Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Peer Reviewed
See detailEstimation de la composition de la carcasse de vaches de réforme Blanc Bleu à l'engraissement par méthode échographique
Cremer, V.; Hornick, Jean-Luc ULg; Clinquart, Antoine ULg et al

in 6èmes Rencontres Recherches Ruminants (1999)

Detailed reference viewed: 13 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation de la digestibilité de l'herbe pâturée par le mouton adulte au moyen de la lignine selon Christian. Essais préliminaires.
Thewis, André ULg; Francois, Etienne; Rodriguez, Fernando et al

in Reproduction Nutrition Developpement (1986), 26(1B), 263-264

Excellent agreement was foud between digestibility coefficients of 3 forages determined in grazing sheep by independent methods : nitrogenaand lignin faecal indexes and by the lignin ratio technique ... [more ▼]

Excellent agreement was foud between digestibility coefficients of 3 forages determined in grazing sheep by independent methods : nitrogenaand lignin faecal indexes and by the lignin ratio technique (oesophageal fistulas). Lignin determined by Christian's method, was previously shown to be indigestible in most cases. [less ▲]

Detailed reference viewed: 55 (7 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation de la disponibilite de la ressource forestiere. Cas d'une essence traitée en futaie équienne monospecifique.
Hebert, Jacques ULg; Laurent, Christian

in Revue Forestière Française (1995), 47(5), 572-580

Detailed reference viewed: 12 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailEstimation de la fermentescibilité de fourrages et sous-produits tropicaux au moyen du gaz test: étude de quelques facteurs méthodologiques.
Ndimubandi, Albéric; Beckers, Yves ULg; Laouali, A. et al

in 4èmes Rencontres autour de la Recherche sur les Ruminants, Paris, France, 4-5 décembre 1997 (1997)

Detailed reference viewed: 28 (1 ULg)
Full Text
See detailL'Estimation de la filtration glomérulaire en 2014: Intérêts et limites des tests et formules
Hougardy, Jean-Michel; DELANAYE, Pierre ULg; Le Moine, Alain et al

in Revue Médicale de Bruxelles (2014), 35(4), 250-257

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation de la pollution particulaire naturelle de l’air en 2003 à Niamey (Niger) à partir de données de visibilité horizontale
Ozer, Pierre ULg

in Environnement Risques & Santé (2005), 4(1), 43-49

There is no longer any question that air pollution in the form of large quantities of total suspended particulates (TSP) and particulate matter less than 10 µm in aerodynamic diameter (PM 10) harms human ... [more ▼]

There is no longer any question that air pollution in the form of large quantities of total suspended particulates (TSP) and particulate matter less than 10 µm in aerodynamic diameter (PM 10) harms human health. Deterioration in air quality due to high concentrations of mineral dust from Africa affects the US and Europe, although most of these countries are far from the Sahara. Surprisingly, no estimates of TSP or PM 10 levels near the Saharan dust source are available. Measurements taken at Niamey-Airport in Niger of horizontal visibility, which is reduced by the presence of dust in the atmosphere, allowed us to estimate TSP and PM 10 levels according various relations found in the literature. Both the magnitude and frequency of mineral particle concentrations are very high. The average yearly concentration is estimated at 103 µg.m -3 TSP and 67 µg.m -3 PM 10. These very high particulate levels present a real public health threat to which national and international policy-makers must respond. [less ▲]

Detailed reference viewed: 375 (35 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation de la population de buffles de forêt, Syncerus caffer nanus, dans le Parc National d’Odzala, République du Congo
Chamberlan, Christelle; Marechal, Corinne ULg; MAUROIS, Céline ULg

in Cahiers d'Ethologie (1998), 18(2), 295-298

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailEstimation de la précision de la superposition de polygones à travers la propagation des erreurs
Semlali, El Hassan; Donnay, Jean-Paul ULg

in Bulletin de la Société Française de Photogrammétrie et Télédétection (1998), 1998(2), 28-33

Detailed reference viewed: 17 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation de la prévalence réelle de l'encéphalopathie spongiforme bovine en Belgique en 2002 et 2003
Penders, Julie; Praet, Nicolas; Berckvens, D. et al

in Epidémiologie et Santé Animale (2005), 47

Detailed reference viewed: 13 (5 ULg)
See detailEstimation de la production agricole à une échelle régionale.
Tychon, Bernard ULg; Tonnard, Victor

Book published by European Commission Joint Research Centre (1997)

En Europe, les techniques d'estimation des productions agricoles permettent d'assurer une bonne gestion des marchés agricoles, notamment dans le cadre de la mise en oeuvre de la P.A.C. Dans les pays en ... [more ▼]

En Europe, les techniques d'estimation des productions agricoles permettent d'assurer une bonne gestion des marchés agricoles, notamment dans le cadre de la mise en oeuvre de la P.A.C. Dans les pays en voie de développement, les prévisions des rendements et des productions alimentaires servent en plus à éviter des problèmes de malnutrition et de famine pouvant être à la base d'instabilités sociales et politiques. Il s'agit donc tant au niveau du marché européen, que pour les pays en voie de développement d'un sujet terriblement important pour lequel des moyens importants sont accordés. Après avoir rappelé les bases théoriques et statistiques permettant l'estimation du rendement à la parcelle, cette formation intensive passe en revue, diverses méthodes permettant d'évaluer les productions agricoles végétales sur de très grandes superficies (échelle nationale et régionale). Ces méthodes sont utilisées en terme de prévision pendant la période de végétation et en terme de référence lors et juste après la récolte. Elles sont ensuite confrontées pour préciser leur domaine d'application, leurs éventuelles complémentarités et leurs limites actuelles. [less ▲]

Detailed reference viewed: 30 (5 ULg)
Full Text
See detailEstimation de la production forestière : principes et applications
Dagnelie, Pierre; Grayet, Jean-Pierre; Rondeux, Jacques ULg et al

in Bulletin de la Société Royale Forestière de Belgique = Tijdschrift van de Koninklijke Belgische Bosbouwmaatschappij (1978), 85(3), 97-122

Estimation de la production forestière : principes et applications. A la publication indépendante de leurs diverses communications, les collaborateurs ont réunis à la fois : - des informations générales ... [more ▼]

Estimation de la production forestière : principes et applications. A la publication indépendante de leurs diverses communications, les collaborateurs ont réunis à la fois : - des informations générales ; des indications pratiques relatives à la mesure des arbres ; l'utilisation de tables et d'équations de cubage ; l'utilisation de tables de production ; la réalisation d'un inventaire complet et la réalisation d'un inventaire par échantillonnage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 42 (8 ULg)
Full Text
See detailL'estimation de la productivité des peuplements d'Epicéa commun en Ardenne.
Rondeux, Jacques ULg; Thill, A.

in Silva Belgica (1989), 96(3), 7-15

Detailed reference viewed: 14 (5 ULg)
Full Text
See detailEstimation de la productivité forestière : principes et méthodes
Rondeux, Jacques ULg

in Annales de Gembloux (1977), 83(1), 5-17

Le gestionnaire forestier doit prévoir à long terme et organiser à court terme, à cet effet il doit avoir une connaissance aussi précise que possible des potentialités des massifs forestiers. La ... [more ▼]

Le gestionnaire forestier doit prévoir à long terme et organiser à court terme, à cet effet il doit avoir une connaissance aussi précise que possible des potentialités des massifs forestiers. La répartition des zones boisées et des peuplements en classes de productivité joue un rôle déterminant dans le choix des essences à favoriser ou à introduire, ainsi que dans la prévision de la production des peuplements. Cette répartition s'appuie généralement sur l'utilisation d'indices de productivité entre autres établis à partir de méthodes quantitatives ; parmi celle-ci la hauteur dominante atteinte à un âge donné est très intéressante à considérer. Son utilisation nécessite cependant certaines mises au point (relation avec la production totale, nuances d'interprétation selon la stucture des peuplements, etc...). L'approche "factorielle" (indices de productivité mixtes) est sans aucun doute la plus complète et la plus à l'honneur aujourd'hui grâce à l'utilisation croissante de l'informatique ; elle permet d'identifier la productivité sur la base d'une combinaison d'indices écologiques et dendrométriques. Cette méthode doit permettre l'établissement de listes de critères simples, codifiables et synthétiques, de plus elle présente l'incontestable intérêt d'aborder le problème de la productivité forestière sous un angle pluridisciplinaire. [less ▲]

Detailed reference viewed: 187 (5 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation de la quantité de matière sèche ingérée par les vaches laitières au pâturage en traite robotisée, utilisation de l’analyse des fèces en spectrométrie dans le proche infrarouge
Lessire, Françoise ULg; Dufrasne, Isabelle ULg; Decruyenaere, Virginie

in Agabriel, Jacques; Boichard, Didier; Choisis, Jean-Philippe (Eds.) et al 22èmes Rencontres autour des recherches sur les ruminants. (2015, December 02)

Malgré l’intérêt nutritionnel et économique de l’herbe dans la ration des vaches laitières, le pâturage est de plus en plus délaissé en raison notamment de l’automatisation de la traite et de l’extension ... [more ▼]

Malgré l’intérêt nutritionnel et économique de l’herbe dans la ration des vaches laitières, le pâturage est de plus en plus délaissé en raison notamment de l’automatisation de la traite et de l’extension de la taille des troupeaux. Une des raisons invoquées par les éleveurs pour cet abandon est leur manque de confiance par rapport aux quantités d’herbe réellement ingérées par les animaux et la crainte que ces apports inconstants se traduisent par des fluctuations de production laitière tant qualitative que quantitative. Or Decruyenaere et al. (2009, 2012) ont développé une méthode d’estimation de la matière sèche volontairement ingérée (MSVI) par analyse des bouses par spectrométrie dans le proche infra-rouge. Cette méthode présente l’avantage d’être non invasive, facile à mettre en œuvre sur le terrain et peu onéreuse. Le but de cette étude était donc d’évaluer l’utilisation de cette méthode dans un troupeau de vaches laitières traites par un robot mobile en pâture. Le troupeau (n=53) était divisé en 2 groupes dont le niveau de complémentation journalière était différent. Lors de la traite, le groupe 1 (GR1) recevait en moyenne 2,6 kg de concentrés/vache alors que le groupe 2 (GR2) en recevait 4,2 kg/vache. L’objectif était de vérifier l’impact du niveau de complémentation sur les résultats obtenus. Des prélèvements de fèces ont été faits une fois par mois sur 10 vaches (5 vaches par groupe) pendant 4 mois. Les spectres d’absorption dans le proche infra-rouge (NIR) ont été confrontés à des étalonnages NIR permettant l’estimation de la MSVI exprimée soit par rapport au poids vif (MSVI1), soit par rapport au poids métabolique (MSVI2). Ces estimations d’ingestion ont permis le calcul de la matière sèche journalière ingérée par vache (MSI1 et MSI2). Par ailleurs, les mesures d’herbe à l’entrée et à la sortie des parcelles pâturées ont été relevées ainsi que la densité du couvert herbacé pour évaluer la quantité d’herbe disponible. A ces valeurs de biomasses disponibles ont été additionnées des quantités de concentrés distribuées lors du passage des animaux au robot. Les valeurs moyennes de matière sèche ingérée (kg/vache/jour) pour le GR1 étaient de 15,20 ± 2,60 kg MS par la MSI1 et de 16,99 ± 1,80 kg MS pour la MSI2. Pour le GR2, la MSI1moyenne était de 20,20 ± 4,95 kg MS et la MSI2 moyenne de 21,95 ± 3,36 kg MS. L’estimation de la ration disponible par vache (kg MS herbe + kg MS concentrés) était de 17,25 ± 0,73 kg MS pour le GR1 et de 18,69 ±0,83 kg MS pour le GR2. Les valeurs obtenues par l’analyse NIR sont donc compatibles avec les quantités d’herbe et de concentrés disponibles. Les valeurs estimées par les 2 méthodes étaient hautement corrélées entre elles à part en période de faible ingestion (<10 kgMS). En ce cas la MSI2 semble donner des résultats plus fiables. En conclusion, l’analyse NIR des bouses apparaît une technique intéressante pour l’estimation de la quantité d’herbe ingérée au pâturage. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (4 ULg)
Full Text
See detailEstimation de la quantité journalière grasse du lait à partir d'une seule traite (matin ou soir) des composés fins de la matière grasse du lait
Arnould, Valérie ULg; Froidmont, Eric; Nguyen, Nam et al

in 16ième Carrefour des Productions animales: la filière laitière bovine européenne est-elle durable? (2011, March 02)

Detailed reference viewed: 34 (12 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEstimation de la résistance ultime de poutre-navire: Analyse comparative de méthodes sur frégates
Rigo, Philippe ULg; Quesnel, T.; Toderan, C. et al

in ATMA 2002, Association Technique Maritime et Aéronautique, 100ème Session (Article 2- Séance 1), www.atma.asso.fr, 19p. (2002, October)

Detailed reference viewed: 68 (3 ULg)
Full Text
See detailEstimation de la sédimentation des retenues hydro -agricoles de Kierma et de Wedbila : Méthodologie et résultats obtenus.
Guyon, Francis; Hallot, Eric ULg; Kima, Etienne et al

Conference (2014, March 17)

Detailed reference viewed: 24 (3 ULg)