Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailLa frontière linguistique : le mur des Belges ?
Reuchamps, Min ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 14 (6 ULg)
Full Text
See detailLa frontière linguistique : le mur des Belges ?
Reuchamps, Min ULg

in Département de science politique de l'Université de Liège (Ed.) Entre les murs - Un collage (2009)

This contribution, which should not be seen as a theory-driven scientifically based endeavor, raises the following question : does the linguistic border constitue the wall of the Belgians? In order to ... [more ▼]

This contribution, which should not be seen as a theory-driven scientifically based endeavor, raises the following question : does the linguistic border constitue the wall of the Belgians? In order to tackle this question, the author puts forward insights from the media, history, political science and sociology. But one should not expect to find here a solution to this tricky question… [less ▲]

Detailed reference viewed: 226 (12 ULg)
See detailLa frontière linguistique en Belgique et dans le Nord de la France
Kurth, Godefroid ULg

Book published by Société belge de librairie (1898)

Detailed reference viewed: 128 (3 ULg)
Full Text
See detailFrontière(s), jeu d'acteurs et espace du contrôle: le cas de Ceuta
Bernes, Laure-Anne ULg

Doctoral thesis (2013)

Detailed reference viewed: 17 (2 ULg)
See detailLa frontière: concepts et historiographie (Introduction)
Close, Florence ULg; Lanneau, Catherine ULg

Conference (2011, April 29)

Detailed reference viewed: 43 (6 ULg)
Peer Reviewed
See detailFrontières d'efficacité et performance technique des chemins de fer
Perelman, Sergio ULg

in Annals of Public and Cooperative Economics = Annales de l'Economie Publique, Sociale et Coopérative (1986)

Detailed reference viewed: 11 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFrontières d’efficacité et processus d’appariement sur le marché du travail au Maroc
Ibourk, Aomar; Perelman, Sergio ULg

in Economie et Prévision (2001), (150-151), 33-45

La capacité d’un marché du travail à générer de nouveaux emplois à partir d’un stock donné de postes vacants et de chômeurs est interprétée comme une forme d’efficacité transactionnelle. Elle peut être ... [more ▼]

La capacité d’un marché du travail à générer de nouveaux emplois à partir d’un stock donné de postes vacants et de chômeurs est interprétée comme une forme d’efficacité transactionnelle. Elle peut être mesurée à partir de l’estimation d’une fonction d’appariement qui décrit la situation d’échange entre la demande, exprimée par les firmes, et l’offre, représentée par les travailleurs à la recherche d’un emploi. Dans cet article, nous proposons l’utilisation des techniques des frontières d’efficacité pour ces estimations. Deux méthodes alternatives, paramétrique et non paramétrique, sont appliquées au cas des marchés du travail régionaux au Maroc. Les résultats obtenus permettent une évaluation de l’efficacité des appariements sur chacun des marchés ainsi qu’une évaluation de l’activité des centres d’information et d’orientation pour l’emploi (CIOPE) qui ont été créés au début des années quatre-vingt-dix aux fins de faciliter l’appariement de l’offre et de la demande des diplômés. [less ▲]

Detailed reference viewed: 49 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLes frontières du droit à l'épreuve des films de mafias
Thirion, Nicolas ULg; Pasteger, David ULg

in Flores-Lonjou, Magalie (Ed.) Frontière(s) au cinéma - Actes des septièmes rencontres "Droit et cinéma" (2015)

demander dans quelle mesure l’injonction du brigand qui exige « la bourse ou la vie ! » peut être comparée à la norme de comportement édictée par un Etat sous la forme d’une loi, c’est poser la ... [more ▼]

demander dans quelle mesure l’injonction du brigand qui exige « la bourse ou la vie ! » peut être comparée à la norme de comportement édictée par un Etat sous la forme d’une loi, c’est poser la sempiternelle question de la frontière qui sépare le droit du non-droit, tout au moins dans une perspective juspositiviste, en tant que cette école de théorie du droit refuse de définir le phénomène juridique en se référant à une valeur ou un ensemble de valeurs. La frontière du droit et du non-droit est en effet particulièrement difficile à tracer, nonobstant plusieurs siècles de discussions philosophiques à ce sujet. Lorsque, fatigué de parcourir les chemins, le brigand décide de s’installer en ville pour s’y adonner au racket des commerçants du quartier et qu’il s’adjoint ensuite le concours d’autres bandits, c’est un gang de malfaiteurs qui voit le jour. Si, ultérieurement, ce gang se concerte avec d’autres bandes de truands pour s’épauler mutuellement dans les exactions auxquelles ils se livrent sur leurs territoires respectifs, il prend alors la forme d’une organisation criminelle ou, au sens large du terme, d’une « mafia ». Le cinéma de Francis Ford Coppola, Martin Scorsese, Brian De Palma, Sergio Leone ou bien encore Matteo Garrone, entre autres, dépeint, souvent avec réalisme, la genèse et le fonctionnement de telles organisations criminelles. La communication a proposé, au moyen d’illustrations tirées des films de ces grands cinéastes, une analyse de microscopie juridique du crime organisé. Une description serrée de la particule élémentaire du phénomène juridique, identifiée par Lucien François dans son ouvrage de théorie du droit Le cap des Tempêtes sous l’appellation de « jurème », met en lumière une indéniable proximité entre les techniques de pouvoir utilisées respectivement par le brigand isolé, la bande organisée et l’Etat souverain. En remontant ensuite vers la structure plus complexe d’un système étatique, on se demandera si, en fin de compte, dans la vision juspositiviste poussée au bout de sa logique par Lucien François, l’Etat ne pourrait être réduit, d’un point de vue ontologique, à un pouvoir de fait comparable, par les techniques de contrainte qu’il exerce sur ses sujets, à une organisation criminelle – abstraction faite des valeurs promues ou poursuivies par tel ou tel appareil étatique. [less ▲]

Detailed reference viewed: 28 (6 ULg)
See detailFrontières du pouvoir et pouvoir des frontières dans l’Empire romain
Dignef, Anthony ULg

Conference given outside the academic context (2011)

Detailed reference viewed: 14 (0 ULg)
Full Text
See detailFrontières en Afrique centrale : gage de souveraineté ?
Kabamba, Bob ULg

in Fédéralisme - Régionalisme (2004), volume 4

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailFrontiers of LIS research.
Guldenmund, Justus Pieter ULg

Speech (2010)

Detailed reference viewed: 5 (1 ULg)
Full Text
See detailLe frontispice du Livre d’heures de Jacques Lefèbvre et Jacqueline Heughe : entre dévotion et ostentation
Falque, Ingrid ULg

in PYCKE, Jacques (Ed.) Archives et manuscrits précieux tounaisiens, 4 (2011)

Detailed reference viewed: 31 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFronts and mesoscale variability in the southern Indian Ocean as inferred from the TOPEX/POSEIDON and ERS-2 altimetry data
Kostianoy, Andrey G.; Ginzburg, Anna I.; Lebedev, Sergey Anatolievich et al

in Oceanology (2003), 43(5, SEP-OCT), 632-642

Charts of sea level anomalies (SLA) based on the combined altimetry data from the TOPEX/POSEIDON and ERS-2 satellites, as well as the corresponding charts of the sea surface dynamic heights (constructed ... [more ▼]

Charts of sea level anomalies (SLA) based on the combined altimetry data from the TOPEX/POSEIDON and ERS-2 satellites, as well as the corresponding charts of the sea surface dynamic heights (constructed by the superposition of SLA distributions over the climatic dynamic topography) and the temperature gradients at the ocean surface on the basis of the satellite Multi-Channel Sea Surface Temperature (MCSST) data, were used to study the mesoscale variability related to the fronts in the Southern Indian Ocean (30degrees-60degrees S, 20degrees-150degrees E). An analysis of these three types of satellite information for the central weeks of each month during the period from 1997 to 1999 allowed us to distinguish zones of enhanced meandering (eddy formation) within the basin under study, as well as the contributions of individual fronts and their interaction to the regional mesoscale variability. The problems of the correlation between the intensity of mesoscale variability and peculiarities of the local bottom topography and seasonal/interannual variability of mesoscale dynamics are addressed. [less ▲]

Detailed reference viewed: 46 (8 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFronts in the Southern Indian Ocean as inferred from satellite sea surface temperature data
Kostianoy, Andrey G.; Ginzburg, Anna I.; Frankignoulle, M. et al

in Journal of Marine Systems (2004), 45(1-2), 55-73

Sea surface temperature (SST) derived from the weekly measurements made by the Advanced Very High Resolution Radiometers (AVHRR) of NOAA satellites was used to investigate the structure and space-time ... [more ▼]

Sea surface temperature (SST) derived from the weekly measurements made by the Advanced Very High Resolution Radiometers (AVHRR) of NOAA satellites was used to investigate the structure and space-time variability of large-scale fronts in the Southern Indian Ocean (30-60degreesS and 20-150degreesE) during the period of 1997-1999. Monthly SST gradient maps provided an overall view of five basic fronts: the North and South Subtropical fronts (NSTF and SSTF, respectively), the Agulhas Front (AF), the Subantarctic Front (SAF), and the Polar Front (PF). Mean location of the fronts and associated SST and SST gradients with corresponding standard deviations were calculated at each 10degrees-spaced longitude. A double structure of the NSTF, SAF, and PF was demonstrated as well as the meandering of all fronts with amplitudes of 2-5degrees in latitude and wavelength of several degrees in longitude. Convergence and transient interaction between neighboring fronts appear to occur not only in the Crozet and Kerguelen regions, but in other regions as well. The mean locations and SST range of every front are in good agreement with previous work based on hydrographic surveys [J. Geophys. Res. 101 (1996) 3675], although some details are different (in particular, the larger zonal extent of the NSTF and the wider frontal SST ranges than previously observed). A good correspondence of the measurements made during two hydrographic surveys in the Kerguelen region (22 January-3 February 1999) and in the Tasmania region (3-22 March 1998) with satellite SST and SST gradient maps was found. (C) 2003 Elsevier B.V. All rights reserved. [less ▲]

Detailed reference viewed: 51 (7 ULg)
See detailLes fronts marins
Mouchet, Anne ULg

Report (1986)

Detailed reference viewed: 7 (2 ULg)
Peer Reviewed
See detailFronts tidaux sur le Plateau Continental Nord Ouest Européen
Djenidi, Salim ULg

in Bulletin de la Société Royale des Sciences de Liège (1990), 59(2), 205-216

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
Peer Reviewed
See detail"Frottements d'images : les films tardifs de Paul Sharits"
Belloi, Livio ULg

Conference (2012, March 16)

La notion de friction implique forcément celle de contact, ce qui, à l’évidence, intéresse au tout premier chef les images à caractère photochimique. Dans le cadre de cette communication, j'interroge la ... [more ▼]

La notion de friction implique forcément celle de contact, ce qui, à l’évidence, intéresse au tout premier chef les images à caractère photochimique. Dans le cadre de cette communication, j'interroge la notion de friction dans le champ du cinéma d’expérimentation, en me concentrant plus particulièrement sur les films du cinéaste (et peintre) américain Paul Sharits (1943-1993). À partir de "Color Sound Frames" (1974), l’œuvre de Sharits connaît une mutation profonde. Pour une large part, le travail du cinéaste consistera désormais à refilmer des fragments de pellicule déjà impressionnés, images appartenant de facto à la catégorie du déjà-vu. Pour ce faire, Sharits mobilise un écran transparent et un projecteur trafiqué, dont il a ôté et la griffe, et le mécanisme d’obturation. Retournant l’une contre l’autre les deux machines sur lesquelles se fonde le spectacle cinématographique, procédant par « anti-cadrage » et reprise de vue, le cinéaste orchestre, au plus intime de ses œuvres, d’intenses rapports de friction entre le film second (ou film filmé) et le film premier (ou film d’accueil, celui qui se déroule sous nos yeux) ; il accuse, de manière très méthodique, les discordances qui affectent les deux niveaux de la représentation, que ce soit en termes de vitesse, de texture ou de stabilité des motifs. Ma communication se donne pour but d’étudier, dans tous ses enjeux, les frictions internes qui traversent les films tardifs de Paul Sharits, dont "Tails" (1976) et "Bad Burns" (1982). Dans le cas de ce dernier film, le rapport de friction s’exacerbe, se déporte et tourne au conflit ouvert entre l’image et la source lumineuse censée lui donner vie : il se solde ponctuellement par des destructions apparentes du support filmique, petits désastres figuratifs qui ont paradoxalement valeur, selon Sharits, d’actes analytiques à part entière. [less ▲]

Detailed reference viewed: 48 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailA frozen heart.
DAVIN, Laurent ULg; Legrand, Victor ULg; Legrand, Delphine

in European heart journal (2009), 30(15), 1827

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)