Browsing
     by title


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

or enter first few letters:   
OK
See detailEvaluation des agences conseil wallonnes en économie sociale
Fecher-Bourgeois, Fabienne ULg; Darding, Nancy; Thiry, Bernard ULg

Report (2002)

Detailed reference viewed: 41 (14 ULg)
Full Text
See detailEvaluation des Agences Immobilières Sociales en Région wallonne
Fecher-Bourgeois, Fabienne ULg; Grosjean, Philippe

E-print/Working paper (1999)

Detailed reference viewed: 13 (0 ULg)
See detailEvaluation des agences immobilières sociales urbaines en Région wallonne
Fecher-Bourgeois, Fabienne ULg; Grosjean, Philippe

Report (1999)

Detailed reference viewed: 27 (4 ULg)
See detailEvaluation des apprentissages et technologies de l'information et de la communication. Le futur est à notre porte.
Blais, Jean-Guy; Gilles, Jean-Luc ULg

Book published by Presses de l'Université Laval (2011)

Ce deuxième ouvrage sur l’utilisation des technologies de l’information de la communication pour l’évaluation des apprentissages a comme objectif d’une part de compléter le panorama des dévelopements ... [more ▼]

Ce deuxième ouvrage sur l’utilisation des technologies de l’information de la communication pour l’évaluation des apprentissages a comme objectif d’une part de compléter le panorama des dévelopements récents en la matière et, d’autre part, d’attirer l’attention sur les possibilités qu’offre le Web 2.0 pour l’évaluation des apprentissages. Encore une fois le tour d’horizon est vaste et permet aux lecteurs profanes et spécialisés d’y trouver leur compte. [less ▲]

Detailed reference viewed: 39 (5 ULg)
Full Text
See detailEvaluation des biais d'échantillonnage dans les analyses des régressions/extensions dans les Atlas de répartition.
Dufrêne, Marc ULg

in Actes du Colloque « Cartographie de la flore, de la végétation et des milieux » (2007)

Les Atlas de répartition ont pour premier objectif de faire un bilan de la répartition des espèces d’un groupe biologique à un moment donné en cartographiant la localisation des populations dans des ... [more ▼]

Les Atlas de répartition ont pour premier objectif de faire un bilan de la répartition des espèces d’un groupe biologique à un moment donné en cartographiant la localisation des populations dans des mailles géographiques plus ou moins précises. Lorsque de telles synthèses sont réalisées à deux périodes différentes, la tentation est forte de comparer les évolutions des répartition des espèces d’un atlas à l’autre pour évaluer leur évolution (régression, stabilité, extension). Les Atlas sont d’ailleurs un des supports essentiels de la réalisation des listes rouges d’espèces menacées qui sont des outils importants pour identifier les priorités en matière de gestion et de conservation de la biodiversité. De telles comparaisons dans le temps sont faciles lorsqu’on dispose de jeux de données récoltées avec des protocoles similaires et la même intensité d’échantillonnage locale et régionale. Hors, les Atlas sont, par nature, des ensembles hétérogènes de données récoltées de manière différente à chaque période, avec de nombreux collaborateurs qui inventorient des zones de travail de manière indépendante et avec des techniques plus ou moins spécifique. Les méthodes d’investigation ont aussi bien évolué d’une période à l’autre. Les Atlas ont souvent été critiqué pour leur caractère hétérogène mais cette hétérogénéité est aussi défendue par d’autres comme un avantage car assimilée à un échantillonnage aléatoire. Il est évident qu’ils recèlent de l’information sur les tendances, mais il faut être prudent pour mettre les mettre en évidence. Cette contribution a pour but de montrer avec différents exemples tirés de l’analyse de données de répartition de différents groupes biologiques les caractéristiques majeures des échantillonnages de données biologiques dans de grandes régions. On résumera les méthodes existantes et on proposera quelques pistes simples à prendre en compte lors de l’analyse des tendances sur de telles données pour comparer des échantillonnages réalisés à des périodes différentes. On montrera comment évaluer de manière simple l’exhaustivité de l’échantillonnage avec la distribution de fréquence du nombre d’espèces par maille et la relation généralement étroite qui existe entre l’intensité de l’échantillonnage et le nombre d’espèces. On vérifiera notamment si des hypothèses comme le fait que toutes les espèces sont échantillonnées de la même manière ou que l’ensemble du groupe peut être considéré comme stable dans le temps sont validées. On montrera aussi comment évaluer la répartition des différences d’échantillonnage dans le temps et l’impact que cela peut avoir sur les hypothèses de base des tests habituels. On montrera les différences observées en fonction des choix effectués et la difficulté de démontrer des régressions lorsque des échantillonnages récents sont bien plus exhaustifs que les échantillonnages anciens. On insistera sur la nécessité de disposer de données anciennes précises et détaillées et sur l’intérêt de disposer d’un nombre suffisant de mailles échantillonnées de manière relativement similaire dans le temps pour faire des comparaisons correctes. [less ▲]

Detailed reference viewed: 16 (1 ULg)
Peer Reviewed
See detailEvaluation des capacités mnésiques des enfants porteurs d’une trisomie 21
Frenkel, Stéphanie ULg; Bourdin, Béatrice; Vandromme, Luc

Poster (2000)

Detailed reference viewed: 10 (2 ULg)
See detailEvaluation des capacités parentales
Degraux, Christine ULg

Conference (2010, May 27)

Detailed reference viewed: 8 (0 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvaluation des caractéristiques acoustiques d’une rue à partir de mesures
Billon, Alexis ULg; Picaut, Judicaël

Conference (2010, April)

Les caractéristiques acoustiques des rues, tels que les coefficients d’absorption et de diffusion des façades et du sol, sont encore mal connues. En particulier, les façades sont constituées de nombreux ... [more ▼]

Les caractéristiques acoustiques des rues, tels que les coefficients d’absorption et de diffusion des façades et du sol, sont encore mal connues. En particulier, les façades sont constituées de nombreux matériaux différents et peuvent présenter des degrés de relief très variés suivant le style architectural rencontré. Dans cette étude, une méthode est proposée pour obtenir les valeurs de ces coefficients à partir de mesures in situ. Dans un premier temps, une loi empirique liant la variation du coefficient de diffusion à une variation d’absorption en termes de distribution spatiale de l’énergie est recherchée à l’aide d’un logiciel de tir de rayons. Cette loi permet alors de transformer un problème à deux variables (absorption, diffusion) en un problème à une seule variable (absorption équivalente) en fixant la valeur du coefficient d’absorption. Pour chaque bande de fréquence considérée, la valeur d’absorption équivalente minimisant l’erreur commise sur la distribution spatiale de l’énergie par rapport aux mesures est recherchée. Cette valeur associée à la loi empirique précédemment obtenue permet de tester différents couples de valeurs absorption/diffusion en termes de temps de réverbération mesurés. Suivant ce processus, le couple minimisant l’erreur à la fois sur la distribution spatiale de l’énergie et le temps de réverbération est obtenu. Dans cette étude, cette méthode est appliquée à une rue de type Haussmannienne. L’erreur commise est alors de l’ordre de la précision des mesures. De plus, les valeurs obtenues mettent en avant que, pour ce type de rue, la diffusion se produisant aux parois ne peut être négligée. [less ▲]

Detailed reference viewed: 45 (1 ULg)
Full Text
See detailEvaluation des caractéristiques acoustiques d’une rue à partir de mesures
Billon, Alexis ULg; Picaut, Judicaël

in Acoustique & Techniques (2010), 62

The knowledge of acoustic properties of urban surface (absorption, reflection and diffusion coefficients) is very important in the framework of the noise mapping in urban areas. Indeed, most of noise ... [more ▼]

The knowledge of acoustic properties of urban surface (absorption, reflection and diffusion coefficients) is very important in the framework of the noise mapping in urban areas. Indeed, most of noise prediction tools require the use of such coefficients in the boundary equations of the sound propagation models. An indirect method combining experimental data and numerical simulations is then proposed in order to obtain the absorption and scattering coefficients of an urban street. An empirical relationship is first established, linking the scattering variation to an absorption variation. This relation transforms a problem with two variables (absorption and scattering) into a single variable problem (absorption) for a reference scattering coefficient. Secondly, the absorption coefficient is adjusted in order that the numerical results match the experimental data in terms of sound pressure level distribution. Lastly, the obtained value of absorption, associated with the empirical relation, allows to test different absorption and diffusion pairs presenting the same sound level distribution against the experimental reverberation times. Following this procedure, a coefficients pair minimising the discrepancies both on the sound level distribution and the reverberation time is obtained. This method is here applied to a Haussmaniann street. Results show that the obtained absorption coefficients are weak whereas the scattering is quite high, which is physically consistent as the façades are composed of weakly absorbent materials (stone and glass) and fitted with a lot of recesses and protuberances creating scattering. [less ▲]

Detailed reference viewed: 66 (6 ULg)
Full Text
Peer Reviewed
See detailEvaluation des coefficients d'utilisation digestive des constituants du triticale par le belier adulte: comparaison de deux methodes.
Leterme, Pascal; Thewis, André ULg; Thiry, Eric

in Reproduction Nutrition Development (1988), 28(1), 95-96

The regression method was compared with the difference method to determine the nutritive value of triticale in sheep. More accurate results were obtained with the regression method and with the difference ... [more ▼]

The regression method was compared with the difference method to determine the nutritive value of triticale in sheep. More accurate results were obtained with the regression method and with the difference method when the ration included at least 60 % of triticale. [less ▲]

Detailed reference viewed: 29 (1 ULg)