin. Elle a ensuite été testée pour la prise en charge du paludisme simple par un essai clinique. La concentration en artémisinine de cette plante était d’environ 0,30%.Il ressort de notre étude que la tisane de Artemisia annua L. (Asteraceae) obtenue au Bénin a une capacité d’action sur Plasmodium falciparum avec un taux d’efficacité supérieur à 95%, taux retenu par l’OMS pour valider un traitement. [less ▲]

Detailed reference viewed: 20 (1 ULg)
Full Text
See detailEtude de l'efficacité technique du secteur de la santé au sein des pays de l'OCDE
Fecher-Bourgeois, Fabienne ULg; Bosmans, Nathalie

E-print/Working paper (1992)

Detailed reference viewed: 11 (2 ULg)
See detailEtude de l'Endocrinologie du Développement des bovins
Renaville, Robert ULg; Portetelle, Daniel ULg; Burny, Arsène

Report (1990)

Detailed reference viewed: 12 (0 ULg)
See detailEtude de l'Endocrinologie du Développement des bovins
Renaville, Robert ULg; Portetelle, Daniel ULg; Burny, Arsène

Report (1989)

Detailed reference viewed: 1 (0 ULg)
See detailEtude de l'Endocrinologie du Développement des bovins
Renaville, Robert ULg; Portetelle, Daniel ULg; Burny, Arsène

Report (1992)

Detailed reference viewed: 5 (0 ULg)
See detailEtude de l'Endocrinologie du Développement des bovins
Renaville, Robert ULg; Portetelle, Daniel ULg; Burny, Arsène

Report (1990)

Detailed reference viewed: 2 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEtude de l'entérotoxémie bovine en Belgique. III. Comparaison de différents protocoles d'immunisation contre la toxine alpha de Clostridium perfringens
Manteca, Christophe; Ginter, Annita; Limbourg, Bernard et al

in Annales de Médecine Vétérinaire (2004), 148(3), 147-152

Previous surveys demonstrated the association between the bovine enterotoxaemia syndrome and proliferation of Clostridium perfringens toxintype A. The purpose of this study was to establish rules for ... [more ▼]

Previous surveys demonstrated the association between the bovine enterotoxaemia syndrome and proliferation of Clostridium perfringens toxintype A. The purpose of this study was to establish rules for vaccination of calves against the a toxin. Bovines were Belgian Blue (BBB) or BBB x Charolais originating from 6 farms with no history of clostridial vaccination. One hundred and thirty-three calves were injected with Tasvax (R) and 70 with Miloxan (R) at one and two months of age, while 94 calves received no vaccine. To study sero-conversion in calves born from vaccinated dams, 67 cows were vaccinated with Tasvax at 7 and 8 months pregnancy. Twenty-nine calves born from these cows were vaccinated at one and two months of age with the same vaccine while 38 calves were not vaccinated. The results of these 67 calves were also compared to the results obtained from the calves born from non-vaccinated cows and vaccinated with Tasvax. Anti-alpha toxin antibodies were measured using an indirect ELISA assay. Anti-alpha toxin antibodies are naturally present in the serums of non vaccinated animals and are transferred to the newborn calf by the colostrum. The two vaccinal injections cause sero-conversions in proportion of the total amount of immunogen received. The best protocol for calf vaccination is a first injection at one month of age, followed by a booster injection four weeks later. Boosters every six months are necessary to maintain a high level of antibody. In case of early problems (< 2 months of age) of enterotoxaemia in a farm, high antibody titres are obtained only following the vaccination of the pregnant cow and colostral transfer. Unfortunately this protocol is not compatible with vaccination of the calf itself. [less ▲]

Detailed reference viewed: 271 (6 ULg)
Full Text
See detailÉtude de l’entomofaune au sein d’associations culturales comprenant le Safoutier (Dacryodes edulis) dans le Haut-Ogooué (Gabon).
Poligui, René Noël ULg

Doctoral thesis (2014)

Le safoutier Dacryodes edulis (Burseraceae) est un important arbre fruitier originaire du Golfe de Guinée. Ses fruits (safou) sont nutritionnels, beaucoup consommés et commercialisés sur les marchés ... [more ▼]

Le safoutier Dacryodes edulis (Burseraceae) est un important arbre fruitier originaire du Golfe de Guinée. Ses fruits (safou) sont nutritionnels, beaucoup consommés et commercialisés sur les marchés urbains d’Afrique centrale et sur les marchés africains d’Europe, générant des revenus substantiels aux producteurs et aux commerçants. Le safoutier est susceptible d’apporter des revenus considérables aux économies des pays d’Afrique centrale. Cependant, malgré cette importance alimentaire et économique, il existe très peu d’études sur le safoutier au Gabon, et ses ravageurs sont peu connus dans toute son aire de culture. La présente étude a donc été entreprise pendant les saisons de floraison et de fructification de cet arbre, d’Août à Décembre 2009 à 2011. Le principal objectif était d’évaluer l’entomofaune fréquentant le safoutier au sein des agroécosystèmes du Gabon. Des techniques complémentaires de surveillances entomologiques ont été utilisées, à savoir les pièges jaunes et les observations visuelles, en zones rurales et urbaines. L’étude révèle l’existence une typologie culturale constituée de jardins de case à dominance fruitière, et des jardins de cultures mixtes. Dans les deux systèmes culturaux, D. edulis est l’arbre fruitier majeur. Les abondances et la diversité entomologique ont été déterminées, et les ravageurs et insectes utiles les plus importants ont été identifiés suivant les associations culturales. L’exploitation des diagrammes de relations trophiques (food webs) a permis de caractériser les liens entre les espèces entomologiques et le type de cultures. Les abondances d’insectes sont plus élevées en milieu rural où D. edulis a une densité plus forte qu’en milieu urbain. La diversité d’insectes est similaire entre les deux milieux. L’intérêt et les caractéristiques phénologiques des ravageurs majeurs ont été décrits, et des mesures de lutte biologique ont été préconisées pour leur contrôle. Les ravageurs prédominants de l’agroécosystème rural sont Oligotrophus sp (Diptera: Cecidomyiidae), Pseudophacopteron serrifer Malenovsky (Phacopteronidae) et Selenothrips rubrocinctus Giard (Thysanopera: Thripidae), tandis que Pseudonoorda edulis Maes & Poligui (Lepidoptera: Crambidae), Bactrocera invadens Drew Tsuruta & White (Diptera: Tephritidae) et Physophoropterella bendroiti Poppius (Hemiptera: Miridae) sévissent prépondéremment dans l’agroécosystème urbain. Apis mellifera andansoni Latreille (Apidae) est la principale espèce pollinisatrice, en milieu urbain. Pseudonoorda edulis a été le ravageur le plus dommageable des fruits du safoutier, et des informations de base sur sa prévalence, sa biologie et ses caractéristiques morphométriques ont été fournies dans ce travail. Ces résultats apportent une meilleure connaissance des ravageurs et pollinisateurs de D. edulis au Gabon. Des études ultérieures devraient être conduites sur un environnement plus large de la culture, mais surtout cibler la recherche des mesures de contrôle biologique de P. edulis. [less ▲]

Detailed reference viewed: 161 (43 ULg)