Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
Full Text
See detailFrançais: le niveau baisse-t-il? Maîtrise de la langue maternelle et études supérieures
Defays, Jean-Marc ULg

in Science and Culture (2007), 408

Detailed reference viewed: 18 (4 ULg)
See detailFrance - From Security to Competitive Security
Paile, Sylvain ULg

in Michel, Quentin (Ed.) Sensitive Trade - The Perspective of European States (2011)

Detailed reference viewed: 15 (1 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFrance and Dual-Use Export Controls. Global but not Globalised
Paile, Sylvain ULg

in Michel, Quentin; Jankowitsch-Prevor, Odette (Eds.) European Dual-Use Trade Controls: Beyond Materiality and Borders (2013)

Detailed reference viewed: 15 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailFrance and NATO : between political distrust and doctrinal rapprochement
Dumoulin, André ULg

in Revue Défense Nationale [=RDM] (2006), (686),

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
Full Text
See detailFrance d'en bas
Servais, Christine ULg

in Durand, Pascal (Ed.) Les nouveaux mots du pouvoir. Abécédaire critique (2007)

Detailed reference viewed: 12 (5 ULg)
Full Text
See detailFrance d’en bas
Servais, Christine ULg

in Quaderni : la Revue de la Communication (2007), 63(printemps), 49-50

Detailed reference viewed: 9 (4 ULg)
Peer Reviewed
See detailFrance et Italie à l'époque du Grand Schisme. La politique par les bannières
Masson, Christophe ULg

in Vaillancourt, Luc; Brun, Jenny (Eds.) Rumeurs, propagande et manipulation de l'opinion publique du XIVe au XVIe siècle. Actes du colloque de Québec, 20-21 mai 2011 (in press)

Detailed reference viewed: 22 (3 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailLa France et l'OTAN : vers la normalisation ?
Dumoulin, André ULg

in Courrier Hebdomadaire du CRISP (2008), 2005

En 1966, la France se retire du commandement intégré de l’OTAN. Son actuelle réintégration n’est pas une rupture ni le fruit d’une révolution spectaculaire récente, mais plutôt l’aboutissement d’un ... [more ▼]

En 1966, la France se retire du commandement intégré de l’OTAN. Son actuelle réintégration n’est pas une rupture ni le fruit d’une révolution spectaculaire récente, mais plutôt l’aboutissement d’un processus engagé par François Mitterrand et poursuivi par Jacques Chirac. En fait, la politique française a toujours joué sur plusieurs plans, entre indépendance nationale, soutien à la défense européenne et engagements au sein de l’Alliance. La dimension « autonomie européenne » a toujours fait l’objet du soutien important de la part de Paris, avec des résultats qui ne furent pas toujours à la hauteur des ambitions. Depuis la fin de la Guerre froide et le 11 septembre 2001, le paysage a changé. Les États-Unis ont compris que sans les Européens, il n’y a pas beaucoup d’alliés sur qui compter pour disposer d’une armée crédible et qui s’engage sur le terrain. De son côté, Paris a pris des initiatives pragmatiques sur des dossiers opérationnels, techniques et militaires durant la présidence du Conseil de l’Union européenne au second semestre 2008, sortant ainsi des grands concepts idéologiques européistes. Le dossier examine la dimension historique de la place de la France dans l’organisation euro-atlantique, l’évolution de la position hexagonale dans les années 1990, les débats engagés entre 2007 et 2009, les argumentaires (favorables et négatifs) des partis politiques, les hypothèses et les scénarios à propos de la « normalisation » française autour du sommet de l’Alliance atlantique à Strasbourg-Kehl en avril 2009. [less ▲]

Detailed reference viewed: 7 (0 ULg)
Full Text
See detailLa France et la Belgique: les principales victimes de la myopathie atypique du cheval au pré: éditorial
Votion, Dominique ULg

in Bulletin du Réseau d'Epidémiosurveillance en Pathologie Equine (2007), (Janvier), 2-3

Detailed reference viewed: 20 (3 ULg)
See detailLa France et la sécurité en Afrique subsaharienne
Dumoulin, André ULg

in Problèmes politiques et sociaux (1999), (825),

La tradition d'intervention militaire de la France en Afrique est remise en cause par plusieurs facteurs, dont la montée des conflits entre Etats, la déstabilisation de nombreux régimes et l'apparition de ... [more ▼]

La tradition d'intervention militaire de la France en Afrique est remise en cause par plusieurs facteurs, dont la montée des conflits entre Etats, la déstabilisation de nombreux régimes et l'apparition de nouvelles exigences de la part des élites africaines. [less ▲]

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
See detailLa France et les Belges francophones à la Libération
Lanneau, Catherine ULg

Conference given outside the academic context (2010)

Detailed reference viewed: 8 (1 ULg)
See detailLa France et les Francs dans la langue politique du moyen âge
Kurth, Godefroid ULg

in Revue des Questions Historiques (1895), LVII

Detailed reference viewed: 11 (0 ULg)
Full Text
See detailLa France et nous, une performance métaculturelle en francophonie littéraire : propositions pour une description sociosémiotique des cultures
Provenzano, François ULg

in Hébert, Louis; Guillemette, Lucie (Eds.) Performances et objets culturels : nouvelles perspectives (2011)

Detailed reference viewed: 35 (10 ULg)
See detailLa France militaire et l'Afrique
Dumoulin, André ULg

Book published by Complexe (1997)

L'ouvrage analyse l'état de la coopération militaire française en Afrique, les acteurs et lres bénéficiaires, les enjeux sous-jacents, le processus de décision. Il s'agit également de proposer des ... [more ▼]

L'ouvrage analyse l'état de la coopération militaire française en Afrique, les acteurs et lres bénéficiaires, les enjeux sous-jacents, le processus de décision. Il s'agit également de proposer des nouvelles orientations françaises à propos du Continent. Ces propositions formulées en1997 semble être la nouvelle politique française en Afrique en 2010. [less ▲]

Detailed reference viewed: 50 (4 ULg)
Full Text
See detailFrance-Brésil : une relation stratégique ?
Santander, Sébastian ULg

Scientific conference (2014, March 06)

Detailed reference viewed: 6 (0 ULg)
See detailFrance-OTAN : vers un rapprochement doctrinal ? Au-delà du 40e anniversaire de la crise franco-atlantique
Dumoulin, André ULg

Book published by Bruylant (2006)

Cet ouvrage collectif du RMES a un seul objectif. Tenter de déterminer la place que la France veut prendre aujourd’hui dans le paysage otanien en matière doctrinale et politico-stratégique. Il s’agit ... [more ▼]

Cet ouvrage collectif du RMES a un seul objectif. Tenter de déterminer la place que la France veut prendre aujourd’hui dans le paysage otanien en matière doctrinale et politico-stratégique. Il s’agit avant tout d’examiner la démarche française et ses positionnements - dans ses différentes composantes, dans ses questionnements, dans ses contradictions –, face à l’évolution récente de l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord. Cette relation qui, par le passé, fut secouée de quelques grandes crises politiques dont celle de 1966, il y a quarante ans, reste toujours délicate. Si les rivalités des années 90, alimentées en grande partie par Paris, ont fait place à une complémentarité des actions multinationales entre l’OTAN et l’Union européenne selon les circonstances, il n’en reste pas moins vrai que la flexibilité reste de mise, la soumission toujours repoussée. Et si le réalisme a bousculé les utopies, ces dernières reposent encore sur des substrats stratégiques et idéologiques ineffaçables. Puissance européenne sur qui il faut compter, la France joue à la fois sur une vision d’intérêts nationaux bien compris autant que d’une volonté d’être partie prenante des opérations extérieures afin d’y jouer de son influence, de sa place, de son rang, dans les limites pragmatiques de ses moyens. Dès lors, il s’agit de « réparer » en partie sa minorisation dans les instances bureaucratiques de l’OTAN par une capacité à devenir une nation-cadre dans les missions multinationales et les coalitions de circonstance organisées sous l’emblème de l’Alliance, dans le respect des engagements qui se doivent d’être autant que faire se peut légitimés par les Nations unies. Les autorités françaises ont également assimilé le principe selon lequel elles ne peuvent s’exclure des directions technologiques et majeures de l’OTAN qui représente un lieu de convergence des défis capacitaires. Il existe bien des niches de rapprochement, des jeux d’influences, des tentatives de partages, des interactions doctrinales prudentes. Il s’agit de poser ses marques au sein même de l’OTAN tout en soutenant la montée en puissance raisonnable de la PESD de l’UE. Le « jeu » français de la concurrence entre organisations puis la stratégie du balancier ont fait place à une plasticité diplomatico-militaire imposant de « travailler » dans l’esprit d’une complémentarité entre l’Alliance et l’Union européenne, imposée par les événements du 11 septembre 2001. Ambassadeur d’une Europe des valeurs, défenseur d’une PESD mature, gardien vigilant de sa propre souveraineté et de ses propres intérêts nationaux, partenaire crédible dans les opérations alliées, fidéliste d’une Alliance dans les moments graves, la France joue encore et toujours de la politique des facettes avec d’autant plus de flou que l’avenir de l’Alliance atlantique et l’évolution des équilibres internes entre Etats membres reposent encore et toujours sur la place que la politique américaine réserve à la plus puissante alliance militaire de tous les temps. C’est tout en nuance que des tentatives de réponses sont avancées dans un ouvrage rédigé par un réseau de docteurs en science politique et de doctorants belges penchés sur la politique de défense nationale et multinationale de leur grand voisin du sud. [less ▲]

Detailed reference viewed: 58 (5 ULg)
Full Text
See detailFrance: la désunion européenne
Defossez, Alexandre ULg

Article for general public (2007)

Detailed reference viewed: 9 (3 ULg)
Full Text
See detailFrances Lecture Alliance Francaise San Luis Potosí. SL.P, México
Ortiz Magdaleno, Marine ULg

Learning material (2011)

Detailed reference viewed: 3 (0 ULg)